RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Bad

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265117112
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 210 mm
            Bad

            Laura CONTARTESE (Traducteur)
            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 06/06/2019
            Se débarrasser de Beth, sa soeur jumelle riche et belle, fut chose facile pour Alvie Knightly… après tout, une chute est vite arrivée. En revanche, prendre sa place se révèle beaucoup plus difficile.
            Dans un moment d’inattention et de débauche, Alvie s’est fait dépouiller de sa nouvelle fortune par son amant,...
            Se débarrasser de Beth, sa soeur jumelle riche et belle, fut chose facile pour Alvie Knightly… après tout, une chute est vite arrivée. En revanche, prendre sa place se révèle beaucoup plus difficile.
            Dans un moment d’inattention et de débauche, Alvie s’est fait dépouiller de sa nouvelle fortune par son amant, disparu depuis. Grâce à Tinder, elle finit par le localiser à Rome et se met aussitôt à sa poursuite. Mais un autre événement risque fort de lui compliquer la vie : le corps de sa soeur vient d’être découvert et Alvie alias Beth est désormais le suspect numéro un.
            Prête à tout et forte d’une imagination sans pareil, Alvie commence un drôle de jeu, avec la police à ses trousses.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265117112
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 210 mm

            Ils en parlent

            « Drôle, féroce et fabuleux » 
            Booklist

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • iris29 Posté le 12 Septembre 2019
              #9835; She' s BAD, she's BAD...#9835; Ah, ça , c'est sûr , Alvie , elle est vraiment bad jusqu'au bout de ses ongles manucurés... On l'avait laissée à la fin du tome 1 ( MAD ), plaquée par son Nino, lequel s'était carapaté (pas idiot !) avec la valise aux deux millions de dollars, la super voiture . Ils avaient laissé, à leur actif, un certain nombre de cadavres derrière eux. Nous voilà , donc avec une Alvina " vénére" qui va poursuivre Nino, le tueur à gage de la mafia, jusqu' à Rome grâce à l'application Tinder. Du côté de Nino, on ne sait pas trop sur quel pied danser. L'a t'il plaquée pour l'argent ou, (comme il l'affirme ) , pour tester sa "débrouillardise" dans le crime en vue d'une future association ? Ce tome démarre sur les chapeaux de roue, le rythme est trépident , ce en quoi , c'est magistralement réussi car le lecteur a l'impression d'être sous cocaïne , comme Alvina... Alvina qui passe d'une idée à une autre , incapable de se poser trois secondes et surtout de réfléchir, enchaînant les décisions stupides . J'ai moins aimé ce tome-ci, le trouvant superficiel . Il me semble... #9835; She' s BAD, she's BAD...#9835; Ah, ça , c'est sûr , Alvie , elle est vraiment bad jusqu'au bout de ses ongles manucurés... On l'avait laissée à la fin du tome 1 ( MAD ), plaquée par son Nino, lequel s'était carapaté (pas idiot !) avec la valise aux deux millions de dollars, la super voiture . Ils avaient laissé, à leur actif, un certain nombre de cadavres derrière eux. Nous voilà , donc avec une Alvina " vénére" qui va poursuivre Nino, le tueur à gage de la mafia, jusqu' à Rome grâce à l'application Tinder. Du côté de Nino, on ne sait pas trop sur quel pied danser. L'a t'il plaquée pour l'argent ou, (comme il l'affirme ) , pour tester sa "débrouillardise" dans le crime en vue d'une future association ? Ce tome démarre sur les chapeaux de roue, le rythme est trépident , ce en quoi , c'est magistralement réussi car le lecteur a l'impression d'être sous cocaïne , comme Alvina... Alvina qui passe d'une idée à une autre , incapable de se poser trois secondes et surtout de réfléchir, enchaînant les décisions stupides . J'ai moins aimé ce tome-ci, le trouvant superficiel . Il me semble que dans le premier , j'étais arrivée (si, si...) à m'attacher à ce personnage. Elle était égoïste,certes mais surtout , elle était drôle, tellement drôle ! Irrévérencieuse, vulgaire, crue, méchante , mais tellement drôle ... Je ne suis pas sûre que la poursuite de Nino méritait un roman entier... Mais je me jetterai tout de même sur le tome 3 avec un immense plaisir, parce que des personnages aussi " barrés" que ça , on n'en croise pas tous les jours dans la littérature. Une série Anglaise, trash et foldingue, à ne pas mettre entre toutes les mains, mais si vous aimez Despentes, , courrez chez votre libraire... Challenge Mauvais genres.
              Lire la suite
              En lire moins
            • iris29 Posté le 12 Septembre 2019
              #9835; She' s BAD, she's BAD...#9835; Ah, ça , c'est sûr , Alvie , elle est vraiment bad jusqu'au bout de ses ongles manucurés... On l'avait laissée à la fin du tome 1 ( MAD ), plaquée par son Nino, lequel s'était carapaté (pas idiot !) avec la valise aux deux millions de dollars, la super voiture . Ils avaient laissé, à leur actif, un certain nombre de cadavres derrière eux. Nous voilà , donc avec une Alvina " vénére" qui va poursuivre Nino, le tueur à gage de la mafia, jusqu' à Rome grâce à l'application Tinder. Du côté de Nino, on ne sait pas trop sur quel pied danser. L'a t'il plaquée pour l'argent ou, (comme il l'affirme ) , pour tester sa "débrouillardise" dans le crime en vue d'une future association ? Ce tome démarre sur les chapeaux de roue, le rythme est trépident , ce en quoi , c'est magistralement réussi car le lecteur a l'impression d'être sous cocaïne , comme Alvina... Alvina qui passe d'une idée à une autre , incapable de se poser trois secondes et surtout de réfléchir, enchaînant les décisions stupides . J'ai moins aimé ce tome-ci, le trouvant superficiel . Il me semble... #9835; She' s BAD, she's BAD...#9835; Ah, ça , c'est sûr , Alvie , elle est vraiment bad jusqu'au bout de ses ongles manucurés... On l'avait laissée à la fin du tome 1 ( MAD ), plaquée par son Nino, lequel s'était carapaté (pas idiot !) avec la valise aux deux millions de dollars, la super voiture . Ils avaient laissé, à leur actif, un certain nombre de cadavres derrière eux. Nous voilà , donc avec une Alvina " vénére" qui va poursuivre Nino, le tueur à gage de la mafia, jusqu' à Rome grâce à l'application Tinder. Du côté de Nino, on ne sait pas trop sur quel pied danser. L'a t'il plaquée pour l'argent ou, (comme il l'affirme ) , pour tester sa "débrouillardise" dans le crime en vue d'une future association ? Ce tome démarre sur les chapeaux de roue, le rythme est trépident , ce en quoi , c'est magistralement réussi car le lecteur a l'impression d'être sous cocaïne , comme Alvina... Alvina qui passe d'une idée à une autre , incapable de se poser trois secondes et surtout de réfléchir, enchaînant les décisions stupides . J'ai moins aimé ce tome-ci, le trouvant superficiel . Il me semble que dans le premier , j'étais arrivée (si, si...) à m'attacher à ce personnage. Elle était égoïste,certes mais surtout , elle était drôle, tellement drôle ! Irrévérencieuse, vulgaire, crue, méchante , mais tellement drôle ... Je ne suis pas sûre que la poursuite de Nino méritait un roman entier... Mais je me jetterai tout de même sur le tome 3 avec un immense plaisir, parce que des personnages aussi " barrés" que ça , on n'en croise pas tous les jours dans la littérature. Une série Anglaise, trash et foldingue, à ne pas mettre entre toutes les mains, mais si vous aimez Despentes, , courrez chez votre libraire... Challenge Mauvais genres.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cookie4444 Posté le 11 Septembre 2019
              Après pleins de cadavres sur le dos, on retrouve Alvie qui s’est débarrassée de sa sœur jumelle Beth et qui a pris enfin pris sa vie de rêve. Mais force de constater c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait de garder l’identité de Beth. On retrouve Alvie complément déboussolée, seule et trahie par son partenaire de crime Nino qui l’a abandonné au Ritz de Londres en lui volant bien sûr sa voiture, son argent et ses vêtements. BAD sera donc la quête, à la poursuite de Nino pour se venger. Et oui c’est quand même Alvie Knightly ! Alors, forcément sa route sera complément déjantée comme on aime parsemé de crimes. En plus, la police a retrouvé le corps de Beth, l’étau se resserre, alors comment Alvie va s’en sortir ? Et comment va t-elle retrouver Nino, qui peut être n’importe où dans la planète ? Je vous laisse bien sûr le découvrir 😉 Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai aimé la suite, le rythme est excellent. Chloé Esposito a pris soin de faire le même rythme du début du tome 1 , un rythme frénétique que j’ai adoré et qui ne s’essouffle pas comme au premier tome. Je... Après pleins de cadavres sur le dos, on retrouve Alvie qui s’est débarrassée de sa sœur jumelle Beth et qui a pris enfin pris sa vie de rêve. Mais force de constater c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait de garder l’identité de Beth. On retrouve Alvie complément déboussolée, seule et trahie par son partenaire de crime Nino qui l’a abandonné au Ritz de Londres en lui volant bien sûr sa voiture, son argent et ses vêtements. BAD sera donc la quête, à la poursuite de Nino pour se venger. Et oui c’est quand même Alvie Knightly ! Alors, forcément sa route sera complément déjantée comme on aime parsemé de crimes. En plus, la police a retrouvé le corps de Beth, l’étau se resserre, alors comment Alvie va s’en sortir ? Et comment va t-elle retrouver Nino, qui peut être n’importe où dans la planète ? Je vous laisse bien sûr le découvrir 😉 Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai aimé la suite, le rythme est excellent. Chloé Esposito a pris soin de faire le même rythme du début du tome 1 , un rythme frénétique que j’ai adoré et qui ne s’essouffle pas comme au premier tome. Je trouve que c’est une suite réussie où j’ai pris plaisir à retrouver Alvie encore plus déjantée avec ses idées folles pour retrouver Nino. BAD est construit sous forme de flash back, où se mêlent le passé de l’histoire d’Alvie avant tout ces événements, mais aussi les quelques jours avant la trahison de Nino avec celle bien sûr du présent. Et j’ai beaucoup aimé, ils permettent de nous éclairer sur la personnalité d’Alvie. La fin de BAD ne m’a pas déçue contrairement à Mad. Alors, j’ai hâte de retrouver les frasques d’Alvie pour un 3eme tome. Et de la voir sur les écrans, et oui les droits ont été acheté pour une adaptation cinématographique.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cookie4444 Posté le 11 Septembre 2019
              Après pleins de cadavres sur le dos, on retrouve Alvie qui s’est débarrassée de sa sœur jumelle Beth et qui a pris enfin pris sa vie de rêve. Mais force de constater c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait de garder l’identité de Beth. On retrouve Alvie complément déboussolée, seule et trahie par son partenaire de crime Nino qui l’a abandonné au Ritz de Londres en lui volant bien sûr sa voiture, son argent et ses vêtements. BAD sera donc la quête, à la poursuite de Nino pour se venger. Et oui c’est quand même Alvie Knightly ! Alors, forcément sa route sera complément déjantée comme on aime parsemé de crimes. En plus, la police a retrouvé le corps de Beth, l’étau se resserre, alors comment Alvie va s’en sortir ? Et comment va t-elle retrouver Nino, qui peut être n’importe où dans la planète ? Je vous laisse bien sûr le découvrir 😉 Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai aimé la suite, le rythme est excellent. Chloé Esposito a pris soin de faire le même rythme du début du tome 1 , un rythme frénétique que j’ai adoré et qui ne s’essouffle pas comme au premier tome. Je... Après pleins de cadavres sur le dos, on retrouve Alvie qui s’est débarrassée de sa sœur jumelle Beth et qui a pris enfin pris sa vie de rêve. Mais force de constater c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait de garder l’identité de Beth. On retrouve Alvie complément déboussolée, seule et trahie par son partenaire de crime Nino qui l’a abandonné au Ritz de Londres en lui volant bien sûr sa voiture, son argent et ses vêtements. BAD sera donc la quête, à la poursuite de Nino pour se venger. Et oui c’est quand même Alvie Knightly ! Alors, forcément sa route sera complément déjantée comme on aime parsemé de crimes. En plus, la police a retrouvé le corps de Beth, l’étau se resserre, alors comment Alvie va s’en sortir ? Et comment va t-elle retrouver Nino, qui peut être n’importe où dans la planète ? Je vous laisse bien sûr le découvrir 😉 Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai aimé la suite, le rythme est excellent. Chloé Esposito a pris soin de faire le même rythme du début du tome 1 , un rythme frénétique que j’ai adoré et qui ne s’essouffle pas comme au premier tome. Je trouve que c’est une suite réussie où j’ai pris plaisir à retrouver Alvie encore plus déjantée avec ses idées folles pour retrouver Nino. BAD est construit sous forme de flash back, où se mêlent le passé de l’histoire d’Alvie avant tout ces événements, mais aussi les quelques jours avant la trahison de Nino avec celle bien sûr du présent. Et j’ai beaucoup aimé, ils permettent de nous éclairer sur la personnalité d’Alvie. La fin de BAD ne m’a pas déçue contrairement à Mad. Alors, j’ai hâte de retrouver les frasques d’Alvie pour un 3eme tome. Et de la voir sur les écrans, et oui les droits ont été acheté pour une adaptation cinématographique.
              Lire la suite
              En lire moins
            • SaveurLitteraire Posté le 9 Septembre 2019
              A l’heure où j’ai entamé Bad, ça faisait un an tout rond que j’avais découvert la plume de Chloé Esposito avec le premier de sa trilogie, vous vous souvenez peut-être de Mad ? Cette fois encore, je récidive en me jetant sur le deuxième opus des aventures de la jumelle maléfique, Alvie. Comme pour le premier tome, quel succulent délice que de lire la narration tout en finesse (c’est-à-dire quasi inexistante) d’Alvie, ponctué par son humour particulier qui rythme les pages, et sa vulgarité que l’on ne présente plus ! Grâce au premier chapitre intitulé Avertissement, l’auteure resitue l’histoire dans son contexte pour les lecteurs qui découvrent Alvie, tout en y mettant déjà le ton. D’ailleurs, même si Bad est le second d’une trilogie, cet avertissement qui sert de départ permet au lecteur de lire le roman comme un standalone. Déjantée comme tout, rancunière et déterminée comme jamais à retrouver Nino après les derniers événements au Ritz. C’est dans un état piteux et franchement pas joli à voir que l’on retrouve la jumelle ratée dans son parcours pour mettre la main sur son amant. Comme une marque de fabrique chez Alvie, les scènes de sexe ou de débauche s’enchaînent. Je vous le... A l’heure où j’ai entamé Bad, ça faisait un an tout rond que j’avais découvert la plume de Chloé Esposito avec le premier de sa trilogie, vous vous souvenez peut-être de Mad ? Cette fois encore, je récidive en me jetant sur le deuxième opus des aventures de la jumelle maléfique, Alvie. Comme pour le premier tome, quel succulent délice que de lire la narration tout en finesse (c’est-à-dire quasi inexistante) d’Alvie, ponctué par son humour particulier qui rythme les pages, et sa vulgarité que l’on ne présente plus ! Grâce au premier chapitre intitulé Avertissement, l’auteure resitue l’histoire dans son contexte pour les lecteurs qui découvrent Alvie, tout en y mettant déjà le ton. D’ailleurs, même si Bad est le second d’une trilogie, cet avertissement qui sert de départ permet au lecteur de lire le roman comme un standalone. Déjantée comme tout, rancunière et déterminée comme jamais à retrouver Nino après les derniers événements au Ritz. C’est dans un état piteux et franchement pas joli à voir que l’on retrouve la jumelle ratée dans son parcours pour mettre la main sur son amant. Comme une marque de fabrique chez Alvie, les scènes de sexe ou de débauche s’enchaînent. Je vous le dis, si ça avait été un autre livre, j’aurais refermé le tout sans m’attarder, mais ce que j’aime chez cette trilogie, c’est ce côté parodique de certains autres romans dont on ne cite jamais le nom. On y retrouve des références à certains romans érotiques, et tourné de cette manière, les très (trop ?) nombreuses scènes de sexe ne m’irritent finalement pas. Peu de personnages par ici, ou peu de personnages avec qui l’on va s’entendre longtemps, puisque la plupart n’est qu’un passage de deux ou trois chapitres. On aura quand même la désagréable occasion de recroiser la marâtre des jumelles Alvie et Beth, que l’on déteste encore plus ou pas, selon le point de vue. La mégère nous offre quand même des moments de rire, on lui doit bien un merci ! Dans ces presque 400 pages, je vous dirais qu’il y a au final peu d’action, qu’Alvie elle-même tourne en rond, ce qui parfois se ressentir dans les chapitres. C’est à ce moment que l’humour et la narration façon Alvie ravive toujours la flamme qui donne envie de poursuivre. Si Alvie réussit enfin à mettre la main sur son amant fugueur de Nino, comment vous dire, ce n’est pas pour autant que les choses vont bien se passer. Sans compter que tout au long de sa route, la jumelle déjantée aura été un Ange de la Mort très efficace… et c’est loin d’être fini. Avec un personnage aussi peu empathique mais dont le passé suffit à comprendre, peu à peu, son cheminement et pourquoi elle est arrivée à ce stade misérable, la lecture n’en est que plus intéressante. Certes ce thriller glamour est d’un goût douteux ; la plupart des lecteurs vont se trouver dégoûtés ou atterrés par la présence de nombreuses scènes de sexe, pour la plupart gratuites et peu nécessaires. Cela dit, plutôt que de m’en offusquer, j’ai préféré voir en cette trilogie audacieuse un ton parodique, qui ne se prend pas au sérieux et l’assume parfaitement. C’est pour ça que Mad m’avait terriblement plu, il sortait des sentiers battus et apportait une fraîcheur dans le paysage, et c’est pour ça que j’attends avec impatience le dernier tome de la trilogie, car Bad m’a convaincu de suivre Alvie jusqu’au bout ! Et pour clore le débat : alors, c’était la lampe ou le pistolet ?!
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.