Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221217085
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 130 x 200 mm

Big Bones - Édition française

Blandine LONGRE (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 12/04/2018
Je ne suis pas grosse, j’ai juste de gros os !

Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a...

Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a emmenée chez un médecin qui m’a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange.
Sauf que moi, je m’aime comme je suis, et je n’ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade !
Bourré d’humour et d’amour, Big Bones est un délicieux pied-de-nez à la grossophobie.
À consommer sans modération !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221217085
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nenna Posté le 16 Juillet 2019
    Je ne suis pas du style à lire des journaux intimes comme vous l'aurez surement remarqué mais là, ce journal intime était un peu spécial… Déjà commençons par le thème. Il est différent. Peut-être bien qu'il y a des bouts d'histoire qui sont un peu semblables aux autres journaux intimes. C'est sûr, on ne va pas s'attendre à ce que l'héroïne a un dragon d'une prophétie cachée chez elle ou un truc comme ça. Non, c'est le journal d'une fille obèse. Du coup le journal intime est plus basé--> Voir plus:
  • aicaislabest Posté le 11 Janvier 2019
    Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, est une adolescente de 16 ans, obèse. Un rendez vous chez le médecin risque de tout changer. Son médecin lui demande de tenir un journal dans lequel elle devra écrire tout ce qu'elle mange. Contre toute attente, Bluebelle, n'est pas en faveur de ce journal car celle-ci n'est pas du tout complexée par son corps. Dans ce roman, BB va se battre contre le regard des autres, et s'assumer tel quel. J'ai bien aimé ce roman, car celui-ci est novateur et dénonce la grosso-phobie avec beaucoup de légèreté et d'humour et derrière, une remise en question. Ce livre est plutôt simple à lire et drôle.
  • Sophielit Posté le 6 Décembre 2018
    « Avant qu’on devienne amis ou quoi que ce soit de ce genre, vous devez savoir que mon corps je l’accepte à fond. C’est le mien. Et je vis à l’intérieur. Et je prends soin de lui. » La prémisse est sympathique : un journal alimentaire où chaque aliment est le prétexte à un extrait du quotidien de Bluebell. Le personnage principal est aussi fort : on aime notamment comment elle ne fait pas que dire qu’elle s’accepte, elle le vit (du moins la plupart du temps). Et c’est remarquable, parce qu’en tant que lecteur on est aussi témoin de toutes ces petites remarques acerbes qu’elle se prend au quotidien (et on se demande parfois comment elle fait pour tenir sans devenir violente). Mais Bluebell est aussi particulièrement intense : c’est l’adolescence, mais aussi sa personnalité qui ne supporte pas la demi-mesure. Ça lui donne de la force, oui, mais c’est parfois un peu lassant pour le lecteur, surtout que toute la première partie n’offre pas grand-chose à se mettre sous la main excepté le récit de son quotidien. En fait, pendant tout un moment je me demandais où on s’en allait avec ce roman qui offre bien une forte dose d’optimisme, mais... « Avant qu’on devienne amis ou quoi que ce soit de ce genre, vous devez savoir que mon corps je l’accepte à fond. C’est le mien. Et je vis à l’intérieur. Et je prends soin de lui. » La prémisse est sympathique : un journal alimentaire où chaque aliment est le prétexte à un extrait du quotidien de Bluebell. Le personnage principal est aussi fort : on aime notamment comment elle ne fait pas que dire qu’elle s’accepte, elle le vit (du moins la plupart du temps). Et c’est remarquable, parce qu’en tant que lecteur on est aussi témoin de toutes ces petites remarques acerbes qu’elle se prend au quotidien (et on se demande parfois comment elle fait pour tenir sans devenir violente). Mais Bluebell est aussi particulièrement intense : c’est l’adolescence, mais aussi sa personnalité qui ne supporte pas la demi-mesure. Ça lui donne de la force, oui, mais c’est parfois un peu lassant pour le lecteur, surtout que toute la première partie n’offre pas grand-chose à se mettre sous la main excepté le récit de son quotidien. En fait, pendant tout un moment je me demandais où on s’en allait avec ce roman qui offre bien une forte dose d’optimisme, mais auquel il manquait un petit quelque chose. Et puis arrive un drame et l’ambiance change. On comprend pourquoi Bluebell a besoin de toute cette force et mon intérêt qui déclinait est revenu. Surtout, on voit ce qui se passe derrière la BB crâneuse et on gagne en maturité, en profondeur. Exit l’ado un peu trop frondeuse qui m’énervait et bonjour à la Bluebell 2.0, qui sait pourquoi elle s’affirme. La fin a donc racheté le début qui était sympathique, mais sans plus pour moi!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mirabilia Posté le 18 Octobre 2018
    BB est grosse. Le médecin lui demande donc de noter ce qu’elle mange. D’écrire un journal alimentaire donc. Et BB nous offre un livre. En ce moment, c’est assez à la mode d’offrir à lire des héroïnes grosses et loin des stéréotypes de mannequinat. Mais quelque chose me gêne souvent dans ces lectures : sous prétexte de défendre le droit d’avoir des corps différents des mannequins, on prône l’absolue obésité. On peut être bien dans sa peau avec des bourrelets sans mélanger les sujets et mettre en valeur l’obésité dite morbide où la santé est tout de même en danger. D’autant que les romans aboutissent finalement malgré tout à une perte de poids. Toute l’argumentation s’effondre donc. Si on laisse de côté ces réflexions, on peut toutefois noter que le roman est plein d’humour et que l’auteure a un talent indéniable pour mettre en valeur des aliments. Aussi, le texte ne tourne pas qu’autour du poids : on y parle amour, famille, avenir. La lecture reste ainsi divertissante et agréable du début à la fin.
  • Low_Livropathe Posté le 26 Septembre 2018
    Que dire de ce roman young adult, pleins d'humours... EXCELLENTE.. Belle découverte littéraire... #8857;RÉSUMÉ : Bluebelle, alias BB, alias BigBones, rapport à ses "gros os".... Elle a 16ans, gourmande et ne s'en cache pas. En même temps c'est un peu difficile à dissimuler vu ses rondeurs... Le seul souci, après une crise d'asthme, sa maman l'a emmenée chez le médecin, qui l'oblige a tenir un journal alimentaire... Sauf que BB s'aime comme elle est... #8857;J'adore, un coups de cœur énorme.... Un roman bourré d'estime de soi, d'amour propre... Elle s'assume complètement et veux prouver à son entourage qu'être grosse, ne veux pas dire qu'elle se sent mal dans sa peau... Pleins de métaphores et comparaison sur la nourriture et sa vie...
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article
  • Par Lisez

    5 romans pour ados qui abordent des sujets sensibles

    Qui dit littérature young adult ne dit pas forcément candeur et insouciance. A l’instar des romans destinés aux adultes, de nombreuses fictions adolescentes osent aborder des sujets sensibles, du racisme à la guerre en passant par la maladie. Voici 5 ouvrages forts, émouvants, parfois drôles, à mettre entre les mains de tous les ados et même des adultes.

    Lire l'article