Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 210 mm

1991

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 06/05/2021
La première enquête de Franck Sharko !
« Un grand cru. » Le Monde des Livres
« 1991 est encore une réussite, un thriller vintage de haute volée. Chapeau maestro ! » Le Figaro Littéraire
« Franck Thilliez, l’ingénieur qui joue avec nos peurs » Le Parisien


En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on...
« Un grand cru. » Le Monde des Livres
« 1991 est encore une réussite, un thriller vintage de haute volée. Chapeau maestro ! » Le Figaro Littéraire
« Franck Thilliez, l’ingénieur qui joue avec nos peurs » Le Parisien


En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VIVI29 Posté le 11 Octobre 2021
    Sans surprise j’ai adoré découvrir Sharko dans ses toutes premières enquêtes au 36 Quai des Orfèvres à Paris. J’ai aimé cette ambiance des années 90, là où l’informatique n’avait pas encore envahit notre quotidien et où les cabines téléphoniques faisaient encore partie du paysage. J’ai découvert un Sharko qui sort de l’école, un peu réservé mais décidé à s’intégrer et surtout déjà avec de la suite dans les idées. Et aussi les débuts de sa relation avec Suzanne sa fiancée. L’histoire débute avec deux intrigues bien distinctes, qui n’ont rien en commun mais où Sharko va tenir une place importante. De Paris à Brest en passant par les Alpes, l’enquête principale nous plonge dans le milieu de la magie, et au cœur de ce qui semble se rapprocher de la pédophilie (mais attention nous ne sommes pas au bout de nos surprises, c’est quelque chose de beaucoup plus travaillé, comme Thilliez sait le faire). Petites « anecdotes » au fil de ma lecture : ❓Il était souvent fait référence à un hôpital sur Brest, l’hôpital Meurin et étant Brestoise ça a piqué ma curiosité car ce nom ne me parlait pas. J’ai donc un peu creusé le sujet et j’ai découvert que cet hôpital... Sans surprise j’ai adoré découvrir Sharko dans ses toutes premières enquêtes au 36 Quai des Orfèvres à Paris. J’ai aimé cette ambiance des années 90, là où l’informatique n’avait pas encore envahit notre quotidien et où les cabines téléphoniques faisaient encore partie du paysage. J’ai découvert un Sharko qui sort de l’école, un peu réservé mais décidé à s’intégrer et surtout déjà avec de la suite dans les idées. Et aussi les débuts de sa relation avec Suzanne sa fiancée. L’histoire débute avec deux intrigues bien distinctes, qui n’ont rien en commun mais où Sharko va tenir une place importante. De Paris à Brest en passant par les Alpes, l’enquête principale nous plonge dans le milieu de la magie, et au cœur de ce qui semble se rapprocher de la pédophilie (mais attention nous ne sommes pas au bout de nos surprises, c’est quelque chose de beaucoup plus travaillé, comme Thilliez sait le faire). Petites « anecdotes » au fil de ma lecture : ❓Il était souvent fait référence à un hôpital sur Brest, l’hôpital Meurin et étant Brestoise ça a piqué ma curiosité car ce nom ne me parlait pas. J’ai donc un peu creusé le sujet et j’ai découvert que cet hôpital avait vraiment existé mais bien avant les années 90. Ancien hôpital de la Marine, tour à tour incendié, reconstruit puis occupé par l’armée Allemande en 1940 il a finalement été détruit par les bombardements en 1944. Il a été reconstruit en 1952 et porte l’appellation Hôpital d’Instruction des Armées Clermont-Tonnerre. Là ça me parle ! ❓j’y ai appris que l’homosexualité n’avait été rayée des maladies mentales par l’OMS qu’en 1990… ça paraît incroyable que ça ait pu être considéré ainsi alors qu’aujourd’hui c’est quelque chose qui heureusement entre de plus en plus dans la norme. ❓Avez-vous remarqué que 1991 est encore une fois un palindrome ? (Clin d’œil au « manuscrit inachevé » et à « il était deux fois ») Ce polar vintage, c’est une histoire très addictive, au suspens grandissant, qui nous permet de voir Sharko sous un œil nouveau et que bien entendu je vous conseille de lire, que vous ayez déjà lu la saga Sharko/Henebelle ou pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MozzaBasilic Posté le 11 Octobre 2021
    Franck Thilliez nous renvoie 30 ans en arrière, en 1991. Son personnage Franck Sharko sort tout juste de l’école des inspecteurs et est affecté à la brigade criminelle de Paris, au célèbre 36, Quai des Orfèvres. Bleu bite émérite il devient le numéro 6 de l’équipe qu’il intègre. Composée de Titi le numéro 1, Amandier ex-chef bouffé par le métier et le passé ; le Glaive qui a pour principale qualité d’être un procédurier hors pair ; Einstein et pour finir Florence première inspectrice au 36 ! Sa première enquête il la « vole » au nez et à la barbe de l’équipe d’astreinte dirigée par Santucci alias le Corse. Un soir au moment de quitter son bureau un homme se présente, débite une histoire sans queue ni tête avec une photo en main. De ça découle la découverte d’un corps retrouvé mutilé dans une maison au cœur d’une forêt des Yvelines. C’est le début d’une traque qui va commencer pour retrouver un assassin méthodique et énigmatique. En pointillé de cette histoire Sharko travaille également sur une affaire non résolue dite des « Disparues ». Ces faits divers sordides lui rappelle intimement pourquoi il a voulu rentrer au 36. L’auteur a voulu nous faire... Franck Thilliez nous renvoie 30 ans en arrière, en 1991. Son personnage Franck Sharko sort tout juste de l’école des inspecteurs et est affecté à la brigade criminelle de Paris, au célèbre 36, Quai des Orfèvres. Bleu bite émérite il devient le numéro 6 de l’équipe qu’il intègre. Composée de Titi le numéro 1, Amandier ex-chef bouffé par le métier et le passé ; le Glaive qui a pour principale qualité d’être un procédurier hors pair ; Einstein et pour finir Florence première inspectrice au 36 ! Sa première enquête il la « vole » au nez et à la barbe de l’équipe d’astreinte dirigée par Santucci alias le Corse. Un soir au moment de quitter son bureau un homme se présente, débite une histoire sans queue ni tête avec une photo en main. De ça découle la découverte d’un corps retrouvé mutilé dans une maison au cœur d’une forêt des Yvelines. C’est le début d’une traque qui va commencer pour retrouver un assassin méthodique et énigmatique. En pointillé de cette histoire Sharko travaille également sur une affaire non résolue dite des « Disparues ». Ces faits divers sordides lui rappelle intimement pourquoi il a voulu rentrer au 36. L’auteur a voulu nous faire connaître un peu plus son personnage phare de ses romans grâce aux demandes de ces lecteurs. Je ne connais pas toute l’œuvre de Thilliez et de son personnage Franck Sharko donc est-ce bien réussi ? A en juger par les notes du livre je dirais oui et c’est surtout très louable de l’avoir fait. Même si Franck Thilliez s'arroge quelques facilités pour arriver à ses fins, l’enquête est bonne et l’histoire est crédible. 1991 est un bon cru.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ROUMANOFFBE Posté le 11 Octobre 2021
    Le premier volume de la série Sharko qui est en même temps le dernier volume paru. J'ai donc décider de lire toute la série en commençant par le début et me voilà partie pour une dizaine de volume. S'ils sont tous aussi mouvementés que 1991, je ne risque pas de m'ennuyer :-) Je sais que Franck Thilliez est très connu dans le monde du thriller mais j'aime tellement découvrir de nouveaux auteurs que je n'ai jamais pris le temps de lire tous ses volumes. Alors la première enquête de Sharko vous fait découvrir un personnage engagé, qui a le crime imprimé dans sa chair (Merci à Marie Drucker de nous avoir retracé l'histoire de L'affaire Brigitte Dewevre / Bruay en Artois dans son émission Au bout de l'enquête) mais qui apprend vite le métier de flic. Il a une morale imparable et sait se rendre utile au sein de l'équipe et accepter les aléas et les contraintes du métier d'autant plus que pour un début, il commence sur les chapeaux de roue. Un vrai régal, un thriller ficelé comme je les apprécie.
  • hendrickxvirginie Posté le 10 Octobre 2021
    Franck Thilliez nous fait faire un bond de 30 ans en arrière et nous plonge en 1991. Dans ce thriller psychologique nous atterrissons au 36 Quai des Orfèvres où Franck Sharko vient d'atterir. Étant le regard neuf dans les archives d'une enquête non résolue, tout bascule quand un homme débarque avec une histoire étrange. Franck Thilliez mène la danse avec une parfaite maîtrise alliant une finesse psychologique et un côté ultra nauséabond dans les scènes de crime. Entre un accro d'Houdini et une sorcière Vaudou, je me suis laissée emportée par cette première enquête du célèbre Sharko. Entre ses débuts et les deux enquêtes parallèles, on saute dans le suspens en souhaitant savoir la suite. Les chapitres défilent et il est impossible de s'arrêter de lire. Tel un méticuleux puzzle, l'auteur au travers du tueur sème des indices menant une intrigue à multiples rebondissements. Tordu à souhait, 1991 ne fait que confirmer que l'auteur est un magicien des mots !
  • Neitsabesrehcor Posté le 9 Octobre 2021
    Tellement de critiques ont été publiées sur ce livre, qu’en faire le Pitch n’a que peut d’intérêt. Nous retrouvons là un Sarko Fraîchement arrivé au 36 et pas encore totalement torturé, mais suffisamment pour permettre de comprendre pourquoi Franck a choisi le métier de policier. Une énorme avancée pour les inconditionnels de Thilliez Pour ce qui est de l’intrigue, l’auteur nous régale avec une enquête digne des plus grand scénario. A ce demander ou Thilliez puise l’inspiration d’un déroulement aussi réaliste que plausible. Le récit traîne toutefois un peu en longueur au milieu de l’ouvrage, mais c’est avec un grand plaisir que l’on dévore ces 500 pages évidemment pleine d’intrigues et de rebondissements, sur deux enquêtes aussi complexes l’une que l’autre et qui, en terme de crédibilité judiciaire, non rien à envier aux récits des autres Olivier Norek, Alexandre Galien ou Olivier Marchal. Évidemment, le fait de remonter le passé pour revenir aux années 90 et ressortir des vestiges, les Walkmans, cabines téléphoniques et autres objets oubliés fait resurgir de vieux souvenirs nostalgiques et apportent une émotion supplémentaire au récit C’est donc encore une réussite et un ouvrage que je recommande d’autant plus qu’étant les prémices de notre enquêteur phare, la... Tellement de critiques ont été publiées sur ce livre, qu’en faire le Pitch n’a que peut d’intérêt. Nous retrouvons là un Sarko Fraîchement arrivé au 36 et pas encore totalement torturé, mais suffisamment pour permettre de comprendre pourquoi Franck a choisi le métier de policier. Une énorme avancée pour les inconditionnels de Thilliez Pour ce qui est de l’intrigue, l’auteur nous régale avec une enquête digne des plus grand scénario. A ce demander ou Thilliez puise l’inspiration d’un déroulement aussi réaliste que plausible. Le récit traîne toutefois un peu en longueur au milieu de l’ouvrage, mais c’est avec un grand plaisir que l’on dévore ces 500 pages évidemment pleine d’intrigues et de rebondissements, sur deux enquêtes aussi complexes l’une que l’autre et qui, en terme de crédibilité judiciaire, non rien à envier aux récits des autres Olivier Norek, Alexandre Galien ou Olivier Marchal. Évidemment, le fait de remonter le passé pour revenir aux années 90 et ressortir des vestiges, les Walkmans, cabines téléphoniques et autres objets oubliés fait resurgir de vieux souvenirs nostalgiques et apportent une émotion supplémentaire au récit C’est donc encore une réussite et un ouvrage que je recommande d’autant plus qu’étant les prémices de notre enquêteur phare, la lecture préalables des autres ouvrages n’ait pas obligatoire . Bien joué Thilliez
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Fleuve éditions

    Halloween : 9 livres à couper le souffle

    Rien de prévu pour le 31 octobre ? Il n’y a pas (encore) morts d’hommes ! Fleuve Éditions vous propose 5 idées de soirée à thème... et 9 livres à glacer le sang dans les veines. Polars, romans noirs ou enquêtes policières, thrillers psychologiques, scientifiques ou apocalyptiques, à vous de choisir !

    Lire l'article
  • Sélection
    Fleuve éditions

    12 livres à déguster en plein air cet été

    Marre des lectures confinées entre couette et canapé ? Attrapez vos lunettes de soleil et votre PAL (“pile à lire” pour les intimes), et partez bouquiner au grand air. Feel good book, thriller, polar ou biographie : Fleuve éditions vous souffle 12 idées de livres à dévorer en terrasse, dans un parc, sur la plage ou à la montagne…

    Lire l'article