RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Audrey retrouvée

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266262224
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 140 x 225 mm
            Audrey retrouvée

            Juliette LÊ (Traducteur)
            Date de parution : 03/03/2016
            Attention, pépite ! Le premier roman jeune adulte de Sophie Kinsella !
             
            Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
            Ça, c’était avant.
            Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
            d’un oeil nouveau : celui de...
            Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
            Ça, c’était avant.
            Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
            d’un oeil nouveau : celui de la caméra.
            Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

            « Audrey retrouvée est un de ces livres qui vous laissent sans voix, et impatient de lire très vite un autre roman jeune adulte de Sophie Kinsella. »
            The Guardian
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266262224
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 140 x 225 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Matildany Posté le 24 Juillet 2019
              Pour alterner les genres, j'aime lire de temps en temps  un bouquin feel-good, et Sophie Kinsella ne me déçoit jamais dans ce genre. Léger,  des situations cocasses, des personnages stéréotypés mais savoureux, c'est un peu comme une sitcom littéraire.  On sourit beaucoup, mais cela n'empêche pas de toucher à des sujets plus graves, avec une grande justesse. Ici on rencontre Audrey, 14 ans, en interruption scolaire après avoir été victime de harcèlement. Bien entourée par sa famille loufoque, elle ne parvient plus à sortir de chez elle, hormis pour aller chez sa psy. Frank, son frère aîné, est accro aux jeux vidéos, et déjoue sans cesse la surveillance de ses parents pour s'adonner à sa passion. Quand un de ses amis, Linus, vient dans leur foyer, Audrey doit sortir  de sa zone de confort et affronter la vie réelle. Le fait qu'Audrey s'adresse directement à nous  tisse tout de suite un lien, elle nous livre ce qui lui est arrivé par bribes, et on est au plus proche de ses pensées. Ce roman est une première  incursion de l'auteure en littérature jeunesse/ youngadult, mais il était au rayon "adultes" dans ma bibliothèque et je ne regrette pas de l'avoir emprunté.
            • Amygaga Posté le 29 Mars 2019
              On découvre Audrey, jeune fille très angoissée, qui ne parle à personne, ne sort jamais dehors et porte constamment des lunettes noires. La seule personne qu'elle peut regarder dans les yeux, sans ses lunettes, c'est son petit frère. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Audrey, parce que je ne comprend pas ce qu'elle a vécu. On comprend bien qu'elle souffre mais on n'en connait pas la cause malgré des indices dissimulés par l'auteur, mais pas assez révélateur. J'ai trouvé intéressant l'idée que le point de vue soit à travers le film documentaire sur sa famille qu'Audrey doit réaliser pour l'aider à guérir. Les sujets abordés sont lourds : phobie, dépression... mais l'auteur rajoute une touche d'humour qui allège ce côté oppressant pour rendre ce livre plus léger et facile à lire. Je trouve bien que les personnages secondaires ne sont pas que secondaires : ils jouent tous un rôle important, l'histoire n'est pas centrée QUE sur Audrey. Sa maladie a un impact sur toute la famille et chacun le gère à sa façon. Bon en tout cas je vous le recommande mais attention aux âmes sensibles...
            • Melieetleslivres Posté le 23 Mars 2019
              Sophie Kinsella, reine du genre chick-lit -littérature anglaise féminine, dont les rêgles sont strictes : obligatoirement britannique, autodérision, pas forcément de romance mais beaucoup d'humour et de feel-good, et si possible un happy end ; Sophie Kinsella, connue pour sa série des "Confessions d'une accro du Shopping" écrit ici et pour la première fois un roman pour adolescentes. Résumé : Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. Avec son frère Franck, 15 ans, et son petit frère Felix, quatre ans. Elle ne se montre à personne, est terrorrisée si l'on sonne à la porte, si quelqu'un la voit. Ça, c'était avant. Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra. Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde... Mon avis : Tout commence par le portrait de la mère, déjantée à souhait, croyant tout ce qu'il est écrit dans le Daily... Sophie Kinsella, reine du genre chick-lit -littérature anglaise féminine, dont les rêgles sont strictes : obligatoirement britannique, autodérision, pas forcément de romance mais beaucoup d'humour et de feel-good, et si possible un happy end ; Sophie Kinsella, connue pour sa série des "Confessions d'une accro du Shopping" écrit ici et pour la première fois un roman pour adolescentes. Résumé : Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. Avec son frère Franck, 15 ans, et son petit frère Felix, quatre ans. Elle ne se montre à personne, est terrorrisée si l'on sonne à la porte, si quelqu'un la voit. Ça, c'était avant. Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra. Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde... Mon avis : Tout commence par le portrait de la mère, déjantée à souhait, croyant tout ce qu'il est écrit dans le Daily Mail, son cheval de bataille actuel est d'empêcher son fils Frank de jouer à son jeu en ligne alors qu'il va concourir avec son équipe dans un championnat de gamers parce qu'elle a lu que les écrans rendaient les ados accros comme à une drogue. Le père est un peu rêveur, il ne s'impose pas, même s'il n'est pas d'accord avec sa femme. Le petit Felix est adorable, par contre Audrey s'enferme, tous rideaux fermés, dans "la salle de jeux" avec la télé et ses lunettes noires. Le début est assez hilarant, mais soudain on se rend compte que cette ado est prise de crises de panique, est déscolarisée, agoraphobe, a peur de tout le monde sauf de sa famille et de sa psy. Elle a été hospitalisée. C'est une chose qui s'est passée à l'école, trois filles ont été renvoyées. De tout le roman on ne saura jamais ce qui s'est passé, et c'est frustrant. Elle sort de ses problèmes, de ses symptômes avec l'aide de l'ami de son frère, Linus, qui va devenir son petit ami. Sa guérison se fait si rapidement et si simplement que j'en reste baba. Il y a vraiment un problème, là. Mais pour des ados, ça peut être message d'espoir. En tous cas, un livre plein d'humour, distrayant, même pour une adulte comme moi ! Audrey retrouvée - Sophie Kinsella, editions PKT Pocket jeunesse, 300 pages, 2016
              Lire la suite
              En lire moins
            • Katnip12 Posté le 3 Mars 2019
              Audrey Retrouvée est une vraie bouffée de bonne humeur, et pourtant le sujet de fond n'est pas franchement drôle et léger. J'ai eu plaisir à suivre l'histoire d'Audrey qui, à travers l'?il de sa caméra ou depuis derrière ses lunettes, nous trace le portait de sa famille un peu déjantée, stressée, mais surtout aimante et aux réactions parfois exagérées. Certains passages sont tellement drôles ! Le ton est tantôt humoristique, tantôt grave, mais j'ai littéralement enchaîné les pages de ce roman. Audrey, Franck, Anne, Chris, Felix et Linus sont vraiment attachant, si bien qu'on aurait envie de les suivre encore un peu plus longtemps ^^
            • DarineM Posté le 17 Février 2019
              Livre lu en 2018, critique faite pour la plaquette de mon club lecture : " Audrey a quatorze ans et elle porte des lunettes noires en permanence. Elle ne veut pas et elle ne peut pas regarder les autres dans les yeux, hormis son petit frère Félix. Audrey souffre de phobie sociale, d’anxiété généralisée et d’épisodes dépressifs. Déscolarisée, elle ne sort plus de la maison. Sa psychiatre lui demande de faire un flm sur sa vie, et le lecteur découvre alors sa famille, quelque peu loufoque, mais très unie et complice. Le grand frère Franck est fan de jeux vidéo, jusqu’à passer des nuits entières à jouer. La maman, très protectrice, est passionnée par les articles du Daily Mail et y pioche toutes sortes de conseils. Le papa, plutôt cool, a renoncé depuis longtemps à contredire sa femme. Et surtout, il y a Linus, le meilleur ami de Franck, qui va apprivoiser Audrey et qui va l’aider à progresser. Les thèmes abordés sont lourds : l’anxiété, la phobie, la dépression et on pourrait s’attendre à un livre triste et morne. Ce n’est pas le cas, bien au contraire, ce livre est drôle, frais et léger. Audrey est très attachante, elle est pleine de courage et elle veut s’en sortir. Ce livre est une très belle... Livre lu en 2018, critique faite pour la plaquette de mon club lecture : " Audrey a quatorze ans et elle porte des lunettes noires en permanence. Elle ne veut pas et elle ne peut pas regarder les autres dans les yeux, hormis son petit frère Félix. Audrey souffre de phobie sociale, d’anxiété généralisée et d’épisodes dépressifs. Déscolarisée, elle ne sort plus de la maison. Sa psychiatre lui demande de faire un flm sur sa vie, et le lecteur découvre alors sa famille, quelque peu loufoque, mais très unie et complice. Le grand frère Franck est fan de jeux vidéo, jusqu’à passer des nuits entières à jouer. La maman, très protectrice, est passionnée par les articles du Daily Mail et y pioche toutes sortes de conseils. Le papa, plutôt cool, a renoncé depuis longtemps à contredire sa femme. Et surtout, il y a Linus, le meilleur ami de Franck, qui va apprivoiser Audrey et qui va l’aider à progresser. Les thèmes abordés sont lourds : l’anxiété, la phobie, la dépression et on pourrait s’attendre à un livre triste et morne. Ce n’est pas le cas, bien au contraire, ce livre est drôle, frais et léger. Audrey est très attachante, elle est pleine de courage et elle veut s’en sortir. Ce livre est une très belle leçon d’espoir "
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité de votre auteure Sophie Kinsella
            Des comédies irrésistibles et pétillantes par l'auteure de la série phare « L'accro du shopping »