En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au jour le jour

        Belfond
        EAN : 9782714458919
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Au jour le jour

        Date de parution : 02/02/2017
        Paris, 1842. Eugène Sue s’attaque à la rédaction des Mystères de Paris. Et soudain, sa vie devient le plus palpitant des romans-feuilletons…
         
        Espérant trouver un nouveau souffle, Eugène Sue, feuilletoniste à succès, décide de s’aventurer dans les bas-fonds de la capitale, travesti en ouvrier. À quelques encablures seulement des beaux quartiers, il découvre, ébahi, la réalité poisseuse des faubourgs. Un monde nouveau s’ouvre à lui, baroque et hanté : celui de la pauvreté... Espérant trouver un nouveau souffle, Eugène Sue, feuilletoniste à succès, décide de s’aventurer dans les bas-fonds de la capitale, travesti en ouvrier. À quelques encablures seulement des beaux quartiers, il découvre, ébahi, la réalité poisseuse des faubourgs. Un monde nouveau s’ouvre à lui, baroque et hanté : celui de la pauvreté et du crime. De cette immersion naissent Les Mystères de Paris. Un succès miraculeux qui hypnotise la France entière, de l’ouvrier au ministre, et dont la rédaction quotidienne devient une aventure virevoltante mêlant dans un délicieux vertige la réalité à la fiction...
        Au Jour le Jour rend un hommage complice à ce genre populaire et addictif qui s’inventait alors, plus d’un siècle avant les séries télévisées ! Il révèle aussi l’étonnante puissance de la littérature à changer nos vies et à réinventer le monde… même quand elle s’écrit au jour le jour.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714458919
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SophieBonheur Posté le 15 Mars 2018
          Ce roman relate la vie d'Eugène Sue qui fût un célèbre dandy feuilletoniste du XIXème siècle, ayant du mal à se renouveler, il va se tourner vers un milieu à l'opposé du sien et découvrir la vraie vie des ouvriers, mais aussi des bas-fonds de Paris. Ce qu'il aurait facilement voulu occulter va devenir un combat à mener et il va écrire Les mystères de Paris (que je n'ai jamais lu, ni vu en film, à découvrir donc !). On suit ce dandy tout au long de son aventure, depuis le jour où il a décidé d'arrêter les études et de vivre au jour le jour, jusqu'à la fin de la rédaction de son feuilleton le plus connu. Le rythme est enlevé, c'est donc une biographie romancée, une bonne lecture.
        • JulieVasa Posté le 17 Janvier 2018
          Envie de vous divertir intelligemment ? Alors embarquez dans cette lecture réjouissante : Au jour le jour de Paul Vacca, un livre qui nous emporte avec délice dans le Paris de la fin du XIXe siècle ! Nous plongeant dans la genèse des célèbres Mystères de Paris d'Eugène Sue, ce roman met en scène différents personnages hauts en couleur qu'on a grand plaisir à (re)croiser tels le Chourineur, la Goualeuse, la Chouette ou encore le terrifiant Squelette… Mais plus encore, c'est le portrait du dandy Eugène Sue qui est ici dressé. de retour de l'armée où il n'a guère brillé, notre héros, jeune homme brillant et séduisant sous la plume enlevée de Paul Vacca, vit au rythme des soirées parisiennes qu'il affectionne tant, en toute insouciance, délaissant des études de médecine auxquelles il était pourtant destiné. Et c'est à la faveur de la rencontre avec une actrice qu'il aura voulu séduire en lui inventant un rôle qu'Eugène se met à écrire et investit alors un style littéraire en vogue à l'époque, celui des romans-feuilletons. Nombreux étaient alors les auteurs qui permettaient de fidéliser les lecteurs des journaux en distillant, au jour le jour, des histoires trépidantes à rebondissements, dont chaque épisode s'achevait... Envie de vous divertir intelligemment ? Alors embarquez dans cette lecture réjouissante : Au jour le jour de Paul Vacca, un livre qui nous emporte avec délice dans le Paris de la fin du XIXe siècle ! Nous plongeant dans la genèse des célèbres Mystères de Paris d'Eugène Sue, ce roman met en scène différents personnages hauts en couleur qu'on a grand plaisir à (re)croiser tels le Chourineur, la Goualeuse, la Chouette ou encore le terrifiant Squelette… Mais plus encore, c'est le portrait du dandy Eugène Sue qui est ici dressé. de retour de l'armée où il n'a guère brillé, notre héros, jeune homme brillant et séduisant sous la plume enlevée de Paul Vacca, vit au rythme des soirées parisiennes qu'il affectionne tant, en toute insouciance, délaissant des études de médecine auxquelles il était pourtant destiné. Et c'est à la faveur de la rencontre avec une actrice qu'il aura voulu séduire en lui inventant un rôle qu'Eugène se met à écrire et investit alors un style littéraire en vogue à l'époque, celui des romans-feuilletons. Nombreux étaient alors les auteurs qui permettaient de fidéliser les lecteurs des journaux en distillant, au jour le jour, des histoires trépidantes à rebondissements, dont chaque épisode s'achevait par « la suite à demain », les ancêtres de nos séries télévisées. Un beau jour, confronté au manque d'inspiration, Eugène troque ses élégants habits contre la tenue d'un peintre et endosse alors le rôle de Rodolphe pour mieux infiltrer le Paris populaire dont il ignore alors tout. Il pénètre ainsi grimé au coeur des bas-fonds de Paris, aux antipodes du milieu privilégié qu'il fréquente habituellement. La gouaille colorée des gens qu'il croise, leur quotidien, fournissent à Eugène une source d'inspiration puissante qui le révèle non seulement à son cercle habituel et au grand public, mais aussi et surtout à lui-même. D'un naturel sur de lui, Eugène/Rodolphe expérimente alors une vie plus âpre et prend petit à petit conscience des réelles conditions de vie du peuple, qu'il retranscrit dans son feuilleton. Lui qui était royaliste épouse entièrement la cause socialiste ! Plus encore, c'est le véritable l'amour qu'il découvre au gré de ses incursions en la personne de Fleur-de-Marie, et avec elle une source formidable d'inspiration, en particulier lorsque celle-ci disparaît du jour au lendemain. Au-delà de l'histoire mise en scène qui ravit le lecteur, Paul Vacca nous invite à une passionnante réflexion sur les rapports tenus qu'entretiennent fiction et réalité en littérature, d'autant plus dans le genre littéraire qu'il aborde avec Au jour le jour. Les relations entre fiction et réalité nourrissent nombre d'écrits, certains auteurs entretenant le mystère mêlant le vrai au faux, d'autres revendiquant au contraire la fiction tout en utilisant des éléments autobiographiques forts... L'écriture des Mystères de Paris nous révèle de quelle manière fiction et réalité peuvent se nourrir l'un et l'autre, au point d'y perdre parfois leur propre auteur ! Une lecture riche, divertissante, qui m'a enthousiasmée !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Amandine49 Posté le 22 Décembre 2017
          Ce livre est une plongée dans le Paris d'avant la révolution au début des années 1840. Nous suivons le personnage d'Eugène Sue qui a réellement existé. On va faire sa connaissance dès son retour de l'armée mais surtout de sa grande ascension en tant que feuilletoniste à succès de l'époque et dans l'écriture de son roman à succès Les Mystères de Paris. Mais pour vivre la vie qu'il souhaite, il devra aller contre l'avis de son père qui préfère qu'il devienne comme lui un très grand médecin. Il veut se sentir vivant et vivre un peu une vie de bohème pour trouver sa place dans la société. Pour arriver à vivre cette vie il va devoir le faire sans que sa famille ne le sache. Il va être amené à découvrir le roman feuilleton (très en vogue à l'époque) et il va vouloir s'y essayer. Grâce à ça il va découvrir une autre facette de sa ville qu'il aime tant. Ainsi il fera des rencontres qui vont changer sa vie et sa façon de voir les choses. On voit ce personnage évoluer tout au long du livre. Au début il nous parait un peu hautin et en même temps complètement fou. Il... Ce livre est une plongée dans le Paris d'avant la révolution au début des années 1840. Nous suivons le personnage d'Eugène Sue qui a réellement existé. On va faire sa connaissance dès son retour de l'armée mais surtout de sa grande ascension en tant que feuilletoniste à succès de l'époque et dans l'écriture de son roman à succès Les Mystères de Paris. Mais pour vivre la vie qu'il souhaite, il devra aller contre l'avis de son père qui préfère qu'il devienne comme lui un très grand médecin. Il veut se sentir vivant et vivre un peu une vie de bohème pour trouver sa place dans la société. Pour arriver à vivre cette vie il va devoir le faire sans que sa famille ne le sache. Il va être amené à découvrir le roman feuilleton (très en vogue à l'époque) et il va vouloir s'y essayer. Grâce à ça il va découvrir une autre facette de sa ville qu'il aime tant. Ainsi il fera des rencontres qui vont changer sa vie et sa façon de voir les choses. On voit ce personnage évoluer tout au long du livre. Au début il nous parait un peu hautin et en même temps complètement fou. Il part dans tout les sens tellement il veut vivre de nouvelles choses et surtout les vivre pleinement. Mais au fur et à mesure qu'il découvre les bas fonds de Paris, il semble changer et prendre conscience de la chance qu'il a de ne pas avoir à vivre dans le besoin malgré les quelques problèmes financiers qu'il a. Il en devient même attachant comme d'autres personnages de ce livre. L'ambiance de ce Paris d'autrefois est très bien retranscrite. Que l'on soit dans la riche bourgeoisie ou dans les quartiers mal famés, on imagine très bien le décor et même les odeurs. On ne tombe jamais dans la caricature pour les personnages du livre. On se rend vraiment compte de ce qu'il se passait à l'époque selon la situation sociale. Vers la fin du livre, on voit qu'Eugène ne peut plus rester sans rien faire par rapport à ce qu'il voit et entend. Il se sert de la parole qu'il a pour prendre position et inciter au changement. J'ai trouvé que ce passage avait un côté très actuel même si il est question d'une époque et que les conditions de vie ne sont pas exactement les mêmes. Les deux gros points positifs du livre, selon moi, sont : l'écriture et la construction de l'histoire. Ces deux éléments donnent un rythme au livre qui en fait un page turner. L'écriture est absolument divine. Dès le début j'ai été séduite. Il y a un côté poétique et même chantant. Quand Eugène est dans les bas fonds de Paris, l'auteur utilise le parlé de l'époque. Cela donne beaucoup crédibilité au récit mais aussi une certaine musicalité que j'ai adoré. L'histoire est aussi construite comme un roman feuilleton. Quand on finit un chapitre ou une partie il se passe souvent un événement qui fait que l'on veut connaitre la suite rapidement. L'action y est aussi pour quelque chose. Le narrateur s'adresse par moment à nous et ainsi on se sent impliqué dans cette histoire, on vit les choses avec les personnages et surtout avec Eugène. Ce livre est drôle, intelligent et c'est un vrai tourbillon d'émotion et de poésie. Ce n'est pas un coup de cœur mais j'ai passé un excellent moment de lecture. Ce roman devrait plaire à tout les passionnés d'Histoire et à celles et ceux qui veulent en connaitre un peu plus sur cette époque.
          Lire la suite
          En lire moins
        • EglantineRose Posté le 5 Juillet 2017
          Il y a les livres que je lis (et ils sont nombreux) et les livres dont je me souviens (une poignée). "Au jour le jour" en fera définitivement partie. Paul Vacca me fait redécouvrir l'univers des feuilletonnistes que je connaissais mal. Leur quotidien est palpitant bien que stressant. On suit donc la vie de Eugène Sue : ses mensonges, son imaginaire, ses amours, ses frasques, ses doutes, son apaisement. J'avais envie que ce livre dure encore et encore. C'est un roman qui est bien rythmé. J'avais l'impression de lire l'envers du décor des romans de Emile Zola. Merci à Gérard Collard de m'avoir mis sur le chemin de Paul Vacca pour son 1er roman "La petite cloche au son grêle" car depuis je suis tous ses écrits. J'ai eu la chance de rencontrer Paul Vacca lors du magnifique salon Saint-Maur en poche le WE du 24-25 Juin 2017 donc j'ai eu une belle dédicace ^^ Bravo et Merci ;)
        • balloonvenus Posté le 28 Mai 2017
          Autant le dire tout de go : la lectrice de moins de 50 ans que je suis a vibré à la lecture du dernier roman de Paul Vacca, certainement son meilleur à ce jour. J'ai tremblé, j'ai ri, j'ai (presque) pleuré, telle une midinette des faubourgs, aux aventures du jeune feuilletoniste révolutionnaire Eugène Sue dans les quartiers luxueux de Paris comme dans ses entrailles populaires. Car si le personnage central de ce roman est l'écrivain des "Mystères de Paris", la ville "la Capitale, l'Unique" est au coeur de l'histoire. Paris, à la fois jeune élégante pré-hausmanienne et hirondelle de banlieue. Comment Marie-Joseph Sue, fils, petit-fils, etc... de médecins, prince de Dandyland est-il devenu Eugène, le romancier à succès, dont les personnages avaient une réelle existence pour leurs lecteurs ? Comment le jeune homme aisé, habitué au luxe, est-il devenu un passionario de la cause ouvrière ? C'est dans un style enlevé, léché, plein de verve, qui rend la lecture particulièrement fluide, que Paul Vacca nous relate les pérégrinations entre deux mondes de l'écrivain. Un style qui n'est pas sans rappeler celui de Jean Teulé (énorme compliment pour moi) tant il mêle langue contemporaine au récit (vocabulaires et expressions directement issues... Autant le dire tout de go : la lectrice de moins de 50 ans que je suis a vibré à la lecture du dernier roman de Paul Vacca, certainement son meilleur à ce jour. J'ai tremblé, j'ai ri, j'ai (presque) pleuré, telle une midinette des faubourgs, aux aventures du jeune feuilletoniste révolutionnaire Eugène Sue dans les quartiers luxueux de Paris comme dans ses entrailles populaires. Car si le personnage central de ce roman est l'écrivain des "Mystères de Paris", la ville "la Capitale, l'Unique" est au coeur de l'histoire. Paris, à la fois jeune élégante pré-hausmanienne et hirondelle de banlieue. Comment Marie-Joseph Sue, fils, petit-fils, etc... de médecins, prince de Dandyland est-il devenu Eugène, le romancier à succès, dont les personnages avaient une réelle existence pour leurs lecteurs ? Comment le jeune homme aisé, habitué au luxe, est-il devenu un passionario de la cause ouvrière ? C'est dans un style enlevé, léché, plein de verve, qui rend la lecture particulièrement fluide, que Paul Vacca nous relate les pérégrinations entre deux mondes de l'écrivain. Un style qui n'est pas sans rappeler celui de Jean Teulé (énorme compliment pour moi) tant il mêle langue contemporaine au récit (vocabulaires et expressions directement issues du XIXe siècle) et délicieux anachronismes, surtout dans les dialogues (Sue chantant "I'm singing in the rain" par exemple), avec de belles envolées sensuelles et des rappels aux romans précédents de l'auteur (ce qui semble être une tendance chez nos auteurs contemporains). Pari réussi donc, puisque je n'ai qu'une envie... lire "Les mystères de Paris" ;-)
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Un roman complice et enthousiasmant, sur les traces d'Eugène Sue, grand aventurier, séducteur, amoureux du peuple des faubourgs parisiens, et inventeur du roman feuilleton."
        Jacques Lindecker / L'Alsace
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com