En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

        Belfond
        EAN : 9782714437488
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 154 x 240 mm
        Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

        Corinne ATLAN (Traducteur)
        Date de parution : 07/02/2002

        "Je voudrais écrire des histoires que seuls des Japonais peuvent écrire mais dans un style que tout le monde peut comprendre."
        Haruki Murakami

        « Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'autodénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. »
        The Boston Sunday Globe

        Célébré dans les années quatre-vingt comme...

        « Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'autodénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. »
        The Boston Sunday Globe

        Célébré dans les années quatre-vingt comme une pop star littéraire au Japon, considéré comme l'un des plus grands noms de la littérature japonaise contemporaine, Haruki Murakami est devenu un auteur culte dans le monde entier. En tissant le destin d'un homme désenchanté pris dans les rets d'une étrange passion, il signe un roman plus intimiste, une œuvre de maturité.

        À douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa petite voisine. Avec elle, il découvre la musique, les sourires complices, les premiers frissons sensuels… Et puis celle-ci déménage, laissant à son ami le goût amer de l'abandon. Lorsque trente ans plus tard, elle réapparaît, Hajime, rongé par le désir et la nostalgie, est envoûté par cette femme énigmatique, reflet de ses rêves. Mais sous les traits délicats du visage de Shimamoto-san se cachent la souffrance, la folie et la destruction.

        Conte moderne dont émane un érotisme discret mais obsédant, ce roman, servi par une écriture d'une formidable densité, entraîne le lecteur au cœur des contradictions de héros en quête d'un inaccessible absolu.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714437488
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        18.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Virgil418 Posté le 8 Octobre 2017
          Au sud de la frontière à l'ouest du soleil" est un roman japonnais, publié en 2003 par le célèbre auteur, Murakami. A douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-San avec laquelle il partagera au fil des années, musique, plaisirs et frissons sensuels de son adolescence. Puis un jour, il décide de l'oublier, de continuer sa vie sans elle. Hajime vieillit de quelques années, fonde son existence, sa vie, sa famille,... Puis elle resurgit, son doux visage et ses traits délicats, l'obsèdent,... Elle se déplace avec les cendres de la pluie, et sous son trait si doux, se cachent quelques choses de bien plus sombre, la souffrance d'une vie, la mort, et la passion... Analyse : Commençons par la couverture; Elle est intrigante et largement satisfaisante à mon gout. le visage de cette jeune asiatique aux traits fins, souples, et dont le regard est obsédant, vide,... Je trouve qu'elle se rapporte bien à l'histoire, malgré un petit manque de noirceur dans cette couverture illuminée, selon moi. Mais on pet se satisfaire largement du regard sombre de la jeune fille. Concernant le résumé; Je le trouve trop explicite dans le déroulement de l'histoire et le comportement de Shimamoto. J'aurai donc préféré être surpris par le thème, car le fait de savoir qu'on allait... Au sud de la frontière à l'ouest du soleil" est un roman japonnais, publié en 2003 par le célèbre auteur, Murakami. A douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-San avec laquelle il partagera au fil des années, musique, plaisirs et frissons sensuels de son adolescence. Puis un jour, il décide de l'oublier, de continuer sa vie sans elle. Hajime vieillit de quelques années, fonde son existence, sa vie, sa famille,... Puis elle resurgit, son doux visage et ses traits délicats, l'obsèdent,... Elle se déplace avec les cendres de la pluie, et sous son trait si doux, se cachent quelques choses de bien plus sombre, la souffrance d'une vie, la mort, et la passion... Analyse : Commençons par la couverture; Elle est intrigante et largement satisfaisante à mon gout. le visage de cette jeune asiatique aux traits fins, souples, et dont le regard est obsédant, vide,... Je trouve qu'elle se rapporte bien à l'histoire, malgré un petit manque de noirceur dans cette couverture illuminée, selon moi. Mais on pet se satisfaire largement du regard sombre de la jeune fille. Concernant le résumé; Je le trouve trop explicite dans le déroulement de l'histoire et le comportement de Shimamoto. J'aurai donc préféré être surpris par le thème, car le fait de savoir qu'on allait en tant que lecteur, suivre Hajime depuis ses douze ans, m'a un peu fatigué pour un début de lecture. Le grand point positif du livre est sans aucun doute, la manière d'écrire. Les mots sont justes, puissants et très profonds. Ex; "Tout ce qui a une forme finit par disparaître, mais certaines pensées laissent des traces éternelles." "À cette époque, je ne savais pas que parfois un être humain peut en blesser un autre, par le simple fait d'exister et d'être lui-même." "Quand on réfléchit qu'au moyen de gagner de l'argent, la vie s'use avant qu'on ait le temps de s'en rendre compte." Et j'en cite bien d'autres,... Ces tournures de phrases, ces profondes descriptions rajoutent un charme à l'histoire et du cadre. Et au final, c'est l'histoire et son déroulement qui me pose un "problème" qui se discute. La vie d'un homme était ennuyante, ordinaire,...Et je me suis demandé où était le plaisir de lire ces "péripéties" aussi déprimantes, malgré quelques touches de jazz réellement intéressantes, ou celle du "désert vivant" de Walt Disney. Mais c'est le dernier chapitre qui sauve l'entièreté de l'oeuvre. Cette fin ouverte qui remet en question tout une histoire...C'est rare et splendide ! Constater toutes les questions qu'elle soulève principalement sur Shimamoto-San. Et je préfère vous laisser faire votre opinion, sur les cendre que Hajime a déversées, sur la mort et la souffrance qui tourne autour d'elle,... Pour ce qui est des passages érotiques dits dérangeants pour une lecture (pour des élèves en quatrième secondaires), ne m'ont ni choqués, ni trouvés hors sujet. Il est réellement important de faire comprendre la place de cette obsession entre ces deux êtres de chaire. Et pour aborder le sujet, "faire l'amour", se n'est pas que le sexe en lui même, mais deux corps collés l'un à l'autre grâce aux liens et la puissance de l'attirance qu'ils résident entre eux. Et donc ces passages sont d'autant plus cruciaux pour des adolescents, et de ce qui est de leurs faire comprendre ce qu'est l'Amour, loin des visions fantasmées sur les relations sexuelles qu'ils voient au quotidien dans leurs séries ou livres. Tels que ; "le trône de fer" (game of Trones), "Grace anatomy", "Twilight",... Alors oui, certains de ses ouvrages ne font que suggérer l'acte en lui même et nous laisse inventer, mais, où ils se sautent dessus à tout bouts de champs. Et d'autres comme "game of Thrones" où nous sommes très loin d'une quelconque marque d'amour ou d'affection. Alors si le livre est direct, nous faits lire directement et non suggérer, c'est qu'il y a une bonne raison. S'ils vous ont ( vous parents) interpellé, c'est qu'il avait aussi déjà entendu autre part... Et selon moi, il faut d'abord comprendre l'oeuvre en entier pour pouvoir la critiquer et saisir parfaitement ce que Shimamoto-San évoque. Alors si l'Amour avec un grand A vous dérange chez vos adolescents, vous pourrez toujours les rediriger vers la pornographie, a qui certains pourront peut être trouver un sens moral. Conclusion : "Au sud de la frontière à l'ouest du soleil" , est un roman qui a pu me surprendre par son intrigue et son écriture, malgré un dénouement un peu lent. Soit, une oeuvre à lire en entier pour pouvoir la juger selon moi, où la pluie reflète les cendres des âmes égarées d'inconnus...
          Lire la suite
          En lire moins
        • fleurs24 Posté le 27 Septembre 2017
          On se laisse toujours porter par le ton de Murakami, même si je suis un peu moins bien rentré dans ce livre.
        • JeanRene43 Posté le 18 Août 2017
          Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami. Quel suprême plaisir ce roman ? Suis-je encore sous le charme de mon voyage au Japon, tout juste de retour dans notre douce France ? Ai-je retrouvé une distance suffisante pour préserver mon objectivité ? Cependant bien avant ce voyage j'ai lu quelques livres d'auteurs japonais qui m'avaient persuadé d'un style japonais particulier : une certaine lenteur et des descriptions détaillées et minutieuses sur des objets ou des situations qui ne représentent pas la même importance pour un occidental. En revanche cette oeuvre ne peut pas être étiquetée de cette façon. Bien au contraire, bien que la culture et surtout la langue et l'écriture soient si différentes, ici c'est une oeuvre littéraire qui pourrait tout aussi bien être européenne ou américaine, universelle. D'une histoire somme toute commune : des souvenirs d'amours de jeunesse, l'auteur nous offre un chef d'oeuvre unique. Un chef d'oeuvre pour tous les temps et révèle si bien la complexité de notre humanité: riche mais si fragile, sa grandeur comme en équilibre instable prête à sombrer dans la déchéance. Il nous laisse aussi le sentiment que le bonheur des uns est au détriment de celui... Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami. Quel suprême plaisir ce roman ? Suis-je encore sous le charme de mon voyage au Japon, tout juste de retour dans notre douce France ? Ai-je retrouvé une distance suffisante pour préserver mon objectivité ? Cependant bien avant ce voyage j'ai lu quelques livres d'auteurs japonais qui m'avaient persuadé d'un style japonais particulier : une certaine lenteur et des descriptions détaillées et minutieuses sur des objets ou des situations qui ne représentent pas la même importance pour un occidental. En revanche cette oeuvre ne peut pas être étiquetée de cette façon. Bien au contraire, bien que la culture et surtout la langue et l'écriture soient si différentes, ici c'est une oeuvre littéraire qui pourrait tout aussi bien être européenne ou américaine, universelle. D'une histoire somme toute commune : des souvenirs d'amours de jeunesse, l'auteur nous offre un chef d'oeuvre unique. Un chef d'oeuvre pour tous les temps et révèle si bien la complexité de notre humanité: riche mais si fragile, sa grandeur comme en équilibre instable prête à sombrer dans la déchéance. Il nous laisse aussi le sentiment que le bonheur des uns est au détriment de celui des autres, comme les vases communicants. Ainsi les humains sont-ils rarement accordés au même diapason... Aussi, pour terminer, la calligraphie japonaise permet-elle toutes les nuances de notre écriture dite romanji là-bas...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Yknayy Posté le 11 Août 2017
          C'est une histoire un peu atypique c'est pour ça que j'ai accroché et puis je voulais lire un livre d'Haruki Murakami au moins une fois. A lire et relire sans modération.
        • visages Posté le 23 Juillet 2017
          La magie de Murakami opère toujours de la même façon sur moi! Ce roman de 1988 m'avait (quelle chance!) échappé jusqu'aujourd'hui.C'est, une fois encore, un pur bonheur que de le lire. Haruki M. nous plonge tranquillement et sans qu'on s'en méfie dans ce qu'il y a de plus intime. Le personnage, Hajime, ressemble beaucoup à tout ceux qui peuplent ses autres romans et pourtant il y a toujours quelque chose de nouveau.On retrouve la quête de soi à travers l'Autre,mission evidemment impossible! mais jalonnée d'une émotion limpide, prenante et parfois même envahissante. La sensualité, l'érotisme se marient sans souci avec le spirituel. Le rapport au temps, particulier chez Haruki oeuvre également au sud de la frontière , brouillant les pistes entre amitiè exclusive de l'enfance et amour éperdu de l'adulte....Et, tout, ceci bien sûr , rythmé par l'univers musical qu'Haruki nous offre à chaque voyage littéraire! Je redeviendrais un peu midinette avec cet auteur, en pensant: qu'est-ce que j'aimerais passer du temps avec lui, qu'il doit être bien et différent de tous les autres hommes!! :-)

        Ils en parlent

        « L'heure est enfin venue de porter Murakami en triomphe. [...] Dans ses livres, les événements les plus anodins se chargent de sens, tandis que la beauté et l'amour apparaissent là où on ne s'y attendait pas. [...] Une magnifique histoire d'amour et de mort, de souvenir et de rêve. »
        Héléna Villovitch, Elle

        « Lorsqu'on apprend que Haruki Murakami est l'un des auteurs les plus lus dans son pays, on n'est pas surpris : sa langue limpide, ses descriptions minutieuses et minimales de situations ordinaires et de sentiments communs mettent ses univers à hauteur de chacun. »
        Tiphaine Samoyault, Les Inrockuptibles

        « Haruki Murakami, l'un des grands noms de la littérature contemporaine japonaise, signe là un roman intimiste envoûtant et bouleversant. »
        Claire Julliard, Le Nouvel Observateur

        « Élégant, subtil, [Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil] évoque par son atmosphère suavement sixties l'In the Mood for Love de Wong Kar-wai. »
        Michel Grisolia, L'Express

        « Murakami-san distille ses poisons subtils avec la placidité des sages. »
        Claude Michel Cluny, Le Magazine littéraire

        « Il y a dans ce récit très dense, beaucoup de nostalgie et une pointe d'érotisme. Au bord du fantasme, entre réalité et rêve, l'atmosphère de cette très belle et troublante histoire d'amour envoûte insidieusement. »
        Annie Coppermann, Les Échos

        « Haruki Murakami s'intéresse depuis toujours à ce que les hommes cachent sous leur apparence, leur âme, leur nature profonde. Aussi écrit-il en observateur, avec lenteur, en pesant ses mots, ses propos, sans excès. [...] Au résultat un beau roman, très lent, sur l'état du monde. »
        Daniel Martin, La Montagne

        PRESSE
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.