Lisez! icon: Search engine
Super 8
EAN : 9782370560810
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 816
Format : 140 x 220 mm

Agent double

Au service surnaturel de sa majesté 2

Valérie LE PLOUHINEC (Traducteur)
Date de parution : 01/06/2017
La guerre sera surnaturelle, ou ne sera pas.


 
Quand, après des années de combats acharnés, deux organisations secrètes et rivales sont contraintes d’allier leurs forces, une seule personne semble en mesure de les aider à conclure cette paix nécessaire : Myfanwy Thomas.

D’un côté, la Checquy, organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique.
 
De l’autre,...
Quand, après des années de combats acharnés, deux organisations secrètes et rivales sont contraintes d’allier leurs forces, une seule personne semble en mesure de les aider à conclure cette paix nécessaire : Myfanwy Thomas.

D’un côté, la Checquy, organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique.
 
De l’autre, les Greffeurs, une société de peu recommandables alchimistes belges adeptes de manipulations génétiques en tous genres.

Mais c'est sans compter les mystérieux Antagonistes, qui tentent par tous les moyens de faire échouer les négociations.
 
Goules anthropophages, sous-marins informes, prodiges permanents et monstres en tous genres… Entre Jasper Fforde et James Bond, Douglas Adams et les Men in Black, le lecteur retrouvera avec un immense plaisir l’incroyable univers de The Rook, boosté à la terreur sourde et à l’humour survolté. Un voyage dont on ne revient pas indemne !
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782370560810
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 816
Format : 140 x 220 mm
Super 8

Ils en parlent

" Suspense et humour ravageur au programme. "
 
Dominique Valotto et Christophe Quillien / Air le mag

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Follepicarde Posté le 15 Juin 2020
    Bien que j'avais adoré le premier tome, celui trainait dans ma PAL depuis au moins deux ans. Rien ne vaut un bon petit confinement pour remettre le nez dans ses romans " à lire" et retrouver des pépites. Ce ne fut pas mon premier choix... Les 858 pages de ce livre de poche me faisait un peu peur, mes souvenirs du tome 1 étaient un peu flous.... Mais une fois que j'ai mis le nez dedans, le génie de Daniel O'malley a opéré encore une fois. L'humour, le style, le scénario tarabiscoté m'ont vite emporté dans ses nouvelles aventures, même si ma chère Myfanwy n'est pas l’héroïne cette fois-ci. Odette, la greffeuse belge et Felicity, son garde-chiourme peu commode, ont repri le flambeau. O'malley a su se renouveler avec cette histoire de fusion entre la Checquy et leur ennemi de toujours, les alchimistes belges de la Wetenschappelijk Broederschap Van Natuurkundigen (pas simple à écrire pour les cartes de visites...!). Les voisins belges n'ont pas de pouvoirs surnaturels, mais n'en sont pas moins " spéciaux". En effet, depuis des siècles, ils repoussent les limites de la science et de l'être humain en transplantant, transformant, cultivant des êtres humains. Une délégation belge de ces " scientifiques... Bien que j'avais adoré le premier tome, celui trainait dans ma PAL depuis au moins deux ans. Rien ne vaut un bon petit confinement pour remettre le nez dans ses romans " à lire" et retrouver des pépites. Ce ne fut pas mon premier choix... Les 858 pages de ce livre de poche me faisait un peu peur, mes souvenirs du tome 1 étaient un peu flous.... Mais une fois que j'ai mis le nez dedans, le génie de Daniel O'malley a opéré encore une fois. L'humour, le style, le scénario tarabiscoté m'ont vite emporté dans ses nouvelles aventures, même si ma chère Myfanwy n'est pas l’héroïne cette fois-ci. Odette, la greffeuse belge et Felicity, son garde-chiourme peu commode, ont repri le flambeau. O'malley a su se renouveler avec cette histoire de fusion entre la Checquy et leur ennemi de toujours, les alchimistes belges de la Wetenschappelijk Broederschap Van Natuurkundigen (pas simple à écrire pour les cartes de visites...!). Les voisins belges n'ont pas de pouvoirs surnaturels, mais n'en sont pas moins " spéciaux". En effet, depuis des siècles, ils repoussent les limites de la science et de l'être humain en transplantant, transformant, cultivant des êtres humains. Une délégation belge de ces " scientifiques " arrive à Londres pour mener les négociations autour de la fusion encouragée par la Tour Thomas, mais elle se heurte vite à plusieurs problèmes : l'hostilité et la haine des agents de la Checquy à leur encontre et de mystérieux terroristes venant su continent qui sont bien décidé à les anéantir et faire capoter la fusion. On découvre petit à petit les raisons de cet antagonisme. Au final, les 858 pages défilent assez vite sans que l'on s'ennuie outre mesure. Bon il y a bien un ou deux que j'aurais zappé (le type avec les cristaux ???) et d'autres que j'aurais plus aimé voir développé ( Ce délicieux petit Pion qui sauve Félicity... on l'aurait bien plus revu lui ;-) !) Et maintenant que j'ai terminé, je n'ai qu'une envie.... vite vite Monsieur O'malley un tome 2
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarquePage Posté le 5 Avril 2020
    J'avais tellement aimé le premier tome que j'ai attaqué ce deuxième avec impatience et appréhension. Je fus très déçue par ma lecture. Dans ce tome-ci on retrouve l'univers londonien, imaginatif et farfelu du premier. Un vrai plaisir de se balader entre ces pages, où le surnaturel peut surgir dans un endroit très banal. Mais ça ne fait pas tout pour réussir une bonne lecture. L'humour est très présent. Mais je l'ai trouvé moins caustique, moins vif. Je n'ai pas ri aux éclats comme j'avais pu le faire pour le premier. Ce tome est aussi très épais. Rien qui ne me fasse peur. Mais j'avoue qu'il y avait des longueurs. Ca a eu du mal à démarrer, beaucoup de rappels sur le premier tome et des répétitions sur les pourparlers, l'importance, les enjeux... Même tout ça avait été évoqué dans le premier tome. Des petites actions assez éparses, on se demande quel en sont les liens. Ca manque de rythme. Par contre j'ai beaucoup aimé avoir la vision des Greffeurs dans ce tome. Ca a permis d'avoir une vision très complète du conflit, de comprendre les deux parties. A la fin tout s'accélère, des révélations se font, des liens se dessinent, et c'est là... J'avais tellement aimé le premier tome que j'ai attaqué ce deuxième avec impatience et appréhension. Je fus très déçue par ma lecture. Dans ce tome-ci on retrouve l'univers londonien, imaginatif et farfelu du premier. Un vrai plaisir de se balader entre ces pages, où le surnaturel peut surgir dans un endroit très banal. Mais ça ne fait pas tout pour réussir une bonne lecture. L'humour est très présent. Mais je l'ai trouvé moins caustique, moins vif. Je n'ai pas ri aux éclats comme j'avais pu le faire pour le premier. Ce tome est aussi très épais. Rien qui ne me fasse peur. Mais j'avoue qu'il y avait des longueurs. Ca a eu du mal à démarrer, beaucoup de rappels sur le premier tome et des répétitions sur les pourparlers, l'importance, les enjeux... Même tout ça avait été évoqué dans le premier tome. Des petites actions assez éparses, on se demande quel en sont les liens. Ca manque de rythme. Par contre j'ai beaucoup aimé avoir la vision des Greffeurs dans ce tome. Ca a permis d'avoir une vision très complète du conflit, de comprendre les deux parties. A la fin tout s'accélère, des révélations se font, des liens se dessinent, et c'est là que ça devient très intéressant. Même si là aussi on a du mal à comprendre certaines choses. On voit déjà quels éléments pourraient servir pour le prochain tome. Odette et Felicity sont attachantes. Même si bien moins que Myfanwy. Elles sont moins charismatiques, moins drôles. Elles sont aussi faites un peu moins en profondeur. La lecture reste distrayante et facile, un bon moment, même si ce n'est pas un aussi turn over que le précédent. Pour la suite j'espère retrouver tout ce que j'avais aimé du premier et que les défauts du deuxième soient réglés.
    Lire la suite
    En lire moins
  • RadioBooking Posté le 22 Janvier 2020
    Loufoque, loufoque, loufoque! Qu'est ce que ça fait du bien quand le style de l'auteur ne ressemble à personne d'autre! J'ai tellement envie qu'un jour sorte une suite!!!
  • Folfaerie Posté le 29 Décembre 2019
    J’avais eu un coup de coeur pour le premier volume des aventures de la Checquy, cette agence britannique spécialisée dans les phénomènes surnaturels, et c’est donc avec un enthousiasme quasi délirant que je me suis précipitée sur la suite. Si ce second tome tient toutes ses promesses, j’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans l’histoire au cours des 100 premières pages. La raison tient en un mot : les Greffeurs. Cette abominable société secrète belge m’avait passablement écoeurée dans le premier volet, la voilà au centre de l’intrigue dans agent double. Beurk ! Fort heureusement, l’auteur, toujours aussi timbré, ne s’attarde pas plus que nécessaire (enfin, tout est relatif…) sur ces dégoûtantes expériences. Ceci dit, le lecteur n’est pas pas pour autant épargné par les créatures répugnantes, ça non. Ayez le coeur bien accroché ! Si la Tour Myfanwy Thomas est toujours aux commandes, c’est un improbable duo d’héroïnes qui occupe le devant de la scène (vous noterez que les femmes sont à l’honneur chez Daniel O’ Malley). Tout d’abord, Félicity, Pion de son état et sorte de James Bond au féminin, et Odette, adolescente Greffeuse, adepte des bains de beauté pour le moins inhabituels… Pendant que... J’avais eu un coup de coeur pour le premier volume des aventures de la Checquy, cette agence britannique spécialisée dans les phénomènes surnaturels, et c’est donc avec un enthousiasme quasi délirant que je me suis précipitée sur la suite. Si ce second tome tient toutes ses promesses, j’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans l’histoire au cours des 100 premières pages. La raison tient en un mot : les Greffeurs. Cette abominable société secrète belge m’avait passablement écoeurée dans le premier volet, la voilà au centre de l’intrigue dans agent double. Beurk ! Fort heureusement, l’auteur, toujours aussi timbré, ne s’attarde pas plus que nécessaire (enfin, tout est relatif…) sur ces dégoûtantes expériences. Ceci dit, le lecteur n’est pas pas pour autant épargné par les créatures répugnantes, ça non. Ayez le coeur bien accroché ! Si la Tour Myfanwy Thomas est toujours aux commandes, c’est un improbable duo d’héroïnes qui occupe le devant de la scène (vous noterez que les femmes sont à l’honneur chez Daniel O’ Malley). Tout d’abord, Félicity, Pion de son état et sorte de James Bond au féminin, et Odette, adolescente Greffeuse, adepte des bains de beauté pour le moins inhabituels… Pendant que la Checquy et les Greffeurs tentent un rapprochement diplomatique, le très méchant de l’histoire essaie de faire capoter cette tentative de paix et il faudra toute l’intelligence de ces agents très spéciaux pour stopper le massacre. Pas de mauvaise surprise dans cette suite, le lecteur aura droit à son quota d’action, de rebondissements, de révélations en tous genres, d’humour so brittish mais aussi de scènes un peu gore quand même, et d’intrigues particulièrement tordues sorties de l’imagination délirante de M. O’Malley. Le résultat fut donc à la hauteur de mes espérances, un excellent moment
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lydls Posté le 6 Mars 2019
    Un univers toujours aussi riche, des personnages hauts en couleur, de l'action, de l'humour, du suspens ! Quelque chose de grand se met en place .... !
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.