RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            À la place du coeur - Saison 3

            Robert Laffont
            EAN : 9782221202340
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 135 x 215 mm
            À la place du coeur - Saison 3

            Collection : Collection R
            Date de parution : 08/03/2018

            Caumes, je viens de terminer ton livre: il est immonde. Je ne t'embrasse pas. Je ne t'embrasserai plus. Esther.
            (Dis-moi, t'as quoi à la place du coeur ?!)

            EAN : 9782221202340
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 135 x 215 mm
            Robert Laffont
            16.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • NanouAnne25 Posté le 25 Février 2019
              Tome 3. Janvier 2017. Caumes a publié son roman sans le faire lire à Esther avant, alors qu'elle y tient une place importante. Cette dernière, choquée par les sentiments et les actions de son personnage dans le livre, plaque Caumes. C’est ainsi que commence le récit. Dans ce tome qui retrace les aventures de Caumes entre janvier et juillet 2017, il est bien sûr question des sentiments du héros: au sujet de sa toute nouvelle notoriété d'écrivain et de son amour pour Esther. Un autre sujet prend aussi de la place : la politique. En effet, avril-mai 2017, c’est l’époque de l’élection présidentielle en France. Caumes est majeur, il va pouvoir voter pour la première fois. D’autant que, comme dans le tome 1, les questions politiques ne le laissent pas indifférent. Il sait aussi qu’Esther est très engagée dans ce domaine. Serait-ce pour lui une occasion pour la reconquérir ? Alors, je déplore toujours la grossièreté dans le vocabulaire. Mais ce que j’ai apprécié dans les 3 tomes, c’est cette écriture singulière que je qualifierais de « décousue », « irrégulière », « discontinue » : une alternance de phrases construites normalement (sujet, verbe, complément, signe de ponctuation), des dialogues écrits comme... Tome 3. Janvier 2017. Caumes a publié son roman sans le faire lire à Esther avant, alors qu'elle y tient une place importante. Cette dernière, choquée par les sentiments et les actions de son personnage dans le livre, plaque Caumes. C’est ainsi que commence le récit. Dans ce tome qui retrace les aventures de Caumes entre janvier et juillet 2017, il est bien sûr question des sentiments du héros: au sujet de sa toute nouvelle notoriété d'écrivain et de son amour pour Esther. Un autre sujet prend aussi de la place : la politique. En effet, avril-mai 2017, c’est l’époque de l’élection présidentielle en France. Caumes est majeur, il va pouvoir voter pour la première fois. D’autant que, comme dans le tome 1, les questions politiques ne le laissent pas indifférent. Il sait aussi qu’Esther est très engagée dans ce domaine. Serait-ce pour lui une occasion pour la reconquérir ? Alors, je déplore toujours la grossièreté dans le vocabulaire. Mais ce que j’ai apprécié dans les 3 tomes, c’est cette écriture singulière que je qualifierais de « décousue », « irrégulière », « discontinue » : une alternance de phrases construites normalement (sujet, verbe, complément, signe de ponctuation), des dialogues écrits comme s’ils étaient parlés, des tirades sans ponctuation, des phrases se résumant à un verbe ou un mot, des répétitions. En fait, j’ai bien aimé car j’ai trouvé que ça donnait de la vie au récit et surtout, on se fait une idée plus précise de ce que ressent Caumes, on est plus près de ses pensées et de ses sentiments.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Elo-Dit Posté le 2 Juillet 2018
              Un dernier tome absolument parfait, qui saura conclure à merveille cette trilogie si unique, cette histoire si réaliste, si actuelle, qui parlera à toute une génération et à beaucoup d'autres, sans aucun doute !
            • Mirabilia Posté le 29 Juin 2018
              Caumes a été publié, Esther ne lui parle plus. Et les élections approchent. Cette troisième saison va crescendo. On commence piano piano avec les pensées émouvantes et poétiques de Caumes, teintées d’un parallèle amusant avec la réalité de la réception de l’ouvrage. Puis, le roman gagne en force avec les élections présidentielles. On retrouve les répliques que chacun a entendues, les débats ultra réalistes que chacun a vécus. Le lecteur est replongé au cœur de cette actualité et le voyage est intense et vrai. D’autres événements surviennent, d’autres personnages évoluent. Et le lecteur, avide de connaissances, dévore alors les pages. Voici un troisième volet fort, dans la lignée du précédent, et que vous devez lire nécessairement.
            • LesLecturesdHatchi Posté le 16 Avril 2018
              C’était très certainement l’une des sorties que j’attendais le plus pour ce mois de Mars. La suite et fin de l’histoire de Caumes et de ses amis. Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffont et Netgalley de m’avoir permis de terminer cette trilogie poignante. Et je souhaite également remercier Arnaud Cathrine pour cette histoire qui m’a laissée de nombreuses fois sans voix. On y est. C’est la fin. Ou alors le début de quelques chose. Le renouveau. Depuis Janvier 2015, la vie de Caumes a bien changée. Celles de ses ami.e.s aussi. Aujourd’hui, Caumes revient plus que jamais grandit. Il a écrit un roman, l’a sorti et rencontre un succès certain. Sa prose. Son texte. « À la place du coeur » c’est son histoire à lui. À eux. Mais tout n’est pas si joli dans sa petite vie. Parce que la fille qu’il aime l’a quitté. Esther est partie. Déçue. Choquée par le récit que Caumes a fait de sa vie. Les détails de leur relation. Les moments violents. Les instants sensuels. Caumes a écrit ce livre comme une sorte de thérapie. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que ce livre aller avoir beaucoup plus d’impact... C’était très certainement l’une des sorties que j’attendais le plus pour ce mois de Mars. La suite et fin de l’histoire de Caumes et de ses amis. Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffont et Netgalley de m’avoir permis de terminer cette trilogie poignante. Et je souhaite également remercier Arnaud Cathrine pour cette histoire qui m’a laissée de nombreuses fois sans voix. On y est. C’est la fin. Ou alors le début de quelques chose. Le renouveau. Depuis Janvier 2015, la vie de Caumes a bien changée. Celles de ses ami.e.s aussi. Aujourd’hui, Caumes revient plus que jamais grandit. Il a écrit un roman, l’a sorti et rencontre un succès certain. Sa prose. Son texte. « À la place du coeur » c’est son histoire à lui. À eux. Mais tout n’est pas si joli dans sa petite vie. Parce que la fille qu’il aime l’a quitté. Esther est partie. Déçue. Choquée par le récit que Caumes a fait de sa vie. Les détails de leur relation. Les moments violents. Les instants sensuels. Caumes a écrit ce livre comme une sorte de thérapie. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que ce livre aller avoir beaucoup plus d’impact sur les personnes qui l’entourent. Les souvenirs sont toujours là. Gravés à tout jamais. Les cicatrices sont encore grandes ouvertes et elles ne se refermeront que le jour où il aura pleinement pris conscience du monde qui l’entoure. Au fil des pages, on retrouve Caumes. On le redécouvre également. Lui, ce jeune homme perdu et poète. Lui, ce jeune amoureux terrassé par la peur de se retrouver seul. Ses mots et son récit sont percutants et plein de bon sens. Dans ce dernier tome, il essaie tant bien mal de mettre un terme à son mal-être. Il a mûri et il découvre que la vie vaut parfois la peine d’être vécue. Même si elle laisse des traces. Même si elle peut vous décevoir. Et il avance. Malgré tout. Malgré les déceptions. Malgré la douleur du premier amour. Sa nouvelle vie commence maintenant. Et il est l’heure pour lui d’ouvrir une nouvelle page. Une nouvelle page qui promet d’être pleine de surprises et découvertes. La trilogie d’À la place du coeur se termine ici. Sur des lignes aussi belles que poétiques. Sur des personnages grandis, forts et intelligents et qui nous livrent un récit qui prend aux tripes. J’ai vraiment adoré ce tome-ci. Peut-être même encore plus que le précédent. La vingtaine est arrivée. Nos personnages sont enfin adultes et pleinement conscients du monde qui les entoure. Un monde avec des hauts et des bas. Un monde où, à la place du coeur, il n’y a pas toujours ce que l’on croit. Arnaud Cathrine a su mener avec brio cette trilogie hyper réaliste sur la vie avant, pendant et après des évènements traumatisants. À la place du coeur représente toute une génération. Celle qui survit, mais surtout celle qui vit !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Pepparshoes Posté le 15 Avril 2018
              Si le premier tome de la saga reste mon préféré pour les émotions transmises, j’ai tout de même beaucoup aimé cette troisième saison. De nouvelles thématiques sont abordées, puisque les personnages grandissent, et nous évoluons avec eux. C’est une belle fin, que la saga méritait.

            les contenus multimédias

            INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
            Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)