Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262020538
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 140 x 225 mm

Aliénor d'Aquitaine

L'amour, le pouvoir et la haine

Date de parution : 11/03/2004

La réhabilitation d'une des plus célèbres reines du Moyen Age, qui n'avait jusqu'à présent jamais fait l'objet d'une étude sérieuse et exhaustive.

Elle a 29 ans, il en a 19 et leur rencontre est un coup de foudre. Ainsi commence une extraordinaire histoire d'amour et de politique, celle d'Aliénor d'Aquitaine, reine de France, mal mariée à Louis VII, qu'elle va bientôt quitter pour Henri, le jeune fils du comte d'Anjou. Au-delà de...

Elle a 29 ans, il en a 19 et leur rencontre est un coup de foudre. Ainsi commence une extraordinaire histoire d'amour et de politique, celle d'Aliénor d'Aquitaine, reine de France, mal mariée à Louis VII, qu'elle va bientôt quitter pour Henri, le jeune fils du comte d'Anjou. Au-delà de cette union passionnée, Henri et Aliénor ont un sens inné de la politique.
Ensemble, ils vont bâtir un empire, l'empire Plantagenêt qui, à son apogée, s'étendra de l'Irlande et l'Angleterre à la Normandie, la Bretagne, et jusqu'à la Guyenne. Ils auront huit enfants dont deux régneront sur l'Angleterre : Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre.
Mais les passions sont éphémères. Quand Henri s'éprend de Rosemonde dont il fera sa maîtresse, Aliénor meurtrie ne lui pardonne pas. La femme blessée confiera à la reine toute-puissante les armes de la vengeance. Contre lui, elle soulèvera l'empire mais, au terme d'une lutte épique, elle sera vaincue.
En toile de fond de ce grand drame politique et sentimental, c'est tout le Moyen Age qui apparaît ici dans la grandeur de ses figures et de ses épopées. C'est le moment des croisades et du schisme, des troubadours et de la légende arthurienne, c'est aussi l'époque de Thomas Becket, de Philippe Auguste ou de Guillaume le Maréchal qui donnent à cette histoire vraie l'envergure d'un récit de légende. Huit siècles après sa mort, Aliénor d'Aquitaine incarne toujours l'un des plus fascinants destins de femmes de tous les temps.

Historien, Alain-Gilles Minella est aussi écrivain et éditeur. Il a longtemps collaboré avec Régine Pernoud et a notamment travaillé, avec elle, aux scénarios de téléfilms sur Jeanne d'Arc et Aliénor. Il est l'auteur de nombreux livres d'entretien, d'enquêtes et d'un roman.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262020538
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 140 x 225 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • joelle58 Posté le 5 Janvier 2018
    Roman historique intéressant qui m’a fait découvrir une femme avec de grandes capacités à gouverner, qui a fortement influencé son époque. Malheureusement, compte tenu du contexte de son époque, elle ne put développer toutes ses capacités et fut obligé de rester en retrait de ses deux époux. Elle mit au monde 10 enfants dont le très connu Richard Cœur de Lion. Je regrette quelques longueurs d’écriture et de nombreuses répétions. Par ailleurs, je suis d’accord avec « tonpdg ». La fin de la vie d’Aliénor est plus que survolée. C’est vraiment dommage. J’aurais aimé connaitre l’histoire des dernières années de sa vie après sa sortie de captivité.
  • tonpdg Posté le 5 Novembre 2015
    C'est de l'histoire, la vraie... et c'est passionnant. La dernière partie de la vie d'Aliénor - après la mort d'Henri II - est, malheureusement, survolée.
  • Bigmammy Posté le 2 Août 2011
    Une biographie très éclairante sur une période du Moyen-Âge que nous percevons assez mal aujourd’hui. De cette femme emblématique, j’avais l’image d’une traîtresse qui avait quitté le dévôt roi de France Louis VII pour aller porter son héritage considérable à Henri Plantagenêt, amputant notre pays – qui n’existait pas alors en tant que tel – pour former un empire Poitevin – Normand – Aquitain et Anglais. Mais l’histoire du XIIème siècle, époque où l’Europe se couvre d’édifice romans, où la querelle de pouvoir entre la Papauté et l’Empire règne, où les règles de la chevalerie ne sont pas encore fixées…est beaucoup plus subtile…Et ici, c’est l’histoire compliquée d’un ménage à trois, je dirai même plus, d’une équipe de quatre personnes hors du commun qui nous est contée. Elle, belle et majestueuse, sera successivement duchesse d’Aquitaine, Reine de France, Reine d’Angleterre. Elle a encouragé les arts et en particulier la légende Arthurienne, le concept nouveau d’amour courtois. Elle se marie une première fois à 14 ans avec Louis VII, puis en divorce sous le prétexte futile d’une parenté canonique éloignée, épouse très rapidement Henri II Plantagenêt, de 10 ans son cadet. Ils vivent pendant 17 ans un mariage d’amour, donnent naissance à... Une biographie très éclairante sur une période du Moyen-Âge que nous percevons assez mal aujourd’hui. De cette femme emblématique, j’avais l’image d’une traîtresse qui avait quitté le dévôt roi de France Louis VII pour aller porter son héritage considérable à Henri Plantagenêt, amputant notre pays – qui n’existait pas alors en tant que tel – pour former un empire Poitevin – Normand – Aquitain et Anglais. Mais l’histoire du XIIème siècle, époque où l’Europe se couvre d’édifice romans, où la querelle de pouvoir entre la Papauté et l’Empire règne, où les règles de la chevalerie ne sont pas encore fixées…est beaucoup plus subtile…Et ici, c’est l’histoire compliquée d’un ménage à trois, je dirai même plus, d’une équipe de quatre personnes hors du commun qui nous est contée. Elle, belle et majestueuse, sera successivement duchesse d’Aquitaine, Reine de France, Reine d’Angleterre. Elle a encouragé les arts et en particulier la légende Arthurienne, le concept nouveau d’amour courtois. Elle se marie une première fois à 14 ans avec Louis VII, puis en divorce sous le prétexte futile d’une parenté canonique éloignée, épouse très rapidement Henri II Plantagenêt, de 10 ans son cadet. Ils vivent pendant 17 ans un mariage d’amour, donnent naissance à huit enfants, dont Henri le Jeune, Richard Cœur de Lion et Jean sans terre, né alors qu’Aliénor a quarante cinq ans, se séparent et se haïssent, se font la guerre…Elle lui survivra cependant, après qu’il l’aura capturée et emprisonnée pendant de nombreuses années. Elle meurt en son abbaye de Fontevraud, en 1204, à plus de 80 ans. A ces trois personnages, il convient d’ajouter la figure de Thomas Becket, ami d’Henri et archevêque de Cantorbery. Cette amitié est violemment troublée par un désaccord fondamental entre le roi et son primat d’Angleterre, à propos de l’opposition de Becket à la politique d’Henri II sur l’indépendance judiciaire du clergé. Becket sera assassiné en 1170 en sa cathédrale, par quatre chevaliers pensant être agréable au roi …puis rapidement canonisé. Une histoire pleine de rebondissements, éloignée des clichés habituels, où l’on voit se forger un empire, où la mer n’oppose pas d’obstacle majeur à l’effort considérable d’administration de Henri et d’Aliénor, qui gouvernent côte à côte. Elle est reine d’Angleterre mais aussi duchesse d’Aquitaine, cette région est son fief, sa capitale est Poitiers. Elle veille jalousement sur son droit et ses privilèges, jusqu’au moment où elle se rebelle, défie son mari despotique devenu violent, qui la trompe effrontément, elle favorise alors le départ de ses fils réfugiés chez Louis VII, son ex-mari…..Un scénario difficilement concevable et pourtant vrai. Donc, une mine d’informations pour qui aime l’histoire, celle qui n’est pas enseignée dans les manuels faute de temps, et que les historiens nous apportent, facilement compréhensible, avec plein de références….Pour moi, un livre-délices.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…