Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221104507
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 153 x 240 mm

Africa trek - T2 - Du Kilimandjaro au lac de Tibériade

14 000 kilomètres dans les pas de l'Homme

,

Date de parution : 16/06/2005

Kenya, Éthiopie, Soudan, Égypte, Israël… Après le grand succès d'«Africa Trek I», Alexandre et Sonia Poussin nous racontent la suite et la fin de leurs aventures africaines.

Alexandre et Sonia Poussin ont entrepris de remonter d'une seule foulée le continent africain en refaisant le voyage du premier homme, de l'australopithèque à l'homme moderne, le long de la vallée du Rift en Afrique de l'Est. Le premier tome d'«Africa Trek» relatait leur périple du cap de Bonne-Espérance au...

Alexandre et Sonia Poussin ont entrepris de remonter d'une seule foulée le continent africain en refaisant le voyage du premier homme, de l'australopithèque à l'homme moderne, le long de la vallée du Rift en Afrique de l'Est. Le premier tome d'«Africa Trek» relatait leur périple du cap de Bonne-Espérance au Kilimandjaro, le second les suit du Kilimandjaro au lac de Tibériade.À pieds, seuls, sans sponsor ni assistance technique, ils ont pris le temps de vivre avec les masaïs, de suivre une méharée, de gravir les pyramides. Durant cette seconde partie du voyage, nos deux marcheurs ont connu des moments fort difficiles – découragement, hostilité de certaines populations – et d'autres instants magiques – rencontres inoubliables et découvertes de lieux hors du temps. Sincères et enthousiastes, les Poussin nous offrent plus qu'un récit de voyage, le portrait d'un continent.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221104507
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BVIALLET Posté le 4 Septembre 2021
    Au pied du Kilimandjaro, le couple de marcheurs au long cours a déjà parcouru plus de 7000 km et il leur en reste autant devant eux. Plus de routes, plus de chemin, plus rien, juste le domaine des Masaïs, du moins ceux qui vivent encore vraiment libres, avec leurs troupeaux, dans leurs enkaïs, sorte de villages de cases clos par une enceinte d’épineux tressés. Les autres sont en représentation pour les touristes. On raconte à tort que les authentiques boivent le sang à la jugulaire de leurs taureaux. En fait, cela ne se pratique plus que dans certains rituels très rares, les Masaïs authentiques étant plutôt végétariens. L’initiation des jeunes consiste à essayer de trucider un ou deux lions à l’aide d’un casse-tête ou d’une lance. Dans le Rift du Ngorongoro, le danger est partout présent. En plus des lions, il y a les serpents et les hippopotames qui chargent facilement. Sonia et Alexandre échapperont presque par miracle à plusieurs attaques, ce qui ne sera pas le cas d’un couple d’Allemands dont la femme sera grièvement blessée, ni celle d’un couple d’Anglais attaqués et battus à mort par des bandits juste pour les dépouiller. Mais heureusement, nos deux marcheurs auront... Au pied du Kilimandjaro, le couple de marcheurs au long cours a déjà parcouru plus de 7000 km et il leur en reste autant devant eux. Plus de routes, plus de chemin, plus rien, juste le domaine des Masaïs, du moins ceux qui vivent encore vraiment libres, avec leurs troupeaux, dans leurs enkaïs, sorte de villages de cases clos par une enceinte d’épineux tressés. Les autres sont en représentation pour les touristes. On raconte à tort que les authentiques boivent le sang à la jugulaire de leurs taureaux. En fait, cela ne se pratique plus que dans certains rituels très rares, les Masaïs authentiques étant plutôt végétariens. L’initiation des jeunes consiste à essayer de trucider un ou deux lions à l’aide d’un casse-tête ou d’une lance. Dans le Rift du Ngorongoro, le danger est partout présent. En plus des lions, il y a les serpents et les hippopotames qui chargent facilement. Sonia et Alexandre échapperont presque par miracle à plusieurs attaques, ce qui ne sera pas le cas d’un couple d’Allemands dont la femme sera grièvement blessée, ni celle d’un couple d’Anglais attaqués et battus à mort par des bandits juste pour les dépouiller. Mais heureusement, nos deux marcheurs auront la chance de croiser la route d’un grand nombre de bons samaritains qui leur sauvèrent la mise à de nombreuses reprises… « Africa Trek 2 » est la deuxième partie d’un récit de voyage absolument passionnant. Quel courage et quelle persévérance fallut-il à ce jeune couple pour parvenir à réaliser pareil exploit ! Chaque pays, presque chaque kilomètre présenta son lot de souffrances. L’accueil des populations souvent généreux eut quelques exceptions qui confirmèrent la règle. Je ne citerai que la traversée de l’Ethiopie qui fut marquée par des attaques permanentes de bandes d’enfants haineux leur lançant des pierres et les chassant de tous les villages qu’ils traversaient juste parce qu’ils étaient blancs ! Celle de l’Egypte ne fut pas non plus une partie de plaisir, car ils furent contraints de subir en permanence une escorte policière fort pesante qui utilisa même un engin blindé pour les accompagner. Plusieurs pages sont consacrées à présenter la liste de tous les hôtes et hôtesses qui les accueillirent, souvent des congrégations religieuses, des prêtres, des pasteurs, des popes et des imams, mais aussi de petites gens pauvres mais généreux. Livre intéressant pour les amateurs de voyage à pied, dernière véritable aventure humaine, et de grands espaces.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wyoming Posté le 24 Avril 2018
    Deuxième partie de cette aventure unique de Sonia et Alexandre Poussin qui vont donc boucler leur 14000 kilomètres, remontant le long du grand rift africain depuis le Cap de Bonne-Espérance jusqu'au lac de Tibériade. Toujours le même intérêt à les suivre, à partager leurs angoisses, particulièrement lorsqu'ils se sentent en danger parmi les lions, à admirer leur altruisme et leur esprit d'ouverture. Leur ascension de la grande pyramide de Khéops est un moment grandiose de ce livre ainsi que leur arrivée en terre promise. Un livre à mettre vraiment entre toutes les mains.
  • Namibia Posté le 24 Mars 2017
    Tome 2 : la suite de leurs aventures. Aussi bien que le premier.
  • Bfo Posté le 20 Juillet 2016
    Un second tome dans la lignée du premier, c'est toujours passionnant de voir que les différences entre les pays sont marquées, avec un changement net à la frontière. Encore une fois, j'ai beaucoup appris sur les pays traversé, et eu souvent envie de marcher à mon tour !
  • Lune Posté le 10 Mai 2016
    Sonia et Alexandre Poussin,avec leur livre Africa Tek, partagent avec succès l'aventure exceptionnelle qu'ils ont vécue en mettant leurs pas dans ceux des premiers hommes. Près de 14000 kilomètres, trois années riches de pays, de cultures, d'histoires et d'Histoire, de rencontres. Trois années d'épreuves, d'endurance, de pudeurs, de joies, d'inquiétude et d'espérance, d'un peu de chance, de ... béatitude. En remontant le Rift par l'Est de l'Afrique, au départ du Cap de Bonne-Espérance jusqu'au Lac de Tibériade (Israël), chaque pays traversé dévoile sa propre identité, son lot d'espoirs et d'immenses douleurs. Des diversités faites de complexité, de pauvreté, de misère, d'amour et de violence nous claquent au visage. Des paysages, des lieux, des coutumes, des cultures tribales se dévoilent. Le phénomène « d'inculturation » chez les chrétiens et ses conséquences humanitaires positives dans l'Afrique à dominance chrétienne tranchant avec l'Afrique à dominance musulmane est bien présent. La place de la femme dans ces cultures (contrôle des naissances, excision...) reste un sujet brûlant. Des hommes, des femmes, des enfants, des maisons, des huttes, aisance, pauvreté, misère, se racontent dans des portraits pleins d'émotion. « Dans les pas de l'homme », à la rencontre de l'autre, sont remplis d'espoir et de croyance en l'être humain. Conviction dépassant la violence rencontrée notamment en Éthiopie et... Sonia et Alexandre Poussin,avec leur livre Africa Tek, partagent avec succès l'aventure exceptionnelle qu'ils ont vécue en mettant leurs pas dans ceux des premiers hommes. Près de 14000 kilomètres, trois années riches de pays, de cultures, d'histoires et d'Histoire, de rencontres. Trois années d'épreuves, d'endurance, de pudeurs, de joies, d'inquiétude et d'espérance, d'un peu de chance, de ... béatitude. En remontant le Rift par l'Est de l'Afrique, au départ du Cap de Bonne-Espérance jusqu'au Lac de Tibériade (Israël), chaque pays traversé dévoile sa propre identité, son lot d'espoirs et d'immenses douleurs. Des diversités faites de complexité, de pauvreté, de misère, d'amour et de violence nous claquent au visage. Des paysages, des lieux, des coutumes, des cultures tribales se dévoilent. Le phénomène « d'inculturation » chez les chrétiens et ses conséquences humanitaires positives dans l'Afrique à dominance chrétienne tranchant avec l'Afrique à dominance musulmane est bien présent. La place de la femme dans ces cultures (contrôle des naissances, excision...) reste un sujet brûlant. Des hommes, des femmes, des enfants, des maisons, des huttes, aisance, pauvreté, misère, se racontent dans des portraits pleins d'émotion. « Dans les pas de l'homme », à la rencontre de l'autre, sont remplis d'espoir et de croyance en l'être humain. Conviction dépassant la violence rencontrée notamment en Éthiopie et qui fait froid dans le dos. Partage des passions des uns et des autres : ceux qui consacrent leur vie à la paléoanthropologie, aux fouilles archéologiques, à la médecine sanitaire, à l'éducation et à l'éveil, au sauvetage humain... A foison, les détails abondent nous menant au cœur même de la démarche du couple. Leur livre en est la continuité puisqu'il nous informe, nous apprend, nous éveille à l'autre et conscientise que de cette différence naît une immense richesse, nous pousse à la réflexion et à la curiosité. Curiosité à nourrir, puisque ce voyage entre dans un recul de douze ans : que deviennent ces pays, ces politiques empêcheuses d'oxygène pour des peuples en souffrance, à nous de continuer ces pas offerts par « les Poussins » (des liens nous sont proposés en fin de livre). Nous sortons étourdis et grandis de cette extraordinaire expérience physique et mentale. Tantôt dans une solitude nécessaire, ressourçante et complice surmontant les difficultés, tantôt au contact des autres où écoute, respect, empathie, générosité éclatent dans leur diversité. Sonia et Alexandre Poussin forcent l'admiration dans leur démarche radicale et leur jusqu'au boutisme.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.