RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Bangkok 8

            Presses de la cité
            EAN : 9782258062290
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 420
            Format : 140 x 225 mm
            Bangkok 8

            Thierry PIELAT (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 19/08/2004

            Bangkok 8, c'est le code postal du quartier chaud de la mégapole thaïlandaise, un égout à ciel ouvert et un champ de bataille dans lequel opère Sonchaï Jitpleecheep, fils d'un GI et d'une fille de bar thaïe.

            Seul policier de Bangkok à ne pas toucher de pots-de-vin, bouddhiste pratiquant, il est chargé d'enquêter sur un meurtre peu banal : celui d'un marine américain noir retrouvé mort dans une Mercedes blindée aux portières condamnées. En la seule compagnie d'un python et d'une flopée de cobras hypervenimeux...

            EAN : 9782258062290
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 420
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            18.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • marie_amelie Posté le 23 Avril 2019
              Dans ce polar assez noir, l'auteur anglais John Burdett nous emmène dans les bas-fonds de Bangkok, où règnent prostitution, drogue (la « ganja », cannabis et la « yaba », méthamphétamine) et corruption. Son détective, l'incorruptible inspecteur Sonchaï enquête sur l'assassinat (assez spectaculaire) d'un Marine américain, au cours duquel son « frère de coeur » Pichaï a également été tué. Il reçoit l'aide d'une enquêtrice du FBI, Kimberley Jones, dont c'est la première mission en Thaïlande. Sombre thriller à l'atmosphère étouffante, découverte d'une Thaïlande souterraine, où les méchants soignent leur karma et les gentils marchent à contresens, confrontation de la philosophie bouddhique à la pensée « rationnelle » occidentale, ce roman est à la fois un roman policier très réussi et une lecture dépaysante. Sonchaï a quelque chose de son homologue américain, le célèbre Harry Bosh de Connelly : comme lui, il est le fils d'une prostituée. Comme lui, il est à la marge de sa brigade. Mais là où le premier se saoule au whisky et écoute du jazz pour s'évader, le second s'oublie dans la ganja (ou se dope à la yaba) et médite sur son karma, en conversant avec son frère mort. Les deux hommes ont en... Dans ce polar assez noir, l'auteur anglais John Burdett nous emmène dans les bas-fonds de Bangkok, où règnent prostitution, drogue (la « ganja », cannabis et la « yaba », méthamphétamine) et corruption. Son détective, l'incorruptible inspecteur Sonchaï enquête sur l'assassinat (assez spectaculaire) d'un Marine américain, au cours duquel son « frère de coeur » Pichaï a également été tué. Il reçoit l'aide d'une enquêtrice du FBI, Kimberley Jones, dont c'est la première mission en Thaïlande. Sombre thriller à l'atmosphère étouffante, découverte d'une Thaïlande souterraine, où les méchants soignent leur karma et les gentils marchent à contresens, confrontation de la philosophie bouddhique à la pensée « rationnelle » occidentale, ce roman est à la fois un roman policier très réussi et une lecture dépaysante. Sonchaï a quelque chose de son homologue américain, le célèbre Harry Bosh de Connelly : comme lui, il est le fils d'une prostituée. Comme lui, il est à la marge de sa brigade. Mais là où le premier se saoule au whisky et écoute du jazz pour s'évader, le second s'oublie dans la ganja (ou se dope à la yaba) et médite sur son karma, en conversant avec son frère mort. Les deux hommes ont en commun une bonne dose d'humour et de cynisme et une vision très personnelle de la morale. J'ai apprécié ce polar et lirai certainement les suivants, sans perdre de vue qu'il s'agit d'une image romancée d'un aspect de la vie thaïlandaise : dans une interview, l'auteur dit avoir exagéré la corruption de la police. Espérons qu'il dise vrai !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ctucorrect Posté le 3 Juin 2018
              Dépaysement garanti avec ce roman de John Burdett. On assiste à véritable choc de cultures, la corruption, la prostitution, les trafics en tout genre, drogues, pierres précieuses, tout est abordé sous un angle différent. L'intrigue même est entrevue par le prisme de la pensée orientale du policier bouddhiste, fruit de l'union d'un GI et d'une prostituée Thaïe. Il est question de spiritualité, de philosophie, on se régale et on en redemande. L'histoire met quand même beaucoup de temps à se mettre en place, il y a beaucoup de passage introspectifs et explicatifs. Les descriptions de Bangkok haut en couleurs prend aussi beaucoup de place. Mais une fois lancée, l'intrigue est palpitante. Une belle réussite, je poursuivrai la série.
            • Danielvanlong Posté le 26 Novembre 2017
              Vous qui vous prélassez, en cette période de vacances, sur les plages Thaïlandaises (ou qui en rêvez), lisez sans tarder BANGKOK 8. Vous ne regarderez plus du tout de la même façon votre chauffeur de TukTuk ou le réceptionniste de votre hôtel. John Burdett, avocat anglo-saxon qui a pas mal bourlingué en Asie nous fait découvrir à travers ce bouquin, une Thaïlande très éloignée des clichés touristiques. L'histoire, une intrigue policière qui se déroule dans les quartiers chauds de Bangkok (Pigalle en version asiatique), met en scène un policier métis, bouddhiste pratiquant, sa mère, ancienne prostituée et son patron, policier notoirement corrompu. Ce récit, atterrant et totalement jubilatoire décrit bien sur des situations à mille lieues du réel mais, au-delà de l'outrance, l'auteur nous permet d'entrevoir en filigrane un autre visage du pays du sourire, bien loin des clichés du "gentil thai, tellement authentique", mais en final plus humain et donc tellement plus attachant. Le pays du sourire tel que vous ne le verrez jamais dans les guides !
            • M_a_r_c Posté le 6 Novembre 2017
              Bangkok 8 est un polar qui m’a laissé une impression mitigée... D'une part l'intrigue n'est pas exceptionnelle, certains personnages manquent de relief et l'ensemble est globalement brouillon. A côté de cela, la personnalité du protagoniste et ses réflexions pragmatico-bouddhistes, auxquelles nous ne sommes pas forcément habitués, permettent de créer une certaine atmosphère. Pour résumer, après des débuts un peu déroutants et donc difficiles, j’ai trouvé Bangkok 8 assez bien ficelé et pas désagréable à lire.
            • HannibalLectrice Posté le 5 Juillet 2014
              Une seule onomatopée me vient à l'esprit pour qualifier ce livre, WAOUHHH !! Parfois, certains livres, par leurs qualités nous font perdre nos moyens, ici, celui de trouver les qualificatifs appropriés. Alors, pour faire simple, je dirais qu'électrisée je fus par le personnage de Jitpleecheep, qui devient flic malgré lui afin d'améliorer son karma, par la qualité, le style et le rythme de l'écriture, par l'originalité des personnages et de l'histoire, par la philosophie qu'est le Bouddhisme, tout au long du livre, l'auteur, à travers les personnages met en exergue, et ce en usant de stéréotypes ironiques les différences sociales et culturelles entre les Orientaux et les Occidentaux, par le ton humoristique employé et enfin par le dépaysement total qu'il m'a procuré...... Je ne saurais que trop vous le recommander.... Magistral!
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.