Lisez! icon: Search engine
Nil
EAN : 9782841113194
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm

À garonne

Date de parution : 16/03/2006

« Le début de l'après-midi était insupportable de lenteur, sombrait parfois dans la morosité d'un cahier de vacances, l'ennui infini d'une sieste où je ne dormais pas. Les quatre coups de la pendule ouvraient enfin l'espace. Nous partions "à Garonne". Aller à Garonne, c'est infiniment plus qu'aller au bord de...

« Le début de l'après-midi était insupportable de lenteur, sombrait parfois dans la morosité d'un cahier de vacances, l'ennui infini d'une sieste où je ne dormais pas. Les quatre coups de la pendule ouvraient enfin l'espace. Nous partions "à Garonne". Aller à Garonne, c'est infiniment plus qu'aller au bord de la Garonne. Pas besoin d'un article. À Garonne comme on dirait à Brocéliande, sous l'emprise d'un pouvoir. Pas sur la rive, mais dans tout le royaume voué au fleuve. »
En nous ouvrant les portes de la Mascagne, la maison de ses grands-parents puis de ses parents, où se retrouve en vacances, toutes générations confondues, la famille Delerm, l'auteur se retourne pour la première fois sur son enfance et son adolescence. Dans le livre peut-être le plus personnel qu'il ait jamais écrit, il nous fait le portrait tendre et doucement nostalgique des lieux et personnages qui l'ont vu grandir chaque été.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841113194
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • charleshittelet Posté le 14 Janvier 2018
    Un petit livre qui se lit d'une traite quand, dans le Tarn, alors que nous connaissons un hiver largement maussade et que je suis cloué à l'intérieur par une grippe, je rêve du retour du soleil et de la chaleur. Le beau temps vient toujours après la pluie. Jolie description des vacances d'une famille dans l'Ouest de la France. Encore plus gai quand on habite pas trop loin des endroits décrits. Merci Philippe Delerm, quelques moments de bonheur
  • cafeaulait Posté le 7 Mai 2017
    Roman sur les souvenirs de ses vacances d'été dans Tarn-et-Garonne chez ses grands-parents. Une vie toute simple racontée avec sensibilité. Les ballades à vélo, les champs de mais, la pêche, les marchés du village, les odeurs, parfois la chaleur accablante et surtout la Garonne, ce grand fleuve qui prend racine en Espagne et qui coule sur 647 km avant de se jeter dans l'Atlantique Un moment agréable à passer qui non seulement évoque ce charme du sud de la France, mais aussi mes propres souvenirs de voyage lors de séjours dans cette région
  • Bill Posté le 5 Mai 2016
    Ode à la Garonne, à ses environs ... Souvenirs de vacances d'enfant, à Malause, dans la maison de ses grands parents coincée entre Garonne et Canal des Deux Mers ... Tout en réminiscences, en odeurs, senteurs, sensations, touches douces, caresse de la brise sur les bras ou chaleur accablante ... Comme tous les livres de Philippe Delerm, et peut être même davantage, celui -ci se lit puis se ressent et il en reste une certaine nostalgie des sensations d'enfance ... J'ai découvert dans ce récit, les origines sudistes, et plus précisément tarn et garonnaises de l'auteur (que je croyais comme son fils 100% normand !) Et cela fait bizarre de parcourir des lieux connus, d'arpenter avec lui les berges de ce canal, où je me suis beaucoup promenée moi aussi dans les années 60 ... Un livre très agréable ... et que je vous recommande !
  • saphoo Posté le 24 Février 2016
    Douceur de lire Philippe Delerm, fil conducteur, la Garonne, on s'y promène, on flâne, pêche, baignade... que des moments de plénitude. Lire de Delerm, c'est s'offrir tout un panel de sensations, tant olfactives, visuelles que gustatives. C'est donc plein de vitalité mais aussi de candeur, de sérénité. Je lis souvent du Delerm quand dans mes lectures, j'ai besoin de ce temps entre parenthèses, qui se conjugue avec le bonheur simple des choses simples. C'est une vie qui me ressemble un peu, du moins j'aimerais m'y rapprocher. Tout lecteur d'une certaine génération, a connu ces moments bénis des vacances en famille, ou chez les grands parents, à la campagne que ça soit au sud ou au nord, la joie de se retrouver au sein d'une maison qui nous tend ses bras, nous berce de souvenirs d'enfance. Le temps s'arrête, le monde ailleurs n'existe plus, c'est une petite bulle. Ce n'est que du bonheur de revivre en lecture comme si on feuillette un album photos. C'est sans doute sans prétention pour certains lecteurs, mais quelle prétention ? Si ce n'est qu'un partage de morceaux de vie à une certaine époque, qu'on pourrait à ce jour qualifier de "belle". Une jolie lecture... Douceur de lire Philippe Delerm, fil conducteur, la Garonne, on s'y promène, on flâne, pêche, baignade... que des moments de plénitude. Lire de Delerm, c'est s'offrir tout un panel de sensations, tant olfactives, visuelles que gustatives. C'est donc plein de vitalité mais aussi de candeur, de sérénité. Je lis souvent du Delerm quand dans mes lectures, j'ai besoin de ce temps entre parenthèses, qui se conjugue avec le bonheur simple des choses simples. C'est une vie qui me ressemble un peu, du moins j'aimerais m'y rapprocher. Tout lecteur d'une certaine génération, a connu ces moments bénis des vacances en famille, ou chez les grands parents, à la campagne que ça soit au sud ou au nord, la joie de se retrouver au sein d'une maison qui nous tend ses bras, nous berce de souvenirs d'enfance. Le temps s'arrête, le monde ailleurs n'existe plus, c'est une petite bulle. Ce n'est que du bonheur de revivre en lecture comme si on feuillette un album photos. C'est sans doute sans prétention pour certains lecteurs, mais quelle prétention ? Si ce n'est qu'un partage de morceaux de vie à une certaine époque, qu'on pourrait à ce jour qualifier de "belle". Une jolie lecture encore une fois avec ce petit livre que je n'avais pas encore croisé sur mon chemin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lorraine47 Posté le 24 Octobre 2012
    Philippe Delerm nous fait monter dans l'Aronde familiale pour un long périple vers le Tarn et Garonne: terre des ses aïeux. Il nous ouvre la porte de sa maison familiale de Malause, nichée entre le canal latéral à la Garonne et Garonne. Le livre a la saveur des petits plats de la grand-mère et plaira à tous ceux qui ont gardé une maison de famille dans le coeur : vacances avec les cousins, premières bêtises et premiers émois. La plume de Delerm est tendre et discrète et j'avoue avoir passé un bon moment " à Garonne" puisque c'est comme cela que l'on s'exprime en gascon. Le fleuve étant personnifié voire déifié comme à l'époque gallo-romaine où chaque source, chaque cours d'eau était vénéré. Je n'ai pas non plus "mascagné" pour terminer ce livre très plaisant; mais il est vrai qu'en voisine j'ai été initiée au parler gascon et occitan!
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !