RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Aliss

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265116962
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 210 mm
            Aliss

            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 11/05/2017
            Alice a dix-huit ans. Curieuse, intelligente et fonceuse, elle décide un jour de quitter sa province pour s'installer à Montréal. La métropole. La ville de tous les possibles.
            À son arrivée, suite à une rencontre inattendue, Alice débarque dans un quartier peuplé d'excentriques. Comme Charles, mathématicien dandy et tourmenté ; Verrue, fumeur...
            Alice a dix-huit ans. Curieuse, intelligente et fonceuse, elle décide un jour de quitter sa province pour s'installer à Montréal. La métropole. La ville de tous les possibles.
            À son arrivée, suite à une rencontre inattendue, Alice débarque dans un quartier peuplé d'excentriques. Comme Charles, mathématicien dandy et tourmenté ; Verrue, fumeur de joints et amateur de chansons populaires ; Andromaque, poétesse et tenancière d'un club de strip-tease un peu « spécial » ; ou les inquiétants Bone et Chair, fascinés par la torture.
            Alice mord la vie à pleines dents, prête à tout pour entrer dans le mystérieux Palais, où les hôtes privilégiés de la Reine Rouge se réunissent pour laisser libre cours à leurs fantasmes les plus extravagants, ou les plus cruels...
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265116962
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            20.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « variation néo-sadienne sur l’initiation d’une jeune fille… [L’] univers déviant [de Patrick Senécal], mêlant érotisme et horreur, montre sans complexe l’autre côté du miroir. Le plus attirant, le plus terrifiant… » L’Express

            « Alice au pays des merveilles revisité en mode fou, en mode génial, en mode québécois ! Jubilatoire, ce livre choc va vous faire passer de l'autre côté du miroir... pour de vrai ! » Caroline Vallat, libraire FNAC Rosny 2

            « Un roman sanglant à l'érotisme débridé, à ne pas mettre entre n'importe quelles mains. » La Presse – Montréal

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • jrm30 Posté le 26 Novembre 2018
              Jeune fille intelligente et bonne élève, mais têtue et orgueilleuse, Aliss vient de fêter ses 18 ans, ce qui marque pour elle une étape de découverte de soi en abandonnant le nid familial. Elle prend le métro pour aller jusqu’à Montréal, mais suivant un homme pour lui rendre un porte-feuille qu'il vient de tomber, se trouve à sortir dans une station non répertoriée, où même l'endroit ne semble connu de personne malgré la proximité du pont Jacques Cartier. Pour Aliss, commence sa nouvelle expérience de recherche de soi, dans un quartier ou les codes de société conventionnels n'existent pas et où la drogue ainsi que le sexe sont à leurs paroxysmes En lisant la 4e de couverture, je m'attendais à avoir un truc qui sorte de l'ordinaire, mais j'avoue ne pas m'attendre à avoir un livre érotique. "A ne pas mettre entre toutes les mimines". Alice est une vilaine ! Le fait d'avoir les expressions de nos cousin(es) Canadien, ajoutent également à l'originalité de l'ensemble, que j'ai trouvé au final pas mal du tout. Un livre qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui franchement je pense m'en souvenir pendant longtemps, contrairement à une grande majorité d'autre.
            • struffieux Posté le 5 Novembre 2018
              Pour avoir déjà lu "Le Vide" et "Hell.com", je savais que Patrick Sénécal ne fait pas dans la dentelle. Sexe, drogue et rock'n'roll (où plutôt Joe Dassin dans le cas présent), Alice cherche ses limites, cherche la question afin de pouvoir y répondre. Cette libre adaptation du roman de Lewis Carrol déroute au début, mais une fois qu'on se rend compte qu'on se trouve dans un conte, un monde parallèle loin des sentiers battus, on apprécie pleinement l'univers étrange de ce roman.
            • wagner67 Posté le 23 Octobre 2018
              « Alice au pays des merveilles » revisité en mode fou et érotique. Je ne connais pas cette histoire, donc je me lance dans ce récit revisité. Alice décide de voler de ses propres ailes, elle est jeune et veut croquer la vie à pleine dent et débarque à Montréal dans un quartier très spécial qu’on ne peut atteindre qu’en métro. Dans ce quartier Alice deviendra Aliss. Elle y rencontrera des gens complètement déjantés, Verrue son voisin fournisseur de drogue, Mario son sexe appeal, Andromaque son employeur, ce qui donne par chronologie : Drogue, sexe, prostitution Aliss est intelligente, elle a son caractère et ses opinions, son répondant m’a fait beaucoup sourire. Les jeux de mots de Chair et Bone (employés et percepteurs de la reine rouge) m’ont bien fait rire et surtout leur recherche sur l’absence d’âme complètement burlesque. Personne pudique s'abstenir....
            • Entournantlespages Posté le 11 Septembre 2018
              Une revisite de l’histoire d’Alice au pays des merveilles dans notre monde contemporain et au sein d’un univers très érotique et décalé ; j’ai tout de suite sauté devant l’opportunité de lire quelque chose de différent, d’à part et de subversif. À mon plus grand plaisir, j’ai eu les trois. Certes, je ne m’attendais pas à que ça soit parfois aussi cru, avec un style aussi dynamique et familier, mais je me suis laissée entièrement emportée dans cet univers étrange, glauque et où tous les interdits sont levés. À dix-huit ans, Alice désire découvrir la vie par elle-même loin de sa petite ville qui semble l’enfermer dans un carcan qui ne lui ressemble pas. Partant totalement à l’aventure, la jeune fille se retrouve bientôt perdue à Montréal, au sein d’un quartier bien étrange. Trouvant par chance (mais est-ce vraiment de la chance en fin de compte ?) un appartement à louer, elle se retrouve être la voisine de Verrue, un misanthrope qui ne quitte jamais son salon et chez qui tout le monde se retrouve pour des soirées étranges avec alcool et drogues à gogo. Dans cette nouvelle vie, Alice se mue en Aliss, cette jeune femme sulfureuse qui est bien... Une revisite de l’histoire d’Alice au pays des merveilles dans notre monde contemporain et au sein d’un univers très érotique et décalé ; j’ai tout de suite sauté devant l’opportunité de lire quelque chose de différent, d’à part et de subversif. À mon plus grand plaisir, j’ai eu les trois. Certes, je ne m’attendais pas à que ça soit parfois aussi cru, avec un style aussi dynamique et familier, mais je me suis laissée entièrement emportée dans cet univers étrange, glauque et où tous les interdits sont levés. À dix-huit ans, Alice désire découvrir la vie par elle-même loin de sa petite ville qui semble l’enfermer dans un carcan qui ne lui ressemble pas. Partant totalement à l’aventure, la jeune fille se retrouve bientôt perdue à Montréal, au sein d’un quartier bien étrange. Trouvant par chance (mais est-ce vraiment de la chance en fin de compte ?) un appartement à louer, elle se retrouve être la voisine de Verrue, un misanthrope qui ne quitte jamais son salon et chez qui tout le monde se retrouve pour des soirées étranges avec alcool et drogues à gogo. Dans cette nouvelle vie, Alice se mue en Aliss, cette jeune femme sulfureuse qui est bien partie pour tester toutes les limites imaginables. En route vers cette quête identitaire, elle rencontre les différents habitants de ce quartier tous aussi inquiétants et atypiques les uns que les autres. Aliss avance bientôt au sein d’un jeu dangereux dans lequel elle ne comprend pas les règles mais pour lequel elle compte bien faire ses preuves et franchir les différentes frontières entre la société préétablie et les dangers de ce monde de fiction. Rapidement, Aliss se rend compte que les tabous et les vices de chacun des personnages qu’elle côtoie forment la normalité de ce quartier improbable. Au milieu de ces décors majoritairement miteux, poisseux et sales, le sexe, les drogues, la torture, le meurtre, toutes les activités réprimées dans le monde réel sont ici banalisées et même encouragées. Pour une fille qui souhaitait tester ses propres limites, ses compagnons de jeu vont bien s’amuser à déceler ce qu’il y a de plus enfoui chez elle. Retrouvant les traits des personnages de l’histoire de Lewis Carroll, nous rencontrons les différents protagonistes excentriques ou plus inquiétants, des personnages loufoques, irrévérencieux, sans langue de bois et tact qui malgré leurs défauts intriguent le lecteur : Charles, toujours en retard et prisonnier de ses envies douteuses ; Andromaque, la Duchesse destituée de sa place de reine et propriétaire d’un club de strip-tease ; Chess, rachitique, apparaissant et disparaissant sans que l’on s’en rende compte avec toujours ce grand sourire dérangeant aux lèvres ; Bone avec son haut de forme accompagné de Chair, son compagnon de prédilection lorsqu’il s’agit de faire des jeux de mots et de torturer ses victimes ; la Reine Rouge qui dirige tout ce petit monde en extase devant sa puissance et son naturel à exiger ce qu’elle désire. Pour Aliss, cette Reine Rouge va devenir son lapin blanc, la personne à absolument rencontrer, côtoyer. Sans ne jamais l’avoir vu, elle ressent déjà toute son énergie, sa présence au sein de son quartier. Pour la découvrir, il faudra qu’Aliss arrive à s’introduire au Palais, le lieu où tout désir est rassasié. Mais, il va falloir qu’elle fasse ses preuves avant que les portes de l’établissement s’ouvrent. Aliss est-elle est réellement faite pour ce monde sulfureux et dangereux ? Y a-t-elle sa place ? Arrivera-t-elle à surmonter toutes ces épreuves qui la plongent de plus en plus vers l’inquiétante noirceur dans laquelle ces êtres humains se repentent ? Oui, Aliss n’est clairement pas fait pour tout lecteur. Cru, grinçant, sulfureux, violent, ce roman s’en donne à coeur joie pour étonner voire parfois dégoûter son lecteur. Son atmosphère particulière est nettement palpable et comme Aliss, ou son homonyme dans sa propre histoire, on se laisse pousser dans cet univers étrange, à certains moments séduisant, à d’autres inquiétant et glaçant, dont on ne peut dessiner les contours à défaut de posséder un cadre, des limites. On a envie de découvrir l’histoire de ces personnages, de comprendre le mystère autour d’eux, cet éclat de folie qui danse dans leur regard au milieu de cette banalisation du fantasque, de l’incroyable, de l’horrible. Je suis sortie de cette lecture plutôt chamboulée avec une envie folle de lire les autres romans de l’auteur tellement j’ai accroché au style, aux descriptions, aux décors, aux personnages, que j’aurais aimé pour certains suivre encore davantage notamment Chess et Bone, et à toute cette histoire qui revisite dans son propre style ce conte connu de tous.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mirabilia Posté le 16 Novembre 2017
              Alice décide de tout quitter pour tenter l’aventure à Montréal. L’aventure, c’est sûr, Alice va la connaître. Rebaptisée Aliss pour le folklore, la jeune fille se retrouve plongée dans… où ça d’ailleurs ? Dans un ailleurs, précisément. Où le sens fait défaut, où l’étrange monte sur scène, où la drogue coule à flots et le sexe se banalise. Aliss cèdera-t-elle aux tentations ? Se posera-t-elle les bonnes questions ? Dans l’histoire d’Alice, la vraie, on apprécie tous le mystère, le monde étrange incompréhensible, les jeux de mots, les métaphores. Ici, l’auteur reprend tous les codes. Les métaphores sont poussées au maximum, transplantées, bousculées. Les personnages se font écho, les jeux de mots se poursuivent. On retrouve avec plaisir un univers connu et pourtant qui reste encore totalement à explorer. Et Patrick Senécal l’explore à fond. Quel talent d’avoir créé un roman si décalé ! L’œuvre d’origine est clairement barrée et on prend un plaisir jouissif à découvrir ici un univers encore plus barré, fidèle tout en innovant, original et merveilleusement bien écrit. Bien sûr, drogues et scènes de sexe sont bien présentes, combinées à un soupçon de sang. Je pourrais vous parler des heures des parallèles, étudier chaque scène, décrypter le style mais... Alice décide de tout quitter pour tenter l’aventure à Montréal. L’aventure, c’est sûr, Alice va la connaître. Rebaptisée Aliss pour le folklore, la jeune fille se retrouve plongée dans… où ça d’ailleurs ? Dans un ailleurs, précisément. Où le sens fait défaut, où l’étrange monte sur scène, où la drogue coule à flots et le sexe se banalise. Aliss cèdera-t-elle aux tentations ? Se posera-t-elle les bonnes questions ? Dans l’histoire d’Alice, la vraie, on apprécie tous le mystère, le monde étrange incompréhensible, les jeux de mots, les métaphores. Ici, l’auteur reprend tous les codes. Les métaphores sont poussées au maximum, transplantées, bousculées. Les personnages se font écho, les jeux de mots se poursuivent. On retrouve avec plaisir un univers connu et pourtant qui reste encore totalement à explorer. Et Patrick Senécal l’explore à fond. Quel talent d’avoir créé un roman si décalé ! L’œuvre d’origine est clairement barrée et on prend un plaisir jouissif à découvrir ici un univers encore plus barré, fidèle tout en innovant, original et merveilleusement bien écrit. Bien sûr, drogues et scènes de sexe sont bien présentes, combinées à un soupçon de sang. Je pourrais vous parler des heures des parallèles, étudier chaque scène, décrypter le style mais je préfère juste vous conseiller de vous plonger dans cette œuvre d’exception dont vous ne pourrez regretter d’être tombé au cœur du terrier.
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.