Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Bifurquer par temps incertains - Réflexions et journal de bord sur le désir de changer de vie
Date de parution : 26/01/2023
Éditeurs :
Tana
Nouveauté

Bifurquer par temps incertains - Réflexions et journal de bord sur le désir de changer de vie

Date de parution : 26/01/2023
Bifurquer par temps incertains - Réflexions et journal de bord sur le désir de changer de vie.

 
Regardez deux minutes dans le rétroviseur : en trois ans, le monde a dévissé sévèrement, et ce qui paraissait sûr hier l’est beaucoup moins aujourd’hui. Le « coronukraine » a... Regardez deux minutes dans le rétroviseur : en trois ans, le monde a dévissé sévèrement, et ce qui paraissait sûr hier l’est beaucoup moins aujourd’hui. Le « coronukraine » a chamboulé nos certitudes plus vite que ne le faisaient les alertes des scientifiques, entre autres. Le monde du moment nous... Regardez deux minutes dans le rétroviseur : en trois ans, le monde a dévissé sévèrement, et ce qui paraissait sûr hier l’est beaucoup moins aujourd’hui. Le « coronukraine » a chamboulé nos certitudes plus vite que ne le faisaient les alertes des scientifiques, entre autres. Le monde du moment nous catapulte dans l’incertain, il réclame du freinage, du changement de direction (et de système), tout en secouant les plus intimes de nos convictions. Qui peut savoir où il se situera dans trois ans sur l’échelle de Richter des séismes intérieurs, écologiques et géopolitiques ? Il y a de la bifurcation dans l’air, et de l’air particulièrement turbulent. Un grand ras-le-bol se fait sentir, le désir de changer saisit les jeunes, les moins jeunes, les diplômés, les salariés, les familles, les écolos et les autres. Comme l’avenir est bouché, tout est remis à plat : le rapport au bonheur, à l’argent, au confort, à la ville, à la nature, au sens de notre travail… Dans le temps qui nous reste, comment déployer notre potentiel ? Comment renouer avec l’instant présent et retrouver du sens dans nos actions, aussi infimes soient-elles ? Que faire ? Où ? Avec qui ? Comment ? Pour quel projet de société ?
À tous ceux qui sont titillés par un changement de vie, ce livre permet d’aller plus loin dans les réflexions qui précèdent un braquage de volant. Bonne nouvelle, il n’est pas obligatoire de partir loin et de tout envoyer valdinguer, la bifurcation peut avoir lieu en soi, en questionnant ses aspirations profondes, son rapport au temps, à l’urgence, au sens de son passage sur terre… L’autrice vous propose un livre vivant et sensible, nourri par les témoignages de pionniers de la bifurcation.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791030103922
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 145 x 220 mm
EAN : 9791030103922
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 145 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • KamilleB 14/03/2023
    Tout d'abord, merci aux éditions Tana et à Babelio de m'avoir envoyé cet ouvrage dans le cadre de la Masse critique. Je l'ai beaucoup apprécié, même si je ne m'attendais pas du tout à cela. le résumé me semble en effet très éloigné du contenu réel. Lorsqu'on aborde la question des bifurcations, on sait de qui il s'agit : de personnes originaires de Paris, et plus souvent encore des CSP+. Et oui, pour changer radicalement de vie et acheter une dizaine d'hectares en campagne avec une petite ferme qui ne coûte que « trois fois rien » mais ensuite quarante fois plus à retaper, il faut avoir des moyens, voire de gros moyens (et des métiers qui permettent le télétravail, bien souvent). Rien de surprenant à avoir une immense majorité de profils tels que ceux-là décrits au fil des témoignages de l'autrice. Les autres sont mentionnés mais à peine développés. Je trouve que la démarche de documentation est néanmoins honnête, elle me semble consciente de ces limites. Je garde un petit goût amer de ma lecture dû à un manque de politisation et de réel questionnement sur la question de « bifurquer » justement en dehors de ces profils de... Tout d'abord, merci aux éditions Tana et à Babelio de m'avoir envoyé cet ouvrage dans le cadre de la Masse critique. Je l'ai beaucoup apprécié, même si je ne m'attendais pas du tout à cela. le résumé me semble en effet très éloigné du contenu réel. Lorsqu'on aborde la question des bifurcations, on sait de qui il s'agit : de personnes originaires de Paris, et plus souvent encore des CSP+. Et oui, pour changer radicalement de vie et acheter une dizaine d'hectares en campagne avec une petite ferme qui ne coûte que « trois fois rien » mais ensuite quarante fois plus à retaper, il faut avoir des moyens, voire de gros moyens (et des métiers qui permettent le télétravail, bien souvent). Rien de surprenant à avoir une immense majorité de profils tels que ceux-là décrits au fil des témoignages de l'autrice. Les autres sont mentionnés mais à peine développés. Je trouve que la démarche de documentation est néanmoins honnête, elle me semble consciente de ces limites. Je garde un petit goût amer de ma lecture dû à un manque de politisation et de réel questionnement sur la question de « bifurquer » justement en dehors de ces profils de CSP+. En effet, les profils décrits dans le livre sont connus, puisque souvent ces personnes ne se privent pas de créer des podcasts, des chaînes Youtube, des comptes sur divers réseaux pour vanter leur grand virage écologique. Ce n'est pas le sujet du livre et ma critique tombe sûrement un peu à côté, mais j'aurais aimé connaître les autres, pas ceux qui sont sexy et vendent des idéaux inatteignables pour la plupart des françaises et français moyens, qui aimeraient faire mieux mais avec des moyens bien moindres. J'aurais aimé savoir si lorsqu'on a un petit SMIC, en CDD, et qu'on habite en banlieue, on arrive à partir, à bifurquer. Comment bifurquer lorsqu'on ne peut pas envisager de prêt à la banque ? Comment faire lorsqu'on est pas une personne blanche ? En bref, on commence à les connaître les bobo et biobio qui partent se mettre au vert et sont confrontés aux « ploucs » qui, ça alors, parfois ne sont pas écolos. Je cite encore le résumé : "Que faire du décalage entre des néoruraux, avides d'action, et des locaux, soucieux de préserver leur tranquillité ?" J'ai un réel problème avec cette formulation. Déjà, on voit très clairement que l'autrice parle de son expérience de néorurale, elle n'a jamais questionné des ruraux (ou ne le mentionne-t-elle pas ce qui est bien dommage) et cette question semble sortie de son chapeau. Ensuite, quel cliché... supposer que les campagnes sont remplies de vieux qui ne rêvent que de muséifier leur territoire, c'est quasi irrespectueux. Peut-être serait-il bon de questionner l'expérience réelle des ruraux, des jeunes et des moins jeunes, qui sont on le sait souvent plus précaires que ceux qui bifurquent. Ces habitants qui voient débarquer des gens qui font grimper les prix de l'immobilier (elle le mentionne brièvement), rendant la propriété impossible pour les familles avec peu de moyens qui habitent là depuis longtemps, qui voient des projets se monter sans les inclure, sortis de nulle part, des personnes partant du principe qu'il n'y a rien (ou plutôt rien qui leur plaisent), ou qui tout simplement travaillent dans un entre soi avec un langage commun et communiquent difficilement avec les autres. Demeurent ainsi quelques clichés un peu surannés sur la vision que peuvent avoir les « citadins » de la campagne, et sur la vision que les campagnards peuvent entretenir à l'égard des néoruraux et de l'avenir de leur territoire. Je reviens maintenant sur les points forts de l'ouvrage : elle aborde de façon claire et transparente les avantages et les inconvénients des projets collectifs, l'écriture est belle, drôle, claire, elle mentionne aussi bien les points forts que faibles, les opportunités et les menaces, et ça fait du bien d'avoir un bouquin qui semble vrai, pas une mystification d'un idéal. Les passages sur les habitats collectifs sont passionnants ! Je finirai là-dessus, en gardant comme conclusion : encore un livre sur un sujet qui a le vent en poupe, qui parle toujours des mêmes profils, mais au moins, un livre transparent qui a l'avantage de proposer une démarche honnête, accessible et facile à lire tout en étant bien documentée ! Si ma critique est si longue, c'est aussi un signe qu'il s'agit d'un ouvrage qui m'a remuée, et ça c'est essentiel !!
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Tana
Mettez un souffle de green dans votre vie !