Lisez! icon: Search engine

À la place du coeur - Saison 2

Robert Laffont
EAN : 9782221197295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm
À la place du coeur - Saison 2

Collection : Collection R
Date de parution : 23/03/2017
La saison 2 de la série bouleversante d’Arnaud Cathrine.
« La fin de l’année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j’ai quoi à la place du cœur ? À la place du cœur, j’ai toi. » 

Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à...
La saison 2 de la série bouleversante d’Arnaud Cathrine.
« La fin de l’année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j’ai quoi à la place du cœur ? À la place du cœur, j’ai toi. » 

Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bill Posté le 2 Août 2019
    Après avoir terminé la lecture de la première saison, je me suis très vite reconnectée sur la bibliothèque numérique de la Vilel de Paris pour télécharger la saison 2 ... Et je l'ai dévorée encore plus vite ...  On y découvre Caumes, dévasté par la mort d'Hakim. Au cours de ce premier semestre 2015, il enchaîne une TS, un séjour en hôpital psychiatrique. Esther le soutient du meiux qu'elle peut. Ses parents sont désemparés. Il passe son bac de justesse et part en vacances - sans passer par la case ilienne où Hakim les accompagnait Durant ses vacances arcachonnaise il déroute son cousin Niels par son comportement à l'opposé de ce qu'il était ... A la rentrée, on le retrouve à Paris où il est inscrit en BTS, habite chez son frère, et a un lob de serveur dans le 10ème arrondissement ... Puis arrive le 13 novembre !  Un roman tout aussi prenant que fut la première saison. Un roman qui donne envie de consoler Caumes, de lui rendre la vie plus douce et plsu facile le temps que le temps panse ses plaies ... Et surtout lui conseiller de changer de psy, le rapport au sien n'allant pas ... il ne faut en trouver un... Après avoir terminé la lecture de la première saison, je me suis très vite reconnectée sur la bibliothèque numérique de la Vilel de Paris pour télécharger la saison 2 ... Et je l'ai dévorée encore plus vite ...  On y découvre Caumes, dévasté par la mort d'Hakim. Au cours de ce premier semestre 2015, il enchaîne une TS, un séjour en hôpital psychiatrique. Esther le soutient du meiux qu'elle peut. Ses parents sont désemparés. Il passe son bac de justesse et part en vacances - sans passer par la case ilienne où Hakim les accompagnait Durant ses vacances arcachonnaise il déroute son cousin Niels par son comportement à l'opposé de ce qu'il était ... A la rentrée, on le retrouve à Paris où il est inscrit en BTS, habite chez son frère, et a un lob de serveur dans le 10ème arrondissement ... Puis arrive le 13 novembre !  Un roman tout aussi prenant que fut la première saison. Un roman qui donne envie de consoler Caumes, de lui rendre la vie plus douce et plsu facile le temps que le temps panse ses plaies ... Et surtout lui conseiller de changer de psy, le rapport au sien n'allant pas ... il ne faut en trouver un qu iconvient et qui aidera à sortir du fond du trou .... Sitôt fini ce roman, j'ai téléchargé la saison 3 ... Je cours la lire ! 
    Lire la suite
    En lire moins
  • NanouAnne25 Posté le 16 Février 2019
    Suite des aventures de Caumes et sa bande. A la fin du tome 1, on quittait Caumes et Esther qui assistaient à la marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris en hommage aux victimes des attentats de début janvier (Charlie Hebdo, supermarché casher). Ce jour-là, ils apprenaient le décès du meilleur ami de Caumes, Hakim, victime collatéral des attentats, cible de jeunes fachos racistes. Le tome 2 parle de l’année 2015 vécue par Caumes. Dépression, mal-être, mal de vivre : on découvre le combat de ses parents, ses proches et amis pour d’essayer de lui redonner goût à la vie. La narration est originale. Elle se fait sous forme de cahiers. Le premier cahier, le cahier vert, donne le point de vue de Niels lors de l’été 2015. Niels est le cousin de Caumes. Ils passent chaque été ensemble dans la maison familiale à Arcachon. Cet été-là aura un goût un peu spécial, Caumes se montrant très lunatique. Niels arrivera-t-il à lui changer les idées ? Ensuite, il y a le cahier bleu qui correspond au point de vue d’Esther, la petite amie de Caumes, et qui s’étend de février à septembre 2015. Éperdument amoureuse de Caumes, elle tentera tout pour... Suite des aventures de Caumes et sa bande. A la fin du tome 1, on quittait Caumes et Esther qui assistaient à la marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris en hommage aux victimes des attentats de début janvier (Charlie Hebdo, supermarché casher). Ce jour-là, ils apprenaient le décès du meilleur ami de Caumes, Hakim, victime collatéral des attentats, cible de jeunes fachos racistes. Le tome 2 parle de l’année 2015 vécue par Caumes. Dépression, mal-être, mal de vivre : on découvre le combat de ses parents, ses proches et amis pour d’essayer de lui redonner goût à la vie. La narration est originale. Elle se fait sous forme de cahiers. Le premier cahier, le cahier vert, donne le point de vue de Niels lors de l’été 2015. Niels est le cousin de Caumes. Ils passent chaque été ensemble dans la maison familiale à Arcachon. Cet été-là aura un goût un peu spécial, Caumes se montrant très lunatique. Niels arrivera-t-il à lui changer les idées ? Ensuite, il y a le cahier bleu qui correspond au point de vue d’Esther, la petite amie de Caumes, et qui s’étend de février à septembre 2015. Éperdument amoureuse de Caumes, elle tentera tout pour le sauver de la dépression dans laquelle il s’enlise, mais se heurtera à un mur. Dans ce cahier, on entre dans les sentiments intenses qu’Esther ressent pour Caumes et son profond désarroi de sentir qu’il lui échappe. D’ailleurs, dans le cahier suivant, Caumes écrira au sujet d’Esther que c’est « son plus brillant carnage ». L’amour arrivera-t-il finalement à être plus fort que tout ? Enfin, le troisième cahier, le cahier jaune, concerne le point de vue de Caumes . Il se déroule en novembre 2015, au moment des attentats du 13 novembre… Bataclan, stade de France, cafés de Paris…Pour Caumes et ses amis, c’est un rappel douloureux des attentats de janvier. « C’est notre monde, ça ? » questionnera Esther. Comment ces jeunes vont-ils appréhender les évènements ? Ce tome interroge les perceptions des jeunes face à une France fragilisée par les attentats. Il offre aussi une légère vision de la solidarité que font naître ces évènements traumatisants. Enfin, il aborde un thème sensible, la perte d’un être cher et le deuil difficile à mener. Tout le monde réagit différemment face à une perte, et la question est : comment peut-on aider l’autre à se relever ? Mon principal bémol dans ce roman reste le style d’écriture. L’auteur écrit en langage « jeunes » certes, ce qui en fait un livre accessible et qui se lit facilement, cependant il y a des termes crus et des passages vulgaires dont je me serais bien passé. Je lirai néanmoins le tome 3 avec plaisir, histoire de connaître la suite et fin des aventures de Caumes et sa bande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Felina Posté le 27 Juillet 2018
    Une suite au roman "A la place du coeur"? Tout était déjà dit dans ce premier tome, et un second tome donne un peu l'impression glauque, d'un auteur profitant de la vague d'attentats pour se faire de l'argent. Assez morbide. On comprend donc la réticence du lecteur à plonger dans cette suite. Mais finalement, puisqu'elle est là, pourquoi ne pas l'ouvrir et lire? Cette seconde saison est une surprise totale. Surprise, car le lecteur ne sait vraiment pas où l'auteur compte se rendre à travers ce récit, et il le suit malgré tout. D'abord, Caumes en est le protagoniste principal, alors que la fin très touchante du premier tome, ne laissait absolument pas supposé que l'auteur le ferait reparaître une nouvelle fois dans son récit. L'histoire se tisse entre trois voix, celle de Caumes bien-sûr mais aussi celle de Niels son cousin et celle d'Esther. Le lecteur assiste à la reconstruction des personnages après les évènements de janvier, qui ont brisé de nombreuses vies. L'attitude D'esther qui espère malgré tout le retour de Caumes dans sa vie, et qui par amour est pleine d'abnegation pour le retrouver. Comme est détestable, et le lecteur a plus d'une fois envie de lui mettre... Une suite au roman "A la place du coeur"? Tout était déjà dit dans ce premier tome, et un second tome donne un peu l'impression glauque, d'un auteur profitant de la vague d'attentats pour se faire de l'argent. Assez morbide. On comprend donc la réticence du lecteur à plonger dans cette suite. Mais finalement, puisqu'elle est là, pourquoi ne pas l'ouvrir et lire? Cette seconde saison est une surprise totale. Surprise, car le lecteur ne sait vraiment pas où l'auteur compte se rendre à travers ce récit, et il le suit malgré tout. D'abord, Caumes en est le protagoniste principal, alors que la fin très touchante du premier tome, ne laissait absolument pas supposé que l'auteur le ferait reparaître une nouvelle fois dans son récit. L'histoire se tisse entre trois voix, celle de Caumes bien-sûr mais aussi celle de Niels son cousin et celle d'Esther. Le lecteur assiste à la reconstruction des personnages après les évènements de janvier, qui ont brisé de nombreuses vies. L'attitude D'esther qui espère malgré tout le retour de Caumes dans sa vie, et qui par amour est pleine d'abnegation pour le retrouver. Comme est détestable, et le lecteur a plus d'une fois envie de lui mettre le doigt dans l'oeil, tellement il est ch... La plume de l'auteur est le moteur de toute cette histoire. Brute, elle capte le lecteur et le plonge aisément au coeur du récit. Arnaud Cathrine met en mots, des évènements bouleversant, et pousse à la réflexion. Avec une thématique aussi délicate à aborder, l'histoire de Caumes et ses amis est poignante. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • mutinelle Posté le 31 Mars 2018
    Le premier tome m’avait beaucoup touché (vous pouvez retrouver mon avis ICI ) et j’avais hâte de retrouver les personnages d’Arnaud Cathrine. Il est difficile de faire un résumé de ce roman. Parce qu’il est tout en émotions et que j’aimerai que vous puissiez les découvrir par vous même. Et surtout, puisque c’est un second tome, je n’aimerai pas trop vous en dévoiler sur le premier par mégarde. Comme vous l’avez compris dans les lignes précédentes, ce livre m’a beaucoup touché. Au même titre que le premier. L’auteur réussi l’exploit de faire plus fort dans le 2ème tome que dans le 1er. Il y a les grands événements qui touchent la France et les plus petits, qui touchent beaucoup moins de personnes mais qui font tout aussi mal, si ce n’est pas plus. Le point commun avec ces événements ? L’incompréhension de l’autre, la peur de l’autre, le manque de tolérance… Ces maux qui existent depuis la nuit des temps et que l’homme, malgré sa soi-disant grande intelligence, n’arrive pas à vaincre. C’est dommage, si on se souciait plus de l’autre quelque soit ses convictions on ne s’en porterait que mieux. Arnaud Cathrine ne donne pas de solution à ce « problème »,... Le premier tome m’avait beaucoup touché (vous pouvez retrouver mon avis ICI ) et j’avais hâte de retrouver les personnages d’Arnaud Cathrine. Il est difficile de faire un résumé de ce roman. Parce qu’il est tout en émotions et que j’aimerai que vous puissiez les découvrir par vous même. Et surtout, puisque c’est un second tome, je n’aimerai pas trop vous en dévoiler sur le premier par mégarde. Comme vous l’avez compris dans les lignes précédentes, ce livre m’a beaucoup touché. Au même titre que le premier. L’auteur réussi l’exploit de faire plus fort dans le 2ème tome que dans le 1er. Il y a les grands événements qui touchent la France et les plus petits, qui touchent beaucoup moins de personnes mais qui font tout aussi mal, si ce n’est pas plus. Le point commun avec ces événements ? L’incompréhension de l’autre, la peur de l’autre, le manque de tolérance… Ces maux qui existent depuis la nuit des temps et que l’homme, malgré sa soi-disant grande intelligence, n’arrive pas à vaincre. C’est dommage, si on se souciait plus de l’autre quelque soit ses convictions on ne s’en porterait que mieux. Arnaud Cathrine ne donne pas de solution à ce « problème », il montre comment une bande d’ami à réussi à surmonter la douleur. Ce que l’on fait tous à longueur d’année, sans même s’en apercevoir parfois. Malgré les souffrances, on avance, on est programmé pour. On ne le fait seulement pas tous à la même vitesse. C’est un très joli roman, au même titre que le premier, à mettre entre toutes les mains.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sanguine Posté le 17 Mars 2018
    Je ne garde pas un bon souvenir du premier tome de cette série d'Arnaud Cathrine, je ne l'avais pas particulièrement apprécié mais je restais malgré tout un peu curieuse de connaitre la suite des événements pour Caumes et ses amis. Mais je ne souhaitais pas acheter cette suite, j'étais donc assez contente de trouver ce livre dans les rayons de ma médiathèque. Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer. Le premier tome se terminait sur un drame assez dingue, ce nouveau tome va nous proposer la reconstruction de Caumes, tout jeune adulte qui a... Je ne garde pas un bon souvenir du premier tome de cette série d'Arnaud Cathrine, je ne l'avais pas particulièrement apprécié mais je restais malgré tout un peu curieuse de connaitre la suite des événements pour Caumes et ses amis. Mais je ne souhaitais pas acheter cette suite, j'étais donc assez contente de trouver ce livre dans les rayons de ma médiathèque. Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer. Le premier tome se terminait sur un drame assez dingue, ce nouveau tome va nous proposer la reconstruction de Caumes, tout jeune adulte qui a été très marqué par le drame. Notre histoire se divise en plusieurs cahiers tenus par différents protagonistes. Cette idée m'a totalement séduite ! J'ai trouvé que ça donnait pas mal de rythme au récit et qu'il n'était jamais monotone. Grâce à ces cahiers, le lecteur apprend à mieux connaitre Niels, le cousin de Caumes avec qui il passe toutes ses vacances depuis leur enfance et Esther, la petite amie de Caumes un peu délaissée ces derniers temps. Si Esther m'a laissé un peu indifférente, j'ai bien aimé Niels. C'est un personnage que j'ai trouvé très mignon et très sympa. Dans ce tome, j'ai également apprécié Caumes qui m'a beaucoup touché. Jusque là, je n'en étais pas fan, je le trouvais même plutôt antipathique. Cette fois, je l'ai beaucoup aimé et sa douleur m'a même rappelé des choses et je me suis trouvée en totale empathie avec lui. C'était très intéressant d'assister à son "retour à la vie". Mention spéciale également à la petite révélation de milieu de récit que je n'avais pas vu venir. Un tome bien meilleur que le précédent, il me tarde de connaitre la suite !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)