En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une braise sous la cendre - tome 02 : Une flamme dans la nuit

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266271141
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 544
        Format : 140 x 225 mm
        Une braise sous la cendre - tome 02 : Une flamme dans la nuit

        Hélène ZYLBERAIT (Traducteur)
        Collection : Une braise sous la cendre
        Date de parution : 17/11/2016
        Dans un monde où l'armée a pris le pouvoir, l'obscurantisme domine, mais deux adolescents vont s'unir pour tenter de renverser ceux qui ont imposé ce règne de la force.
        "Tu as compris, Laia,
Ils nous pourchassent. Il n’y a aucun moyen
 de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide,
elle nous maintiendra en vie."

        Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s’il...
        "Tu as compris, Laia,
Ils nous pourchassent. Il n’y a aucun moyen
 de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide,
elle nous maintiendra en vie."

        Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s’il l’aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n’hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu’au cœur de l’Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266271141
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 544
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • MaToutePetiteCulture Posté le 12 Octobre 2018
          J’ai beaucoup apprécié Une flamme dans la nuit, digne suite d’Une braise sous la cendre ! Ce tome est clairement un tome de transition, mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde lors de ma lecture, qui était pleine d’action et de rebondissements ! J’ai adoré retrouvé nos deux héros, Elias et Laïa, réunis dans ce tome dans une course folle. J’ai totalement adhéré à leurs choix concernant leur aventure, leurs rencontres et leurs sentiments, et j’ai beaucoup apprécié leur cohésion. Mais j’ai surtout adoré suivre le personnage d’Helene, qui prend du grade et devient elle aussi personnage principal du roman ! C’est un personnage que j’adore (au-delà de son prénom…!), tout en contradiction et en force, et il me tarde ce qu’il adviendra d’elle dans la suite ! Même si ce tome est clairement un tome de transition, j’ai trouvé son rythme excellent. Il y a énormément d’action dans ce tome, dès les premières pages, et jusqu’aux derniers chapitres. Ce tome nous permet également de découvrir l’univers de Sabaa Tahir au-delà des murailles de l’académie militaire, donnant un propos plus humaniste et politique à son histoire. L’autrice développe également un peu plus le côté fantasy magique de son récit,... J’ai beaucoup apprécié Une flamme dans la nuit, digne suite d’Une braise sous la cendre ! Ce tome est clairement un tome de transition, mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde lors de ma lecture, qui était pleine d’action et de rebondissements ! J’ai adoré retrouvé nos deux héros, Elias et Laïa, réunis dans ce tome dans une course folle. J’ai totalement adhéré à leurs choix concernant leur aventure, leurs rencontres et leurs sentiments, et j’ai beaucoup apprécié leur cohésion. Mais j’ai surtout adoré suivre le personnage d’Helene, qui prend du grade et devient elle aussi personnage principal du roman ! C’est un personnage que j’adore (au-delà de son prénom…!), tout en contradiction et en force, et il me tarde ce qu’il adviendra d’elle dans la suite ! Même si ce tome est clairement un tome de transition, j’ai trouvé son rythme excellent. Il y a énormément d’action dans ce tome, dès les premières pages, et jusqu’aux derniers chapitres. Ce tome nous permet également de découvrir l’univers de Sabaa Tahir au-delà des murailles de l’académie militaire, donnant un propos plus humaniste et politique à son histoire. L’autrice développe également un peu plus le côté fantasy magique de son récit, et j’ai adoré tout ce qui tournait autour de ça ! Je suis ravie d’avoir pu découvrir cette suite quelques semaines avant la sortie française du troisième tome, qui, je l’espère, sera rapidement acquis par ma médiathèque !
          Lire la suite
          En lire moins
        • revesansfrontiere Posté le 23 Septembre 2018
          J'ai lu beaucoup de critiques et je dois avoué que je ne partage pas l'opinion commune. Ce deuxième tome m'a déçue, je l'avoue. Après l'excellent premier tome, je n'avais qu'une envie: acheter le second. J'ai pris du temps et me voilà. Je n'avais pas d'attente spéciale sur l'intrigue… mais j'ai été déçue. D'une part, j'ai eu énormément de mal me remettre dans l'histoire mais surtout, j'avais l'impression de ne plus reconnaitre Laia et Elias, deux personnages que j'avais tant aimé. Désolée pour celles qui ont adoré mais les 3/4 du livre m'ont un peu gonflés. Je dois avouer que le point de vue le plus intéressant était celui d'Helene. La fuite de Laia et Elias était longue et trainait énormément…. En plus, je n'aimais pas Keenan dans le premier tome et mon aversion pour lui s'est renforcée…. C'est un deuxième tome très sombre qui narre les problèmes sanglants de l'Empire. Beaucoup de morts, de complots, de sacrifices. je n'ai pas apprécié les sans-cesse allers-retours d'Elias chez l'Attrapeuse d'âmes. Je ne comprenais pas tellement cette utilité. Je ne pensais pas que la Commandante pourrait être plus cruelle mais en fin de compte si,. Concernant Marcus, je n'ai pas de mots,... J'ai lu beaucoup de critiques et je dois avoué que je ne partage pas l'opinion commune. Ce deuxième tome m'a déçue, je l'avoue. Après l'excellent premier tome, je n'avais qu'une envie: acheter le second. J'ai pris du temps et me voilà. Je n'avais pas d'attente spéciale sur l'intrigue… mais j'ai été déçue. D'une part, j'ai eu énormément de mal me remettre dans l'histoire mais surtout, j'avais l'impression de ne plus reconnaitre Laia et Elias, deux personnages que j'avais tant aimé. Désolée pour celles qui ont adoré mais les 3/4 du livre m'ont un peu gonflés. Je dois avouer que le point de vue le plus intéressant était celui d'Helene. La fuite de Laia et Elias était longue et trainait énormément…. En plus, je n'aimais pas Keenan dans le premier tome et mon aversion pour lui s'est renforcée…. C'est un deuxième tome très sombre qui narre les problèmes sanglants de l'Empire. Beaucoup de morts, de complots, de sacrifices. je n'ai pas apprécié les sans-cesse allers-retours d'Elias chez l'Attrapeuse d'âmes. Je ne comprenais pas tellement cette utilité. Je ne pensais pas que la Commandante pourrait être plus cruelle mais en fin de compte si,. Concernant Marcus, je n'ai pas de mots, pour moi, c'est un pion dans une partie d'échec, personnellement, l'auteur essaye de le rendre intelligent, sûr de lui… mais ce que j'en pense, c'est que sans Helene, il ne serait rien. J'ai mieux découverte Helene et j'ai pu beaucoup l'apprécié, elle est tiraillée entre son amour et son sens de devoir pendant tout le roman. J'ai aimé la suivre dans toutes ses décisions même si certaines n'étaient pas bien. Elias et laia veulent tout faire pour sauver Darin, le frère de celle-ci mais leur voyage était trop long... C'est cette longueur qui m'a énervé plus qu'autre chose. Par contre, j'ai aimé découvrir la tribu d'Afya que j'adore… En conclusion, beaucoup de bataille, de guerre, d'horreur aussi. PEU d'amour et je dois avouer que je suis pour LAIA et ELIAS!! La fin donne envie malgré tout. Le roman trainait beaucoup mais la fin m'a donné un petit espoir de retrouver le premier tome qui m'avait tant embarqué alors je donne une chance au troisième tome. Et puis, quand je commence une série comme ça, il faut la finir non ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • PageDixHuit Posté le 12 Septembre 2018
          Disons le une fois pour toute, le deuxième tome est toujours aussi bien que le premier. Voir mieux. Encore plus de rebondissements (si si c’est possible) et surtout beaucoup de nouveaux personnages nous sont présentés, et je les ai tout de suite aimés. Nous faisons notamment connaissance avec les peuples tribaux et la famille adoptive d’Elias. J’ai eu un vrai coup de coeur pour sa mère adoptive, une femme au tempérament de feu prête à tous les sacrifices pour protéger celui qu’elle considère comme sont fils, quitte à mettre sa propre vie en danger. Ce deuxième tome aborde également plus en profondeur un personnage vaguement rencontré dans le tome 1, Afya Ara Nur, qui avait donné un jeton de faveur à Elias après leur danse partagée à la fête de la lune. Celle-ci se révèle avoir un caractère bien trempée et être une chef de clan digne de son rang,avec un esprit stratège et un sens de l’honneur à tout épreuve. Si au début elle m’était peu sympathique, j’ai appris à la connaître au fil de la lecture et elle se révèle bien plus subtile qu’elle n’en a l’air à la première rencontre. Pour ce qui est des nouveautés de ce... Disons le une fois pour toute, le deuxième tome est toujours aussi bien que le premier. Voir mieux. Encore plus de rebondissements (si si c’est possible) et surtout beaucoup de nouveaux personnages nous sont présentés, et je les ai tout de suite aimés. Nous faisons notamment connaissance avec les peuples tribaux et la famille adoptive d’Elias. J’ai eu un vrai coup de coeur pour sa mère adoptive, une femme au tempérament de feu prête à tous les sacrifices pour protéger celui qu’elle considère comme sont fils, quitte à mettre sa propre vie en danger. Ce deuxième tome aborde également plus en profondeur un personnage vaguement rencontré dans le tome 1, Afya Ara Nur, qui avait donné un jeton de faveur à Elias après leur danse partagée à la fête de la lune. Celle-ci se révèle avoir un caractère bien trempée et être une chef de clan digne de son rang,avec un esprit stratège et un sens de l’honneur à tout épreuve. Si au début elle m’était peu sympathique, j’ai appris à la connaître au fil de la lecture et elle se révèle bien plus subtile qu’elle n’en a l’air à la première rencontre. Pour ce qui est des nouveautés de ce tome, si Une braise sous la cendre était un récit à deux voix, une troisième personne nous offre désormais son point de vue, vous l’avez deviné : Hélène. C’est avec grand plaisir que j’ai accueilli les chapitres qui lui étaient dédiés. Si elle pouvait sembler tenir le rôle du personnage un peu cliché (mais juste un peu) dans le premier tome avec ses tergiversations amoureuses, l’accès à ses pensées nous permet de dépeindre un portait beaucoup plus précis, et aussi plus juste de la psychologie d’Hélène qui se révèle finalement être l’un des plus complexe de la saga, devant faire face à des choix cornéliens cruels et machiavéliques. Du côté de nos deux héros principaux, Elias développe son bon côté dans ce tome. Nous n’avons plus affaire au Mask, mais bien à l’homme, et quel homme ! Les qualités fleurissent en lui comme les fleurs au printemps, sans jamais pour autant tourner dans le cliché et le manichéen. Vous l’avez compris donc, pas touche, c’est MON bookboyfriend ! Laia aussi subit un développement positif, elle devient plus déterminée, et elle va définitivement grandir dans ce tome. Elle sera aussi marquée par ses actions, qui feront d’elle une guerrière plus que jamais. Ce tome se révèle donc encore plus mature et poussé que le premier. Une nouvelle énergie s’en dégage, avec plus d’action, plus de paysages et plus de personnages. Tout comme le premier tome, il y aura des morts, des sacrifiés, des trahisons et le sang coulera. La fin également m’a laissé sans voix, un rebondissement à vous faire tomber le livre des mains (bon, pour être honnête je m’en doutais mais je ne voulais vraiment pas y croire). Âmes sensibles donc, vous êtes avertis.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Zalie Posté le 26 Août 2018
          Terrible, aussi bien voire mieux que le premier tome ! Laia, Elias et Hélène me poursuivent toujours autant malgré la fin de ma lecture. Imposer un univers tel que celui-ci ne va pas de soi. C'est une formidable écriture qui le porte et nous y entraîne, pour notre plus grand plaisir. Vivement la suite ! Merci.
        • Twogirlsandbooks Posté le 26 Août 2018
          Avis : Si vous nous suivez un minimum sur les réseaux sociaux, vous savez que j'adore la saga Une braise sous la cendre et que le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi. Je dois dire que ce deuxième tome à été à la hauteur de mes attentes et même bien plus. Rien ne va plus dans l'Empire, Elias et Laia sont les fugitifs les plus recherchés. Malgré tout, ils vont tout faire pour sortir Darin, le frère de Laia de prison et sauver les Érudits du massacre qui les guettent. Quel plaisir de retrouver la plume magique de Sabaa Tahir mais surtout cet univers et cette histoire addictive. Sabaa Tahir a su créer autour de l'Empire un univers sombre et violent mais tellement envoûtant qu'on devient vite accro. Dans ce second tome, nous voyageons aux quatre coins de l'Empire avec les personnages ce qui permet d'en découvrir davantage sur ce monde complexe. Je déplore toutefois l'absence d'une carte qui n'aurait pas été de trop. Ce que j'attendais avec le plus d'impatience dans ce second tome, c'était de retrouver les personnages qui m'avaient tant marqué. Laia notre héroïne est un personnage que j'aime beaucoup. Même si elle... Avis : Si vous nous suivez un minimum sur les réseaux sociaux, vous savez que j'adore la saga Une braise sous la cendre et que le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi. Je dois dire que ce deuxième tome à été à la hauteur de mes attentes et même bien plus. Rien ne va plus dans l'Empire, Elias et Laia sont les fugitifs les plus recherchés. Malgré tout, ils vont tout faire pour sortir Darin, le frère de Laia de prison et sauver les Érudits du massacre qui les guettent. Quel plaisir de retrouver la plume magique de Sabaa Tahir mais surtout cet univers et cette histoire addictive. Sabaa Tahir a su créer autour de l'Empire un univers sombre et violent mais tellement envoûtant qu'on devient vite accro. Dans ce second tome, nous voyageons aux quatre coins de l'Empire avec les personnages ce qui permet d'en découvrir davantage sur ce monde complexe. Je déplore toutefois l'absence d'une carte qui n'aurait pas été de trop. Ce que j'attendais avec le plus d'impatience dans ce second tome, c'était de retrouver les personnages qui m'avaient tant marqué. Laia notre héroïne est un personnage que j'aime beaucoup. Même si elle parait faible de prime abord, elle est très forte et courageuse. Dans ce second tome, elle a beaucoup évolué pour devenir encore plus forte. Une héroïne comme on les aime. Une autre femme prend une place très importante dans cette histoire, Hélène. Dans le tome un, nous avions son point de vue à travers celui d'Elias mais dans ce tome, l'auteure nous livre trois points de vue en alternance. Ceux de Laia et Elias comme dans le premier tome mais aussi celui d'Hélène. J'ai adoré avoir son point de vue. On apprend à mieux la connaitre et nous découvrons une autre facette de ce personnage. Hélène devient plus humaine et j'ai adoré la découvrir différemment. Un nouveau personnage prend de la place, Avitas Harper, le bras droit d'Hélène qui est très mystérieux et je suis curieuse d'en découvrir plus sur lui. Même si cette femme est la plus odieuse et pire que l'apocalypse, j'ai adoré retrouver la Commandante, la méchante la plus ignoble que j'ai eu l'occasion de découvrir. Elle ne m'a pas déçue et se place encore un cran au dessus niveau méchanceté. J'ai gardé le meilleur pour la fin... Elias l'amour de ma vie en terme de littérature, mon bookboyfriend, le mec parfait ! Dans ce tome, il est encore plus parfait, toujours plus courageux, attentionné et battant. Sabaa Tahir construit tout son récit à la première personne ce qui permet encore plus de s'identifier aux personnages. Dans ce second tome, l'auteure a construit une intrigue forte et nous laisse un peu sur notre faim. Il y a beaucoup de questions sans réponses et des révélations chocs que je n'avais pas vues venir. J'ai été scotchée, bluffée par le retournement de situation. Là où on a de la chance, c'est qu'il n'y a pas de gros cliffhangers donc c'est moins difficile d'attendre la suite. Pour conclure, je peux vous dire qu'Une flamme dans la nuit a été un gros coup de coeur et Une braise sous la cendre rentre dans le top 5 de mes sagas favorites grâce à cet univers captivant et aux personnages extraordinaires. J'espère que la suite sera à la hauteur.
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com