Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266267519
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

2. Les Dolce : Les cinq secrets

Collection : Les Dolce
Série : Les Dolce
Date de parution : 21/04/2016
Les Dolce sont la dernière famille de magiciens au monde. Pas besoin de baguettes ni de formules magiques : ils utilisent leur cerveau à 100%. Leur but : sauver la planète d’une pollution irréversible.
 
Fuyant la Guilde noire, les Dolce embarquent pour d’incroyables voyages dans l’espace-temps : Rodolpherus atterrit au Japon en 1923 ; Melidiane retrouve le Londres de sa jeunesse, dans les années 1960 ; Antonius et Leamedia, les enfants, reviennent en 2012, l’un à Paris, l’autre à New York.
Chacun de leur côté,...
Fuyant la Guilde noire, les Dolce embarquent pour d’incroyables voyages dans l’espace-temps : Rodolpherus atterrit au Japon en 1923 ; Melidiane retrouve le Londres de sa jeunesse, dans les années 1960 ; Antonius et Leamedia, les enfants, reviennent en 2012, l’un à Paris, l’autre à New York.
Chacun de leur côté, ils devront trouver des alliés pour récupérer trois grimoires magiques qui contiennent les cinq secrets des magiciens, avant que la Guilde ne s’en empare…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266267519
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 7 Novembre 2020
    Un beau livre de fantasy qui ravira petits et grand, vendu comme roman pour adolescent il peut tout aussi bien se découvrir à l'age adule avec plaisir !Frederic Petitjean a une écriture nerveuse, dynamique et pleine d'entrain qui ne nous laisse aucuns temps mort. Ce groupe d'adolescent va vivre des aventures palpitantes qui , bien qu'appartenant à une suite de livre peux se découvrir isolément avec plaisir !
  • Elanorlessien Posté le 14 Avril 2016
    Je tiens d'abord à remercier les Editions Don Quichotte qui m'ont permise de lire le second roman de Frédéric Petitjean. Quel plaisir de replonger dans les aventures de la famille Dolce, j'avais déjà été conquise par le premier tome, à tel point, que je l'ai relu plusieurs fois. Quand j'ai commencé le livre, je me suis demandée comment l'auteur allait nous présenter la suite de l'histoire mais j'ai été ravie lorsque j'ai lu les premiers chapitres, tout était expliqués, on avait tous les éléments pour bien se situer par rapport à la fin du premier livre. A partir de là, je me suis plongée dans ma lecture à tel point, qu'il était difficile de m'arrêter. L'action est présente tout au long de ce tome, on voyage à travers le temps en suivant chaque membre de la famille des magiciens, le Japon, Londres, Paris, New-York. On en apprend plus sur les fameux grimoires et les secrets qu'ils renferment, leur utilité. Quelques surprises de taille s'ajoutent aussi à cette histoire, beaucoup d'émotions aussi, j'ai versé plusieurs fois une petite larme selon certains moments. Si je devais décrire ce tome en quelques mots, je dirais qu'il est doté de beaucoup d'humour, de beaucoup d'émotions et d'action aussi.... Je tiens d'abord à remercier les Editions Don Quichotte qui m'ont permise de lire le second roman de Frédéric Petitjean. Quel plaisir de replonger dans les aventures de la famille Dolce, j'avais déjà été conquise par le premier tome, à tel point, que je l'ai relu plusieurs fois. Quand j'ai commencé le livre, je me suis demandée comment l'auteur allait nous présenter la suite de l'histoire mais j'ai été ravie lorsque j'ai lu les premiers chapitres, tout était expliqués, on avait tous les éléments pour bien se situer par rapport à la fin du premier livre. A partir de là, je me suis plongée dans ma lecture à tel point, qu'il était difficile de m'arrêter. L'action est présente tout au long de ce tome, on voyage à travers le temps en suivant chaque membre de la famille des magiciens, le Japon, Londres, Paris, New-York. On en apprend plus sur les fameux grimoires et les secrets qu'ils renferment, leur utilité. Quelques surprises de taille s'ajoutent aussi à cette histoire, beaucoup d'émotions aussi, j'ai versé plusieurs fois une petite larme selon certains moments. Si je devais décrire ce tome en quelques mots, je dirais qu'il est doté de beaucoup d'humour, de beaucoup d'émotions et d'action aussi. Il reste dans la lignée du premier tome, on s'immerge dedans très facilement à tel point qu'on ne voit pas arriver la fin du livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bouma Posté le 19 Juillet 2013
    Voici donc le second opus de cette série que j’adore. Il était depuis longtemps dans ma PAL et je me rends compte maintenant que je n’ai que trop tardé avant de l’en faire sortir. Malgré le fait que ce tome reprenne l’intrigue juste après la fin du premier, nul besoin de centaines de pages pour se remettre l’histoire en tête. Frédéric Petitjean distille les informations petit à petit et nous permet donc d’apprécier dès le départ la suite des aventures des Dolce. Les personnages principaux étant séparés durant la plupart de ce volume, nous les suivons tous un par un de manière a priori aléatoire. Le narrateur omniscient permet aisément de passer de l’un à l’autre tout en conservant les personnalités de chacun. J’ai parfois entrevu les ficelles de l’intrigue tout en prenant plaisir à les voir devenir réelles. Vous y trouverez de l’action, de la psychologie, de l’humour… tout ce dont un bon roman à besoin. La fin est une pure apothéose et nous réserve un dernier tome « magique ». Une série à connaître absolument si ce n’est pas encore le cas.
  • Nadael Posté le 27 Février 2013
    A la fin du tome précédent (La route des magiciens), la famille Dolce se trouvait en bien mauvaise posture : sous terre, dans le labyrinthe des puits, elle avait eu l'effroyable surprise de découvrir le chef de la guilde noire en la personne de Guileone, le frère disparu de Melidiane. L'objectif de ce dernier est de supprimer les cinq derniers magiciens pour s'imposer enfin et régner en maître sur l'univers en asservissant les humains. Mais Melkaridion, le grand-père, fusionne avec son élément, l'eau, et réussit à arracher parents et enfants de l'emprise de Guileone en les envoyant chacun dans un espace-temps différent : le père Rodolphérus se retrouve au Japon en l'an 1923, La mère Mélidiane émerge quant à elle à Londres dans les années soixante, Antonius, le fils sort de la Seine en plein Paris avec Virginie seize mois plus tard, quant à Léamedia la fille, elle débarque à New-York, seize mois se sont également écoulés. Le patriarche ne les a évidemment pas dispersés au quatre coin du monde en ces temps-là par hasard. Chacun a un rôle à jouer. Rodolphérus fait le lien et envoie ses instructions à sa femme et à ses enfants. Une fois les grimoires contenant les... A la fin du tome précédent (La route des magiciens), la famille Dolce se trouvait en bien mauvaise posture : sous terre, dans le labyrinthe des puits, elle avait eu l'effroyable surprise de découvrir le chef de la guilde noire en la personne de Guileone, le frère disparu de Melidiane. L'objectif de ce dernier est de supprimer les cinq derniers magiciens pour s'imposer enfin et régner en maître sur l'univers en asservissant les humains. Mais Melkaridion, le grand-père, fusionne avec son élément, l'eau, et réussit à arracher parents et enfants de l'emprise de Guileone en les envoyant chacun dans un espace-temps différent : le père Rodolphérus se retrouve au Japon en l'an 1923, La mère Mélidiane émerge quant à elle à Londres dans les années soixante, Antonius, le fils sort de la Seine en plein Paris avec Virginie seize mois plus tard, quant à Léamedia la fille, elle débarque à New-York, seize mois se sont également écoulés. Le patriarche ne les a évidemment pas dispersés au quatre coin du monde en ces temps-là par hasard. Chacun a un rôle à jouer. Rodolphérus fait le lien et envoie ses instructions à sa femme et à ses enfants. Une fois les grimoires contenant les secrets en leur possession, la famille pourra se réunir à nouveau. L'isolement de chacun met en évidence tour à tour leur faiblesse, leur volonté, leur puissance et leurs aptitudes. Le père est soumis à la tentation face à la divine et mystérieuse Dianaka, la mère est tiraillée entre le bien et le mal, le fils découvre le sentiment amoureux et grâce à son grand-père des capacités insoupçonnés et la fille est chamboulée par sa récente transformation, physique et psychique, qui fait d'elle une magicienne à part entière. Beaucoup de rythme dans ce roman avec l'alternance des récits de chaque membre de la famille, des péripéties, de l'aventure, des personnalités qui s'affinent et s'affirment, du suspense, des rebondissements, une écriture très cinématographique, une vision très réaliste de la société actuelle – politique, économique, écologique, scientifique – et ses dérives, des personnages secondaires intéressants et très bien construits, des moments drôles, de la tendresse et une bonne dose de frisson bien entendu. Un second tome palpitant. On attend donc impatiemment le dénouement de cette histoire...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Arlavor Posté le 9 Janvier 2013
    Les membres de la famille Dolce et Virginie sont séparés dans des lieux et des époques différentes à cause du réseaux des puits qui parcourent la Terre. Rodolpherus, le père est envoyé au japon en 1923, Melidiane, la mère, se retrouve dans le Londres des sixties. Leamidia se réveille à New York seize mois dans le futur. Antonius et Virginie se réveillent à la même époque mais à Paris. Melkaridion, le grand-père, a en quelque sorte disparu, comme s'il était mort. Depuis le Japon, Rodolpherus tente de regrouper les membres de sa famille. J'ai plus aimé ce tome-ci que le précédent. L'intrigue est assez complexe, il se passe toujours quelque chose et j'ai trouvé que l'humour y était bien plus présent. Et on a en plus le personnage de Guileone et quelques rebondissements très agréables à suivre. J'ai apprécié de retrouver la famille Dolce et Virginie et j'ai surtout bien aimé d'en savoir plus sur l'inspecteur Ruffalo et sur Guileone. On ne s'attarde pas très longtemps sur chaque personnage mais je crois que j'ai préféré suivre Melidiane à Londres où, quand elle était jeune, elle était amie avec John Lennon, Paul McCartney et Janis Joplin. J'ai aussi aimé suivre l'inspecteur Ruffalo... Les membres de la famille Dolce et Virginie sont séparés dans des lieux et des époques différentes à cause du réseaux des puits qui parcourent la Terre. Rodolpherus, le père est envoyé au japon en 1923, Melidiane, la mère, se retrouve dans le Londres des sixties. Leamidia se réveille à New York seize mois dans le futur. Antonius et Virginie se réveillent à la même époque mais à Paris. Melkaridion, le grand-père, a en quelque sorte disparu, comme s'il était mort. Depuis le Japon, Rodolpherus tente de regrouper les membres de sa famille. J'ai plus aimé ce tome-ci que le précédent. L'intrigue est assez complexe, il se passe toujours quelque chose et j'ai trouvé que l'humour y était bien plus présent. Et on a en plus le personnage de Guileone et quelques rebondissements très agréables à suivre. J'ai apprécié de retrouver la famille Dolce et Virginie et j'ai surtout bien aimé d'en savoir plus sur l'inspecteur Ruffalo et sur Guileone. On ne s'attarde pas très longtemps sur chaque personnage mais je crois que j'ai préféré suivre Melidiane à Londres où, quand elle était jeune, elle était amie avec John Lennon, Paul McCartney et Janis Joplin. J'ai aussi aimé suivre l'inspecteur Ruffalo dans son enquête sur les Dolce et Guileone dans la préparation de ses plans machiavéliques. J'ai peu aimé Dianaka, la femme que Rodolpherus rencontre au Japon. C'est de la magie mais ça reste très réel. Pour que les plans de Guileone fonctionnent correctement, il a besoin de grandes organisations du monde entier comme les journaux et même les gouvernements, il a besoin de les contrôler et c'est à ça que sert la Fondation 18. Ils sont très puissants mais la magie et la sorcellerie ne font pas tout. C'est une histoire très bien écrite dont les pages se tournent très rapidement. Les chapitres sont plutôt courts et les coupures donnent envie de lire la suite. La fin de ce tome fait la même chose. On apprend beaucoup de choses mais de nombreuses questions restent sans réponse. Une très bonne lecture que je vous conseille si vous aimez les intrigues complexes et les histoires de magiciens.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.