En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Big Bones - Édition française

        Robert Laffont
        EAN : 9782221217085
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 504
        Format : 130 x 200 mm
        Big Bones - Édition française

        Blandine LONGRE (Traducteur)
        Collection : Collection R
        Date de parution : 12/04/2018
        Je ne suis pas grosse, j’ai juste de gros os !

        Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
        Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a...

        Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
        Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a emmenée chez un médecin qui m’a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange.
        Sauf que moi, je m’aime comme je suis, et je n’ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade !
        Bourré d’humour et d’amour, Big Bones est un délicieux pied-de-nez à la grossophobie.
        À consommer sans modération !

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221217085
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 504
        Format : 130 x 200 mm
        Robert Laffont
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LeaTouchBook Posté le 7 Juin 2018
          Avec sa couverture pétillante, j'avais hâte de découvrir le roman Big Bones ! Malheureusement la rencontre n'a pas eu lieu entre ce livre et moi... Au départ j'ai trouvé ce roman drôle, touchant et pétillant à l'image de sa couverture mais plus j'avançais dans cette lecture mais mon avis est devenu mitigé. Pourquoi ? Tout d'abord, j'ai aimé le fait que Bluebelle assume ses formes, assume ses rondeurs alors que nous sommes dans une société où l'apparence est le plus important, où le surpoids est considéré comme inadmissible. J'ai donc aimé cette faculté de Bluebelle à s'assumer parfaitement mais je trouvais que cette confiance à toute épreuve à un âge aussi jeune manquait de vraisemblance. En plus son caractère est assez difficile à cerner, sa personnalité changeant petit à petit au fil du livre, je trouvais qu'elle perdait ainsi de son mordant,je la trouvais moins attachante. Ensuite plus l'histoire se développait plus cela devenait descriptif et notamment lorsque BB décrit avec précision ce qu'elle mange. Pour moi, cela manquait de structure, j'avais du mal à suivre le récit de vie conté par BB. En définitive, même si je trouve que l'idée principale de ce livre est originale, importante et essentielle; je suis... Avec sa couverture pétillante, j'avais hâte de découvrir le roman Big Bones ! Malheureusement la rencontre n'a pas eu lieu entre ce livre et moi... Au départ j'ai trouvé ce roman drôle, touchant et pétillant à l'image de sa couverture mais plus j'avançais dans cette lecture mais mon avis est devenu mitigé. Pourquoi ? Tout d'abord, j'ai aimé le fait que Bluebelle assume ses formes, assume ses rondeurs alors que nous sommes dans une société où l'apparence est le plus important, où le surpoids est considéré comme inadmissible. J'ai donc aimé cette faculté de Bluebelle à s'assumer parfaitement mais je trouvais que cette confiance à toute épreuve à un âge aussi jeune manquait de vraisemblance. En plus son caractère est assez difficile à cerner, sa personnalité changeant petit à petit au fil du livre, je trouvais qu'elle perdait ainsi de son mordant,je la trouvais moins attachante. Ensuite plus l'histoire se développait plus cela devenait descriptif et notamment lorsque BB décrit avec précision ce qu'elle mange. Pour moi, cela manquait de structure, j'avais du mal à suivre le récit de vie conté par BB. En définitive, même si je trouve que l'idée principale de ce livre est originale, importante et essentielle; je suis passée à côté du personnage de BB ainsi que de l'histoire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • coquinnette1974 Posté le 7 Juin 2018
          Big Bones de Laura Dockrill est tout à fait le genre de roman qui me plait en général. La couverture et le résumé me tentaient, d'où ma joie quand les éditions Robert Laffont ont accepté ma demande sur net galley. Big Bones, c'est l'histoire de Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à ses " gros os ". Elle a seize ans, elle est hyper gourmande et ne s'en cache pas. En même temps, ce serait un peu difficile à dissimuler, vu ses rondeurs... Nous la découvrons à un rendez vous médical, et elle doit noter ce qu'elle mange pour voir comment changer ses habitudes alimentaires... Sauf que BB se sent bien dans sa peau, elle en a ras le bol de la grosso phobie et comme elle ne s'estime pas malade, pourquoi changerait t'elle de façon de manger ?? Nous la suivons dans sa vie de tous les jours et j'ai apprécié cette adolescente qui s'assume. BB est un personnage très intéressant, et elle est touchante. Il y a dans ce roman des scènes qui donnent sacrément l'eau à la bouche ! Sérieusement, par moment j'avais faim rien qu'en lisant ce roman lol Big Bones est facile à lire, l'écriture est très agréable mais... Big Bones de Laura Dockrill est tout à fait le genre de roman qui me plait en général. La couverture et le résumé me tentaient, d'où ma joie quand les éditions Robert Laffont ont accepté ma demande sur net galley. Big Bones, c'est l'histoire de Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à ses " gros os ". Elle a seize ans, elle est hyper gourmande et ne s'en cache pas. En même temps, ce serait un peu difficile à dissimuler, vu ses rondeurs... Nous la découvrons à un rendez vous médical, et elle doit noter ce qu'elle mange pour voir comment changer ses habitudes alimentaires... Sauf que BB se sent bien dans sa peau, elle en a ras le bol de la grosso phobie et comme elle ne s'estime pas malade, pourquoi changerait t'elle de façon de manger ?? Nous la suivons dans sa vie de tous les jours et j'ai apprécié cette adolescente qui s'assume. BB est un personnage très intéressant, et elle est touchante. Il y a dans ce roman des scènes qui donnent sacrément l'eau à la bouche ! Sérieusement, par moment j'avais faim rien qu'en lisant ce roman lol Big Bones est facile à lire, l'écriture est très agréable mais ce n'est pas un coup de cœur à cause de la fin qui... m'a laissée sur ma faim ! Mais c'est un bon roman, à qui je mets avec plaisir trois étoiles.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LesLecturesdHatchi Posté le 1 Juin 2018
          En 2018, il y a encore trop peu de roman abordants le thème de la grossophobie. Alors en découvrant Big Bones, je me suis dis que ça tombait à pic ! Et je tiens d’ailleurs à remercier Robert Laffont et leur collection R, ainsi que Netgalley pour cette découverte que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Mais malheureusement, cette fois-ci je ne serai pas gentille avec ce YA. Parce qu’il y a de quoi raconter avec ce roman-ci. Big Bones se veut être un roman contre la grossophobie. Et de ce point de vu là, je suis totalement d’accord. C’st même amplement réussi. Mais ce à quoi je ne m’attendais pas avec ce roman, c’est qu’il est composé à 95% de description de nourriture. Une fois, deux fois, trois fois et au bout d’un moment ça devient redondant. Je ne passerai pas par quatre chemin pour vous dire ce que j’en ai pensé: c’est mauvais et terriblement long ! J’ai même pensé à arrêter ma lecture tellement j’en avais marre. J’en ai presque eu l’appétit coupé, c’est donc vous dire. Il y a une surenchère qui n’était pas nécessaire je trouve. Après, il faut de tout me direz vous. Mais trop c’est trop… Malgré... En 2018, il y a encore trop peu de roman abordants le thème de la grossophobie. Alors en découvrant Big Bones, je me suis dis que ça tombait à pic ! Et je tiens d’ailleurs à remercier Robert Laffont et leur collection R, ainsi que Netgalley pour cette découverte que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Mais malheureusement, cette fois-ci je ne serai pas gentille avec ce YA. Parce qu’il y a de quoi raconter avec ce roman-ci. Big Bones se veut être un roman contre la grossophobie. Et de ce point de vu là, je suis totalement d’accord. C’st même amplement réussi. Mais ce à quoi je ne m’attendais pas avec ce roman, c’est qu’il est composé à 95% de description de nourriture. Une fois, deux fois, trois fois et au bout d’un moment ça devient redondant. Je ne passerai pas par quatre chemin pour vous dire ce que j’en ai pensé: c’est mauvais et terriblement long ! J’ai même pensé à arrêter ma lecture tellement j’en avais marre. J’en ai presque eu l’appétit coupé, c’est donc vous dire. Il y a une surenchère qui n’était pas nécessaire je trouve. Après, il faut de tout me direz vous. Mais trop c’est trop… Malgré tout, le personnages de BB est hallucinante parce que c’est une adolescente de 16 ans qui s’assume pleinement. Chose rare chez la nouvelle génération. Elle s’aime telle qu’elle est. C’est agréable et même motivant. Même si être obèse n’est pas une chose facile (je sais de quoi je parles croyez-moi), elle ne baisse jamais les bras. don humour décapant donne la pêche. Elle est tout le temps dans la satire et ça, ça fait du bien ! Maintenant, au risque de me faire taper sur les doigts, son obsession pour la nourriture m’a un peu gêné. Je trouve ça trop. Trop cliché. Et certainement trop descriptif aussi. Mais ce qui m’a le plus le plus dans ce roman (et c’est d’ailleurs LA SEULE CHOSE qui m’a plu), c’est le fait que l’auteure aborde le sujet de la grossophobie. C’est ce que j’ai trouvé de plus intelligent et le mieux abordé dans l’histoire. Et pour ceux et celles qui ne savent encore pas ce que c’est, je vous conseille d’aller voir cet excellent article qui résume à peu près tout ce qu’est la grossophobie et ce qu’y en découle. Dans Big Bones, on fait face à une grossophobie banalisée. Les paroles des gens sont marquantes, désagréables. C’est blessant et foncièrement méchant. L’auteure nous met d’ailleurs en plein dans cette ambiance de grossophobie dès le début avec un rendez-vous chez le médecin et une infirmière tenant des propos grossophobes à tire la rigot. Parce qu’il ne faut pas croire, mais la grossophobie est bien trop banalisé dans le milieu médical. Et le fait que l’auteure l’aborde dans ce roman, rend l’histoire plus réaliste. Big Bones est un YA qui se veut marrant, avec un sujet intelligent, mais qui devient rapidement barbant. On ne sait plus où donner de la tête avec toute cette histoire de nourriture. Trop c’est trop. Et pourtant c’est bien dommage parce que tout ça partait d’un bon sentiment avec un réel sujet sur le fond. Laura Dockrill veut traiter la grossophobie de manière réaliste. De ce côté-là, il n’y a rien à dire puisque c’est amplement réussi. Mais même si le personnage de BB est adorable, ça ne m’a franchement pas envie de continuer la suite de son histoire parce que tout s’éparpille. Ça part un peu dans tous les sens et c’est dommage. C’est un énorme fail pour moi et très loin du coup de coeur auquel je m’attendais…
          Lire la suite
          En lire moins
        • Prilla Posté le 30 Mai 2018
          Je tiens à remercier Babelio de m'avoir permis de recevoir ce livre dans le cadre d'une masse critique. Je l'avais déjà repéré avant, sur les réseaux sociaux, et il m'intriguais. Un livre sur une personne en surpoids, et qui s'assume ? Je suis partante ! Je me disais que ce roman devait être pleins de bonne humeur, et de soleil. C'est le cas la majorité du temps ! On suit la vie de BB, qui est obligée de tenir un journal alimentaire, car il lui est conseillé de perdre du poids. Elle décide de transformer celui-ci en journal intime, et de montrer qu'elle n'a pas besoin de perdre de poids, elle s'aime comme elle est ! J'ai aimé cette vision, car ce n'est pas souvent qu'on l'a. On sent vraiment les justifications de BB, et elle arrive même à nous convaincre de penser pareillement. Après tout, si elle peu s'aimer avec ses kilos en trop, pourquoi ne pourrait-on pas faire de même ? Big Bones se lit très bien. L'écriture est fluide, c'est pleins d'humour. Vraiment une lecture agréable. Cependant, je n'ai pas tant accroché que cela. Je ne m'attendais déjà pas à quelque chose sous la forme d'un journal intime, et dans... Je tiens à remercier Babelio de m'avoir permis de recevoir ce livre dans le cadre d'une masse critique. Je l'avais déjà repéré avant, sur les réseaux sociaux, et il m'intriguais. Un livre sur une personne en surpoids, et qui s'assume ? Je suis partante ! Je me disais que ce roman devait être pleins de bonne humeur, et de soleil. C'est le cas la majorité du temps ! On suit la vie de BB, qui est obligée de tenir un journal alimentaire, car il lui est conseillé de perdre du poids. Elle décide de transformer celui-ci en journal intime, et de montrer qu'elle n'a pas besoin de perdre de poids, elle s'aime comme elle est ! J'ai aimé cette vision, car ce n'est pas souvent qu'on l'a. On sent vraiment les justifications de BB, et elle arrive même à nous convaincre de penser pareillement. Après tout, si elle peu s'aimer avec ses kilos en trop, pourquoi ne pourrait-on pas faire de même ? Big Bones se lit très bien. L'écriture est fluide, c'est pleins d'humour. Vraiment une lecture agréable. Cependant, je n'ai pas tant accroché que cela. Je ne m'attendais déjà pas à quelque chose sous la forme d'un journal intime, et dans un sens, cela m'a gênée de temps en temps. J'ai trouvé aussi que plus on avançait, plus on perdait de certains éléments importants (je n'en dirais pas plus, je ne veux pas spoiler). Certes, BB grandit tout au long de l'histoire, elle change, réalise certaines choses, mais à un moment, j'ai trouvé que c'était exagéré. Ou du moins pas naturelle. J'avais l'impression que BB se changeait en une personne qu'elle n'avait pas forcément envie d'être, mais qu'elle le faisait parce qu'elle avait l'impression qu'on voulait qu'elle soit comme cela. Tout se passe en l'espace de quelques mois. Au niveau de l'avancée du temps, je n'ai pas eu de soucis. Mais j'avais la sensation de parfois tourner en rond, de ne pas avancer. De ne pas savoir vers où l'auteur voulait nous emmener. Ce livre a tout de même réussi à me mettre l'eau à la bouche plus d'une fois, avec toutes ces descriptions de nourritures plus alléchantes les unes que les autres ! On ressent vraiment l'amour que BB a pour la nourriture et la cuisine. Elle nous la transmet très bien. Il va falloir que j'essaie certains de ses aliments préférés. Dove, la sœur de BB, est un personnage que j'ai beaucoup aimé, car elle n'a peur de rien, elle bouge, prend des risques, et malgré tout, elle ne juge pas sa sœur pour ses rondeurs. Elle est ouverte d'esprit et pleine de bonne humeur. Et la fin... M'a laissée sur ma faim. On peut certes s'imaginer la suite, mais elle laisse une fenêtre d'opportunité trop grande à mon goût ! Une fin trop ouverte je trouve. En bref, je dirais que Big Bones est une lecture agréable sur l'acceptation de soi et sur le fait de grandir, mais qui évolue d'une façon que l'on n'imagine pas forcément, et que l'on ne veut pas forcément.
          Lire la suite
          En lire moins
        • lupiotte Posté le 28 Mai 2018
          Je tiens tout d’abord à remercier Collection R et NetGalley France pour l’envoi de ce roman. J’avais vraiment envie de découvrir ce roman et j’avoue que j’ai été quelque peu déçue. En effet, je le trouve assez décousu et puis pas si passionnante que cela. Par moment, Bluebelle est un peu bizarre je trouve, elle a une attitude un peu j’m’en foutiste et des fois elle est un peu trop sensibles et sur les nerfs. Chacun gère ses kilos en trop c’est sur mais je trouve que sa vision des choses un peu spécial, pour ma part je ne suis pas du tout de son avis et pas du tout comme elle. Peut-être que je cherchais une héroïne rembourrée qui me ressemblait ? Toujours est-il que Bluebell se fait reprocher ses kilos en trop par une infirmière pas sympa (malheureusement c’est souvent le cas pour le surpoids on en rencontre des tonnes des personnes pas sympa ..) et on l’oblige à prendre conscience de ça tout en allant faire du sport, en faisant un régime et en tenant un cahier disant ce qu’elle mangeait. C’est ce fameux carnet que l’on a sous la main sauf que celui-ci devient plutôt un... Je tiens tout d’abord à remercier Collection R et NetGalley France pour l’envoi de ce roman. J’avais vraiment envie de découvrir ce roman et j’avoue que j’ai été quelque peu déçue. En effet, je le trouve assez décousu et puis pas si passionnante que cela. Par moment, Bluebelle est un peu bizarre je trouve, elle a une attitude un peu j’m’en foutiste et des fois elle est un peu trop sensibles et sur les nerfs. Chacun gère ses kilos en trop c’est sur mais je trouve que sa vision des choses un peu spécial, pour ma part je ne suis pas du tout de son avis et pas du tout comme elle. Peut-être que je cherchais une héroïne rembourrée qui me ressemblait ? Toujours est-il que Bluebell se fait reprocher ses kilos en trop par une infirmière pas sympa (malheureusement c’est souvent le cas pour le surpoids on en rencontre des tonnes des personnes pas sympa ..) et on l’oblige à prendre conscience de ça tout en allant faire du sport, en faisant un régime et en tenant un cahier disant ce qu’elle mangeait. C’est ce fameux carnet que l’on a sous la main sauf que celui-ci devient plutôt un journal qu’un cahier où elle dit ce qu’elle mange et c’est là que je trouve que c’est décousu. Elle saute un peu du coq à l’âne et c’est vraiment désordonné, on a parfois du mal à s’y retrouver et on se demande s’il ne manque pas des pages. Le sujet reste quand même intérressant car au fur et à mesure Bluebell prend conscience de ce qu’elle doit faire même si ça reste facile à dire et à faire elle y arrive quand même. Elle lance finalement le processus qu’il faut. Le soucis c’est que contrairement à certaines personnes elle ne s’en plaint pas et donc elle fait ça comme ça sauf que pour d’autres ils en ont conscience et les choses ne sont pas si faciles pour réussir. En résumé, Big Bones n’est pas pour moi la révélation que j’attendais. Trop désordonné, je n’ai pas réussi à vraiment rentrer dedans et surtout à m’attacher à l’héroïne. Et puis je pensais rire un peu et finalement ce n’est pas vraiment mon cas … Bref dommage j’espérais mieux pour ma part !
          Lire la suite
          En lire moins
        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Lisez

          5 romans pour ados qui abordent des sujets sensibles

          Qui dit littérature young adult ne dit pas forcément candeur et insouciance. A l’instar des romans destinés aux adultes, de nombreuses fictions adolescentes osent aborder des sujets sensibles, du racisme à la guerre en passant par la maladie. Voici 5 ouvrages forts, émouvants, parfois drôles, à mettre entre les mains de tous les ados et même des adultes.

          Lire l'article