Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221189115
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Baad

Collection : La Bête noire
Date de parution : 04/05/2016

 

« BAAD » : Homme mauvais, violent, cruel avec les femmes.
BARBARIE Des jolies petites filles, vêtues de tenues d’apparat, apprêtées pour des noces de sang.
ABOMINATION Deux femmes, deux mères. À Kaboul, Nahid se bat pour empêcher le mariage de sa fille, dix ans, avec un riche Occidental. À Paris, les...

« BAAD » : Homme mauvais, violent, cruel avec les femmes.
BARBARIE Des jolies petites filles, vêtues de tenues d’apparat, apprêtées pour des noces de sang.
ABOMINATION Deux femmes, deux mères. À Kaboul, Nahid se bat pour empêcher le mariage de sa fille, dix ans, avec un riche Occidental. À Paris, les enfants de Nicole, ex-agent des services secrets, ont été enlevés. Pour les récupérer, elle doit retrouver un chimiste en fuite, inventeur d’une nouvelle drogue de synthèse.
AFFRONTEMENT Il se croit protégé par ses réseaux et sa fortune, par l’impunité qui règne en Afghanistan. Mais il reste encore dans ce pays des policiers déterminés à rendre la justice, comme l’incorruptible chef de la brigade criminelle, le qomaandaan Kandar.
DÉFLAGRATION Nicole et Nahid aiguisent leurs armes. Pour triompher, elles mentiront, tortureront et tueront. Car une mère aimante est une lionne qui peut se faire bourreau.

« Il fallait oser inventer un tel flic.» Le JDD.
« Un voyage à couper le souffle.» Christian Rappolt, librairie Wachenheim.
« Un incorruptible badass au pays des talibans. » Benoît Minville, Rural noir, libraire Fnac Défense.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221189115
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm
Robert Laffont
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bartzella Posté le 21 Septembre 2021
    Bienvenue au coeur d'une contrée de poussière, de bruits, d'odeurs et de paysages lunaires. Bienvenue dans Baad. Quel voyage dépaysant ! Il y a de nombreux personnages ayant des fonctions variées dans ce livre et cela m'a pris un bon moment à tous les départager, car ces noms sont longs, un peu compliqués et se ressemblent tous. Heureusement, se trouve une liste des personnages principaux à la fin pour nous aider à mieux s'y repérer. Une fois cela fait, on rentre plus dans l'histoire. On sent que l'auteur maîtrise très bien son sujet et c'est avec beaucoup d'intérêt que nous découvrons ainsi une petite portion de ce qu'est l'Afghanistan d'aujourd'hui. Un lieu peut-être un peu méconnu pour nous, Occidentaux, et tout à la fois intriguant. Une longue histoire, tellement de déchirements entre les clans, peuples et ethnies diversifiés ce de pays ! Ce roman, à travers une enquête policière, nous apprend une panoplie d'éléments sur ce pays qui pourrait sans doute être grandiose et magnifique s'il n'était morcelé de toutes ces chicanes, déchiqueté par toute cette destruction. Il y a bien longtemps que ses habitants n'y ont pas vécu en paix et on le ressent à travers le personnage unique... Bienvenue au coeur d'une contrée de poussière, de bruits, d'odeurs et de paysages lunaires. Bienvenue dans Baad. Quel voyage dépaysant ! Il y a de nombreux personnages ayant des fonctions variées dans ce livre et cela m'a pris un bon moment à tous les départager, car ces noms sont longs, un peu compliqués et se ressemblent tous. Heureusement, se trouve une liste des personnages principaux à la fin pour nous aider à mieux s'y repérer. Une fois cela fait, on rentre plus dans l'histoire. On sent que l'auteur maîtrise très bien son sujet et c'est avec beaucoup d'intérêt que nous découvrons ainsi une petite portion de ce qu'est l'Afghanistan d'aujourd'hui. Un lieu peut-être un peu méconnu pour nous, Occidentaux, et tout à la fois intriguant. Une longue histoire, tellement de déchirements entre les clans, peuples et ethnies diversifiés ce de pays ! Ce roman, à travers une enquête policière, nous apprend une panoplie d'éléments sur ce pays qui pourrait sans doute être grandiose et magnifique s'il n'était morcelé de toutes ces chicanes, déchiqueté par toute cette destruction. Il y a bien longtemps que ses habitants n'y ont pas vécu en paix et on le ressent à travers le personnage unique et génial du qomaandaan Kandar. Si tous les policiers pouvaient être comme lui ! On l'aime, cet homme. Honnête, intègre, qui fait tout ce qu'il peut pour rendre un peu de justice en ce pays corrompu par tout un chacun, peu importe son titre ou sa position dans la communauté, chacun étant prêt n'importe quand à vendre son voisin, à retourner sa veste s'il venait qu'à flairer le moindre avantage. En cette contrée assez pauvre, c'est encore et toujours, là aussi, l'argent et l'appât du gain qui mène le monde. La loi du plus fort. Le chantage...la corruption à tous les niveaux. Un monde dangereux. L'enquête se divise en deux parties et traite de deux sujets; meurtres de fillettes à Kaboul et cartel de drogue. L'une débute en France, mettant en scène la commissaire Nicole Laguna, l'autre en Afghanistan avec Kandar pour dénicher le meurtrier des fillettes. Les deux parties se rejoindront plus tard, leur affaire ayant un lien entre elles. On y trouve également la partie de Nahid - mère de Badria, la dernière fillette "achetée" de force - mais peu présente dans le roman, contrairement à ce que la quatrième de couverture laisse entendre. J'aurais aimé que l'histoire de Nahid soit un peu plus développée, qu'elle prenne plus de place, qu'elle soit plus enragée, mais il faut bien sûr tenir compte de ses ressources... J'ai trouvé l'enquête en tant que telle plus ou moins spéciale. Ce qui fait qu'elle est unique et rare, c'est le lieu où celle-ci se déroule, son contexte politique. On est dans un monde et un environnement tout-à-fait nouveau et cela la rend passionnante. Malheureusement, on y voit également quel sort est réservé aux femmes de façon générale dans ce pays lointain. Sans pitié. Cela est très choquant et éprouvant. Cela nous atteint. C'est épouvantable. Je décrirais ce roman comme étant PERCUTANT et le recommanderais sans hésiter. J'ai eu l'impression de voyager, même si c'est au pays du BAAD. Il y a de l'action. De la bagarre. Des combines. Les personnages sont attachants, Nicole aussi qui a vraiment du "guts" ! Bien heureuse d'avoir trouvé ce titre grâce à Babelio !
    Lire la suite
    En lire moins
  • TYLERD Posté le 17 Août 2021
    C'est un thriller bien lourd et classique (un tueur ignoble, deux super-flics). Mais on ressent une maitrise de tout le contexte (géographie, histoire, modes de vies, psychologies et perversité des personnages...). C'est une immersion dans une société afghane animale, brutale et perverse, ou les femmes sont des objets. On en ressort secoué par toute cette violence, mais c'est un vrai coup de cœur. !
  • EmiC Posté le 3 Août 2021
    Deuxième tome d'une trilogie, du moins pour le moment. Du coup je la lis dans le désordre mais en soit cela n'a pas empêché ma lecture. Même si je me suis un peu spoilé le premier tome ! Nous sommes en Afghanistan de nos jours, un meurtrier de fillettes, particulièrement glauque, sévit dans la capitale Kaboul. C'est une véritable course contre la montre qui s'engage pour le Qomaandaan Kandar et son équipe. Il s'agit de découvrir l'identité de ce monstre et surtout de le mettre hors d'état de nuire quelqu'en soit le prix. Pour Nicole Laguna rien n'est rose, elle vient de se faire enlever par la mafia en plein coeur de Paris, avec toute sa famille. Elle passe un contrat avec un parrain, mais je n'en dirai pas plus au risque de trop en dévoiler. Il y a du rythme dans les pages de ce polar afghan écrit par un français. Je ne me suis pas ennuyée une seconde ! Les chapitres sont courts et percutants, quoi de mieux pour gloutonner un livre ! Les personnages sont intrigants et j'ai hâte de les découvrir à nouveau dans la prochaine enquête de ce duo.
  • collectifpolar Posté le 28 Novembre 2020
    Afghanistan. Oussama a dix jours pour retrouver et sauver la petite Badria, enlevée à Kaboul par les hommes de Baad, des bourreaux de femmes. Nicole, ex-agent de la DGSE, dispose du même temps pour démasquer un trafiquant d'héroïne. Fascinée par l’Afghanistan depuis ma découverte de Khaled Hosseini, ce roman paru chez LAFFONT dans la série « LA BÊTE NOIRE » confirme un peu plus mon attrait pour ce pays. Loin des poncifs véhiculés par les médias et à travers divers auteurs on peut découvrir une toute autre dimension de ce pays. Cette intrigue passionnante où se mêle enquête mais aussi le quotidien des Afghans, nous porte du début à la fin. L’écriture est juste parfaite et la connaissance des us et coutumes de ce pays est présente à chaque instant. Vous le comprendrez j’ai été transportée dans ce pays par la force des mots de cet auteur. Ne passez pas à côté franchement ! Ah oui ce roman a reçu lePrix du meilleur polar des lecteurs de Points 2017.
  • Scribe Posté le 5 Octobre 2020
    Baad de Cédric Bannel. L'avantage de fréquenter assidûment une petite bibliothèque comme celle de mon village, c'est que l'on peut y trouver d'anciennes pépites. C'est le cas lorsque dans l'étagère des Thrillers j'ai découvert ce livre Baad de Cédric Bannel. «  Violence et corruption, talibans vicieux, femmes asservies, trafic de drogue , mais également loyauté, solidarité : la fiction colle à la réalité . » Ce cocktail explosif ne pouvait qu'attirer mon attention. Je ne l'ai absolument pas regretté, bien qu'il faut vous l'avouer, des chapitres sont quelques fois difficiles à digérer et vous donneront peut-être quelques cauchemars. A Kaboul, le Qomaandan Oussama Kandar, ancien sniper de Massoud, patron de la brigade criminelle est informé de la découverte sur un tas d'ordures dans un bidonville, d'un troisième cadavre d'une petite fille. Les premiers indices laissent à penser qu'elle a été violée puis tuée avec une lame effilée. Pour ce chef de brigade ces crimes commis en moins de jours, sont ceux d'un tueur en série. Pour mettre fin à cette situation il doit rapidement identifier le tueur qui sans nul doute va récidiver. Dans une ville métropolitaine, cette situation criminelle, bien que complexe est relativement simple à traiter. Ici comme... Baad de Cédric Bannel. L'avantage de fréquenter assidûment une petite bibliothèque comme celle de mon village, c'est que l'on peut y trouver d'anciennes pépites. C'est le cas lorsque dans l'étagère des Thrillers j'ai découvert ce livre Baad de Cédric Bannel. «  Violence et corruption, talibans vicieux, femmes asservies, trafic de drogue , mais également loyauté, solidarité : la fiction colle à la réalité . » Ce cocktail explosif ne pouvait qu'attirer mon attention. Je ne l'ai absolument pas regretté, bien qu'il faut vous l'avouer, des chapitres sont quelques fois difficiles à digérer et vous donneront peut-être quelques cauchemars. A Kaboul, le Qomaandan Oussama Kandar, ancien sniper de Massoud, patron de la brigade criminelle est informé de la découverte sur un tas d'ordures dans un bidonville, d'un troisième cadavre d'une petite fille. Les premiers indices laissent à penser qu'elle a été violée puis tuée avec une lame effilée. Pour ce chef de brigade ces crimes commis en moins de jours, sont ceux d'un tueur en série. Pour mettre fin à cette situation il doit rapidement identifier le tueur qui sans nul doute va récidiver. Dans une ville métropolitaine, cette situation criminelle, bien que complexe est relativement simple à traiter. Ici comme nous dit Cédric Bannel, en Afghanistan rien n'est simple. Le moins que l'on puisse dire en ayant terminé ce livre, c'est pour ce Qomaadan et son équipe fidèle, rien ne va être simple et les obstacles nombreux vont devoir être surmontés. A l'autre bout de la planète à Paris, Nicole Laguna commissaire, spécialisée dans la lutte contre les grands criminels, ancienne officière de la DGSE, se retrouve confrontée à Alfredo Vipere, chef suprême de la Cupola , organe de contrôle de toutes les mafias Italiennes recherché par toutes les polices du monde entier. Celui-ci a fait enlever et détenir son mari et ses deux enfants en otage qu'il menace de tuer si elle ne réussit pas à identifier et mettre hors d'état de nuire son concurrent direct, un chimiste qui s'apprête à inonder le monde avec une nouvelle drogue neige, mélange d'héroïne et de cocaïne. La chasse à l'homme ne se révèle pas des plus facile, compte-tenu que ce chimiste a délibérément choisi la clandestinité en faisant un nettoyage de son passé, du moins c'est ce qu'il pensé. Tout au long de ce récit ou nous allons voyager de France en Italie puis en Afghanistan, Cédric Bannel nous présente de nombreux personnages dont il prendra le soin, merci à lui, de communiquer la liste et leur identification à la fin de son roman. Cédric Bannel nous immerge dans un pays qu'il connaît bien l'Afghanistan et nous rend témoin des violences les plus crues, des conditions de vie notamment pour les femmes qui sont mariées, très jeunes contre leur gré, battues, violées, humiliées sous leur burqa imposée par des religieux intégristes dévoyés. Il nous invitent à prendre connaissance de la corruption institutionnalisée et nous fait rêver à la beauté de ces territoires ou les grands bouddhas de Bamyan ont été dynamités, et comprendre la solidarité de ces guerriers de toujours ayant battu tout ceux qui sont venus combattre sur son territoire , Russes , Talibans et extrémistes. Nous suivons, les pires individus, les meilleurs aussi, et tout un petit peuple soumis à la loi du plus fort subsistant en gagnant quelques Afghanis pour se nourrir et subvenir à leur famille. L'on constate que l'homme n'a pas grande valeur dans ce pays ou les crimes d'honneur sont considérés comme légaux en justice ou les rivalités tribales sont toujours présentes. Dans ce livre vous suivrez chapitre après chapitre les dix jours de Badria, une petite fille, la dernière enlevée pour être consommée par ce sérial killer Français. Vous prendrez conscience de la corruption à tous les étages de la police, de la compromission des élites et vous serez bousculé par les scènes de violences, espérant que tout celles-ci ne soient que fiction. Toutefois, la réalité dépasse souvent la fiction. C'est avec un réel soulagement que j'ai fini ce livre en suivant cette enquête passionnante de bout en bout et en ayant apprécié cette rencontre avec ce Qomaandaan Oussama Kandar, policier intègre, respectueux et amoureux de sa femme et excellent tireur qui redore le blason de la police à Kaboul en œuvrant pour la Paix et qui d'une certaine manière met tout en œuvre pour l'obtenir. Si n'avez pas lu Baad de Cédric Bannel, courez vite à votre bibliothèque préférée ou chez votre libraire. Bien à vous.
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.