Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350873206
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 246
Format : 141 x 206 mm

Agissons pour sauver la planète

RAYMOND CLARINARD (Traducteur)
Date de parution : 28/05/2015
« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. »
Avec une rapidité inédite et folle, l’humanité a grillé les ressources planétaires, gâché les milieux naturels et déstabilisé avec une insouciance coupable des équilibres environnementaux complexes ; et cela à la faveur d’un modèle de développement économique aujourd’hui en crise. Implacable essai de géopolitique environnementale, passionnant ouvrage de vulgarisation scientifique, superbe... Avec une rapidité inédite et folle, l’humanité a grillé les ressources planétaires, gâché les milieux naturels et déstabilisé avec une insouciance coupable des équilibres environnementaux complexes ; et cela à la faveur d’un modèle de développement économique aujourd’hui en crise. Implacable essai de géopolitique environnementale, passionnant ouvrage de vulgarisation scientifique, superbe pamphlet néo-humaniste, l’ouvrage de Tim Flannery est le manifeste incontournable, poétique et vivifiant d’une génération qui prend son destin et celui des générations futures en main.
 
À propos de ce livre :
 
« Quiconque lit Tim Flannery en tirera un enseignement et mesurera combien notre climat est fragile et à quel point c’est notre génération qui doit agir pour le protéger. » Tony Blair
 
« Le meilleur résumé qui soit de l’écrasante connaissance scientifique nécessaire pour comprendre le réchauffement de la planète. Flannery nous donne un aperçu terrifiant du futur. » Robert F. Kennedy Jr
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350873206
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 246
Format : 141 x 206 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Folfaerie Posté le 1 Juin 2015
    Sous ce titre pas très engageant et un peu vague, se cache une pépite, un ouvrage de vulgarisation sur le changement climatique, écrit dans un langage clair et illustré de nombreux exemples. Pour ceux et celles qui – comme moi – ont parfois du mal à digérer les rapports synthétiques du GIEC, et qui doivent rafraîchir quotidiennement leurs connaissances en sciences, nul doute que le livre de Tim Flannery, paléontologue de son état, qui milite activement pour le climat depuis de nombreuses années, comblera des lacunes te répondra à maintes questions. Dans son pays natal, l’Australie, l’industrie minière est toute-puissante et le gouvernement fait la sourde oreille dès qu’il s’agit de prendre des mesures. Autant dire que ce scientifique sait de quoi il parle. Vous apprendrez que l’océan indien est celui qui se réchauffe le plus rapidement, que dans le centre de l’Australie on a enregistré une hausse de 3°C au cours du XXème siècle, que les ouragans et tempêtes sont de plus en plus violents et fréquents, que l’Ouest des USA est en train de crever de soif. Toutes les zones de notre planète sont pas impactées de la même façon. En Inde par exemple, tous les états ne sont pas logés... Sous ce titre pas très engageant et un peu vague, se cache une pépite, un ouvrage de vulgarisation sur le changement climatique, écrit dans un langage clair et illustré de nombreux exemples. Pour ceux et celles qui – comme moi – ont parfois du mal à digérer les rapports synthétiques du GIEC, et qui doivent rafraîchir quotidiennement leurs connaissances en sciences, nul doute que le livre de Tim Flannery, paléontologue de son état, qui milite activement pour le climat depuis de nombreuses années, comblera des lacunes te répondra à maintes questions. Dans son pays natal, l’Australie, l’industrie minière est toute-puissante et le gouvernement fait la sourde oreille dès qu’il s’agit de prendre des mesures. Autant dire que ce scientifique sait de quoi il parle. Vous apprendrez que l’océan indien est celui qui se réchauffe le plus rapidement, que dans le centre de l’Australie on a enregistré une hausse de 3°C au cours du XXème siècle, que les ouragans et tempêtes sont de plus en plus violents et fréquents, que l’Ouest des USA est en train de crever de soif. Toutes les zones de notre planète sont pas impactées de la même façon. En Inde par exemple, tous les états ne sont pas logés à la même enseigne. L’auteur explique donc que l’humanité, comme les animaux, vont connaître des mouvements migratoires forcés. Notre futur est bien sombre, les scientifiques s’accordent tous sur trois scénarii : la disparition du gulf stream, celle des forêts pluviales amazoniennes et la libération explosive du méthane à partir du sous-sol marin. Pour Flannery et beaucoup d’autres, c’est l’action de l’homme qui est responsable de ce bouleversement climatique. Beaucoup de gens veulent minimiser ce constat ou même le nier, à grands renforts de diagrammes savants et de données biaisées. Et pendant que le temps s’écoule inexorablement, que les querelles stériles et contre-vérités freinent toute initiative en faveur d’un changement de comportement, notre planète continue de sombrer et nous avec. Les arguments scientifiques de Flannery sont pourtant imparables, car ses constats reposent soit sur des situations passées et donc aisément vérifiables (un exemple au hasard, la sécheresse au Sahel) ou bien sur des modélisations dûment validées par la communauté scientifique, quand ce ne sont pas des cas concrets comme l’agonie du récif corallien que nous vivons en direct live !! Je ne ferai qu’un petit reproche à ce formidable auteur (et mis à part quelques réserves sur les barrages et le nucléaire qui sont loin, pour moi, de représenter des solutions alternatives) : certaines pistes proposées pour réduire notre empreinte et influer sur le climat ne sont pas à la portée de tout le monde. Les solutions écologiques sont parfois toutes simples et faciles à mettre en oeuvre (circuler davantage à vélo, privilégier le train ou le covoiturage…) mais la plupart du temps, vivre écolo se révèle onéreux. L’auteur suggère entre autres d’opter pour un véhicule hybride, de poser chez soi des panneaux photovoltaïques, etc. Pas toujours possible pour ceux qui gagnent le SMIG. Ceci dit, sans nécessairement débourser de grosses sommes, il y a bien des actions quotidiennes que nous pouvons faire pour améliorer la santé de la planète, qu’on se le dise !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.