Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749108315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 154 x 240 mm

-30°

Collection : Thriller
Date de parution : 02/11/2006

"Aussi passionnants que perturbants, les romans de Donald Harstad montrent que le mal et la violence sont partout en Amérique – jusque dans les campagnes de l'Iowa."
Michael Connelly

C'est le cœur de l'hiver dans cette petite ville de l'Iowa. La région est sous la neige, les températures avoisinent les –30°C. Alors...

"Aussi passionnants que perturbants, les romans de Donald Harstad montrent que le mal et la violence sont partout en Amérique – jusque dans les campagnes de l'Iowa."
Michael Connelly

C'est le cœur de l'hiver dans cette petite ville de l'Iowa. La région est sous la neige, les températures avoisinent les –30°C. Alors que le shérif Carl Houseman enquête sur une série de cambriolages, il trouve deux cadavres gelés dans une ferme abandonnée.

Un suspect est vite arrêté, l'affaire est simple, trop simple. En essayant d'en savoir plus sur ce qui s'est réellement passé, Carl va vite se rendre compte que son enquête dérange beaucoup de monde, à commencer par le FBI, peu enclin à ménager les forces de police locales. Et si ces deux corps n'étaient que la partie émergée d'un iceberg beaucoup plus terrifiant encore ?

En suivant au jour le jour l'enquête de Carl Houseman, on retrouve dans -30° l'écriture sèche, presque documentaire de Donald Harstad, qui retrace dans leurs moindres détails le fonctionnement et les techniques d'investigations de la police américaine.

On redécouvre dans cette nouvelle aventure du shérif Carl Houseman le sens de l'authenticité qui a fait le succès de Onze jours et Code 10.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749108315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 154 x 240 mm
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sweetie Posté le 17 Août 2016
    Un roman policier au style d'écriture télégraphique, peu de descriptions de personnages, concentré sur l'intrigue qui démarre rapidement et dont la conclusion nous fait passer au rythme accéléré, tellement que les dernières pages sont avalées à la vitesse grand V. Le titre -30 °C réfère à quelques épisodes de froid extrême que peut connaître l'Iowa en janvier mais ça ne battra jamais ceux subis par le Québec durant l'hiver. Un bon polar tout de même .
  • Sharon Posté le 6 Juin 2015
    Bienvenue sur les routes enneigées des États-Unis, des lieux difficiles pour les shérifs des différents états. Et si l’expérience de Walt Longmire ne vous a pas suffi, venez partagez celle de Carl Houseman. Il est un shérif de proximité, c’est à dire qu’il connaît les petits délinquants qui exercent (pas très bien) leurs talents dans le petit comté de Nation. Il connaît aussi les habitants, et les problèmes qui se posent dans cet Etat qui devrait n’en avoir aucun. Dans les enquêtes d’Houseman, il y a un avant et un après Code 10 : les séquelles sont là, physiques (Lamar est resté handicapé, Bud y a laissé la vie pour une simple assignation en justice) et morales. Et les conséquences sont toujours les mêmes : une méfiance, une défiance non seulement envers les forces de l’ordre, mais envers l’Etat américain tout entier : les théories du complot ne portent pas que sur le 11 septembre, l’antisémitisme, le racisme ont de beaux jours devant eux. Et réfuter des théories fumeuses est quasiment impossibles, même pour les meilleurs agents qui soient. Franchement, si deux cadavres étaient découverts dans un apprenti près de votre maison, et si vous appreniez que le crime a eu lieu... Bienvenue sur les routes enneigées des États-Unis, des lieux difficiles pour les shérifs des différents états. Et si l’expérience de Walt Longmire ne vous a pas suffi, venez partagez celle de Carl Houseman. Il est un shérif de proximité, c’est à dire qu’il connaît les petits délinquants qui exercent (pas très bien) leurs talents dans le petit comté de Nation. Il connaît aussi les habitants, et les problèmes qui se posent dans cet Etat qui devrait n’en avoir aucun. Dans les enquêtes d’Houseman, il y a un avant et un après Code 10 : les séquelles sont là, physiques (Lamar est resté handicapé, Bud y a laissé la vie pour une simple assignation en justice) et morales. Et les conséquences sont toujours les mêmes : une méfiance, une défiance non seulement envers les forces de l’ordre, mais envers l’Etat américain tout entier : les théories du complot ne portent pas que sur le 11 septembre, l’antisémitisme, le racisme ont de beaux jours devant eux. Et réfuter des théories fumeuses est quasiment impossibles, même pour les meilleurs agents qui soient. Franchement, si deux cadavres étaient découverts dans un apprenti près de votre maison, et si vous appreniez que le crime a eu lieu DANS votre maison, en votre absence, comment réagiriez-vous ? Pour ma part, je fuirai mon domicile, irai vivre chez des proches, laisserai le champ libre aux enquêteurs pour faire toute la lumière sur ces meurtres et tenterai de les aider de mon mieux. lui, multiplie les obstructions, comme si, au fond, il savait qui a commis ces crimes. Cette enquête n’est facile ni pour Carl Houseman, qui ne compte plus ses heures supplémentaires y compris le week-end, ni pour les autres enquêteurs – même ceux venus de l’extérieur. Si Carl met en péril son mariage, sa santé et son sommeil (voir son « marathon de moutons » lors de son insomnie), il met toute son énergie à aller au-delà des apparences, là où d’autres se contentent de la facilité (je pense à Art, le pro de la criminel et des jugements à l’emporte-pièce). Et si l’enquête progresse grâce à des investigations minutieuses et à des témoins courageux, il ne faut pas oublier qu’aux Etats-Unis, tout peut déraper très rapidement. -30 ° est un voyage dans l’Amérique profonde, là où le pire ne devrait pas avoir lieu d’être, mais se manifeste quand même.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gwelan Posté le 17 Avril 2013
    Quand vous avez déjà u un livre de Donald Harstad ce n'est plus la peine de parler du personnage principal, c'est le même, du style ? toujours le même direct, vous vous trouvez en pleine action. Seule l'histoire - ou le crime - change. Ici un double crime est commis, à première vue c'est simple mais ce n'est jamais si simple et l'enquête va nous mener bien loin du simple cambriolage dans une petite ville de province.
  • Bill Posté le 4 Février 2011
    Il fait froid en hiver dans l'Iowa. très froid même. Les températures nocturnes avoisinnent fréquemment les - 30°. Alors quand un appel d'urgence vous demande de vous lever en pleine nuit pour enquêter sur un probable cambriolage, c'est un exploit d'être sur le pied de guerre en moins de 3 minutes, après avoir enfilé plusieurs couches de vêtements ! Surtout pour découvrir ensuite deux cadavres congelés ! Par moins 30 °, dans une grange non chauffée, les cambrioleurs assassinés se sont refroidis très vite .... C'est ainsi qu'on apprend qu'une autopsie ne peut avoir lieu q'une fois le cadavre ... dégelé ! Bourré d'humour, débordant de détails authentiques, j'ai vivement apprécié la lecture de ce roman policier, même si la dernière partie comportait quelques longueurs .. Je relirai vraisemblablement d'autres romans de cet auteur :)
  • chikatilo Posté le 28 Décembre 2010
    encore du bon, comme je l'ai déjà écris, un flic qui écrit c'est vrai, ça sonne juste quand on lit.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !