Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791039201148
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 12,5 x 20 mm
Nouveauté
Bigoudis et petites enquêtes: panique à Wahlbourg
Léopoldine Courtecuisse démêle l'enquête
Collection : Suspense
Date de parution : 14/04/2022
Éditeurs :
Archipoche
Nouveauté

Bigoudis et petites enquêtes: panique à Wahlbourg

Léopoldine Courtecuisse démêle l'enquête

Collection : Suspense
Date de parution : 14/04/2022
La nouvelle série "cosy mystery" qui décoiffe !
Découvrez Léopoldine Courtecuisse, la coiffeuse qui démêle l'enquête !
Quand la coiffeuse démêle l’enquête

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis...
Quand la coiffeuse démêle l’enquête

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis que leur père l’a quittée pour sa jeune sœur. Depuis toujours, elle déteste son nom de famille et supporte de...
Quand la coiffeuse démêle l’enquête

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis que leur père l’a quittée pour sa jeune sœur. Depuis toujours, elle déteste son nom de famille et supporte de moins en moins ses parents qui ne jurent que par leur cadette. Mais elle reste résolument optimiste grâce à ses séries policières préférées qui n’ont pas plus de mystère pour elle que les petits secrets des clientes de son salon.
 
Un soir, elle découvre le corps sans vie d’une caissière sur le parking de l’hypermarché. Alors que toute la population est sous le choc, Léopoldine, qui a toujours rêvé d’être flic, en est désormais certaine : elle va pouvoir montrer à tous quelle incroyable enquêtrice elle est.
Et ce n’est certainement pas cet arrogant lieutenant Delval qui l’en empêchera, foi de Léopoldine Courtecuisse ! Il se pourrait même qu’il soit contraint de solliciter son aide…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039201148
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 12,5 x 20 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Le_carnet_de_Peg Posté le 13 Avril 2022
    Un immense merci à Babelio et aux éditions Archipoche pour l’envoi de ce roman, dédicacé qui plus est, dans le cadre d’une opération masse critique spéciale. Bigoudis et petites enquêtes « Panique à Wahlbourg » est un cosy mystery magnifiquement réussi par Naëlle Charles. Il y a longtemps que je ne m’étais pas immergée aussi vite et avec autant de délectation dans un roman. Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans une petite ville alsacienne. Célibataire depuis que son mari l’a quitté pour sa jeune sœur, elle élève une semaine sur deux ses deux ados. Depuis qu’elle est toute jeune, elle rêve de travailler dans la police. Elle est une grande fan de séries policières. Son rêve va finalement se réaliser lorsque Véronique Busch, une caissière du village est retrouvée morte dans sa voiture. Un détail et non des moindres, c’est Léopoldine qui découvre son corps. L’enquête est confiée à Quentin Delval, un flic tout juste débarqué à Wahlbourg et qui, dès le début, est plutôt désagréable avec Léopoldine. Mais Wahlbourg est une petite ville et pour avancer dans l’enquête, il faudra dénouer le vrai et le faux des commérages et obtenir la confiance des habitants. Pour ça, Quentin aura besoin de Léopoldine. J’ai... Un immense merci à Babelio et aux éditions Archipoche pour l’envoi de ce roman, dédicacé qui plus est, dans le cadre d’une opération masse critique spéciale. Bigoudis et petites enquêtes « Panique à Wahlbourg » est un cosy mystery magnifiquement réussi par Naëlle Charles. Il y a longtemps que je ne m’étais pas immergée aussi vite et avec autant de délectation dans un roman. Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans une petite ville alsacienne. Célibataire depuis que son mari l’a quitté pour sa jeune sœur, elle élève une semaine sur deux ses deux ados. Depuis qu’elle est toute jeune, elle rêve de travailler dans la police. Elle est une grande fan de séries policières. Son rêve va finalement se réaliser lorsque Véronique Busch, une caissière du village est retrouvée morte dans sa voiture. Un détail et non des moindres, c’est Léopoldine qui découvre son corps. L’enquête est confiée à Quentin Delval, un flic tout juste débarqué à Wahlbourg et qui, dès le début, est plutôt désagréable avec Léopoldine. Mais Wahlbourg est une petite ville et pour avancer dans l’enquête, il faudra dénouer le vrai et le faux des commérages et obtenir la confiance des habitants. Pour ça, Quentin aura besoin de Léopoldine. J’ai vraiment adoré ce roman. Il est drôle, cocasse, il m’a fait sourire et m’a tenu en haleine. Je ne l’ai pas lâché. L’enquête est bien menée, rythmée, pleine de rebondissements. Le roman est addictif. J’attends donc avec impatience la sortie du tome 2.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lyanea Posté le 11 Avril 2022
    Avis : PLAISANT Je remercie Babelio et Archipoche pour l’envoi, dans le cadre d’une masse critique privilégiée, du premier tome d’une série nommée Bigoudis et petites enquêtes. Pourquoi bigoudis ? Eh bien, parce que Léopoldine Courtecuisse — oui, c’est un nom qu’elle a bien du mal à porter et à supporter—, est coiffeuse mais aurait rêvé d’être une enquêtrice reconnue. Alors quand elle est la première à découvrir un corps sans vie sur le parking de l’hypermarché qu’elle rejoint quand elle sort de son salon de coiffure, elle voit enfin l’heure de sa renommée approcher. Evidemment, il y a un vrai inspecteur, beau garçon en plus, mais cela n’a guère d’importance pour celle qui a été trompée par son mari et sa propre sœur. Il faudra bien qu’il lui demande son aide dans l’enquête, c’est elle qui connaît tout Walhbourg ! Trouveront-ils l’assassin ? La petite ville sera-t-elle aux mains d’un serial-killer ? Qui la sauvera de sa vie bien tranquille ? Entre les problèmes d’intendance, les commérages au salon, les misères d’une femme abandonnée, l’ego malmené d’un Apollon et les pistes d’assassins qui s’emmêlent, j’ai passé un moment très plaisant. Les nombreux dialogues vifs et percutants ne laissent pas de... Avis : PLAISANT Je remercie Babelio et Archipoche pour l’envoi, dans le cadre d’une masse critique privilégiée, du premier tome d’une série nommée Bigoudis et petites enquêtes. Pourquoi bigoudis ? Eh bien, parce que Léopoldine Courtecuisse — oui, c’est un nom qu’elle a bien du mal à porter et à supporter—, est coiffeuse mais aurait rêvé d’être une enquêtrice reconnue. Alors quand elle est la première à découvrir un corps sans vie sur le parking de l’hypermarché qu’elle rejoint quand elle sort de son salon de coiffure, elle voit enfin l’heure de sa renommée approcher. Evidemment, il y a un vrai inspecteur, beau garçon en plus, mais cela n’a guère d’importance pour celle qui a été trompée par son mari et sa propre sœur. Il faudra bien qu’il lui demande son aide dans l’enquête, c’est elle qui connaît tout Walhbourg ! Trouveront-ils l’assassin ? La petite ville sera-t-elle aux mains d’un serial-killer ? Qui la sauvera de sa vie bien tranquille ? Entre les problèmes d’intendance, les commérages au salon, les misères d’une femme abandonnée, l’ego malmené d’un Apollon et les pistes d’assassins qui s’emmêlent, j’ai passé un moment très plaisant. Les nombreux dialogues vifs et percutants ne laissent pas de place à la morosité. Même la pauvre victime décriée avant sa mort retrouve quelques qualités quand il faut lui trouver un meurtrier. Ce roman est classé dans le genre cosy mystery, celui des polars qui ne cherchent pas à refléter une réalité mais plutôt à fournir un environnement pour se délasser. Il me semble bien classé et répondre aux critères du genre. L’héroïne a un brin de fantaisie pour ne pas dire plus, la possibilité d’une romance sous-tend le récit, l’exagération fait partie du jeu, et la fin... Rien que pour elle, il faut aller jusqu’au bout car même si l’on pense avoir trouvé l’assassin en même temps que Léopoldine, tout n’est pas dit. Ce roman était en autoédition en 2019, il a été repéré et aujourd’hui, il sort chez Archipoche. Scoop : le tome 2, Panique aux pompes funèbres, sortira en octobre. Amateurs du genre, apprécions Naëlle CHARLES qui nous fait du cosy-crime français, au fin fond de l’Alsace, ici dans la ville fictive de Wahlbourg.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AudeBCraft Posté le 10 Avril 2022
    La semaine dernière j’ai lu Bigoudis et petites enquêtes Tome 1 : Panique à Wahlbourg de Naelle Charles chez Editions Archipel. Ce nouveau cosy mystery français est une vraie pépite. L’écriture fluide et pleine d’humour m’a complètement séduite. Je l’ai adoré du début à la fin. Dans ce roman, on suit Léopoldine, une trentenaire mère de deux adolescents, et propriétaire de son salon de coiffure. Léo (pour les intimes) est une femme dynamique et pétillante malgré une histoire familiale complexe. Un soir en rentrant chez elle découvre le corps sans vie d’une cliente. Et elle qui a toujours rêvé d’être enquêtrice décide alors qu’elle va résoudre ce mystère, mais c’est sans compter sur le nouveau lieutenant Quentin Delval qui vient d’intégrer la brigade de gendarmerie de Wahlbourg. Une vraie enquête de police avec des rebondissements, un peu de suspense, une fin pleine de surprise et surtout beaucoup d’humour. J’ai adoré le personnage de Léopoldine et j’ai hâte de la retrouver dans le prochain tome. Je vous la recommande à 100% si vous êtes fan de cosy mysteries et je remercie NetGalleyFrance et les Edition Archipel pour ce très bon moment de lecture.
  • AmandineAuFildesPlumes Posté le 10 Avril 2022
    Léopoldine est une maman divorcée, coiffeuse et passionnée de séries policières. Lorsqu’elle retrouve le cadavre d’une caissière, elle commence à mener l’enquête. Même si le Lieutenant Deval voit cela d’un mauvais œil, Léopoldine va très vite s’avérer utile. En effet, quand on tient un salon de coiffure, on connaît les confidences de beaucoup de monde. J’ai juste adoré cette histoire. Il y avait du suspens et des rebondissements. Je ne me suis aucunement ennuyée durant ma lecture. Etant dans un cosy crime, le rythme n’est pas haletant. Cela me change drastiquement de mes sacro saints thrillers. Pourtant, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette enquête. La fin a su me surprendre par son originalité. La tension des dernières pages était vraiment palpable. Bigoudis et petites enquêtes nous livre également le personnage de Léopoldine qui s’avère vraiment attachante. J’ai apprécié les dialogues pleins d’humour et l’ambiance qui se dégage de ce roman. L’écriture est très agréable. C’est donc une expérience à renouveler.
  • CottonCandy Posté le 10 Avril 2022
    Léopoldine est coiffeuse à Wahlbourg et maman divorcée. Passionnée de séries policières elle a toujours rêvé d’enquêter. Quand elle découvre un cadavre, elle se lance, même si le lieutenant Delval chargé de l’enquête essaie de l’en empêcher ! -> Un cosy mystery à la française Les livres du genre se déroulent généralement en Angleterre, voire aux Etats-Unis mais moins souvent en France. On apprécie donc de se retrouver dans un petit village alsacien avec des personnages bien de chez nous. -> Un côté moderne Habituellement les livres du genre ont un style un peu classique mais ici le langage est très (parfois trop à mon goût…) moderne et « cash ». Maman de deux ados, Léo s’exprime souvent comme eux mais c’est aussi ce qui fait l’originalité de ce livre. -> Des personnages hauts en couleur Léopoldine est coiffeuse, fan de ragots et pleine d’énergie. Sa situation personnelle n’est pas facile mais elle se montre forte et sensible, j’ai bien aimé ce côté d’elle. J’ai mis un peu de temps à m’attacher à elle et aux autres personnages mais au fil du roman je les ai de plus en plus appréciés. L’humour a une grande part dans ce livre, il n’est peut-être pas toujours très subtil mais c’est... Léopoldine est coiffeuse à Wahlbourg et maman divorcée. Passionnée de séries policières elle a toujours rêvé d’enquêter. Quand elle découvre un cadavre, elle se lance, même si le lieutenant Delval chargé de l’enquête essaie de l’en empêcher ! -> Un cosy mystery à la française Les livres du genre se déroulent généralement en Angleterre, voire aux Etats-Unis mais moins souvent en France. On apprécie donc de se retrouver dans un petit village alsacien avec des personnages bien de chez nous. -> Un côté moderne Habituellement les livres du genre ont un style un peu classique mais ici le langage est très (parfois trop à mon goût…) moderne et « cash ». Maman de deux ados, Léo s’exprime souvent comme eux mais c’est aussi ce qui fait l’originalité de ce livre. -> Des personnages hauts en couleur Léopoldine est coiffeuse, fan de ragots et pleine d’énergie. Sa situation personnelle n’est pas facile mais elle se montre forte et sensible, j’ai bien aimé ce côté d’elle. J’ai mis un peu de temps à m’attacher à elle et aux autres personnages mais au fil du roman je les ai de plus en plus appréciés. L’humour a une grande part dans ce livre, il n’est peut-être pas toujours très subtil mais c’est cohérent avec le style du personnage. -> Une enquête sans temps mort On ne s’ennuie pas avec ce livre, recherche d’indices, interrogatoires officiels, papotages au salon de coiffure, séances de travail… tout est là ! Cette histoire se lit très rapidement, les chapitres sont courts et l’écriture fluide. -> Une résolution à la fois prévisible et inattendue (si si c’est possible…) Impossible d’en dire plus au risque de spoiler mais j’ai quand même été très surprise concernant l’explication que j’ai trouvée très originale. J’attends avec impatience la suite des aventures de Léopoldine et Quentin car j’ai passé un bon moment ! #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Archipoche

    "Bigoudis et petites enquêtes" : La nouvelle série cosy mystery qui décoiffe

    Fin 2019, Naëlle Charles autopublie « Bigoudis & Petites Enquêtes » qui connaîtra un joli succès d’autoédition. Cette comédie policière trouve sa place dans le genre du cosy crime. Archipoche publie ce 14 avril la première enquête Panique à Wahlbourg en format semi-poche. Le tome 2 de cette nouvelle série paraîtra à l'automne 2022.

    Lire l'article