RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            3. Le jeu du maître : Fin de partie

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266247108
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 225 mm
            3. Le jeu du maître : Fin de partie

            Guillaume FOURNIER (Traducteur)
            Collection : Le jeu du maître
            Date de parution : 16/03/2017
            Pour contracarrer la terrible machination de Kaine, Michael doit replonger dans le Sommeil du VirNet...
            Michael, Sarah et Bryson sont sortis de prison avec pour seule refuge une mystérieuse adresse dans les Appalaches. Ils ne sont pas les seuls à vouloir arrêter Kaine. D’autres Tangentes ont élaboré une stratégie pour contrecarrer son plan de cyber-domination. Mais pour cela, les trois amis n’ont pas le choix... Michael, Sarah et Bryson sont sortis de prison avec pour seule refuge une mystérieuse adresse dans les Appalaches. Ils ne sont pas les seuls à vouloir arrêter Kaine. D’autres Tangentes ont élaboré une stratégie pour contrecarrer son plan de cyber-domination. Mais pour cela, les trois amis n’ont pas le choix : ils doivent se replonger dans le Sommeil du VirNet, quitte à y risquer leur vie.
            La ligne entre la réalité et le virtuel s’amincit… et le véritable ennemi pourrait bien ne pas être là où on l’attend.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266247108
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            16.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • cicou45 Posté le 22 Août 2017
              Attention : Spoiler Non, non et non...pas déjà. Pourtant, si, je viens de terminer cette lecture et ai eu confirmation qu'il n'y aurait pas de suite cette fois car ainsi s'achève cette trilogie. Ici, une nouvelle fois, que de rebondissements. Un ouvrage dans lequel le lecteur découvre que les méchants ne sont pas forcément celui qu'il croit et qu'il est parfois utile de s'allier avec ses ennemis. Après avoir découvert ce qu'il était vraiment, à savoir non pas un être bien réel fait de chair et de sang mais uniquement un code, le monde de Michael s'est effondré. En effet, se retrouvant dans la peau d'un autre afin de pouvoir circuler dans la Veille (la vraie vie), Michael est loin d'être au bout de ses surprises, et pas des plus agréables qui soient. Aussi, avec ses amis qui, eux, sont bien réels, mais qu'il a rencontré dans le VirtNet, Bryson et Sarah, Michael va tenter de remettre un tant soit peu d'ordre dans ces deux mondes (le réel et le virtuel) qui sombrent tous deux dans la décrépitude. Leur ennemi ou devrais-je dire leurs ennemis ne sont plus uniquement la Tangente du nom de Kaine (une sorte d'homme virtuel si... Attention : Spoiler Non, non et non...pas déjà. Pourtant, si, je viens de terminer cette lecture et ai eu confirmation qu'il n'y aurait pas de suite cette fois car ainsi s'achève cette trilogie. Ici, une nouvelle fois, que de rebondissements. Un ouvrage dans lequel le lecteur découvre que les méchants ne sont pas forcément celui qu'il croit et qu'il est parfois utile de s'allier avec ses ennemis. Après avoir découvert ce qu'il était vraiment, à savoir non pas un être bien réel fait de chair et de sang mais uniquement un code, le monde de Michael s'est effondré. En effet, se retrouvant dans la peau d'un autre afin de pouvoir circuler dans la Veille (la vraie vie), Michael est loin d'être au bout de ses surprises, et pas des plus agréables qui soient. Aussi, avec ses amis qui, eux, sont bien réels, mais qu'il a rencontré dans le VirtNet, Bryson et Sarah, Michael va tenter de remettre un tant soit peu d'ordre dans ces deux mondes (le réel et le virtuel) qui sombrent tous deux dans la décrépitude. Leur ennemi ou devrais-je dire leurs ennemis ne sont plus uniquement la Tangente du nom de Kaine (une sorte d'homme virtuel si vous préférez mais capable de faire autant de mal dans le VirtNet que dans la réalité grâce à sa démoniaque doctrine de Mortalité consistant à s'immerger dans un corps réel) mais également l'agent Weber qu'ils croyaient de leur côté. Celle-ci, à la tête de la VNS (société en charge de surveiller et contrôler qu'il n'y a pas de dérapage dans le VirtNet) était en réalité la pire traîtresse qui soit... Beaucoup d'action dans ce dernier tome, d'alliances mais aussi de drames...Une écriture qui reste cependant fluide et légère, très agréable à lire avec un scénario des plus prenants et drôlement bien mené. Un suspense interminable mais je vous assure qu'une fois plongé dedans, impossible de s'en détacher ! A découvrir et à faire découvrir. Véritable coup de cœur en ce qui me concerne !
              Lire la suite
              En lire moins
            • mauriceandre Posté le 12 Juillet 2017
              Salut les Babeliosiens Je viens de terminer la lecture de cette trilogie et mon avis est partagé. Autant l'idée de départ est très bonne, autant le choix de l'age des personnages rend peu crédible les événements. Cette civilisation tournée vers le jeu et l'immersion totale dans un monde virtuel ma fait froid dans le dos. Je pense qu'a la vue de l'évolution du cyber espace nous en prenons le chemin et je n'aimerai pas ne plus pouvoir apprécier le parfum d'une fleur autrement qu'en virtuel. j'ai fais l'expérience d'une plongée Bouteilles en Virtuel au Musée océanographique de Monaco et a part le gout de l'eau salé ce fut bluffant. Je sais qu'ils existent déjà des jeux en immersion mais comme je ne suis pas un grand joueur je n'en connais pas. Bref! cette trilogie aurait mérité des perso Adultes mais j'ai bien aimé quand même
            • Lire-une-passion Posté le 19 Juin 2017
              Ayant lu le second tome il n'y a pas longtemps, j'ai décidé de ne pas laisser traîner trop de temps avant de me lancer dans le dernier tome. Mais surtout aussi parce que j'avais beaucoup aimé le tome 2 ! Et encore une fois, ce fut une très belle lecture, avec un final très intéressant ! Michael, Sarah et Bryson sont sortis de prison et ont pris la direction d'une seule adresse qu'on leur a donné un peu plus tôt : dans les Appalaches. Là-bas, des gens les attendent. Les trois amis se rendent alors compte qu'ils ne sont pas les seuls à vouloir arrêter Kaine. D'autres Tangentes ont élaboré une stratégie pour contrecarrer son plan de cyber-domination. Michael et ses amis n'ont donc plus d'autre choix que de retourner dans le Sommeil du VirtNet, qui a y laisser leur vie. Et si, finalement, leur véritable ennemi n'était celui auquel ils pensaient ? L'avantage d'enchaîner assez rapidement les tomes, c'est qu'on a plus de chance de ne pas oublier ce qu'on a lu précédemment et pour moi, c'était parfait. Ainsi, en commençant ce tome 3, mes souvenirs étaient encore frais, ce qui m'a donc permis de me plonger plus facilement et immédiatement... Ayant lu le second tome il n'y a pas longtemps, j'ai décidé de ne pas laisser traîner trop de temps avant de me lancer dans le dernier tome. Mais surtout aussi parce que j'avais beaucoup aimé le tome 2 ! Et encore une fois, ce fut une très belle lecture, avec un final très intéressant ! Michael, Sarah et Bryson sont sortis de prison et ont pris la direction d'une seule adresse qu'on leur a donné un peu plus tôt : dans les Appalaches. Là-bas, des gens les attendent. Les trois amis se rendent alors compte qu'ils ne sont pas les seuls à vouloir arrêter Kaine. D'autres Tangentes ont élaboré une stratégie pour contrecarrer son plan de cyber-domination. Michael et ses amis n'ont donc plus d'autre choix que de retourner dans le Sommeil du VirtNet, qui a y laisser leur vie. Et si, finalement, leur véritable ennemi n'était celui auquel ils pensaient ? L'avantage d'enchaîner assez rapidement les tomes, c'est qu'on a plus de chance de ne pas oublier ce qu'on a lu précédemment et pour moi, c'était parfait. Ainsi, en commençant ce tome 3, mes souvenirs étaient encore frais, ce qui m'a donc permis de me plonger plus facilement et immédiatement dans ce tome 3, qui promet vraiment des surprises et des rebondissements. Ma crainte de ne pas avoir les réponses à mes questions a vite été supprimée, quand j'ai vu que l'auteur prenait vraiment le temps de tout mettre à plat, et même à ajouter de nouvelles intrigues et révélations, qui changent complètement tout ce qu'on pouvait penser au début. Déjà que les révélations du second tome ont bouleversé tout ce qu'on imaginait, et bouleversé la vie de Michael et ses amis, celles de cet opus sont encore plus prenantes et surprenantes. J'aimerai vraiment vous en parler plus en profondeur, mais pour ceux qui n'ont pas encore lu ce tome, la surprise de découvrir tout au fur et à mesure est vraiment ce qui prend aux tripes avec ce dernier tome. Comme avec les précédents, j'ai enchaîné les chapitres sans m'en rendre compte, car l'auteur trouvait toujours le petit truc pour tout renverser et nous offrir des bouleversements inattendus. Certains personnages m'ont énormément surprise. Ne fiez pas aux apparences, parce qu'ici, tout est remis en question. Toutes nos certitudes sont mises à mal et on se retrouve encore plus perdus. Et ce n'est pas un point négatif, bien au contraire. Parce que justement, on veut comprendre comment l'auteur en est arrivé à avoir ces idées là, et surtout, pourquoi il nous a autant menés en bateau. Il a également réussi à me surprendre avec un événement auquel je ne m'attendais absolument pas, et qui m'a fait mal au cœur. Concernant les personnages, je dois avouer que le trio de base m'avait manqué et que j'ai apprécié les retrouver. Ils ont toujours les mêmes idéaux, et bien qu'ils aient une place plus importante dans la « hiérarchie », il n'en est pas moins qu'ils restent des ados. Ils ne prennent pas la grosse tête et surtout, surtout, ils font des erreurs qui leur coûte cher. Ils sont loin d'être parfaits, ce qui les rend bien réalistes. Bien sûr, nous avons d'autres personnages qui les accompagnent, mais pour les découvrir, il vous faudra lire ce troisième opus !#8203; #8203;En résumé, c'est un tome 3 à la hauteur de mes attentes, voire plus. Je suis triste de quitter cet univers qui m'a vraiment beaucoup plu et fait passer de bons moments comme de moins bon. Même si à un moment de l'intrigue, c'était assez long et moins prenant, il n'en est pas moins que l'auteur tient ses promesses et nous donne toutes les réponses à nos questions, tout en nous surprenant souvent. Des rebondissements et des révélations jalonnent ce dernier tome que j'ai vraiment pris plaisir à découvrir ! * Je remercie Marie et PKJ pour leur confiance ! *
              Lire la suite
              En lire moins
            • 9004089 Posté le 14 Mai 2017
              J'ai repoussé la lecture de ce livre jusqu’à finalement me décider il y a quelques temps parce que j’essaie de rattraper mon retard sur mes séries. Comme je n’aime pas laisser tomber en cours de route, j’ai décidé d’aller au bout même si je n’étais pas particulièrement fan de l’univers. Au final, j’ai eu une bien bonne surprise avec un dernier tome qui m’a davantage plu que les autres. Dans celui-ci, Michael et ses amis se font des alliés mais aussi de nouveaux ennemis. Les motivations et buts de chacun se dessinent et il est temps pour notre héros de choisir son camps et de se battre. C’est dans un univers mi-réel mi-virtuel que se déroule cet acte final au cours duquel Michael fera tout pour sauver la race humaine de l’invasion virtuelle. Je suis toujours assez confuse au niveau de l’univers, je pense que j’aurais moins de difficultés avec des films que des livres, mais cette fois cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture. Je me suis sentie plus à l’aise qu’avec les deux premiers tomes, peut-être parce que cette fois je m’y suis plus ou moins retrouvée et que j’ai réussi à différencier le réel du virtuel (plus ou... J'ai repoussé la lecture de ce livre jusqu’à finalement me décider il y a quelques temps parce que j’essaie de rattraper mon retard sur mes séries. Comme je n’aime pas laisser tomber en cours de route, j’ai décidé d’aller au bout même si je n’étais pas particulièrement fan de l’univers. Au final, j’ai eu une bien bonne surprise avec un dernier tome qui m’a davantage plu que les autres. Dans celui-ci, Michael et ses amis se font des alliés mais aussi de nouveaux ennemis. Les motivations et buts de chacun se dessinent et il est temps pour notre héros de choisir son camps et de se battre. C’est dans un univers mi-réel mi-virtuel que se déroule cet acte final au cours duquel Michael fera tout pour sauver la race humaine de l’invasion virtuelle. Je suis toujours assez confuse au niveau de l’univers, je pense que j’aurais moins de difficultés avec des films que des livres, mais cette fois cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture. Je me suis sentie plus à l’aise qu’avec les deux premiers tomes, peut-être parce que cette fois je m’y suis plus ou moins retrouvée et que j’ai réussi à différencier le réel du virtuel (plus ou moins…) Mais je persiste à penser que ce monde et cette ambiance ne sont pas faits pour moi. Fort heureusement, les personnages, eux, m’ont séduite. Je regrette qu’ils ne soient pas assez exploités mais j’ai quand même été ravie de retrouver Bryson, mon personnage préféré, et j’ai même fini par beaucoup aimer Michael à un certain point de l’histoire. Ce troisième opus se lit avec beaucoup de facilité, mieux que les deux autres. Aussi, les sujets qui y sont abordés, ou sous-entendus, sont assez intéressants. Je pense l’avoir déjà mentionné dans mes deux précédentes chroniques mais je le redis : l’intelligence artificielle et les risques du virtuel combinés au désir de pouvoir sont bien représentés dans ce livre. Je ne peux pas m’empêcher de comparer cette série avec L’Epreuve, que j’ai tant aimée, et je suis forcée de constater que celle-ci n’est pas un coup de coeur, elle, et que j’ai moins accroché. Mais je ne peux que reconnaître la créativité de James Dashner et sa plume fluide. Et si cette saga ne m’a pas transcendée, je pense qu’elle peut plaire aux amateurs du genre. D’où cette note élevée qui ne correspond peut-être pas à mon appréciation mais que j’ai voulu objective.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ElBaathory Posté le 14 Mai 2017
              Comme avec les tomes précédents, Erika et moi avons décidé de terminer cette saga sur une nouvelle lecture commune. Malheureusement, alors que j’étais assez impatient de connaître la conclusion apportée par James Dashner, je dois avouer que celle-ci n’est pas à la hauteur de mes espérances. Je m’explique. Dans mes précédentes chroniques je n’ai cessé de faire les louanges de l’intensité de cette aventure, cependant, je n’ai pas ressenti la même énergie au cours de ce dernier chapitre et bien qu’il soit rempli d’action, le tout à manqué quelque peu de punch et se dévoile finalement assez monotone. J’ai donc suivi l’histoire de Michael sans rentrer pleinement dedans. Même l’univers m’a semblé parfois assez redondant. Pourtant, j’apprécie toujours autant sa complexité et sa richesse mais j’aurais apprécié quelques innovations et des surprises de la part de l’auteur. Heureusement, tout n’est pas que déception et j’ai apprécié retrouver Michael et ses fidèles compagnons, Sarah et Bryson. L’alchimie et les sentiments qui émanent de ce trio sont toujours aussi palpables et permettent un réel attachement. D’autant plus que James Dashner ose quelques choix parfois assez émouvants. Concernant l’histoire en elle-même, j’ai vraiment trouvé fascinant la très fine barrière entre le virtuel et la réalité. Souvent... Comme avec les tomes précédents, Erika et moi avons décidé de terminer cette saga sur une nouvelle lecture commune. Malheureusement, alors que j’étais assez impatient de connaître la conclusion apportée par James Dashner, je dois avouer que celle-ci n’est pas à la hauteur de mes espérances. Je m’explique. Dans mes précédentes chroniques je n’ai cessé de faire les louanges de l’intensité de cette aventure, cependant, je n’ai pas ressenti la même énergie au cours de ce dernier chapitre et bien qu’il soit rempli d’action, le tout à manqué quelque peu de punch et se dévoile finalement assez monotone. J’ai donc suivi l’histoire de Michael sans rentrer pleinement dedans. Même l’univers m’a semblé parfois assez redondant. Pourtant, j’apprécie toujours autant sa complexité et sa richesse mais j’aurais apprécié quelques innovations et des surprises de la part de l’auteur. Heureusement, tout n’est pas que déception et j’ai apprécié retrouver Michael et ses fidèles compagnons, Sarah et Bryson. L’alchimie et les sentiments qui émanent de ce trio sont toujours aussi palpables et permettent un réel attachement. D’autant plus que James Dashner ose quelques choix parfois assez émouvants. Concernant l’histoire en elle-même, j’ai vraiment trouvé fascinant la très fine barrière entre le virtuel et la réalité. Souvent au cours de ma lecture je ne savais plus si ce que je lisais était réel ou non. En ce point, le talent de l’auteur est impressionnant et remarquable. De plus, jusqu’à la fin, je me demandais comment pouvait se terminer cette saga. Ainsi, il m’a fallu quelques heures seulement pour arriver à sa finalité, qui me satisfait globalement du fait qu’elle réponde à toutes mes questions, même si je m’attendais à quelque chose de plus percutant. Malgré tout, j’ai vraiment été étonné de certaines révélations autour de certains personnages et, là encore, la limite entre le bien et le mal est réellement minime. En conclusion, malgré un manque de renouveau de la part de James Dashner, j’ai apprécié m’immerger une dernière fois dans son univers riche et complexe, où la frontière entre virtualité et réalité n’existe presque pas… A l’image de notre monde actuel.
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.