Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266218207
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 992
Format : 140 x 225 mm

Cinder - Tome 4 : Winter

Guillaume FOURNIER (Traducteur)
Collection : Chroniques Lunaires
Date de parution : 21/04/2016
L’épique conclusion de la série à succès Chroniques lunaires de Marissa Meyer !
 
On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir...
On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266218207
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 992
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • labibliothequedesreves Posté le 11 Novembre 2019
    Une magnifique fin Comme vous vous en doutez, Winter est la réécriture de Blanche-Neige avec la Méchante Reine, qui est une histoire que j'adore ! Tout de suite après ma lecture de Cress Levana (mon avis se trouve sur mon compte instagram pour le préquel), j'ai enchaîné avec cette énorme brique de quasiment 1000 pages. Les gros pavés ne me font pas peur et il n'y avait rien à craindre ici tant l'intrigue est passionnante et l'écriture de Marissa Meyer fluide ! Nous reprenons exactement où nous avons laissé nos protagonistes en suivant, en plus, Jacin et Winter, habitants de La Lune. Winter est la belle-fille de Levana, elle est belle et adulée par le peuple. Vous connaissez l'histoire de Blanche-Neige, je pense que vous devinerez le problème qui va se poser. Et j'ai tout simplement adoré comment Marissa Meyer a intégré son univers futuriste dans ce compte, en restant totalement cohérente avec son intrigue. Je ne me suis pas du tout ennuyée, ce dernier tome est plein de rebondissements et de péripéties jusqu'à l'affrontement final. Qui de Cinder ou de Levana triomphera ? A vous de le découvrir ! Cette saga devient incontestablement l'une de mes favorites et je suis... Une magnifique fin Comme vous vous en doutez, Winter est la réécriture de Blanche-Neige avec la Méchante Reine, qui est une histoire que j'adore ! Tout de suite après ma lecture de Cress Levana (mon avis se trouve sur mon compte instagram pour le préquel), j'ai enchaîné avec cette énorme brique de quasiment 1000 pages. Les gros pavés ne me font pas peur et il n'y avait rien à craindre ici tant l'intrigue est passionnante et l'écriture de Marissa Meyer fluide ! Nous reprenons exactement où nous avons laissé nos protagonistes en suivant, en plus, Jacin et Winter, habitants de La Lune. Winter est la belle-fille de Levana, elle est belle et adulée par le peuple. Vous connaissez l'histoire de Blanche-Neige, je pense que vous devinerez le problème qui va se poser. Et j'ai tout simplement adoré comment Marissa Meyer a intégré son univers futuriste dans ce compte, en restant totalement cohérente avec son intrigue. Je ne me suis pas du tout ennuyée, ce dernier tome est plein de rebondissements et de péripéties jusqu'à l'affrontement final. Qui de Cinder ou de Levana triomphera ? A vous de le découvrir ! Cette saga devient incontestablement l'une de mes favorites et je suis si triste de quitter cet univers. Je me suis, donc, procurée "Stars above" qui est un recueil de nouvelles sur nos personnages chouchou en VO et compte bien le lire prochainement ! En bref : une très belle conclusion pour une saga absolument géniale que je conseille à tous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • estelle8888 Posté le 15 Octobre 2019
    Ce livre clôture merveilleusement bien la fin de la série Chroniques lunaires. Ce livre est plein de rebondissements. Bien que le nom de ce tome soit Winter, il arrive des péripéties a chacun des personnages principaux. Lors de la lecture de ce tome, les émotions positives et négatives n’ont cessé de me submerger. Une très jolie fin à cette série bien que je regrette de quitter l’univers de Cinder et ses amis.
  • Missnefer13500 Posté le 26 Septembre 2019
    Dernier tome de la saga et un parcours sans faute de Marissa Meyer qui nous tient sous le charme de sa plume et de son imaginaire pendant 4 tomes, 5 avec celui consacré à Levana. Un opus riche en rebondissements. Les situations extrêmement stressantes s’enchaînent dans une scénographie particulièrement maîtrisée qui laisse espérer d'en voir un jour prochain une version cinématographique. Il n'y aurait qu'à suivre le script de l'auteure et jouer de quelques effets spéciaux. J'adorerais ! L’émotion est au rendez-vous et le lecteur vibre et tremble pour la petite bande de rebelles qui se battent pour libérer la population assujettie à un pouvoir dictatorial et bien évidemment sauver la Terre de cette psychopathe de Levana. Après avoir lu le tome qui lui est consacré, le peu sympathie que l'on pouvait ressentir disparaît totalement devant tant de cruauté et de manipulations. L'univers futuriste de notre auteur tient la route, tout en mêlant conte de fée et vie contemporaine et on ne peut que féliciter l'auteure pour la manière personnelle d'utiliser les grands moments des contes et les transposer dans une réalité toute autre. J'avoue qu'elle m'a scotchée, ici, avec le passage sur le meurtre programmé de Blanche Neige. Marissa Meyer est vraiment... Dernier tome de la saga et un parcours sans faute de Marissa Meyer qui nous tient sous le charme de sa plume et de son imaginaire pendant 4 tomes, 5 avec celui consacré à Levana. Un opus riche en rebondissements. Les situations extrêmement stressantes s’enchaînent dans une scénographie particulièrement maîtrisée qui laisse espérer d'en voir un jour prochain une version cinématographique. Il n'y aurait qu'à suivre le script de l'auteure et jouer de quelques effets spéciaux. J'adorerais ! L’émotion est au rendez-vous et le lecteur vibre et tremble pour la petite bande de rebelles qui se battent pour libérer la population assujettie à un pouvoir dictatorial et bien évidemment sauver la Terre de cette psychopathe de Levana. Après avoir lu le tome qui lui est consacré, le peu sympathie que l'on pouvait ressentir disparaît totalement devant tant de cruauté et de manipulations. L'univers futuriste de notre auteur tient la route, tout en mêlant conte de fée et vie contemporaine et on ne peut que féliciter l'auteure pour la manière personnelle d'utiliser les grands moments des contes et les transposer dans une réalité toute autre. J'avoue qu'elle m'a scotchée, ici, avec le passage sur le meurtre programmé de Blanche Neige. Marissa Meyer est vraiment surprenante et logique dans la construction de son récit et n'oubliant jamais les grandes lignes du texte de départ. Cependant elle marque les esprits par son originalité et son talent pour transformer totalement les histoires qui ont bercés notre enfance. Nous offrira-t-elle un happy-end ? L'on se le demande et j'avoue, qu'ayant lu Heartless, on ne peut présumer de rien. Et dans la réalité tout ne se termine pas forcement bien. Quel sera le choix de Marissa Meyer ? Il faudra partager bien des épreuves pour le découvrir. Certains trouveront peut-être la fin un peu surprenante dans une certaine mesure, mais une fois de plus, l'auteur joue la carte réaliste. Au fil des tomes, ceux sont les aventures de toutes les héroïnes que nous suivons, cet opus donc n'est pas uniquement consacré à Winter, bien que l'on en apprenne davantage sur la personnalité de la jeune fille, les raisons de l’animosité croissante de Levana envers sa belle-fille et la complexité de la relation entre Jacin et Winter. L'on s'attache bien évidement à tous les personnages, qu'ils soient principaux où secondaires. D'ailleurs Iko, Wolf, Thorne, Jacin, Kinney, Torin sont-ils si secondaires que ça, tant leurs rôles respectifs sont essentiels dans cette dystopie ? Sans eux beaucoup de choses n'auraient pu être possible. Tout comme, sans Cress, Scarlet et Winter, Cinder la badass, n'aurait pu mener à bien sa mission. C'est cette complémentarité qui fait le charme de cette aventure empreinte de magie qui fait rêver, qui nous tient en haleine et, sans même s'en apercevoir, nous voilà parvenus au terme de ce conte de 1000 pages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gaoulette Posté le 26 Septembre 2019
    Gros gros coup de cœur! Une saga qui fait un sans faute du premier tome jusqu'au dernier! Marisa Meyer nous a tenu en haleine avec ses chroniques lunaires. Du grand art qu'elle nous propose. En commençant cette saga, j'étais loin de me douter mon engouement futur. J'ai vécu à 100%, au rythme de cette saga qui ne lâche rien. Dernier tome, dernière princesse qui rentre en scène. Nous voilà parti pour plus de 900 pages…. Pour renverser le règne de Levana et que nos joyeux lurons vivent enfin heureux, il nous faudra des pages, de l'action, du suspense, des intrigues. On passe par toutes les émotions : stress, panique, empathie, colère. Et vient le clap de fin et la tristesse. Triste de dire aurevoir à cette saga et tous ses personnages qui m'ont marqué. Marisa Meyer aborde des thèmes très forts et nous offre une sacré Guerre Mondiale. Tous les coups sont permis. Une insurrection qui m'a tenu éveillée très tard dans la nuit. Pour le côté romantique j'attendais avec impatience que mes princesses soient enfin heureuses avec leur pseudo "prince charmant" respectif. Des héroïnes au caractère bien affirmé et surtout qui ne se ressemblent pas. Pour Winter, Marisa Meyer est... Gros gros coup de cœur! Une saga qui fait un sans faute du premier tome jusqu'au dernier! Marisa Meyer nous a tenu en haleine avec ses chroniques lunaires. Du grand art qu'elle nous propose. En commençant cette saga, j'étais loin de me douter mon engouement futur. J'ai vécu à 100%, au rythme de cette saga qui ne lâche rien. Dernier tome, dernière princesse qui rentre en scène. Nous voilà parti pour plus de 900 pages…. Pour renverser le règne de Levana et que nos joyeux lurons vivent enfin heureux, il nous faudra des pages, de l'action, du suspense, des intrigues. On passe par toutes les émotions : stress, panique, empathie, colère. Et vient le clap de fin et la tristesse. Triste de dire aurevoir à cette saga et tous ses personnages qui m'ont marqué. Marisa Meyer aborde des thèmes très forts et nous offre une sacré Guerre Mondiale. Tous les coups sont permis. Une insurrection qui m'a tenu éveillée très tard dans la nuit. Pour le côté romantique j'attendais avec impatience que mes princesses soient enfin heureuses avec leur pseudo "prince charmant" respectif. Des héroïnes au caractère bien affirmé et surtout qui ne se ressemblent pas. Pour Winter, Marisa Meyer est restée plutôt proche de l'original en exacerbant certains traits. Nous proposer une princesse qui se fait traiter de cinglée constamment bien joué. Encore une fois on retrouve les symboles du conte original, encore une fois Marisa Meyer les remanie à sa sauce. On oublie encore une fois que c'est une réécriture. Cette saga sera gravée dans ma mémoire car je m'y suis vraiment attachée : Cinder, Kai, Scarlett, Loup, Thorne, Cress, Jacin, Winter et la délirante Iko. J'ai vu qu'il y avait des nouvelles proposées par l'auteure en ebook, peut-être vont t'elles répondre à certaines questions sur certains détails… Si vous ne connaissez pas, foncez!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ororia Posté le 23 Août 2019
    Et voilà, la fin a sonné. La fin d’une fabuleuse tétralogie dystopique, une fin explosive et magistrale pour une série qui n’en n’est pas moins. Mais avant d’arriver au final absolument génial de ce tome (que je ne dévoilerais pas, aucune panique), il faut lire tout un dénouement d’une histoire qui se traine depuis près de 4 tomes, sans compter l’ajout d’un arc sur une nouvelle héroïne nécéssaire à la victoire finale. Cette nouvelle héroïne, Winter, on la rencontre dans son territoire naturel déjà un peu connu par le lecteur. Mais grâce à son point de vue, on découvre en profondeur Artémisia et le reste de la Lune pour pouvoir ainsi parachever le décors qui constitue l’univers unique et magnifique des Chroniques Lunaires et que nous découvrons au fil des tomes. Même si pour elle il semble familier, Winter prend le temps de faire découvrir le palais et ses environs à Scarlet avec laquelle elle fait équipe mais aussi de découvrir d’autres quartiers et régions de la Lune qu’elle n’avait jamais vu. Avec son caractère doux, même ses petites traces de folies passagères semblent attachantes, tout comme son personnage tout entier. avec ses petites mimiques et ses réaction quelques peu... Et voilà, la fin a sonné. La fin d’une fabuleuse tétralogie dystopique, une fin explosive et magistrale pour une série qui n’en n’est pas moins. Mais avant d’arriver au final absolument génial de ce tome (que je ne dévoilerais pas, aucune panique), il faut lire tout un dénouement d’une histoire qui se traine depuis près de 4 tomes, sans compter l’ajout d’un arc sur une nouvelle héroïne nécéssaire à la victoire finale. Cette nouvelle héroïne, Winter, on la rencontre dans son territoire naturel déjà un peu connu par le lecteur. Mais grâce à son point de vue, on découvre en profondeur Artémisia et le reste de la Lune pour pouvoir ainsi parachever le décors qui constitue l’univers unique et magnifique des Chroniques Lunaires et que nous découvrons au fil des tomes. Même si pour elle il semble familier, Winter prend le temps de faire découvrir le palais et ses environs à Scarlet avec laquelle elle fait équipe mais aussi de découvrir d’autres quartiers et régions de la Lune qu’elle n’avait jamais vu. Avec son caractère doux, même ses petites traces de folies passagères semblent attachantes, tout comme son personnage tout entier. avec ses petites mimiques et ses réaction quelques peu enfantines à quelques moments ne la rendent pas du tout attardée ou autre mais plutôt comme une petite soeur adorable (et je suis sûre que le reste de l’équipe la considère exactement comme ça, surtout Scarlet). D’ailleurs, les autres rebelles se découvrent entre eux (honnêtement, c’est surtout Loup qui s’ouvre) et le lecteur également, chose très agréable pour s’attacher vraiment à ces personnages, bien qu’il doit leur dire adieu rapidement (trop à mon goût, j’aurais voulu continuer longtemps). Une caractéristique finale ? L’humour ! Même si les rebondissements sont nombreux et que la bataille fait rage, l’équipe de rebelles fait souvent de petites piques sarcastiques ou des traits d’humour qui montrent que l’espoir n’est jamais perdu. Même au pire moment et c’est vraiment très agréable !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.