Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266284844
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

À la vie, à l'amour

Maud ORTALDA (Traducteur)
Date de parution : 12/11/2020
Jack a perdu Kate. À jamais. Mais l'univers lui offre une seconde chance pour revivre leur histoire.
Jack Ellison King est le roi du presque. Il a presque réussi à sortir avec Jillian. Il a presque obtenu le prix du meilleur élève du lycée. Il est presque entré dans l’équipe de sport.
Sauf que…
Quand Jack rencontre enfin Kate, il pense que sa malédiction est brisée. La jeune fille...
Jack Ellison King est le roi du presque. Il a presque réussi à sortir avec Jillian. Il a presque obtenu le prix du meilleur élève du lycée. Il est presque entré dans l’équipe de sport.
Sauf que…
Quand Jack rencontre enfin Kate, il pense que sa malédiction est brisée. La jeune fille est fantastique, et elle est pour lui.
Sauf que… Kate meurt.
L’histoire pourrait s’arrêter là.
Mais Jack est ramené comme par enchantement au soir où il l’a rencontrée. Combien de secondes chances aura-t-il pour la sauver ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266284844
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RebelleReader Posté le 8 Mars 2021
    À la vie, à l'amour avait déjà gagné des points avant même que je ne le lise grâce au fait que cette romance soit du point de vue du héros. Il s'agissait pour moi d'une grande originalité en terme de littérature pour ados, car peu nombreuses sont les romances dont le héros principal est un héros justement. Jack est l'ami que tout le monde souhaiterait avoir dans sa vie. Il sait prendre soin des autres, il est à l'écoute de ses proches, il tente l'absolu et l'impossible pour tout faire comme il faut. Alors quand Kate intervient dans la vie du jeune homme déjà bien compliquée par ses sentiments pour sa meilleure amie, j'ai senti que son rôle de jeune fille sage avec une bonne dose de répondant allait parfaire cette histoire d'amour. Comme Jack elle sait donner d'elle-même pour que les autres aillent bien, et à eux deux, ils savent distribuer sourire et rire à tous les lecteurs qui aiment l'humour et la franchise. L'auteur, Justin A. Reynolds, a une plume qui m'a transporté, il raconte une jolie rencontre qui se solve d'embûches et de peine, avec des yeux naïfs, optimistes, et tellement réalistes que j'ai à un moment pensé... À la vie, à l'amour avait déjà gagné des points avant même que je ne le lise grâce au fait que cette romance soit du point de vue du héros. Il s'agissait pour moi d'une grande originalité en terme de littérature pour ados, car peu nombreuses sont les romances dont le héros principal est un héros justement. Jack est l'ami que tout le monde souhaiterait avoir dans sa vie. Il sait prendre soin des autres, il est à l'écoute de ses proches, il tente l'absolu et l'impossible pour tout faire comme il faut. Alors quand Kate intervient dans la vie du jeune homme déjà bien compliquée par ses sentiments pour sa meilleure amie, j'ai senti que son rôle de jeune fille sage avec une bonne dose de répondant allait parfaire cette histoire d'amour. Comme Jack elle sait donner d'elle-même pour que les autres aillent bien, et à eux deux, ils savent distribuer sourire et rire à tous les lecteurs qui aiment l'humour et la franchise. L'auteur, Justin A. Reynolds, a une plume qui m'a transporté, il raconte une jolie rencontre qui se solve d'embûches et de peine, avec des yeux naïfs, optimistes, et tellement réalistes que j'ai à un moment pensé qu'il avait lui-même vécu ce que Jack affronte dans sa boucle temporelle. Pour moi, cette histoire va compter parmi celles qui m'ont donné le sourire et dont certaines citations m'ont bouleversées. Cependant elle compte certains défauts qui me laissent sceptiques. Ce roman n'amène pas assez clairement le lecteur vers le but final de cette romance, de ce chemin de vie dans lequel on accompagne Jack. Ce fut riche en émotions, mais pour moi il y a quelque chose qui a raté et qui a manqué de faire exploser mon coeur en mille morceaux comme je m'y attendais. Cela manque de finalité à tout ça, elle n'a pas été mis à découvert, et c'est dommage. Le héros principal est simple à comprendre, mais il est comme les personnages secondaires : pas assez accroché à la réalité. C'est étrange pour moi de conclure ainsi, mais si ce roman fait appel à une originalité remarquable, il manque tout de même d'un but, d'une accroche plus personnelle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Honuaa Posté le 15 Janvier 2021
    Que dire quand on as adoré un roman et que là sensation est indescriptible. Ce que je peu vous dire en tout cas c#x2019est que cette histoire m#x2019a fait pleurer de tristesse et de joie. N#x2019est ce pas cela que nous avons aimons ? Si vous aviez la possibilité de sauver une personne à qui vous tenez plus que tout , par où commencerais vous ?
  • Brendouille Posté le 4 Janvier 2021
    Que feriez vous par amour ? J'ai dévoré ce roman la semaine dernière, je dis bien dévorée parce que je n'ai pas réussi à m'en détacher. Je l'ai débuté et je l'ai finit, sans voir les pages défilés, pourtant il fait presque 500 pages, mais je ne m'en suis rendu compte à aucun moment. Ce livre on pourrait le résumé par une simple romance entre un lycée et une universitaire, mais ça ne serait pas du tout ça. Ce livre c'est l'histoire d'une histoire d'amour, d'amitié, de vie tout simplement. Le tout avec un brin de "science-fiction". Et ce fut un réel coup de c#x0153ur. L'autrice nous plonge au sein d'une communauté afro-américaine, sans tomber dans un quelquonque cliché, avec une véritable représentation. On nous plonge dans le monde de la maladie aux États-Unis. On nous plonge dans des relations, celles avec notre famille ou avec nos amis, celle qu'on peut avoir avec l'amour de notre vie et notre réaction vis à vis d'elle et des autres. Je n'ai qu'une envie c'est continuer ce livre, me replonger dedans, je ne saurais dire comment même si beaucoup de sujets sont graves, qu'il y a un brin de tristesse, je me suis juste sentit bien... Que feriez vous par amour ? J'ai dévoré ce roman la semaine dernière, je dis bien dévorée parce que je n'ai pas réussi à m'en détacher. Je l'ai débuté et je l'ai finit, sans voir les pages défilés, pourtant il fait presque 500 pages, mais je ne m'en suis rendu compte à aucun moment. Ce livre on pourrait le résumé par une simple romance entre un lycée et une universitaire, mais ça ne serait pas du tout ça. Ce livre c'est l'histoire d'une histoire d'amour, d'amitié, de vie tout simplement. Le tout avec un brin de "science-fiction". Et ce fut un réel coup de c#x0153ur. L'autrice nous plonge au sein d'une communauté afro-américaine, sans tomber dans un quelquonque cliché, avec une véritable représentation. On nous plonge dans le monde de la maladie aux États-Unis. On nous plonge dans des relations, celles avec notre famille ou avec nos amis, celle qu'on peut avoir avec l'amour de notre vie et notre réaction vis à vis d'elle et des autres. Je n'ai qu'une envie c'est continuer ce livre, me replonger dedans, je ne saurais dire comment même si beaucoup de sujets sont graves, qu'il y a un brin de tristesse, je me suis juste sentit bien à l'intérieur. J'avais l'impression d'être à ma place avec les personnages, de tout comprendre, de les comprendre tous et d'en ressortir grandit. Ce livre est une de mes meilleurs lectures de 2020 donc je ne peux que vous le recommander !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Carole94p Posté le 8 Décembre 2020
    Aujourd'hui, je vais faire appel à vos souvenirs lointains en espérant que vous voyez de quoi je parle car sinon, je vais me sentir encore plus vieille que je ne le suis. Quand j'ai pris connaissance de quoi allait traiter A la vie à l'amour, j'ai de suite pensé à Un jour sans fin (film avec Bill Murray de 1993) dans lequel celui-ci revit la même journée pendant des lustres dans le but de corriger quelque chose. Et plus récemment, on peut également penser au roman de Lauren Oliver Le Dernier Jour de ma vie qui a été adapté, (bien loin d'être joyeux). Honnêtement, le schéma de la boucle temporelle dans laquelle un héros/héroïne revit sans cesse la même journée (ou la même période) est quelque chose que j'aime beaucoup et donc j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de découvrir dans quoi allait nous embarquer l'auteur avec A la vie, à l'amour. Entrons maintenant dans le vif du sujet. Personnellement, le titre m'a convaincu de lire ce roman. J'étais très intrigué par ce jeu de mot (à la vie, à la mort/l'amour) et j'avais vraiment hâte de savoir de quoi il retournait. Pour tout vous dire, lorsque j'ai commencé ma lecture,... Aujourd'hui, je vais faire appel à vos souvenirs lointains en espérant que vous voyez de quoi je parle car sinon, je vais me sentir encore plus vieille que je ne le suis. Quand j'ai pris connaissance de quoi allait traiter A la vie à l'amour, j'ai de suite pensé à Un jour sans fin (film avec Bill Murray de 1993) dans lequel celui-ci revit la même journée pendant des lustres dans le but de corriger quelque chose. Et plus récemment, on peut également penser au roman de Lauren Oliver Le Dernier Jour de ma vie qui a été adapté, (bien loin d'être joyeux). Honnêtement, le schéma de la boucle temporelle dans laquelle un héros/héroïne revit sans cesse la même journée (ou la même période) est quelque chose que j'aime beaucoup et donc j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de découvrir dans quoi allait nous embarquer l'auteur avec A la vie, à l'amour. Entrons maintenant dans le vif du sujet. Personnellement, le titre m'a convaincu de lire ce roman. J'étais très intrigué par ce jeu de mot (à la vie, à la mort/l'amour) et j'avais vraiment hâte de savoir de quoi il retournait. Pour tout vous dire, lorsque j'ai commencé ma lecture, je ne savais absolument pas dans quoi je m'embarquais si ce n'est qu'il y avait une boucle temporelle et deux personnages qui tombent amoureux. Jack, notre héros a toujours été un PRESQUE. Presque le premier de sa classe, presque un roi, presque sortit avec sa meilleure amie. Vous l'aurez compris, c'est l'ado classique. Ni le populaire, ni le ringard de service qui ne connait personne. Il aimerait que cela change et surtout réussir à avouer à sa meilleure amie qu'il l'aime en secret depuis toujours... Mais ça c'est de loin le plus dur. Car elle est déjà en couple et avec son autre meilleur ami... Force de constater qu'ils vont bien ensemble, Jack prend son mal en patience et accompagne Jillian (alias la meilleure amie) pour visiter une université. Et contre toute attente, il va faire une rencontre qui va changer sa vie. Kate. Elle n'a pas sa langue dans sa poche, ni même de filtre et dit clairement ce qu'elle pense. Sauf que rien ne va se passer comme prévu et Jack va revivre leur rencontre... encore et encore. Autant, j'ai apprécié Kate et son côté mystérieux. Il faut dire que ne pas avoir son point de vue, ajoute vraiment du mystère à son personnage. Il est difficile de la cerner. Elle reste assez évasive la concernant et se concentre essentiellement sur le présent. Autant, je suis un peu plus sur la réserve concernant Jack. Bien sur, on s'attache un minimum à lui. Etant notre héros et ayant ses pensées en boucle, c'est inévitable. Pourtant, quelques unes de ses réactions m'ont embêté. Parfois égoïste, parfois généreux, finalement, on sent qu'il est jeune et notamment en terme de maturité. Il faut dire qu'à revivre ces mois en compagnie de Kate ne facilite pas les choses. Car vous l'aurez compris, dans A à la vie, à l'amour, nous suivons Jack dans sa boucle temporelle. Il revit les quelques mois qu'il passe avec Kate mais toujours avec la même fin à leur histoire, la mort de Kate. Que ce passe t-il ? Pourquoi se retrouve t-il de nouveau dans le passé et surtout, pourra t-il sauver Kate ? Telle est la question. Du coup, dans chacune de ses versions nous sommes face à un Jack parfois enthousiaste à l'idée de pouvoir tout recommencer, parfois défaitiste, parfois totalement obsédé ou encore pas du tout attentif à ceux qui l'entoure. Si j'ai trouvé ça assez entrainant et vraiment sympa à suivre, l'histoire n'est pas si joyeuse que cela au contraire. C'était bien plus triste que je ne le pensais et j'avoue qu'en ce moment, je suis plutôt en quête de lectures qui me font du bien au moral. Mais ce qui m'a le plus "dérangé (bien que ce ne soit pas vraiment le terme qui représente le mieux ce que je ressens) c'est que les retours dans le temps sont intéressants, dans le sens où on en apprend toujours plus mais cela devient assez répétitif. Dans un roman, je trouve que c'est dur de rester à fond jusqu'au bout. A vrai dire, je pense que A la vie, à l'amour serait parfait à l'écran ! En tout cas, je pense que les émotions seront d'autant plus fortes et l'histoire dynamique. Quoiqu'il en soit, j'ai passé un bon moment de lecture. J'ai été assez surprise des choix de l'auteur et me suis tout de même laisser embarquer dans l'histoire le temps de quelques pages. Jack et Kate sont mignons à suivre et leur histoire a de quoi séduire le lecteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookooning Posté le 3 Décembre 2020
    Je remercie la masse critique de Babelio et Pocket Jeunesse pour ce roman. Sans surprise, cette lecture a été excellente à tout point de vue ! On suit Jack, un jeune homme qui vie tranquillement et passe son temps entre ses études en dernière année de lycée, ses deux meilleurs amis Franny et Jillian et ses parents. Et puis, lors d'un week-end visite à une université, il fait la rencontre avec Kate comme un coup de tonnerre, un ange tombé du ciel. Entre eux deux, c'est rapide et naturel, ils deviennent inséparables, et nouent des liens très forts. Mais tout s'effondre brutalement de façon injuste et sans résolution apparente. Puis sans savoir pourquoi ni comment, Jack va pouvoir tout recommencer et peut-être pouvoir changer les choses et pas seulement avec Kate. Mais ce qui semble être une seconde chance, va vite se transformer en une boucle temporelle infernale et il ne sait pas comment s'en sortir… On dit YES à la diversité et à la représentation ! Pratiquement tous les protagonistes sont noirs ou d'autres minorités sociales et sont présentés comme si c'était tout à fait courant dans une livre, donc pour une fois ce n'est pas élément clé de l'histoire.... Je remercie la masse critique de Babelio et Pocket Jeunesse pour ce roman. Sans surprise, cette lecture a été excellente à tout point de vue ! On suit Jack, un jeune homme qui vie tranquillement et passe son temps entre ses études en dernière année de lycée, ses deux meilleurs amis Franny et Jillian et ses parents. Et puis, lors d'un week-end visite à une université, il fait la rencontre avec Kate comme un coup de tonnerre, un ange tombé du ciel. Entre eux deux, c'est rapide et naturel, ils deviennent inséparables, et nouent des liens très forts. Mais tout s'effondre brutalement de façon injuste et sans résolution apparente. Puis sans savoir pourquoi ni comment, Jack va pouvoir tout recommencer et peut-être pouvoir changer les choses et pas seulement avec Kate. Mais ce qui semble être une seconde chance, va vite se transformer en une boucle temporelle infernale et il ne sait pas comment s'en sortir… On dit YES à la diversité et à la représentation ! Pratiquement tous les protagonistes sont noirs ou d'autres minorités sociales et sont présentés comme si c'était tout à fait courant dans une livre, donc pour une fois ce n'est pas élément clé de l'histoire. Au-delà de ça, j'ai eu un coup de coeur pour tous les personnages qui sont aussi intéressants qu'attachants et prônent l'amitié et l'amour pour tous. Chacun a sa propre histoire personnelle, avec des situations familiales différentes les uns des autres mais au combien réaliste. Jake est un amour, de même que ses parents, Jillian et Franny sont les meilleurs amis qu'on rêve d'avoir au quotidien et Kate est aussi amusante que touchante. Tous ensemble, ils sont incroyables et m'ont fait sourire tout au long du livre. La plume de Justin A. Reynolds est très vivante, et addictive. Il utilise une narration à la première personne qui donne vraiment l'impression que le héros parle directement au lecteur que nous sommes. Un récit plein d'humour, touchant, vraiment original dans sa construction. L'intrigue est super bien menée de manière intelligente, de ce fait les boucles temporelles ne sont pas long ou répétitives et on ne relit pas exactement les mêmes scènes, ni les mêmes instants que précédemment. Ces boucles nous montrent à quel point un choix, une action peut avoir des conséquences différentes, qu'il nous faut assumer par la suite, mais qu'en définitif on ne peut changer ce qui arrivera, notre destin ni la finalité. L'importance ce n'est pas la fin… C'est vraiment bien amené, et ça a fait écho avec mes croyances ! A la vie, à l'amour, c'est l'histoire d'une rencontre, une histoire d'amour, d'amitié, et de liens familiaux. L'histoire d'une boucle temporelle, d'instants de vie réels, de choix à faire, de ses répercussions et d'acceptations. C'est un roman own-voice, c'est fort, sincère, et pleine de résilience, une lecture qui fait réfléchir, et qui fait aussi du bien avec de très beaux messages. J'ai passé un excellent moment avec Jack et son entourage. Une ode à la vie !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !