Lisez! icon: Search engine

Au-delà du mal - collector

Sonatine
EAN : 9782355847226
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 768
Format : 140 x 220 mm
Au-delà du mal - collector

Date de parution : 25/10/2018
« Un immense livre. » James Ellroy
 
La publication du livre culte de Shane Stevens est une vraie fierté d’éditeur et symbolise la volonté de Sonatine de ne pas s’enfermer dans la nouveauté à tout prix. Les bons livres n’ont pas d’âge et l’œuvre de cet écrivain américain dont on ne sait pratiquement rien en est la... La publication du livre culte de Shane Stevens est une vraie fierté d’éditeur et symbolise la volonté de Sonatine de ne pas s’enfermer dans la nouveauté à tout prix. Les bons livres n’ont pas d’âge et l’œuvre de cet écrivain américain dont on ne sait pratiquement rien en est la meilleure incarnation. Publié en 1979 aux États-Unis, Au-delà du mal peut être considéré comme un des premiers grands romans de serial killer. Il retrace le parcours meurtrier de Thomas Bishop, un tueur hors norme à l’intelligence redoutable, et dessine en creux le portrait désespéré d’une Amérique exsangue, gangrénée par la corruption et la dictature médiatique.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847226
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 768
Format : 140 x 220 mm
Sonatine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LYLY68 Posté le 11 Octobre 2019
    Une intrigue bien ficelée mais avec quelques longueurs.
  • didou22 Posté le 11 Août 2019
    excellent !
  • davegahandm Posté le 27 Juillet 2019
    Ce livre est taillé pour l'adaptation cinématographique,télé. C'est très bien écrit même si j'ai souvent eu l'impression d'être un spectateur un peu éloigné, détaché probablement à cause du style journalistique ce qui n'empêche pas ce pavé de se lire très vite . L'intrigue est finement construite. On est vite embarqué dans les histoires des différents protagonistes qui s'entremêlent . Tous les personnages masculins sont corrompus, arrivistes, carriéristes, désabusés, cyniques, vénaux, obsédés . Les femmes ne sont pas mieux loties. Ce sont des pauvres filles un peu ratées, paumées souvent prostituées, battues, trompées, droguées. Bref l'auteur me semble un peu désabusé et pessimiste. J'ai beaucoup aimé ce livre même si je me suis aperçue que plus j' approchais de la fin plus elle me disait quelque chose. Et pour cause je l'avais déjà lu donc la fin ne m'a pas épatée et pour cause.
  • Ingrid14 Posté le 17 Juin 2019
    frustration totale,trouvé dans une boîte à livre,la page 884 a été arrachée 😭 sinon allez y,c est un excellent livre qui se lit en apnée.
  • ishtar76 Posté le 3 Mars 2019
    Je suis partagée sur ce thriller. Au début, j'ai failli laisser tomber tellement je m'ennuyais avec ces très longues descriptions et ce narrateur qui nous raconte les faits et nous décrit ce que pensent et ressentent les personnages. Ce qui, personnellement, me gêne, m'empêche de voir le truc par moi-même. J'ai continué parce que je n'aime pas rester sur un échec, que le fond était prometteur malgré tout et le livre est recommandé par le King himself quand même. J'ai donc persévéré et heureusement car les choses deviennent vachement plus sympas à fur et à mesure que l'histoire s'installe et surtout que les personnages se réapproprient l'action et le discours. Cependant, j'ai quand même parfois lu en diagonale certains passages où cela commençait à s'embrouiller avec en parallèle d'autres histoire dont je ne voyais pas l'intérêt , où des longs monologues intérieurs arrivaient à s'incruster dans le récit. Et puis je me disais que le truc était tellement évident, comment les autres personnages (en dehors du tueur) ne pouvaient ne pas le voir ? Et au moment où je commençais à m'enthousiasmer un peu pour l'histoire, voilà qu'elle se finie (un peu rapidement d'ailleurs). Et là, on se dit un peu :... Je suis partagée sur ce thriller. Au début, j'ai failli laisser tomber tellement je m'ennuyais avec ces très longues descriptions et ce narrateur qui nous raconte les faits et nous décrit ce que pensent et ressentent les personnages. Ce qui, personnellement, me gêne, m'empêche de voir le truc par moi-même. J'ai continué parce que je n'aime pas rester sur un échec, que le fond était prometteur malgré tout et le livre est recommandé par le King himself quand même. J'ai donc persévéré et heureusement car les choses deviennent vachement plus sympas à fur et à mesure que l'histoire s'installe et surtout que les personnages se réapproprient l'action et le discours. Cependant, j'ai quand même parfois lu en diagonale certains passages où cela commençait à s'embrouiller avec en parallèle d'autres histoire dont je ne voyais pas l'intérêt , où des longs monologues intérieurs arrivaient à s'incruster dans le récit. Et puis je me disais que le truc était tellement évident, comment les autres personnages (en dehors du tueur) ne pouvaient ne pas le voir ? Et au moment où je commençais à m'enthousiasmer un peu pour l'histoire, voilà qu'elle se finie (un peu rapidement d'ailleurs). Et là, on se dit un peu : "900 pages pour cela ??!". Et ben non, il nous rajoute deux pages avec enfin un truc vraiment intéressant et là : "ben nan, il peut pas nous lâcher ça comme cela et nous tourner le dos (ou la page) ???!". Je viens de voir que ce bouquin avait été écrit en 1979, ce qui en fait surement le précurseur en matière de tueur en série d'un point de vue littéraire. En fait, il me paraissait un peu morne par rapport aux thrillers que je lis habituellement mais du coup, je me dis qu'il est au contraire incroyablement moderne pour son époque et que les défauts que j'ai relevé s'expliquent tout simplement par la différence d'époque (y'a quand même 40 ans), de fonctionnement et de mentalité. Aujourd'hui, on peut faire une recherche en quelques secondes, contacter la terre entière très facilement, tout est numérisé, les connaissances en matière de criminologie, de profilage, d'enquête, de psychiatrie, etc. sont différentes. La littérature elle-même a vraiment évoluée. Il faut regarder cette histoire avec un regard différend je pense, sans en attendre ce que l'on attends habituellement des thrillers d'aujourd'hui. Au final, c'est un bon thriller mais je pense que cela aurait été mieux si il avait été un peu plus court, plus dynamique. Et surtout s'il n'avait pas été parasité par une ou deux histoires parasitaires et inutiles.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !