RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Aliss

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265116962
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 210 mm
            Aliss

            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 11/05/2017
            Alice a dix-huit ans. Curieuse, intelligente et fonceuse, elle décide un jour de quitter sa province pour s'installer à Montréal. La métropole. La ville de tous les possibles.
            À son arrivée, suite à une rencontre inattendue, Alice débarque dans un quartier peuplé d'excentriques. Comme Charles, mathématicien dandy et tourmenté ; Verrue, fumeur...
            Alice a dix-huit ans. Curieuse, intelligente et fonceuse, elle décide un jour de quitter sa province pour s'installer à Montréal. La métropole. La ville de tous les possibles.
            À son arrivée, suite à une rencontre inattendue, Alice débarque dans un quartier peuplé d'excentriques. Comme Charles, mathématicien dandy et tourmenté ; Verrue, fumeur de joints et amateur de chansons populaires ; Andromaque, poétesse et tenancière d'un club de strip-tease un peu « spécial » ; ou les inquiétants Bone et Chair, fascinés par la torture.
            Alice mord la vie à pleines dents, prête à tout pour entrer dans le mystérieux Palais, où les hôtes privilégiés de la Reine Rouge se réunissent pour laisser libre cours à leurs fantasmes les plus extravagants, ou les plus cruels...
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265116962
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            20.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « variation néo-sadienne sur l’initiation d’une jeune fille… [L’] univers déviant [de Patrick Senécal], mêlant érotisme et horreur, montre sans complexe l’autre côté du miroir. Le plus attirant, le plus terrifiant… » L’Express

            « Alice au pays des merveilles revisité en mode fou, en mode génial, en mode québécois ! Jubilatoire, ce livre choc va vous faire passer de l'autre côté du miroir... pour de vrai ! » Caroline Vallat, libraire FNAC Rosny 2

            « Un roman sanglant à l'érotisme débridé, à ne pas mettre entre n'importe quelles mains. » La Presse – Montréal

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • melindaz Posté le 2 Avril 2019
              J ai lu ce livre hyper rapidement car happée dans l histoire revisitée d Alice. Super original. Très très perché, j adore l écriture de Senecal... bon résultat malgré tout de cette lecture, je ne saurais dire si j ai aimé ou pas... certains passages sont longs...et j ai trouvé bcp de répétitions... néanmoins je recommande pour ceux qui veulent tenter des histoires sans logique ou sans limite !
            • zeroproject Posté le 9 Mars 2019
              Vous connaissez bien entendu "Alice au Pays des merveilles" ? Bien. Prenez donc ce conte, imaginez à présent un Senécal y mettre toute sa folie et voici le résultat : Aliss. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet auteur, il faut vous y mettre d'urgence ! Dans ce roman catalogué thriller/fantastique, on y trouve bien des personnages de tout bord, assez loufoques, franchement dérangeant, abominables, complètement stupides ou mégalo. Le choix est si varié et bien défini qu'on ne s'y perd pas, rendant la lecture plaisante. Le décor se situe - soi-disant - à Montréal, mais pas tout à fait. Je vous laisserai découvrir par vous-mêmes le pourquoi du comment. Senécal a dépeint les lieux avec précision, n'omettant pas un détail. On se retrouve parfois décontenancé, marque que l'auteur demeure dans son style. Un fil rouge assez simple avec cette ado de tout juste 18 ans qui se cherche, qui cherche ses limites, qui bravent des interdits et qui surtout tente de trouver LA bonne question. Ainsi déroule l'histoire où notre héroïne passe frontière après frontière, de Charybde en Scylla. L'univers impitoyable dans lequel se trouve Aliss repousse toujours l'inimaginable. Des émotions avec Senécal, ça ne manque jamais. Et là, encore une... Vous connaissez bien entendu "Alice au Pays des merveilles" ? Bien. Prenez donc ce conte, imaginez à présent un Senécal y mettre toute sa folie et voici le résultat : Aliss. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet auteur, il faut vous y mettre d'urgence ! Dans ce roman catalogué thriller/fantastique, on y trouve bien des personnages de tout bord, assez loufoques, franchement dérangeant, abominables, complètement stupides ou mégalo. Le choix est si varié et bien défini qu'on ne s'y perd pas, rendant la lecture plaisante. Le décor se situe - soi-disant - à Montréal, mais pas tout à fait. Je vous laisserai découvrir par vous-mêmes le pourquoi du comment. Senécal a dépeint les lieux avec précision, n'omettant pas un détail. On se retrouve parfois décontenancé, marque que l'auteur demeure dans son style. Un fil rouge assez simple avec cette ado de tout juste 18 ans qui se cherche, qui cherche ses limites, qui bravent des interdits et qui surtout tente de trouver LA bonne question. Ainsi déroule l'histoire où notre héroïne passe frontière après frontière, de Charybde en Scylla. L'univers impitoyable dans lequel se trouve Aliss repousse toujours l'inimaginable. Des émotions avec Senécal, ça ne manque jamais. Et là, encore une fois, on est servi ! Humour, dégoûts, haine, peur, incompréhension, etc. Prenez la gamme et choisissez votre came. Si un bouquin parlant et décrivant : des drogues, des scènes de torture, des partouze, des meurtres, de la prostitution, du sexe à gogo, de l'autocratie et de la folie à l'état pur ne vous fait pas peur, plongez dans Aliss sans gêne ni honte. Vous serez toujours les bienvenues dans l'univers très sombre, glauque et infâme de M. Patrick Senécal.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Tiguidou Posté le 24 Février 2019
              Patrick Senecal nous écrit un Alice au pays des merveilles à sa façon. Étrange, très étrange roman où il n'y a aucune merveille mais beaucoup de sang , de sexe, de langage très cru. Je me suis laissé happé par ce conte qui n'est surtout pas pour les enfants. Les personnages sont tous plus exotiques les uns que les autres,certains sont drôles comme Andromaque qui m'a bien fait rire. Quand on lit Senecal on se demande s'il est fou ou un génie. Je dirais qu' il a une folie géniale. Quoi qu' il en soit J'ai bien aimé ce roman. Puritains et bien pensants s'abstenir.
            • loeildeluciole Posté le 22 Février 2019
              Trois petits mots peuvent décrire l’ambiance globale de ce chef d’oeuvre : drogue, sexe et sang. Aliss est une perdition dans l’univers malsain et pervers de Lewis Carroll ! On y retrouve la plupart des personnages phares d’Alice au pays des merveilles et Alice de l’autre c$ôté du miroir. Si vous connaissez bien ces deux romans (ou le Disney) vous les reconnaîtrez sans hésiter ! Attention par contre, comme pour Dernière sortie pour Wonderland de Ghislain Gilberti, si vous ne connaissez que la version Disney, vous n’allez pas être déçu du voyage ! C’est trash, cru et violent, sans limite ! Orgie et torture sont au rendez-vous ! La jeune Alice, 18 ans, décide de quitter le nid familial et de découvrir la vie. Elle veut aller au bout des choses. Tout voir, tout expérimenter. Ensuite, elle reprendra ses études au cégep. Elle arrive à Montréal et tombe sur un homme étrange, Charles. Elle le suit pour lui rendre le porte-feuille qu’il a perdu et se retrouve à une étrange station de métro et dans un étrange quartier de la ville. Ici, tout rappelle Lewis Carroll et son univers fou. Et pour être fou, ça l’est ! Du début à la fin.... Trois petits mots peuvent décrire l’ambiance globale de ce chef d’oeuvre : drogue, sexe et sang. Aliss est une perdition dans l’univers malsain et pervers de Lewis Carroll ! On y retrouve la plupart des personnages phares d’Alice au pays des merveilles et Alice de l’autre c$ôté du miroir. Si vous connaissez bien ces deux romans (ou le Disney) vous les reconnaîtrez sans hésiter ! Attention par contre, comme pour Dernière sortie pour Wonderland de Ghislain Gilberti, si vous ne connaissez que la version Disney, vous n’allez pas être déçu du voyage ! C’est trash, cru et violent, sans limite ! Orgie et torture sont au rendez-vous ! La jeune Alice, 18 ans, décide de quitter le nid familial et de découvrir la vie. Elle veut aller au bout des choses. Tout voir, tout expérimenter. Ensuite, elle reprendra ses études au cégep. Elle arrive à Montréal et tombe sur un homme étrange, Charles. Elle le suit pour lui rendre le porte-feuille qu’il a perdu et se retrouve à une étrange station de métro et dans un étrange quartier de la ville. Ici, tout rappelle Lewis Carroll et son univers fou. Et pour être fou, ça l’est ! Du début à la fin. Mais c’est aussi ultra prenant, addictif, dérangeant, perturbant. J’en ai fait des mauvais rêves et, pour ça, j’a aimé ! Un livre qui hante c’est un livre dont on se souvient longtemps !
              Lire la suite
              En lire moins
            • sorcika01 Posté le 20 Janvier 2019
              La revisite psychédélique du conte d’Alice aux pays des merveilles. Le récit est glauque et impudique, comme souvent chez Sénécal. Là où on est peu habitué, c’est l’hypersexualisation des personnages. Aliss se retrouve enfermée dans un quartier qu’elle ne peut ou ne veut quitter pour des raisons nébuleuses. Elle m’agace profondément. Ceci dit, dans le conte, Alice m’agace aussi beaucoup donc ça doit être réussi. Le point d’honneur de bien étudier la psychologie des personnages est ce qui me plait toujours chez l’auteur. Pas de caricatures, ni de situations trop faciles, tout est étudié. pourtant les personnages sont tellement fous et excentriques que la tâche est ardue. Le parallèle avec le conte est parfait, chacun s’y retrouve : la chenille, la reine de coeur (évidemment), tweedle dee, tweedle dum, le chapelier fou, etc. Aliss découvre un monde de débauche entourée de laissés pour compte, drogués et dépravés. Où Sénécal nous emmène-t-il ? La lecture terminée, je ne sais qu’en penser. L’écriture est incisive et presque dangereuse. Ne doit-on pas être soi-même un peu dérangé pour écrire de pareilles histoires? La morale est typique de celle des contes, on doit en retirer quelque chose. Chacun sa propre leçon. A trop vouloir... La revisite psychédélique du conte d’Alice aux pays des merveilles. Le récit est glauque et impudique, comme souvent chez Sénécal. Là où on est peu habitué, c’est l’hypersexualisation des personnages. Aliss se retrouve enfermée dans un quartier qu’elle ne peut ou ne veut quitter pour des raisons nébuleuses. Elle m’agace profondément. Ceci dit, dans le conte, Alice m’agace aussi beaucoup donc ça doit être réussi. Le point d’honneur de bien étudier la psychologie des personnages est ce qui me plait toujours chez l’auteur. Pas de caricatures, ni de situations trop faciles, tout est étudié. pourtant les personnages sont tellement fous et excentriques que la tâche est ardue. Le parallèle avec le conte est parfait, chacun s’y retrouve : la chenille, la reine de coeur (évidemment), tweedle dee, tweedle dum, le chapelier fou, etc. Aliss découvre un monde de débauche entourée de laissés pour compte, drogués et dépravés. Où Sénécal nous emmène-t-il ? La lecture terminée, je ne sais qu’en penser. L’écriture est incisive et presque dangereuse. Ne doit-on pas être soi-même un peu dérangé pour écrire de pareilles histoires? La morale est typique de celle des contes, on doit en retirer quelque chose. Chacun sa propre leçon. A trop vouloir être quelqu’un, vivre une vie libre, ne nous fourvoyons-nous pas?
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.