RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Au bord de la terre glacée

            10/18
            EAN : 9782264071019
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 544
            Format : 140 x 210 mm
            Au bord de la terre glacée

            Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
            Date de parution : 07/06/2018
            Hiver 1885. Les terres de l’Alaska demeurent inexplorées. Le colonel Allen Forrester, héros de guerre décoré, remonte la Wolverine River pour en cartographier les abords. Il consigne son expédition dans un journal à l’intention de sa femme Sophie, dans l’espoir qu’elle puisse le lire s’il ne revenait pas. Sophie est... Hiver 1885. Les terres de l’Alaska demeurent inexplorées. Le colonel Allen Forrester, héros de guerre décoré, remonte la Wolverine River pour en cartographier les abords. Il consigne son expédition dans un journal à l’intention de sa femme Sophie, dans l’espoir qu’elle puisse le lire s’il ne revenait pas. Sophie est restée à Vancouver après avoir découvert qu’elle était enceinte. Elle vivra seule sa grossesse, au sein d’une société peu apte à lui reconnaître la liberté à laquelle elle aspire. C’est l’art naissant de la photographie qui lui permettra de s’émanciper et de célébrer la beauté de la vie sauvage qui l’entoure. Au cours de cette année fatidique, Allen et Sophie seront, chacun à leur manière, confrontés à la nature grandiose et cruelle. Les épreuves qu’ils surmonteront changeront leurs vies et ce qu’ils sont à jamais.

            « Le roman d’Eowyn Ivey est une éblouissante évocation de l’amour, de la persévérance, du courage et de l’émerveillement. »
            Ron Rash

            « La poésie des mots d’Eowyn Ivey nous évoque ce que ces premiers explorateurs avaient découvert : la nature est quelque chose qui nous dépasse, quelque chose de sacré, dont on ne saurait se revendiquer maître. »
            The New York Times

            « Ivey parvient à rendre le récit sédentaire de Sophie Forrester tout aussi galvanisant que l’expédition de son mari. Elle réussit à fusionner les deux à la fin de l’histoire grâce à un dispositif inattendu et original qui laissera le lecteur bouche bée. »
            The Guardian

            Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Chapman
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264071019
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 544
            Format : 140 x 210 mm
            10/18
            19.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Eroblin Posté le 21 Novembre 2018
              C’est la couverture du livre qui m’a attirée, cet oiseau semblant foncer sur sa proie et ce paysage glacial en arrière-plan. Je me suis dit que j’allais voyager. Et effectivement, le roman mêle le journal du colonel Allen Forrester qui doit s’aventurer dans des territoires encore mal connus de l’Alaska et celui de son épouse, enceinte, qu’il a dû laisser derrière lui, dans sa garnison. J’ai préféré d’ailleurs les passages consacrés au colonel, non pas que la vie de Sophie soit inintéressante mais je ne suis pas une passionnée ni des photos ni des oiseaux et j’ai eu un peu de mal à m’enthousiasmer sur les heures qu’elle passe à photographier le moment où un oiseau prend son envol. Ce que vit son mari, par contre, m’a passionnée. Quand il suit la Wolwerine River pour en cartographier les abords, quand il traverse des territoires encore vierges de la présence des « blancs », on a l’impression d’être avec lui, marchant des jours durant parfois avec entêtement, malgré la fatigue et souvent la faim qui creuse son estomac, sans savoir exactement quel est le but de cette expédition. La nature qu’il traverse est sauvage, violente et cruelle pour la mission qu’il... C’est la couverture du livre qui m’a attirée, cet oiseau semblant foncer sur sa proie et ce paysage glacial en arrière-plan. Je me suis dit que j’allais voyager. Et effectivement, le roman mêle le journal du colonel Allen Forrester qui doit s’aventurer dans des territoires encore mal connus de l’Alaska et celui de son épouse, enceinte, qu’il a dû laisser derrière lui, dans sa garnison. J’ai préféré d’ailleurs les passages consacrés au colonel, non pas que la vie de Sophie soit inintéressante mais je ne suis pas une passionnée ni des photos ni des oiseaux et j’ai eu un peu de mal à m’enthousiasmer sur les heures qu’elle passe à photographier le moment où un oiseau prend son envol. Ce que vit son mari, par contre, m’a passionnée. Quand il suit la Wolwerine River pour en cartographier les abords, quand il traverse des territoires encore vierges de la présence des « blancs », on a l’impression d’être avec lui, marchant des jours durant parfois avec entêtement, malgré la fatigue et souvent la faim qui creuse son estomac, sans savoir exactement quel est le but de cette expédition. La nature qu’il traverse est sauvage, violente et cruelle pour la mission qu’il conduit et il manque plusieurs fois d’être anéantis lui et ses hommes : emportés par les courants trop forts, égarés dans la montagne, assaillis par des êtres fantomatiques ou bien est-ce une hallucination ? Au bout de sa mission, le colonel Forrester retrouve sa femme mais restera marqué à jamais par ce voyage « au bord de la terre glacée ». Je mets 4 chats pour ce souffle épique venu d’Alaska.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cassy Posté le 13 Novembre 2018
              La fille de l’hiver est un roman que j’ai recommandé à maintes reprises. Ce conte est à mes yeux inoubliable et incontournable. Vous comprendrez alors que je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle parution ! 1885, le colonel Allen Forrester laisse sa femme, Sophie, enceinte et part pour l’Alaska. Il a pour mission la reconnaissance de ce territoire que les États-Unis viennent de s’offrir. Nous suivons alors le colonel dans son expédition et, en parallèle, le quotidien singulier de Sophie. Si ce roman est de taille conséquente et peut impressionner, je peux vous garantir que vous ne verrez pas le temps passer ! J’ai aimé la forme du roman, à savoir : des extraits de journaux, des photographies, des cartes, des documents d’époque, des lettres,… J’ai eu la sensation de lire un véritable documentaire ! Pour information, Eowyn Ivey s’est inspirée de vraies expéditions bien que le récit soit finalement fictif. Les pages se tournent aisément et moi qui n’aime pas les romans d’aventure habituellement, j’ai été sincèrement conquise ! En-dehors de l’expédition, j’ai été captivée par Sophie Forrester, une femme forte qui se passionne pour la photographie, un loisir exclusivement masculin. On prend un réel plaisir à la suivre. Eowyn... La fille de l’hiver est un roman que j’ai recommandé à maintes reprises. Ce conte est à mes yeux inoubliable et incontournable. Vous comprendrez alors que je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle parution ! 1885, le colonel Allen Forrester laisse sa femme, Sophie, enceinte et part pour l’Alaska. Il a pour mission la reconnaissance de ce territoire que les États-Unis viennent de s’offrir. Nous suivons alors le colonel dans son expédition et, en parallèle, le quotidien singulier de Sophie. Si ce roman est de taille conséquente et peut impressionner, je peux vous garantir que vous ne verrez pas le temps passer ! J’ai aimé la forme du roman, à savoir : des extraits de journaux, des photographies, des cartes, des documents d’époque, des lettres,… J’ai eu la sensation de lire un véritable documentaire ! Pour information, Eowyn Ivey s’est inspirée de vraies expéditions bien que le récit soit finalement fictif. Les pages se tournent aisément et moi qui n’aime pas les romans d’aventure habituellement, j’ai été sincèrement conquise ! En-dehors de l’expédition, j’ai été captivée par Sophie Forrester, une femme forte qui se passionne pour la photographie, un loisir exclusivement masculin. On prend un réel plaisir à la suivre. Eowyn Ivey nous offre un roman bien différent de son précédent mais ô combien passionnant ! N’hésitez plus, partez dès à présent pour l’Alaska !
              Lire la suite
              En lire moins
            • saphoo Posté le 28 Octobre 2018
              J'avais beaucoup aimé la fille de l'hiver, et je renouvelle mon plaisir avec ce deuxième roman. L'ambiance est tout aussi glaciale, et les paysages aussi grandiose. C'est un livre intéressant de par sa construction, la diversité du genre : épistolaire notamment donne un rythme et des échanges entre les personnages, le côté journal intime aussi amène une originalité dans le récit enrichi par des photographies ou croquis. C'est varié et on ne s'ennuie pas une minute à suivre cette troupe en exploration en Alaska. Puis la vie de l'épouse restée à demeure qui elle explore la nature et s'intéresse ornithologie et à la photographie. On parcourt divers lieux et peuple indien , bien sûr le chamanisme règne en maître. Un bon gros pavé qui nous tient à l'affût de toutes les descriptions, et informations de l'époque qui se situe à la fin du XIX siècle. De plus, nous avons l'échange de 2 personnages, sur l'étude de l'ensemble des documents retrouvés et mis au jour qui fait donc l'objet de ce roman. Original, intéressant et bien écrit, un très bon moment de lecture.
            • Boom Posté le 2 Octobre 2018
              L'originalité de cette histoire m'a envoûté, elle est peuplée de photographies, extraits d'autres ouvrages, schémas, bref, un objet livre à la hauteur de l'histoire racontée ! Malgré l'épaisseur de l'ouvrage, les pages se tournent avec avidité, on se prend au jeu de cette épopée fictive aux accents tellement véridiques, on suit ces hommes qui risquent leur vie uniquement pour voir à quoi ressemble cette nouvelle acquisition de leur nation d'origine. Un ouvrage que j'ai adoré lire, dont j'ai été triste d'arriver à la fin et de quitter ces protagonistes tellement attachants et que je ne peux que vous recommander pour passer cet hiver au coin du feu ! Vous allez frissonner de plaisir devant ces descriptions magnifiques, mais également de peur et d'effroi devant les épreuves à affronter ! Un roman à ne pas laisser filer, mettez votre bonnet et partez vous aussi à l'aventure de l'Alaska !
            • redmary Posté le 21 Septembre 2018
              Belle épopée se déroulant fin des années 1800 dans des contrées encore mystérieuses pour l'époque, peuplées de tribus indiennes. Ode à la nature et à la découverte. J'ai apprécié la présentation originale de l'histoire, sous forme de lettres, de photos, de pages de journal intime et de documents. Les personnages sont intéressants et j'ai appris des choses sur la photographie à ses débuts, sur l'émancipation des femmes de cette époque, sur quelques mœurs et légendes indiennes également ainsi que sur les connaissances (et surtout les croyances) obstétricales de la fin des années 1800 ! A découvrir.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…