Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221144572
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 1 x 215 mm

Après nous - Tome 1

Au commencement

,

Collection : Collection R
Date de parution : 23/11/2017

Les visages les plus angéliques sont les masques des démons les plus cruels.
Jeune fille à la beauté ensorcelante et à la voix envoûtante, Jezebel Kern a tout pour être heureuse… Mais elle porte en elle un secret qui la ronge chaque jour davantage.
Lorsque ses parents meurent dans un terrible...

Les visages les plus angéliques sont les masques des démons les plus cruels.
Jeune fille à la beauté ensorcelante et à la voix envoûtante, Jezebel Kern a tout pour être heureuse… Mais elle porte en elle un secret qui la ronge chaque jour davantage.
Lorsque ses parents meurent dans un terrible accident, Jezebel découvre une effroyable vérité sur son passé et le leur. Elle se sent trahie. Son univers s’effondre.
Y a-t-il un lien avec son secret ? Qui est-elle vraiment ?
Il est des questions dont il vaut mieux ne jamais connaître les réponses. Celles que Jezebel trouvera risquent bien de faire vaciller ses croyances comme sa raison.
Après son inoubliable trilogie Kaleb, la nouvelle saga fantastique de Myra Eljundir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221144572
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FreiheitDR Posté le 15 Novembre 2019
    Je sais pas vous, mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre en me lançant. Et je ne sais d’ailleurs toujours pas exactement dans quelle direction on va. Je sais que j’ai énormément apprécié ma lecture quand il a été l’heure de lui mettre une note mais, bizarrement, j’ai l’impression d’avoir oublié beaucoup de choses la concernant. Peut-être parce que je lis beaucoup en ce moment, ou tout simplement parce que c’est si étrange que c’est difficile de se positionner. Avant toute chose, je dois dire que cette lecture mériterait quelques TW. Certains sujets et certaines scènes peuvent être très difficiles pour des lecteurs non avertis. Des propos tenus par certains personnages sont assez radicaux et bon, je trouve qu’il n’y avait pas vraiment de recul là-dessus. En revanche, les personnages sont si en colère qu’on le ressent au fond de nous. On devient nous-même en colère contre le monde et son fonctionnement. Les émotions par lesquelles passent les personnages sont très bien décrites car on les ressent au fond de nous. Je n’ai pas encore réussi à cerner les personnages qui sont présentés ici et la fin .. WTF ! Je crois que je suis définitivement perdue. Myra joue beaucoup... Je sais pas vous, mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre en me lançant. Et je ne sais d’ailleurs toujours pas exactement dans quelle direction on va. Je sais que j’ai énormément apprécié ma lecture quand il a été l’heure de lui mettre une note mais, bizarrement, j’ai l’impression d’avoir oublié beaucoup de choses la concernant. Peut-être parce que je lis beaucoup en ce moment, ou tout simplement parce que c’est si étrange que c’est difficile de se positionner. Avant toute chose, je dois dire que cette lecture mériterait quelques TW. Certains sujets et certaines scènes peuvent être très difficiles pour des lecteurs non avertis. Des propos tenus par certains personnages sont assez radicaux et bon, je trouve qu’il n’y avait pas vraiment de recul là-dessus. En revanche, les personnages sont si en colère qu’on le ressent au fond de nous. On devient nous-même en colère contre le monde et son fonctionnement. Les émotions par lesquelles passent les personnages sont très bien décrites car on les ressent au fond de nous. Je n’ai pas encore réussi à cerner les personnages qui sont présentés ici et la fin .. WTF ! Je crois que je suis définitivement perdue. Myra joue beaucoup là-dessus, c’était la même chose avec Kaleb. C’est quelque chose qui me plait, je dois dire, mais j’espère pouvoir comprendre les enjeux du bouquin à la fin malgré tout. Parce que bon, là je suis dans le flou et je n’aime pas spécialement cette impression. Habituellement j’écris mes articles une fois ma lecture terminée et là, j’ai laissé décanter quelques jours et j’ai lu un autre bouquin entre temps. Et c’est bizarre, car je ne pense plus la même chose qu’une fois le livre fini. J’ai l’impression d’avoir oublié beaucoup de choses, d’être dans un brouillard épais. Je suppose que l’effet de suspens y joue pour beaucoup. En tout cas, sachez que la suite est prévue. Ok, elle devait sortir en 2018, mais Collection R a répondu en disant qu’ils laissaient seulement le temps à Myra de concocter la suite. Donc on aura bel et bien un second tome à Après Nous, et je sais déjà que je l’achèterai rien que pour essayer de comprendre. Je suis très intriguée mais également gênée. J’ai l’impression qu’un malaise subsiste en moi, et c’est vraiment l’une des premières fois où ça m’arrive. Je pense que j’ai déjà ressenti ça pour un bouquin mais je n’ai jamais pris le temps de l’analyser. Là … c’est vraiment bizarre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Anaaklusmos_ Posté le 22 Septembre 2019
    ENFIN une nouvelle trilogie de la talentueuse Myra Eljundir. Pour ceux qui l’ignorent j’ai dévoré sa dernière trilogie Young adult nommée Kaleb, une série à tenter pour une histoire sombre et originale assurée ! Tout d’abord je tiens à remercier la Collection R pour l’envoi de ce roman qui me faisait envie depuis sa sortie. J’ai eu la chance de rencontrer Myra Eljundir à l’occasion du Salon de Livre de Montreuil qui a été la meilleure dédicace de mon week-end; une personne pétillante et qui prend le temps de discuter. Elle m’a donc donné la curiosité de me plonger dans son nouveau roman : Après Nous. Je l’ai dévoré en à peine 2 jours. Au commencement, l’auteure nous immerge déjà dans une intrigue captivante et très mystérieuse. Nous faisons la rencontre de la fameuse Jezebel mais pas que. Si je pensais qu’elle serait l’unique personnage principal, je me suis trompée. Jarod, Rowan et Noé, les trois autres adolescents, sont tout aussi importants, avec une très bonne psychologie et leurs propres secrets. En effet les différents points de vue ne sont pas découpés en chapitres plutôt présents dans un même chapitre, sans parfois de transitions ce qui est très perturbant au début. C’est un point... ENFIN une nouvelle trilogie de la talentueuse Myra Eljundir. Pour ceux qui l’ignorent j’ai dévoré sa dernière trilogie Young adult nommée Kaleb, une série à tenter pour une histoire sombre et originale assurée ! Tout d’abord je tiens à remercier la Collection R pour l’envoi de ce roman qui me faisait envie depuis sa sortie. J’ai eu la chance de rencontrer Myra Eljundir à l’occasion du Salon de Livre de Montreuil qui a été la meilleure dédicace de mon week-end; une personne pétillante et qui prend le temps de discuter. Elle m’a donc donné la curiosité de me plonger dans son nouveau roman : Après Nous. Je l’ai dévoré en à peine 2 jours. Au commencement, l’auteure nous immerge déjà dans une intrigue captivante et très mystérieuse. Nous faisons la rencontre de la fameuse Jezebel mais pas que. Si je pensais qu’elle serait l’unique personnage principal, je me suis trompée. Jarod, Rowan et Noé, les trois autres adolescents, sont tout aussi importants, avec une très bonne psychologie et leurs propres secrets. En effet les différents points de vue ne sont pas découpés en chapitres plutôt présents dans un même chapitre, sans parfois de transitions ce qui est très perturbant au début. C’est un point que beaucoup n’ont pas apprécié, mais personnellement cela n’a pas dérangé ma lecture au contraire, cette mêlée de regards et de flashbacks colle parfaitement à l’ambiance de l’histoire qui nous déroute. J’ai donc découvert une histoire très originale, complexe mais bien ficelée. La tension est omniprésente, on a peur pour les personnages, mais également d’eux, on se méfie car ils ont l’air imprévisibles. Les révélations se font toujours au bon moment, de plus j’ai beaucoup aimé le fait que malgré le genre Young adult du roman on y aborde des sujets comme les animaux de laboratoires ou encore l’anti-vaccin. Après nous c’est la fusion entre la magie et la science, mais aussi des secrets à n’en plus pouvoir. La fin un peu brouillon nous amène à nous poser beaucoup de questions et à s’impatienter de la sortie du tome 2 afin de poursuivre cette quête de la vérité et j’espère, approfondir la personnalité de chaque personnage. Je ne pourrais pas comparer ce premier tome à celui de Kaleb car ils sont trop différents mais en même temps beaucoup de choses les rapprochent, mais je peux vous dire qu’il faut laisser une chance à ce roman qui annonce une suite prometteuse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elo-Dit Posté le 2 Novembre 2018
    Au Commencement, c'est un premier tome qui manie le mystère comme une seconde peau, qui nous fait découvrir un univers très particulier et très sombre, mais ô combien fascinant !
  • Khalya Posté le 16 Septembre 2018
    Ce livre était une bonne lecture mais il m’a laissé une impression mitigée. Je pense qu’il me faudra lire le tome 2 avant de pouvoir dire si mon avis penche vers le positif ou le négatif. J’ai beaucoup aimé l’écriture de Myra Eljundir. Cela m’a donné envie de lire son autre série, dont j’ai entendu pas mal de bien : Kaleb. Il y a un assez bon rythme. Les descriptions sont courtes et précises et ne ralentissent pas la lecture. Une des révélation de Jarod m’a obligée à retourner lire le début du roman pour me rendre compte qu’effectivement, l’auteur n’avait pas donné d’indices sur ce dont il parle et que, comme les personnages, j’avais sauté à la conclusion la plus évidente sans aucune preuve. C’était vraiment bien tourné car il a vraiment fallu que j’y retourne pour me rendre compte que j’avais moi-même rempli les blancs sans que l’auteur ne me pousse dans un sens plutôt qu’un autre. Le roman est assez difficile à lâcher, j’avais sans cesse envie de lire la suite, chaque chapitre me donnant terriblement envie de connaître les suivants (ce qui rend compliqué le « encore un chapitre et je dors »). Pour autant, j’ai l’impression que, malgré toutes les... Ce livre était une bonne lecture mais il m’a laissé une impression mitigée. Je pense qu’il me faudra lire le tome 2 avant de pouvoir dire si mon avis penche vers le positif ou le négatif. J’ai beaucoup aimé l’écriture de Myra Eljundir. Cela m’a donné envie de lire son autre série, dont j’ai entendu pas mal de bien : Kaleb. Il y a un assez bon rythme. Les descriptions sont courtes et précises et ne ralentissent pas la lecture. Une des révélation de Jarod m’a obligée à retourner lire le début du roman pour me rendre compte qu’effectivement, l’auteur n’avait pas donné d’indices sur ce dont il parle et que, comme les personnages, j’avais sauté à la conclusion la plus évidente sans aucune preuve. C’était vraiment bien tourné car il a vraiment fallu que j’y retourne pour me rendre compte que j’avais moi-même rempli les blancs sans que l’auteur ne me pousse dans un sens plutôt qu’un autre. Le roman est assez difficile à lâcher, j’avais sans cesse envie de lire la suite, chaque chapitre me donnant terriblement envie de connaître les suivants (ce qui rend compliqué le « encore un chapitre et je dors »). Pour autant, j’ai l’impression que, malgré toutes les informations qu’on nous donne, on ne sait presque rien sur l’univers mis en place par l’auteur. On a des bribes d’information sur tout un tas de choses mais j’ai eu du mal à me faire une idée d’ensemble. Les personnages de Jezebel et Rowan sont ceux qui m’ont le plus intéressée, sans doute aussi parce que ce sont les plus élaborées. J’ai eu l’impression que la fin était précipitée. Comme si l’auteur s’était soudain rendu compte qu’il ne lui restait que deux chapitres pour finir son roman et qu’elle avait absolument voulu finir dans les temps, quitte à prendre des raccourcis. Par exemple, il y a un chapitre sur Jarod, vers la fin, dans lequel il y a certain retournement de situation que je trouve un peu trop facile et qui, en plus, ne débouche sur absolument rien. J’espère vraiment qu’on aura quelque chose de plus développé à ce sujet dans le second tome, sinon on pourra se demander si l’auteur n’a pas fait là du remplissage. J’ai eu un peu de mal avec les changements de points de vue qui alterne entre les différents personnages à l’intérieur d’un même chapitre sans qu’il y ait vraiment de séparation ni physique, ni de style. C’était parfois un peu compliqué de suivre qui parlait. Si je devais résumer ce livre en un seul mot, ce serait « Brouillon ». Rien n’est clair, tout est hésitant, irrégulier, fouillis. La plume de l’auteur sauve ce premier tome, mais j’attends vraiment le second tome pour me prononcer sur la saga. Ce premier tome ne me permet pas vraiment de dire si l’histoire tient la route ou non.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Les-chroniques-de-la-fraise Posté le 25 Août 2018
    Un premier tome excellent, un univers mystérieux, complet et très bien maîtrisé qui donne très envie d'être découvert, des personnages à la fois attachants et dérangeants. Une histoire qui se construit au fil des différents pov omniscient. Bref j'ai simplement adoré ce premier tome qui me donne très envie de découvrir la suite. Myra Eljundir n'a pas peur d'utiliser les mots. Vivement la suite !
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)