Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749161884
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm

Affaires d'ados

Collection : Documents
Date de parution : 19/09/2019
Une femme flic face aux ados
Adolescence : phase du développement humain qui commence trop tôt et finit trop tard.
C’est pourtant l’une des étapes déterminantes de la vie. Mais comment se construit-on en détruisant les repères que nos parents nous ont donnés ? Sans direction, sans objectif ? Je n’ai encore jamais croisé un adolescent qui soit parvenu à...
Adolescence : phase du développement humain qui commence trop tôt et finit trop tard.
C’est pourtant l’une des étapes déterminantes de la vie. Mais comment se construit-on en détruisant les repères que nos parents nous ont donnés ? Sans direction, sans objectif ? Je n’ai encore jamais croisé un adolescent qui soit parvenu à la réalisation de soi.
Et encore moins dans mon bureau.
 

Retour sur trois affaires d’ados : une orgie entre mineures, filmée et diffusée sur les réseaux ; une liaison entre une fille de 12 ans et son oncle par alliance de trente ans son aîné ; le viol d’un frère sur sa demi-sœur. Cas particuliers tristement ordinaires, qui posent, plus largement, la question du consentement, de la maturité de ces jeunes et de leur éducation – notamment sexuelle.
Au fil des interrogatoires et de ces enquêtes, Agnès Naudin brosse un tableau fidèle, à vif et sans tabou de son quotidien de flic – avec les incohérences et les dysfonctionnements propres à sa brigade –, mais aussi de mère célibataire en quête d’équilibre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749161884
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Un livre-témoignage qui égratigne !"
Caroline / Fnac Rosny

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LuckySophie Posté le 18 Février 2020
    Dans Affaires d'ados (toujours aux éditions Cherche Midi), Agnès Naudin nous donne trois exemples d'affaires touchant les ados : une orgie entre mineures filmée et partagée sur les réseaux sociaux, la liaison suivie entre une ado de 13 ans et son oncle par alliance de 30 ans son aîné et l'abus sexuel d'un grand frère sur sa demi-soeur. Au fil des interrogatoires et de ces enquêtes, Agnès Naudin brosse un tableau fidèle, à vif et sans tabou de son quotidien de flic – avec les incohérences et les dysfonctionnements propres à sa brigade –, mais aussi de mère célibataire en quête d'équilibre.
  • Jmlyr Posté le 27 Septembre 2019
    Je remercie les éditions du Cherche Midi, et la plateforme NetGalley pour l'accès à ce témoignage en immersion policière. J'en suis ressortie mieux informée sur le sujet des ados, victimes ou bourreaux, dans les affaires à caractère sexuel, voire pédopornographique. Agnès NAUDIN nous permet de partager une tranche de sa vie, tant sur le plan professionnel — elle est capitaine de Police à la protection de la famille — que sur le plan privé — elle est aussi maman. L'univers n'est pas gai, la réalité plutôt sordide. Rien de nouveau malheureusement si ce n'est l'âge d'accès à la pornographie chez les ados : on peut en fait parler d'enfance. Merci les téléphones portables et les réseaux sociaux, en deux clics les plus grands choquent les petits en leur faisant visionner des images gros plan et des idées fausses sur la sexualité, sans débriefing, mais avec parfois d'énormes dérapages : séances de mise en pratique auxquelles les petites filles ne comprennent rien, ni les petits garçons non plus. Les adultes malades et pervers, eux, comme par le passé, continuent d'abuser des jeunes en déjouant encore trop souvent les rouages de la justice. Les sentences ne sont malheureusement pas toutes à la hauteur... Je remercie les éditions du Cherche Midi, et la plateforme NetGalley pour l'accès à ce témoignage en immersion policière. J'en suis ressortie mieux informée sur le sujet des ados, victimes ou bourreaux, dans les affaires à caractère sexuel, voire pédopornographique. Agnès NAUDIN nous permet de partager une tranche de sa vie, tant sur le plan professionnel — elle est capitaine de Police à la protection de la famille — que sur le plan privé — elle est aussi maman. L'univers n'est pas gai, la réalité plutôt sordide. Rien de nouveau malheureusement si ce n'est l'âge d'accès à la pornographie chez les ados : on peut en fait parler d'enfance. Merci les téléphones portables et les réseaux sociaux, en deux clics les plus grands choquent les petits en leur faisant visionner des images gros plan et des idées fausses sur la sexualité, sans débriefing, mais avec parfois d'énormes dérapages : séances de mise en pratique auxquelles les petites filles ne comprennent rien, ni les petits garçons non plus. Les adultes malades et pervers, eux, comme par le passé, continuent d'abuser des jeunes en déjouant encore trop souvent les rouages de la justice. Les sentences ne sont malheureusement pas toutes à la hauteur des délits, et de trop jeunes proies voient leur souffrance prolongée faute de reconnaissance comme victime. L'autre revers pervers des nouvelles technologies est la mode des sextapes — films censés rester privés — qui proviennent parfois de filles à peine pubères, qui, sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants, se livrent à des jeux sexuels qui seront ensuite diffusés, servant de motif de chantage ou de vengeance, sans avoir conscience qu'il s'agit de pornographie. À l'heure actuelle, il n'est pas toujours aisé de déterminer si l'âge de la majorité sexuelle est en adéquation avec la maturité d'une ado ni si elle est sous l'emprise d'un prédateur. Il faut une profonde motivation et des ressources extérieures solides pour affronter ce monde-là. L'auteur nous livre son vécu sans interdit et nous ouvre les yeux sur une part de réalité de l'univers des ados d'aujourd'hui. #AffairesDados #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • audeLOUISETROSSAT Posté le 19 Septembre 2019
    J’avais adoré #affairesdefamille et bien idem pour celui-là !!! Dans un journal de bord, @agnes.naudin revient sur 3 affaires d’ados, qui montrent que les enquêtes sont de plus en plus "compliquées" à mener avec les réseaux sociaux et les appareils technologiques ; mais également que ces affaires sont de plus en plus "normalisées", ce qui est très inquiétants pour les parents que nous sommes. Elle évoque également les problèmes rencontrés au sein de sa brigade : dysfonctionnement, incohérence ... tout cela n’est pas très très bien vu par sa hiérarchie mais Agnès tient bon 💪🏼, et nous montre ce qu’il peut se passer dans certaines familles "normales" vu de l’extérieur ( et cela fait peur). La plume d’Agnès est toujours aussi cash et sans tabou pour évoquer sa vie professionnelle et sa vie de maman célibataire. Un livre passionnant sans voyeurisme.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !