RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le labyrinthe - Tome 3: Le Remède mortel

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266200141
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 225 mm
            Le labyrinthe - Tome 3: Le Remède mortel

            Guillaume FOURNIER (Traducteur)
            Collection : Le Labyrinthe
            Série : Le Labyrinthe
            Date de parution : 05/06/2014
            Thomas sait désormais qu'il ne peut faire confiance à Wicked. Armé de ses souvenirs, il s'élève contre les créateurs de la Cure, à la recherche d'une vérité potentiellement mortelle...
            LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ.

            Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test…Terrifiant.
            Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’Organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il...
            LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ.

            Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test…Terrifiant.
            Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’Organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu sur la terre brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266200141
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • VeroClaire Posté le 14 Mars 2019
              Voici le troisième et dernier volet de la série L'épreuve. Je suis il faut l'avouer un peu déçue. J'ai eu plus de difficulté à être accrochée par l'histoire et je m'attendais à davantage de surprises et pour Thomas et pour moi qui lisait son histoire. Je me suis dis à la fin "tout ça pour ça..." Cela reste tout de même une très bonne série à découvrir :)
            • Cindol Posté le 21 Février 2019
              Dernier volet de cette trilogie si l'on excepte les 2 préquels qui sont sortis après, et je trouve que ce dernier est en deçà des autres en terme de qualité et d'intérêt. Peut-être étais-je arrivé à saturation mais j'ai eu l'impression que l'auteur aussi ;) Ce roman qui clôt cette très belle idée de scénario n'est pour moi pas à la hauteur du niveau qu'avaient été les premiers tomes, ça part dans tous les sens et le squelette de l'histoire ne m'est pas apparu aussi structuré. Alors je sais que le public destiné à cette histoire sont les jeunes adultes et de ce fait, il fallait que cette fin soit "soft" mais soft ne veut pas dire qu'elle ne peut pas manquer d'originalité et c'est ce qui a manqué pour moi. Je l'ai trouvé dénuée de recherche et de style ce qui est en total contradiction avec ce que j'avais ressenti lors de la lecture des 2 premiers. C'est vraiment dommage car je pense qu'avec une fin digne de ce nom, la série aurait mérité ses lettres de noblesse dans le genre et aux vues de comment ça a démarré, ça n'aurait été que justice. Du coup, moi qui envisageais la... Dernier volet de cette trilogie si l'on excepte les 2 préquels qui sont sortis après, et je trouve que ce dernier est en deçà des autres en terme de qualité et d'intérêt. Peut-être étais-je arrivé à saturation mais j'ai eu l'impression que l'auteur aussi ;) Ce roman qui clôt cette très belle idée de scénario n'est pour moi pas à la hauteur du niveau qu'avaient été les premiers tomes, ça part dans tous les sens et le squelette de l'histoire ne m'est pas apparu aussi structuré. Alors je sais que le public destiné à cette histoire sont les jeunes adultes et de ce fait, il fallait que cette fin soit "soft" mais soft ne veut pas dire qu'elle ne peut pas manquer d'originalité et c'est ce qui a manqué pour moi. Je l'ai trouvé dénuée de recherche et de style ce qui est en total contradiction avec ce que j'avais ressenti lors de la lecture des 2 premiers. C'est vraiment dommage car je pense qu'avec une fin digne de ce nom, la série aurait mérité ses lettres de noblesse dans le genre et aux vues de comment ça a démarré, ça n'aurait été que justice. Du coup, moi qui envisageais la possibilité de "craquer" pour les préquels, je suis tout de suite moins enthousiasme et, sauf si l'occasion se présente, je ne suis pas sûr de succomber à la tentation… J'ai tellement été emballé par le début de ce triptyque que cette fin me laisse un goût amer et je n'en suis que plus déçu et je trouve que ça en est limite du gâchis. Alors certes, ce roman n'est pas complètement mauvais, loin de là, mais en comparaison avec les autres…. ça me donne l'impression d'avoir couru pendant des kilomètres sans encombre et à 3m de l'arrivée….patatra, badaboom Papy ;)
              Lire la suite
              En lire moins
            • bilodoh Posté le 19 Janvier 2019
              Troisième tome de la série L’Épreuve, l’histoire s’essouffle un peu. On retrouve Tomas et ses amis qui continuent leurs aventures, leurs amitiés et leurs amourettes, jusqu’au dénouement, qui n’en est pas tout à fait un, on reste un peu sur notre faim… Au final, je trouve que c’était lecture facile, un bon moyen de faire en sorte que le temps soit plus court : dans le train, dans une salle d’attente où on espère un diagnostic médical. Pas de grandes émotions ou questionnements philosophiques, juste un passe-temps efficace. Les pages tournent et le temps passe, dans un monde qui n’est pas le nôtre. Et ce n’est pas fini, car après vient l’antépisode…
            • Mono9000 Posté le 2 Janvier 2019
              Une série qui aura été, malheureusement, en perte de vitesse à chaque tome. Cette conclusion reste plaisante à lire tout de même mais on est loin de l’énergie des débuts. La trilogie de l’Epreuve avait très bien commencé avec un premier tome survolté qui m’avait tenue en haleine jusqu’au bout. Par la suite, ça s’était légèrement dégradé avec La Terre Brûlée, qui m’était apparu comme décousu et moins rythmé. Malgré certains retours que j’avais pu voir, j’avais l’espoir que ce dernier tome soit dans la même veine que le premier. Seulement ce n’est pas le cas. Très honnêtement, j’ai eu l’impression d’être trimballée à droite et à gauche tout du long. Les éléments s’enchaînent mais tout apparaît tellement décousu que ça manque de rythme et d’énergie. Les idées sont intéressantes mais ne sont pas présentées de la meilleure des façons. Le résultat donne l’idée que l’auteur ne savait pas vraiment comment nous conduire à la fin. Il fait traîner les choses avant de nous donner les révélations tant attendues. On enchaîne alors les séquences en vrac et, non sans peine, on arrive au dénouement. Dénouement qui se révèle assez étonnant. Tout d’abord, je ne m’attendais pas forcément au choix qui est fait.... Une série qui aura été, malheureusement, en perte de vitesse à chaque tome. Cette conclusion reste plaisante à lire tout de même mais on est loin de l’énergie des débuts. La trilogie de l’Epreuve avait très bien commencé avec un premier tome survolté qui m’avait tenue en haleine jusqu’au bout. Par la suite, ça s’était légèrement dégradé avec La Terre Brûlée, qui m’était apparu comme décousu et moins rythmé. Malgré certains retours que j’avais pu voir, j’avais l’espoir que ce dernier tome soit dans la même veine que le premier. Seulement ce n’est pas le cas. Très honnêtement, j’ai eu l’impression d’être trimballée à droite et à gauche tout du long. Les éléments s’enchaînent mais tout apparaît tellement décousu que ça manque de rythme et d’énergie. Les idées sont intéressantes mais ne sont pas présentées de la meilleure des façons. Le résultat donne l’idée que l’auteur ne savait pas vraiment comment nous conduire à la fin. Il fait traîner les choses avant de nous donner les révélations tant attendues. On enchaîne alors les séquences en vrac et, non sans peine, on arrive au dénouement. Dénouement qui se révèle assez étonnant. Tout d’abord, je ne m’attendais pas forcément au choix qui est fait. Une vraie surprise, qui est bienvenue. Rien ne laissait présager cette direction prise par la série. Cette touche finale m’a bien plu. Je trouve qu’elle colle parfaitement et conclut très bien cette aventure. Par ailleurs, le dénouement laisse pas mal de questions sans réponses. Sur ce point, j’ai trouvé que le film apportait davantage d’éléments. Je suis restée légèrement sur ma faim en terminant le livre. Je ne parlerai pas de fin ouverte mais la place est laissée à l’imagination de chacun pour combler les quelques blancs restants. Pour autant, on comprend l’essentiel. Autre élément qui m’a manqué dans ce tome, la synergie entre les personnages. Dans le premier, j’avais complètement adoré la dynamique de groupe, la façon dont tous avaient eu un rôle à jouer. Ici, dispersés comme le sont nos protagonistes, on perd complètement cet aspect. J’aurais bien aimé retrouver l’énergie des débuts. A défaut de retrouver tout le groupe, j’aurais bien aimé une belle dynamique avec l’équipe présente. Néanmoins, au fil des tomes, cette aventure s’est davantage transformée en course en solitaire. Thomas n’est pas un mauvais protagoniste mais il porte le poids du monde sur ses frêles épaules…et on sent qu’il a un peu de mal. C’est un héros torturé qui fait face a d’importantes responsabilités. Ce qui explique certaines erreurs de sa part. Cependant, il s’en sort avec les honneurs. Il n’est vraiment pas dans une position facile. Le destin de certains personnages m’a beaucoup émue. Notamment un personnage en particulier. J’avais été spoilée donc je m’y attendais…tout de même, sa disparition fait son petit effet. Je vais rebondir justement sur les séquences émotions du roman. Séquences émotions que j’ai trouvées plates malheureusement. J’ai trouvé que James Dashner ne savait pas comment écrire ces scènes. En quelques lignes tout est bouclé et on passe à la suite. Quel dommage !! Les émotions s’en retrouvent complètement amoindries…si on trouve les émotions. Personnellement, j’ai eu du mal à ressentir quoi que ce soit. C’était beaucoup trop rapide et les personnages, Thomas le premier, semblaient tourner la page bien trop rapidement. Je suis sévère parce que j’en attendais beaucoup de cette suite. Autrement, je reste fan de l’univers créé et des nombreuses informations que l’on découvre au fil de pages. Dans son ensemble, ce qu’a construit James Dashner est très cohérent et captivant. Malgré les maladresses, cette dystopie a un gros potentiel. On progresse aisément dans la lecture et on passe un bon moment. Et pour éclaircir les dernières zones d’ombre, il y a la duologie qui raconte les origines du Labyrinthe. Si le temps et ma PAL le permettent, je dis pourquoi pas.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Missnefer13500 Posté le 2 Octobre 2018
              Dernière tome de la saga l'épreuve qui débute avec le Labyrinthe. Enfin c'est ce que je croyais, jusqu’à ce que je vienne de découvrir sur Babelio qu'il existe un tome 4 qui m'a échappé : L'ordre de tuer, qui s'avère être un préquel. C'est surement là que je trouverais les réponses qui me font défaut et que je pensais trouver dans Le rêve de Thomas. Dans cet opus, Tom et ses amis ont échappés au WICKED ,du moins le pensons nous, sans en être vraiment certains quand on sait comme ils sont manipulateurs. Et de ce fait on doute de tout. Souvent. Et de tout le monde. Comme Tom, on se demande à qui on peut faire confiance, face aux nombreux rebondissements. Je ne m'étendrais pas sur les aventures du trio Minho, Newt, Brenda qui sont au centre de ce tome. L'auteur nous offre de nombreuses scènes d'action et de rebondissements à la chaîne. Nous avons bien sur, toujours notre Tom torturé en proie a quelques souvenirs. Mais de nombreuses questions restent sans réponses et certaines sont assez scabreuses avant que l'on ne découvre le rôle d Tom dans l'épreuve finale. À vrai dire ce n'est pas très clair,... Dernière tome de la saga l'épreuve qui débute avec le Labyrinthe. Enfin c'est ce que je croyais, jusqu’à ce que je vienne de découvrir sur Babelio qu'il existe un tome 4 qui m'a échappé : L'ordre de tuer, qui s'avère être un préquel. C'est surement là que je trouverais les réponses qui me font défaut et que je pensais trouver dans Le rêve de Thomas. Dans cet opus, Tom et ses amis ont échappés au WICKED ,du moins le pensons nous, sans en être vraiment certains quand on sait comme ils sont manipulateurs. Et de ce fait on doute de tout. Souvent. Et de tout le monde. Comme Tom, on se demande à qui on peut faire confiance, face aux nombreux rebondissements. Je ne m'étendrais pas sur les aventures du trio Minho, Newt, Brenda qui sont au centre de ce tome. L'auteur nous offre de nombreuses scènes d'action et de rebondissements à la chaîne. Nous avons bien sur, toujours notre Tom torturé en proie a quelques souvenirs. Mais de nombreuses questions restent sans réponses et certaines sont assez scabreuses avant que l'on ne découvre le rôle d Tom dans l'épreuve finale. À vrai dire ce n'est pas très clair, le lien entre l'étude des variables, de schémas et des comportements face aux épreuves imposés et le remède contre la Braise. J'aurais mieux compris si à travers elle, on cherchait les personnes les plus à même à survivre en terrain hostile, un avenir pour l'humanité en passe de disparaître. Mais créer un remède à partir de l'analyse de comportement, je comprends pas trop. Je me pose trop de questions peut-être ! Un final donc avec des réponses, mais pour moi, pas toutes, particulièrement celle qui concerne la mission initiale de Tom, Teresa et Aril. Quel est donc le rôle qu'ils ont joué pour le WiCKED avant que leur mémoire leur soit effacée ? Mémoire que Tom ne souhaite pas récupérer pour des raisons logiques, souvenirs truqués ou crainte d'affronter un réalité qui lui déplairait. La fin reste à la fois surprenante et logique. Et je ne parle pas de l'épilogue avec la note de la Chancelière qui apporte quelques nouvelles réponses alors qu'on ne les attend plus et la preuve de se que l'on suspectait en matière de mensonges et de manipulations. Un opus final qui se termine comme il se doit dans cette saga qui monte crescendo, dans un style d’écrire plaisant qui a séduite le plus grand nombre au point d'en voir une interprétation ciné que je vais pouvoir regarder maintenant. Coté dystopie un bon moment de lecture, mais je me suis plus passionnée pour d'autres, malgré des personnages touchants et intéressants comme Minho et Newt. Teresa reste assez incompréhensible.
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

            Lisez maintenant, tout de suite !