Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218266
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 240 mm

Au coeur du solstice

Date de parution : 14/06/2018
À chaque sacrifice son rituel, à chaque tueur son obsession.

Grenoble, mois de juin. Le corps d’une jeune femme est découvert dans l’ancien baptistère. Très vite, l’autopsie révèle que l’assassin a retiré le coeur de sa victime. Quelques jours plus tard, un second cadavre va plonger la ville dans la psychose. Meurtres rituels ? Actes d’un dément ?
Saisis de l’enquête,...

Grenoble, mois de juin. Le corps d’une jeune femme est découvert dans l’ancien baptistère. Très vite, l’autopsie révèle que l’assassin a retiré le coeur de sa victime. Quelques jours plus tard, un second cadavre va plonger la ville dans la psychose. Meurtres rituels ? Actes d’un dément ?
Saisis de l’enquête, le capitaine Nadia Barka et son équipe ne disposent d’aucun indice, si ce n’est du témoignage surprenant de Julien Lombard, qui se dit averti des disparitions et des meurtres par d’étranges visions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? La policière, en proie au doute, va devoir s’appuyer sur des alliés parfois singuliers pour tenter de stopper ce tueur à l’efficacité redoutable.
Une enquête du capitaine Nadia Barka.
Un thriller dans la lignée de Jean-Christophe Grangé et de Dan Brown.
Un auteur plébiscité par les lecteurs avec déjà plus de 400 000 exemplaires vendus.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218266
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sharon Posté le 22 Février 2021
    ce livre était dans ma PAL depuis juin 2019 -le dernier salon du livre de Saint-Maur-des-fossés auquel j’ai pu me rendre. Moralité : je ne regrette pas de l’avoir acheté, je ne regrette pas de l’avoir lu, au point que je n’ai pas envie de chercher ce qui pourrait me déplaire dans ce livre. Premier ouvrage que je lis de cet auteur, et certainement pas le dernier, Au coeur du solstice a pour personnage principal le capitaine Nadia Barka. Elle est toute entière dévouée à son métier, sans pour autant apparaître comme une carriériste forcenée. Le métier, oui, et il consiste avant tout à résoudre des enquêtes. il est d’ailleurs une enquête, qui l’a hanté trois ans plus tôt, une enquête pour laquelle elle est allée très loin, prenant conscience qu’elle était à deux doigts d’aller trop loin. Et c’est l’un es traits de caractère que j’ai aimé chez Nadia : si elle va jusqu’au bout de ses forces physiques, elle a une éthique à laquelle elle ne dérogera pas. La justice, oui. La vengeance, non, même si elle sait que la tentation de « faire justice soi-même » existe. Au coeur du solstice est un thriller, par conséquent les lecteurs ne... ce livre était dans ma PAL depuis juin 2019 -le dernier salon du livre de Saint-Maur-des-fossés auquel j’ai pu me rendre. Moralité : je ne regrette pas de l’avoir acheté, je ne regrette pas de l’avoir lu, au point que je n’ai pas envie de chercher ce qui pourrait me déplaire dans ce livre. Premier ouvrage que je lis de cet auteur, et certainement pas le dernier, Au coeur du solstice a pour personnage principal le capitaine Nadia Barka. Elle est toute entière dévouée à son métier, sans pour autant apparaître comme une carriériste forcenée. Le métier, oui, et il consiste avant tout à résoudre des enquêtes. il est d’ailleurs une enquête, qui l’a hanté trois ans plus tôt, une enquête pour laquelle elle est allée très loin, prenant conscience qu’elle était à deux doigts d’aller trop loin. Et c’est l’un es traits de caractère que j’ai aimé chez Nadia : si elle va jusqu’au bout de ses forces physiques, elle a une éthique à laquelle elle ne dérogera pas. La justice, oui. La vengeance, non, même si elle sait que la tentation de « faire justice soi-même » existe. Au coeur du solstice est un thriller, par conséquent les lecteurs ne devront pas s’étonner de scènes sanglantes, violentes. Et pourtant, dans ce roman, l’espoir est là, parce que les enquêteurs ne partent ni battus ni résignés d’avance. Tout tenté pour qu’une nouvelle victime ne vienne pas s’ajouter à la liste. Le thriller se teinte de fantastique, aussi, tout en mettant en garde contre les dérives possibles – et elles sont nombreuses. Mais le tueur lui-même n’est-il pas un être à la dérive, et depuis trop longtemps ? Alors pourquoi n’a-t-il pas été arrêté plus tôt ? Il est d’abord le fait qu’il soit intelligent (oui, tous les tueurs ne sont pas des idiots, quoi que certains optimistes pensent), le fait que certaines de ses dérives aient pu être couvertes, au nom de la loi ou au nom de son talent. Séparer l’homme de l’oeuvre est très courant, que ce soit avant, ou maintenant – nous en avons encore des exemples quasi-quotidiennement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • piyou83 Posté le 30 Janvier 2021
    Excellent livre où l'intrigue nous invite à tourner les pages et à garder le livre en main jusqu'à la fin. J'ai commandé d'autres ouvrages de cet auteur qui est à recommander.
  • collectifpolar Posté le 9 Juillet 2020
    Grenoble, juin 2013. Le capitaine Barka enquête après la découverte du corps d'une femme au coeur arraché. Lorsqu'un deuxième cadavre est retrouvé, la ville plonge dans la psychose. La jeune capitaine Nadia Barka ne trouve qu'une seule piste, un illuminé persuadé de connaître à l'avance les futurs meurtres. La vanité est un vilain défaut et l'auteur le prouve ici avec brio. Jacques Vandroux est un conteur et on ne peut qu'être pris dans ses filets quand on débute un de ces romans. Un cran en dessous du "Projet Anastasis" (à mon goût, attention !! ) qui, lui, est très abouti et présage de futures publications bien alléchantes. Une intrigue bâtie avec soin, des personnages attachants, tout ce qui fait un bon thriller. Vous en reprendrez bien un autre morceau ? Je prolongerai volontiers l'aventure avec cet auteur.
  • fabricelecoqfoto Posté le 14 Mai 2020
    Très sympa, qui se laisse lire aisément et nous fait vivre un enquête complexe.
  • Verdorie Posté le 10 Janvier 2019
    Un polar initialement auto-édité en 2013, récemment réédité aux Éds. Robert Laffont et dont le titre et la couverture sont particulièrement bien choisis. L’intrigue policière, teintée de surnaturel, se déroule au mois d’un juin caniculaire, à Grenoble (où le lecteur visitera plusieurs anciens sites religieux, dont le fameux baptistère), et ses environs. Aux deux femmes assassinées, juste avant le solstice, le tueur a retiré le cœur... Avant chacun de ses meurtres, Julien, (encore naïf) ingénieur informatique trentenaire, a eu une vision d’une attirante fille, vêtue de blanc... Le capitaine Nadia Barka prend les propos visionnaires de Julien au sérieux et suit alors ses propres intuitions (féminines) afin de traquer un meurtrier qui semblerait avoir un long passé sombre. Beaucoup de personnages (dans les équipes de flics entourant Nadia, mais aussi ceux -tout aussi nombreux- impliqués dans l’histoire de Julien) ainsi que des à-côtés du récit principal étoffent ce roman mais ne l’étouffent pas ! Un style d’écriture naturel et bon nombre de dialogues (parfois un peu bavards mais dans lesquels l’humour ne manque pas) en font un thriller agréable à lire, mais surtout accrocheur et galvanisant. Même si j’ai un peu déploré quelques facilités (des « ingrédients » qui arrivent -par hasard-... Un polar initialement auto-édité en 2013, récemment réédité aux Éds. Robert Laffont et dont le titre et la couverture sont particulièrement bien choisis. L’intrigue policière, teintée de surnaturel, se déroule au mois d’un juin caniculaire, à Grenoble (où le lecteur visitera plusieurs anciens sites religieux, dont le fameux baptistère), et ses environs. Aux deux femmes assassinées, juste avant le solstice, le tueur a retiré le cœur... Avant chacun de ses meurtres, Julien, (encore naïf) ingénieur informatique trentenaire, a eu une vision d’une attirante fille, vêtue de blanc... Le capitaine Nadia Barka prend les propos visionnaires de Julien au sérieux et suit alors ses propres intuitions (féminines) afin de traquer un meurtrier qui semblerait avoir un long passé sombre. Beaucoup de personnages (dans les équipes de flics entourant Nadia, mais aussi ceux -tout aussi nombreux- impliqués dans l’histoire de Julien) ainsi que des à-côtés du récit principal étoffent ce roman mais ne l’étouffent pas ! Un style d’écriture naturel et bon nombre de dialogues (parfois un peu bavards mais dans lesquels l’humour ne manque pas) en font un thriller agréable à lire, mais surtout accrocheur et galvanisant. Même si j’ai un peu déploré quelques facilités (des « ingrédients » qui arrivent -par hasard- au bon moment, p.e.) et que la facette surnaturelle ne m’as pas réellement convaincue (je suis peut-être trop cartésienne ?), je me suis, par contre, rapidement attachée aux rôles féminins (Nadia et sa solitude, Sophie, copine de Julien, et sa joie de vivre...) et je les ai laissé, avec une pointe de regret, après le « Happy End » qui clôt ce polar par ailleurs imprégné par la folie de quelques illuministes « inspirés ».
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    3 romans à lire au bord de la piscine

    Rien de mieux qu’un bon livre pour se prélasser au bord de la piscine pendant les vacances, vous ne trouvez pas ? Alors suivez le guide et découvrez notre sélection de romans rafraîchissants à savourer les pieds dans l’eau. Roman d’aventures, historique ou polar, il y en a pour tous les goûts. A l'image de la crème solaire indice 50, ces livres vont vous faire passer des heures au soleil sans douleur. 

    Lire l'article