Lisez! icon: Search engine
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
Corinne Atlan (traduit par)
Date de parution : 07/02/2002
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Corinne Atlan (traduit par)
Date de parution : 07/02/2002

"Je voudrais écrire des histoires que seuls des Japonais peuvent écrire mais dans un style que tout le monde peut comprendre."
Haruki Murakami

« Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'autodénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime,...

« Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'autodénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. »
The Boston Sunday Globe

Célébré dans les années quatre-vingt comme...

« Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'autodénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. »
The Boston Sunday Globe

Célébré dans les années quatre-vingt comme une pop star littéraire au Japon, considéré comme l'un des plus grands noms de la littérature japonaise contemporaine, Haruki Murakami est devenu un auteur culte dans le monde entier. En tissant le destin d'un homme désenchanté pris dans les rets d'une étrange passion, il signe un roman plus intimiste, une œuvre de maturité.

À douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa petite voisine. Avec elle, il découvre la musique, les sourires complices, les premiers frissons sensuels… Et puis celle-ci déménage, laissant à son ami le goût amer de l'abandon. Lorsque trente ans plus tard, elle réapparaît, Hajime, rongé par le désir et la nostalgie, est envoûté par cette femme énigmatique, reflet de ses rêves. Mais sous les traits délicats du visage de Shimamoto-san se cachent la souffrance, la folie et la destruction.

Conte moderne dont émane un érotisme discret mais obsédant, ce roman, servi par une écriture d'une formidable densité, entraîne le lecteur au cœur des contradictions de héros en quête d'un inaccessible absolu.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714437488
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 154 x 240 mm
Belfond
En savoir plus
EAN : 9782714437488
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

« L'heure est enfin venue de porter Murakami en triomphe. [...] Dans ses livres, les événements les plus anodins se chargent de sens, tandis que la beauté et l'amour apparaissent là où on ne s'y attendait pas. [...] Une magnifique histoire d'amour et de mort, de souvenir et de rêve. »
Héléna Villovitch, Elle

« Lorsqu'on apprend que Haruki Murakami est l'un des auteurs les plus lus dans son pays, on n'est pas surpris : sa langue limpide, ses descriptions minutieuses et minimales de situations ordinaires et de sentiments communs mettent ses univers à hauteur de chacun. »
Tiphaine Samoyault, Les Inrockuptibles

« Haruki Murakami, l'un des grands noms de la littérature contemporaine japonaise, signe là un roman intimiste envoûtant et bouleversant. »
Claire Julliard, Le Nouvel Observateur

« Élégant, subtil, [Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil] évoque par son atmosphère suavement sixties l'In the Mood for Love de Wong Kar-wai. »
Michel Grisolia, L'Express

« Murakami-san distille ses poisons subtils avec la placidité des sages. »
Claude Michel Cluny, Le Magazine littéraire

« Il y a dans ce récit très dense, beaucoup de nostalgie et une pointe d'érotisme. Au bord du fantasme, entre réalité et rêve, l'atmosphère de cette très belle et troublante histoire d'amour envoûte insidieusement. »
Annie Coppermann, Les Échos

« Haruki Murakami s'intéresse depuis toujours à ce que les hommes cachent sous leur apparence, leur âme, leur nature profonde. Aussi écrit-il en observateur, avec lenteur, en pesant ses mots, ses propos, sans excès. [...] Au résultat un beau roman, très lent, sur l'état du monde. »
Daniel Martin, La Montagne

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NicoleLF 11/01/2023
    La littérature japonaise a beaucoup de présence. Murakami me séduit et particulièrement ce roman, au titre si poétique, bien qu'un peu long et peu facile à retenir en français (je ne connais pas le japonais). Murakami nous fait pénétrer peu à peu dans son univers et l'on est captivé par cette ambiance étrange, où le jazz apparaît en leitmotiv, marquant le tempo des mots et de phrases. "Si rien ne change jamais dans l'environnement, l'énergie dépérit peu à peu"
  • ChristianneB 23/12/2022
    Résumé éditeur : « Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'auto-dénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. » The Boston Sunday Globe Célébré dès les années quatre-vingt comme une pop star littéraire au Japon, considéré comme l'un des plus grands noms de la littérature japonaise contemporaine, Haruki Murakami est devenu un auteur culte dans le monde entier. En tissant le destin d'un homme désenchanté pris dans les rets d’une étrange passion, il signe un roman plus intimiste, une œuvre de maturité. À douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa petite voisine. Avec elle, il découvre la musique, les sourires complices, les premiers frissons sensuels... Et puis celle-ci déménage, laissant à son ami le goût amer de l'abandon. Lorsque, trente ans plus tard, elle réapparaît, Hajime, rongé par le désir et la nostalgie, est envoûté par cette femme énigmatique, reflet de ses rêves perdus. Mais sous les traits délicats du visage de Shimamoto-san se cachent la souffrance, la folie et la destruction. Conte moderne dont émane un érotisme discret mais obsédant, ce roman, servi par une écriture d'une formidable densité, entraîne... Résumé éditeur : « Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'auto-dénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. » The Boston Sunday Globe Célébré dès les années quatre-vingt comme une pop star littéraire au Japon, considéré comme l'un des plus grands noms de la littérature japonaise contemporaine, Haruki Murakami est devenu un auteur culte dans le monde entier. En tissant le destin d'un homme désenchanté pris dans les rets d’une étrange passion, il signe un roman plus intimiste, une œuvre de maturité. À douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa petite voisine. Avec elle, il découvre la musique, les sourires complices, les premiers frissons sensuels... Et puis celle-ci déménage, laissant à son ami le goût amer de l'abandon. Lorsque, trente ans plus tard, elle réapparaît, Hajime, rongé par le désir et la nostalgie, est envoûté par cette femme énigmatique, reflet de ses rêves perdus. Mais sous les traits délicats du visage de Shimamoto-san se cachent la souffrance, la folie et la destruction. Conte moderne dont émane un érotisme discret mais obsédant, ce roman, servi par une écriture d'une formidable densité, entraîne le lecteur au cœur des contradictions de héros en quête d'un inaccessible absolu. Traduit du japonais par Corinne Atlan. Je ne me lasse pas des ouvrages de Murakami. Tellement de finesse et de subtilité...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lorene91 23/11/2022
    Roman très poétique sur l'amitié, l'Amour et le temps qui passe. Par contre l'auteur se lâche dans les scènes intimes. Vécu où fantasme de l'auteur, l'histoire ne le dit pas. J'ai beaucoup aimé, l'écriture est fluide, mais il me reste quelques interrogations, dommage! Je conseille ce roman qui nous fait voyager.
  • Jo0307 10/11/2022
    Un auteur que je ne connaissais pas, découvert au décours d'une rencontre fortuite (souvent les meilleures) dans le train tandis que je lisais un livre de Caroline Bongrand. Une dame, venue s'asseoir près de moi, tenait un livre de science-fiction à la main; après quelques regards échangés, nous en sommes venues à parler de nos lectures respectives. Elle m'a alors parlé d'Haruki Murakami qu'elle m'a vivement conseillé de lire. Suite à son conseil qui a titillé ma curiosité naturelle, j'ai parcouru la bibliographie de cet auteur et pour premier livre, j'ai choisi celui-ci qui fut pour moi une révélation. Je l'ai adoré de bout en bout, happée par l'histoire, l'écriture fluide, dense et cinématographique, la délicatesse, la sensualité et la noirceur des sentiments, sur fond de jazz. Ce ne sera pas donc pas mon dernier Murakami mais certainement le premier d'une longue série. D'autres auteurs nippons sont entretemps venus compléter ma bibliothèque et je me découvre à présent une vraie passion pour la littérature japonaise.
  • Voilier9 02/09/2022
    Comme souvent chez Murakami, il ne se passe pas grand-chose. La vie d’Hajime, le personnage central, s’écoule depuis son enfance jusqu’à l’approche de la quarantaine. Il s’agit presqu’une histoire sans histoire avec ses joies et ses peines, quelques regrets et les questions inévitables pour savoir si on n’aurait pas pu mener sa vie différemment. Ce n’est qu’au moment où se referme le livre qu’on s’interroge. Qu’ai-je lu vraiment ? La biographie d’un personnage ordinaire ou un conte fantastique ? Comme toujours, l’écriture très fluide de Murakami rend le livre agréable à lire. Il est aussi assez court, ce qui convient à l’intrigue plutôt mince. Et comme pour les livres de Murakami que j’ai déjà lus, je pense qu’il m’en restera peu de choses dans quelques semaines, un peu comme si j’avais été visité par l’ombre incertaine d’un fantôme bienveillant.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.