RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            4. Ennemis

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266245524
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 225 mm
            4. Ennemis

            Collection : Ennemis
            Série : Ennemis
            Date de parution : 18/09/2014
            Rien n’est pire qu’un zombi dément.
            Rien, vraiment ?
            Alors imaginez-le intelligent…
            et terriblement affamé !
            EAN : 9782266245524
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • druspike Posté le 20 Février 2018
              J’ai commencé ce tome 4 malheureusement dans une période « panne ». Déjà les pannes de lecture j’ai du mal mais quand je n’arrive pas à comprendre pourquoi ça me rend dingue ! Peut être juste une envie d’autres choses que je n’arrive pas à identifier … Bon du coup j’ai mis un temps fou à réussir à plonger dans ce tome, moi qui adore cette saga ça été hyper frustrant ! Surtout que je ne pouvais pas dire j’aime pas mais juste j’arrive pas à y arriver … Bon c’est pas grave j’ai fait autre chose et j’y suis revenu pour bouffer les 300 dernières pages d’une traite ! De quoi ça parle ? « Rien n'est pire qu'un zombi dément. Rien, vraiment ? Alors imaginez-le intelligent... et terriblement affamé ! » Ce tome débute 1 semaine après la fin du tome 3, on y retrouve des personnages connus et on en rencontre des nouveaux. On continu d’avancer avec Shadowman qui est toujours dans son étude de la peur, ça nous apprend pas mal de chose sur cette bande et laisse entrevoir des choses vraiment intéressantes pour le final de cette saga ! On retrouve Ed, P’tit Sam et le Kid dans de... J’ai commencé ce tome 4 malheureusement dans une période « panne ». Déjà les pannes de lecture j’ai du mal mais quand je n’arrive pas à comprendre pourquoi ça me rend dingue ! Peut être juste une envie d’autres choses que je n’arrive pas à identifier … Bon du coup j’ai mis un temps fou à réussir à plonger dans ce tome, moi qui adore cette saga ça été hyper frustrant ! Surtout que je ne pouvais pas dire j’aime pas mais juste j’arrive pas à y arriver … Bon c’est pas grave j’ai fait autre chose et j’y suis revenu pour bouffer les 300 dernières pages d’une traite ! De quoi ça parle ? « Rien n'est pire qu'un zombi dément. Rien, vraiment ? Alors imaginez-le intelligent... et terriblement affamé ! » Ce tome débute 1 semaine après la fin du tome 3, on y retrouve des personnages connus et on en rencontre des nouveaux. On continu d’avancer avec Shadowman qui est toujours dans son étude de la peur, ça nous apprend pas mal de chose sur cette bande et laisse entrevoir des choses vraiment intéressantes pour le final de cette saga ! On retrouve Ed, P’tit Sam et le Kid dans de mauvaises postures. Le retour de Matt et sa bande d’illuminés ! J’ai vraiment du mal avec ce personnage, sûrement le rapport à la religion et à l’extrémisme qui me file des boutons … On est toujours dans un récit très noir et glauque ! Comme pour les 3 tomes précédents (je sais je radote) j’ai toujours du mal à me dire qu’on est dans du jeunesse, même si les persos sont accès jeunesse, l’écriture ne l’est vraiment pas ! Bon après le souci vient eut être du fait aujourd’hui de classifier les genres littéraires. Après tout moi je lisais du Stephen King à 12 ans et c’était normal, mais on avait pas toutes ces catégories et le roman young adult n’existait pas ou n’était pas autant rependu et classifié ! En tout cas moi personnellement je n’en avais pas connaissance. Ce que je trouve dommage c’est que des adultes, qui comme moi ne sont pas fan du young adult, risquent de passer à côté de cette super saga ! Personnellement si Claire Favan n’en avait pas parlé sur son insta je n’aurais jamais tenté et nom de dieu je serais passée à côté de quelque chose. Il ne faut pas forcément être un ado ou un jeune adulte pour aimer cette série par contre il faut aimer le Post A, le Zombi, la fin du monde et ce genre de choses parce que si non ça ne le fera pas ! Donc oui ça veut dire que j’ai aimé ce tome 4, je me régale de cette histoire, j’ai envie de connaitre la fin et en même temps de la savourer. J’imagine tellement de scénarios, de retournements … bref on est dans une histoire totalement addictive ! Les personnages sont vraiment excellents, bien amenés avec une belle évolution, l’histoire est super bien construite, l’auteur prend son temps et n’oublie rien. Il y a beaucoup de personnages et du coup beaucoup de tomes puisqu’on prend vraiment le temps de suivre l’histoire des personnages, leur évolution, leur réflexion et les décisions qu’ils prennent et leurs conséquences. La fin laisse la porte ouverte à pas mal de possibilités, les tomes commencent à se rejoindre, les persos à se rencontrer c’est vraiment sympa ! Le prochain tome se passera chronologiquement parlant en parallèle de ce lui là, j’imagine qu’on va retrouver les personnages que nous n’avons pas croisés ici. Je vais laisser un peu de temps avant de l’attaquer, reste plus que 3 quoi … :- /
              Lire la suite
              En lire moins
            • pupucing Posté le 8 Février 2018
              Petit rappel vite fait, cela fait un an que le monde a sombré dans le chaos, enfin tout au moins l'Angleterre, étant donné qu'il n'y a plus aucun contact avec le reste de la planète. Suite à un virus inconnu, les adultes sont morts, dans le meilleur des cas, et dans le pire, des sortes de zombies vivants (ouais, des zombies vivants, vu qu'ils se sont transformés sans passer par la case "trépas"). Les enfants vivent et survivent en bande distinctes, plus ou moins bien organisées, en rapport plus ou moins amicaux les unes avec les autres. Dans cette saga, nous suivons plusieurs protagonistes, issus de différentes bandes. Ce quatrième tome débute huit jours après les évènements relatés dans le tome précédent, on y retrouve donc des figures connues pour la plupart. Certaines nouvelles têtes, amicales ou non font leur apparition, j'en aurais bien baffer plus d'une ..., j'ai vraiment criser à certains moments, genre quand vous regardez un film d'horreur et que vous braillez après la gonzesse sans cervelle de ne surtout pas ouvrir cette putain de porte, bordel à chiotte !!! Vous voyez le genre ? Ben voilà, c'est exactement ce qui se passe quand on met le nez dans cette fabuleuse et... Petit rappel vite fait, cela fait un an que le monde a sombré dans le chaos, enfin tout au moins l'Angleterre, étant donné qu'il n'y a plus aucun contact avec le reste de la planète. Suite à un virus inconnu, les adultes sont morts, dans le meilleur des cas, et dans le pire, des sortes de zombies vivants (ouais, des zombies vivants, vu qu'ils se sont transformés sans passer par la case "trépas"). Les enfants vivent et survivent en bande distinctes, plus ou moins bien organisées, en rapport plus ou moins amicaux les unes avec les autres. Dans cette saga, nous suivons plusieurs protagonistes, issus de différentes bandes. Ce quatrième tome débute huit jours après les évènements relatés dans le tome précédent, on y retrouve donc des figures connues pour la plupart. Certaines nouvelles têtes, amicales ou non font leur apparition, j'en aurais bien baffer plus d'une ..., j'ai vraiment criser à certains moments, genre quand vous regardez un film d'horreur et que vous braillez après la gonzesse sans cervelle de ne surtout pas ouvrir cette putain de porte, bordel à chiotte !!! Vous voyez le genre ? Ben voilà, c'est exactement ce qui se passe quand on met le nez dans cette fabuleuse et glauquissime saga
              Lire la suite
              En lire moins
            • Niniel22 Posté le 5 Janvier 2017
              Et voici déjà le 4e tome de cette très bonne série, même si j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'univers et dans l'histoire d'Ennemis dans les premiers tomes. J'ai dévoré le tome 4, on en apprend enfin un peu sur la maladie. Et surtout l'histoire des personnages devient de plus en plus intéressante et on s'attache à certains. Même si comme toujours dans cette série, on peut voir notre petit protégé mourir dans d'atroces souffrances? C'est aussi ça qui est intéressant, personne n'est à l'abri, et donc le suspens est au rendez-vous. J'ai été heureuse de pouvoir jongler avec l'histoire de plusieurs personnages ça permet de donner de la dynamique à l'histoire et de voir un peu l'évolution du comportement des adultes à travers tout Londres. Pour moi , le meilleur tome jusque là !
            • Dadou30 Posté le 19 Janvier 2015
              Voila un nouveau tome dévoré en un temps record. Le sacrifice : un des meilleurs jusqu'ici. Ce tome est celui qui lie les précédents tomes ensemble. On sait d'ou vient la maladie mais sans vraiment le savoir Les crevards s'organisent de plus en plus et deviennent terrifiants à souhaits. On retrouve Matt et sa bande de fanatique religieux. David et Jester que l'on adore détester, Sam et son ombre le Kid et bien sûr Ed et sa bande avec l'apparition de nouveau personnage tout aussi attachant. Et sur la fin on retrouve enfin la bande d'Holoway avec lesquels nous avons fait nos armes. Quelle ne fut pas ma frustration de découvrir que le tome 5 n'est toujours pas traduit et qu'il ne paraîtra pas avant l'an prochain... Une lecture que je conseille à tous.
            • brinvilliers Posté le 18 Janvier 2015
              Nouvel opus plus noirs que les précédents, Shadowoman suit les adultes et analysent leur comportement. Ed continue la lutte et part à la recherche de Sam, partit avec Tish et le Kid pour retrouver sa soeur. Ces derniers se retrouvent face à Matt qui prend Sam pour l'Agneau et le Kid pour le Bouc, Matt doit sacrifier le Bouc. Pendant ce temps les adultes forment des groupes, établissent une surveillance, ils semblent qu' une forme d'intelligence leur est revenue que seul Shadowman a comprit. Le Kid sacrifié se retrouve face à Abstinthe qui n'est autre qu'un adulte contaminé, il arrive à le détourner de ses pensées, et apprend d'où vient la maladie. Un dommage, les batailles et les affrontements sont identiques aux livres précédents. Mais la fin nous donne quand même envie de savoir comment l'histoire va continuer.
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.