Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266223638
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 225 mm

2. La fille Dragon : L'Arbre d'Idhunn

Nathalie NÉDÉLEC-COURTÈS (Traducteur)
Collection : La fille Dragon
Date de parution : 05/09/2013

Sofia a enfin trouvé une vraie famille auprès de Lidja et du professeur. Mais son répit est de courte durée : ensemble, ils doivent partir à la recherche des fruits de l’Arbre-Monde et empêcher Nidhoggr, leur pire ennemi, de les trouver avant eux. Si l’horrible vouivre s’en empare, ce sera la fin de l’existence des dragons…
 

EAN : 9782266223638
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManouB Posté le 21 Novembre 2018
    Voici la suite des aventures de Sofia et de Lidja qui doivent à présent trouver le second fruit de l'arbre-monde. Depuis qu'elles ont découvert qu'elles étaient des dragoniennes et qu'en elles dormaient l'esprit de Thuban et de Rastaban, elles se sentent différentes, à la fois plus fortes et déterminées à empêcher l'horrible Nidhogger de s'emparer du monde... Sofia a maintenant une famille, mais son bonheur est de courte durée. Tandis que le professeur part à la recherche d'un nouveau dormant, c'est son rôle de gardien, Sofia est obligée de vivre avec les gens du cirque qui poursuivent leur tournée et se rendent à Bénévent, la ville des sorcières. D'ailleurs Sofia rencontre une étrange vieille dame dès qu'elle se promène seule... Elle est obligée, pour participer à la vie commune, d'accepter de se faire enrôler comme clown et, malgré son succès évident sur scène n'accepte pas de se faire ridiculiser en public. Elle a tant souffert des moqueries de ses camarades, quand elle était à l'orphelinat ! En fait entre nous je trouve qu'elle a vraiment mauvais caractère... Un soir de représentation, un garçon magnifique et mystérieux se présente au spectacle. Sofia en est toute tourneboulée et ne peut que constater les dégâts : elle est... Voici la suite des aventures de Sofia et de Lidja qui doivent à présent trouver le second fruit de l'arbre-monde. Depuis qu'elles ont découvert qu'elles étaient des dragoniennes et qu'en elles dormaient l'esprit de Thuban et de Rastaban, elles se sentent différentes, à la fois plus fortes et déterminées à empêcher l'horrible Nidhogger de s'emparer du monde... Sofia a maintenant une famille, mais son bonheur est de courte durée. Tandis que le professeur part à la recherche d'un nouveau dormant, c'est son rôle de gardien, Sofia est obligée de vivre avec les gens du cirque qui poursuivent leur tournée et se rendent à Bénévent, la ville des sorcières. D'ailleurs Sofia rencontre une étrange vieille dame dès qu'elle se promène seule... Elle est obligée, pour participer à la vie commune, d'accepter de se faire enrôler comme clown et, malgré son succès évident sur scène n'accepte pas de se faire ridiculiser en public. Elle a tant souffert des moqueries de ses camarades, quand elle était à l'orphelinat ! En fait entre nous je trouve qu'elle a vraiment mauvais caractère... Un soir de représentation, un garçon magnifique et mystérieux se présente au spectacle. Sofia en est toute tourneboulée et ne peut que constater les dégâts : elle est amoureuse... Mais alors qu'elle décide de le suivre, pour en savoir plus sur lui, elle découvre qu'il s'agit d'un assujetti c'est-à-dire qu'il est au service de Nidhoggr, son ennemi ! Sofia est bouleversée. Pourtant c'est un dormant lui aussi, elle en est sûre et ils ont des souvenirs communs. Il faudra bien que Sofia comprenne la signification de toutes les visions qu'elle n'arrive pas à maîtriser dès qu'elle marche dans la ville, et quelle est la légende de l'arbre d'Idhunn, ce mystérieux noyer qui a été abattu et qui était gardé par des prêtresses, des sorcières qui ont mystérieusement disparues en même temps que lui. Sofia va devoir croire en ses pouvoirs...elle n'a pas le choix ! Ce tome deux démarre beaucoup plus rapidement que le tome 1. C'est normal puisque l'histoire est en place et que le lecteur connait les personnages. L'action est donc au rendez-vous, les personnages intéressants, et les combats nous tiennent en haleine. Sofia devient plus sûre d'elle. Avoir en soi l'esprit d'un puissant dragon n'est pas facile à vivre tous les jours pour autant. Comme dans le tome précédent, ce roman aborde le thème de la différence, de la difficulté de vivre et d'être accepté quand on est différent et des idées préconçues que l'on se fait quand on ne connaît pas les autres... Bien sûr tout cela reste parfaitement compréhensible par les plus jeunes. Une bonne série de fantasy à lire à partir de 9-10 ans.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sharon Posté le 31 Décembre 2015
    Enfin, un peu d’action je le reconnais, il y en avait dans le tome 1, mais Sofia était énormément empotée, manquant cruellement de confiance en elle et d’estime de soi. Ce n’est pas encore ça, mais elle prend des initiatives, essaie de faire bouger les choses, quitte à vraiment payer très cher son investissement. Il faut dire que le dragonnier qu’ils recherchent est vraiment particulier. Enfin quelqu’un qui assume ses pouvoirs ! Même s’il est orphelin, il a connu ses parents et a pu profiter de la protection de sa mère, au point de ne supporter ni la vie à l’orphelinat (on peut le comprendre) ni le fait d’être confié à une famille adoptive. Seul hic, et non des moindres : il est l’héritier d’un dragon un peu particulier, ce qui explique qu’il donne vraiment du fil à retordre à peu près tout le monde. Ce second tome parle aussi du sort réservé à ceux qui sont jugés différents, des a priori que l’on peut avoir envers ceux que l’on connaît mal. Dommage que cette thématique ne soit pas approfondie.
  • Freelfe Posté le 5 Septembre 2014
    La fille-dragon est une des nouvelles séries de Licia Troisi publié par les Editions PKJ. A ce jour, trois tomes sont parus et le quatrième est prévu pour Novembre 2014. Chaque tome coûte 15,90€ ce qui est assez onéreux vu la taille des caractères et l’épaisseur du livre (le premier tome fait moins de 300 pages et le deux suivants ne dépassent pas les 200 pages). Mais c’est du Licia Troisi aussi je me devais de découvrir cette nouvelle série que ma médiathèque s’est gentiment procurée =) J’ai en effet déjà lu tous les cycles du Monde Emergé (que je vous recommande grandement !) Il faut aussi noter les sublimes couvertures de ces deux premiers tomes =) J’ai nettement plus apprécié ce second tome. J’ai trouvé Sofia moins agaçante que dans le premier tome et l’aventure m’a semblé beaucoup plus captivante ! L’histoire démarre beaucoup plus rapidement et les quelques nouveaux personnages que nous avons sont intéressants. Néanmoins, il ne faut pas oublier le côté jeunesse de l’histoire : l’auteure nous propose de bonnes idées mais le ton du livre, des aventures… est assez simple. Pas superficielle, juste simple, adapté pour un lectorat plus jeune. Conclusion sur ce début de série C’est une... La fille-dragon est une des nouvelles séries de Licia Troisi publié par les Editions PKJ. A ce jour, trois tomes sont parus et le quatrième est prévu pour Novembre 2014. Chaque tome coûte 15,90€ ce qui est assez onéreux vu la taille des caractères et l’épaisseur du livre (le premier tome fait moins de 300 pages et le deux suivants ne dépassent pas les 200 pages). Mais c’est du Licia Troisi aussi je me devais de découvrir cette nouvelle série que ma médiathèque s’est gentiment procurée =) J’ai en effet déjà lu tous les cycles du Monde Emergé (que je vous recommande grandement !) Il faut aussi noter les sublimes couvertures de ces deux premiers tomes =) J’ai nettement plus apprécié ce second tome. J’ai trouvé Sofia moins agaçante que dans le premier tome et l’aventure m’a semblé beaucoup plus captivante ! L’histoire démarre beaucoup plus rapidement et les quelques nouveaux personnages que nous avons sont intéressants. Néanmoins, il ne faut pas oublier le côté jeunesse de l’histoire : l’auteure nous propose de bonnes idées mais le ton du livre, des aventures… est assez simple. Pas superficielle, juste simple, adapté pour un lectorat plus jeune. Conclusion sur ce début de série C’est une série jeunesse avec de bonnes idées et des personnages intéressants. L’auteure parvient rapidement à nous captiver. Malheureusement, ces livres sont un peu cher vu le nombre de page mais la qualité est là (même si l’histoire est beaucoup moins approfondie que le Monde Emergé !) Je recommande cette série aux amateurs d’imaginaire et aux lecteurs du Monde Emergé mais méfiez-vous : Sofia n’est ni Nihal, ni Doubbhée, ni Adhara !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.