Lisez! icon: Search engine
Autobiographie d'une licorne
Collection : Hors collection
Date de parution : 11/06/2020
Éditeurs :
Syros

Autobiographie d'une licorne

Collection : Hors collection
Date de parution : 11/06/2020

 
Vous savez ce qui est pire que d’être bi (avec 0 expérience côté filles) et orpheline de grand-père ?
C’est d’être bi (avec 0 fille en vue), orpheline de grand-père ET d’avoir...
Vous savez ce qui est pire que d’être bi (avec 0 expérience côté filles) et orpheline de grand-père ?
C’est d’être bi (avec 0 fille en vue), orpheline de grand-père ET d’avoir rendez-vous chez le dentiste.
En fait, il faut juste que je sache par où commencer. Par ce jour où j’ai poussé...
Vous savez ce qui est pire que d’être bi (avec 0 expérience côté filles) et orpheline de grand-père ?
C’est d’être bi (avec 0 fille en vue), orpheline de grand-père ET d’avoir rendez-vous chez le dentiste.
En fait, il faut juste que je sache par où commencer. Par ce jour où j’ai poussé la porte d’un vrai local LGBTQ+ ? Ou par l’ouverture du testament de Papi ? Ça, c’est sûr que ça vous ferait un choc. Il faut toujours commen­cer une histoire par un choc, non ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748527056
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 225 mm
EAN : 9782748527056
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jessienigma 13/01/2023
    C’est un véritable coup de cœur pour moi ! Ca raconte l’histoire de Carmen, qui a été élevée par ses grands-parents et dont le grand-père vient de mourir. Elle nourrit autant d’attirance vers les garçons que les filles et se pose beaucoup de questions et elle se retrouve devant un local LGBTQ+ un jour alors qu’elle allait chez le dentiste. L’auteur soulève pas mal de questionnements sur l’homosexualité ou la bisexualité, surtout dans une petite ville de province où tout se sait. Le sujet est abordé avec légèreté mais en confrontant quand même à des problématiques réelles. Une petite pépite de littérature engagée qui pourra notamment aider des adolescents en mal être ou en questionnement sur le sujet.
  • LaurineCaron 20/06/2022
    Une histoire qui présente un bon équilibre entre des réalités parfois difficiles et de bons sentiments. Carmen le personnage principal est une ado attachante avec des défauts sans tomber dans des clichés éculés. C’est un ouvrage qui sera proposé à mes élèves de lycée dans le cadre d’une valise sur le thème « diversité et altérité » et il me semble pertinent dans le sens où si le sujet de l’orientation sexuelle y est abordé c’est loin d’être le sujet unique de ce roman. J’aime l’idée que ce soit un aspect patois tant d’autres dans la vie d’une ado lambda.
  • Clem1909 13/05/2022
    J ai été enchantée de faire la connaissance de Carmen. Adolescente de 16 ans qui, même si elle affiche une certaine assurance au sujet de sa sexualité les choses ne sont pas si simple en réalité. On la suit dans ses réflexions, ses hésitations, toutes ses émotions qui font partie de toutes les adolescent(e)s ! L'histoire est vraie, juste, jamais pathétique !! Vive l'amour même à l'adolescence !
  • Ambre93 06/11/2020
    Magnifique livre !! Pleins de peps, et de situation tellement vrai !! J’ai beaucoup aimé cet univers
  • Lesperanza 05/11/2020
    J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, car c'est le style de lecture légère que j'aime bien, et je saisis toujours l'occasion de découvrir des romans sur l'adolescence où j'ai de fortes chances de m'identifier au personnage principal... Et j'ai beaucoup aimé, au final !! :) Ce livre est centré sur Carmen, une adolescente ayant été élevée par ses grands-parents. A travers humour, questionnements, secrets de famille et premières relations, j'ai passé un très bon moment, honnêtement !! Ce n'est pas un coup de cœur mais je vous le conseille vivement ! J'ai aimé dès les premières pages, et je me suis très, TRÈS, rapidement attachée à Carmen, car je m'y suis identifiée. Même si je vis dans une grande ville (contrairement à elle) et qu'on n'a pas du tout la même situation familiale, j'ai presque son âge (Carmen a seize ans, moi quinze, et on est toutes les deux en Seconde !), et surtout les mêmes préoccupations d'ado. ^^' Par exemple, quand elle désire Pascale à un moment, je m’y suis étrangement identifiée. Elle ne comprend pas qu’est-ce qui lui arrive, pourquoi elle ressent cela, et j’ai vécu quelque chose d’un peu similaire. Et je ne m'étais pas comprise non plus car ça... J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, car c'est le style de lecture légère que j'aime bien, et je saisis toujours l'occasion de découvrir des romans sur l'adolescence où j'ai de fortes chances de m'identifier au personnage principal... Et j'ai beaucoup aimé, au final !! :) Ce livre est centré sur Carmen, une adolescente ayant été élevée par ses grands-parents. A travers humour, questionnements, secrets de famille et premières relations, j'ai passé un très bon moment, honnêtement !! Ce n'est pas un coup de cœur mais je vous le conseille vivement ! J'ai aimé dès les premières pages, et je me suis très, TRÈS, rapidement attachée à Carmen, car je m'y suis identifiée. Même si je vis dans une grande ville (contrairement à elle) et qu'on n'a pas du tout la même situation familiale, j'ai presque son âge (Carmen a seize ans, moi quinze, et on est toutes les deux en Seconde !), et surtout les mêmes préoccupations d'ado. ^^' Par exemple, quand elle désire Pascale à un moment, je m’y suis étrangement identifiée. Elle ne comprend pas qu’est-ce qui lui arrive, pourquoi elle ressent cela, et j’ai vécu quelque chose d’un peu similaire. Et je ne m'étais pas comprise non plus car ça arrive comme ça, c'est bref, ça ne dure pas. Juste le temps d’une soirée par exemple... Je me suis aussi identifiée à Carmen quand elle culpabilise de ressentir certaines choses, par exemple du soulagement au départ de Charlotte. Ou quand elle parle à Maguelonne, elle reproche certaines choses à Charlotte et s'en veut d’être aussi "mesquine". J’ai pas vécu de même situation mais ça m’arrive aussi tellement souvent de ressentir des sentiments et de m’en vouloir. J’ai h24 l’impression d’être égoïste ou pathétique... J'ai sinon aimé le fait que ce soit un livre écrit récemment, car je connaissais les séries et artistes qu'elle citait, et je trouve ça super chouette aha ;) J'avais les références quand elle parlait de Sex Education ou Stranger Things. Ou quand Charlotte mentionne Lomepal ! Ça me rapproche des personnages, et j'adore ça ! Je me dis "Tiens, moi aussi je regarde ! On pourrait devenir potes !" Après, au début de l'histoire, il y a un truc qui m’a un peu gêné. C’est que le récit se passe assez récemment, en 2018. Et pourtant la perception de l’homosexualité par Carmen (au début du roman) est très différente de la mienne. J’ai des amis très ouverts, je ne suis pas gênée de leur en parler. Et j’ai même pleins de connaissances de la communauté LGBT. L’autre jour deux filles s’embrassaient devant mon lycée et je voyais ça comme quelque chose de complètement normal, personnellement. Je n'étais pas spécialement étonnée, surprise, ou même mal à l'aise en les voyant. Est-ce parce que je suis dans une grande ville, une métropole ? Bon, probablement. M'enfin du coup j’ai eu l’impression que c'était un peu deux mondes différents. Même si par la suite, Maguelonne ainsi que la grand-mère de Carmen ont très bien réagi vis-à-vis de son coming out, et que c’est une très bonne chose :) (on veut tous une mamie comme ça avouez ! non sans rire, Carmen a de la chance de l'avoir !) Sinon, je voulais juste dire vis-à-vis de Charlotte... le fait qu’on la chasse de chez elle m’a fait penser à Les Maux Bleus, un des premiers livres que j’ai lu qui parlait d’homosexualité et qui dénonçait l’homophobie. J’ai pas les mots pour dire à quel point ça me dégoûte que des parents puissent mettre leur enfant dehors simplement parce qu’il n’est pas hétéro... Ça me dépasse, et je prends conscience de ma chance d'avoir des parents ouverts d'esprit. Enfin bon. Si je commence à parler de ça, je pourrais remplir des pages :') Derniers mots pour dire qu'à la fin j'ai été très fière de Carmen. Elle a eu une évolution durant l’histoire qui est franchement incroyable !! Je l’admire profondément :) Bref longue critique, mais pour vous dire que même si ce n'est pas un immense coup de cœur, c'est un roman très sympathique qui retranscrit avec brio les sentiments réalistes que l'on éprouve à l'adolescence. Très chouette découverte pour ma part :)
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Syros, la newsletter alternative !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !