Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266300360
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Birthday
Alice Delarbre (traduit par)
Date de parution : 11/03/2021
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Birthday

Alice Delarbre (traduit par)
Date de parution : 11/03/2021
18 ans pour se découvrir et le reste pour s'aimer...
Eric et Morgan sont nés le même jour, dans le même hôpital. Ils sont meilleurs amis depuis toujours. Mais à mesure qu’ils grandissent, leurs secrets les séparent. Morgan est mal dans sa peau... Eric et Morgan sont nés le même jour, dans le même hôpital. Ils sont meilleurs amis depuis toujours. Mais à mesure qu’ils grandissent, leurs secrets les séparent. Morgan est mal dans sa peau ; ne se sent pas garçon. Eric ne s’affirme pas, de peur de déplaire à son père tyrannique. Tous deux changent, ils... Eric et Morgan sont nés le même jour, dans le même hôpital. Ils sont meilleurs amis depuis toujours. Mais à mesure qu’ils grandissent, leurs secrets les séparent. Morgan est mal dans sa peau ; ne se sent pas garçon. Eric ne s’affirme pas, de peur de déplaire à son père tyrannique. Tous deux changent, ils se soutiennent puis se séparent… Parviendront-ils à se retrouver ?

« Merveilleusement écrit, Birthday est une pierre de plus à l’édifice grandissant de la littérature trans, mais aussi de la littérature générale. » Booklist
« Ce livre pourrait bien sauver des vies. » Camryn Garrett
« Les personnages de ce livre vous hanteront longtemps. » The New York Times
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300360
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CaroDoc75 Posté le 4 Avril 2022
    Eric et Morgan se connaissent depuis l'enfance car ils sont nés le même jour dans la même maternité ; ils ont pour habitude de fêter leur anniversaire ensemble. On les suit de l'âge de 13 ans à 18 ans : 2 êtres en construction, qui se cherchent. Enfin Morgan sait ce qu'il/elle souhaite : être femme ! Mais comment l'avouer à son meilleur ami et à son père quant le plus souvent lui-même se voit comme un monstre ? Eric quant à lui se met au foot pour faire plaisir à son père, il se ment à lui même ; il adore Morgan, au point d'être parfois troublé en le regardant...Tous deux vont se confronter aux autres, vont se chercher, et s'éloigner l'un de l'autre, gardant leurs petits secrets, avant de s'affirmer et surtout de s'accepter et s'assumer tels qu'ils sont. Un très beau livre sur l'identité, et surtout sur l'acceptation de soi, de sa différence. J'ai beaucoup aimé la construction du roman : retrouver les personnages chaque année pour leur anniversaire, les lettres laissées par la mère décédée ponctuent également le chemin de Morgan. Sobre, sensible et émouvant : un très beau livre.
  • Nikouette Posté le 9 Mars 2022
    Le mode de narration est original, car la classique narration croisée entre les deux personnages principaux est centrée uniquement sur le jour de leur anniversaire et on les suit donc de leurs 13 ans à leurs 18 ans. Il s’agit de deux meilleurs amis qui se connaissent depuis la naissance étant nés le même jour dans le même hôpital, c’est d’ailleurs comme ça que leurs parents se sont rencontrés coincés à cause d’une tempête de neige à la maternité. Les grandes ellipses induites par la narration ne sont absolument pas gênantes et n’empêchent pas non plus de s’attacher aux personnages. La plume n’est pas spécialement remarquable mais le roman vaut vraiment pour le propos car le parcours de ces deux jeunes gens est très intéressant. Ils vivent une amitié rare, très forte, mais même plus complexe que ça. Morgan a très tôt conscience que même si elle a un corps de garçon elle se sent fille. Elle va lutter contre ce sentiment profond car dans sa petite ville déshéritée elle est déjà rejetée car considérée comme « pas conforme » comme garçon. Elle a peur que si elle avoue ce qu’elle ressent, les seules personnes qu’elle aime et qui lui reste ( sa... Le mode de narration est original, car la classique narration croisée entre les deux personnages principaux est centrée uniquement sur le jour de leur anniversaire et on les suit donc de leurs 13 ans à leurs 18 ans. Il s’agit de deux meilleurs amis qui se connaissent depuis la naissance étant nés le même jour dans le même hôpital, c’est d’ailleurs comme ça que leurs parents se sont rencontrés coincés à cause d’une tempête de neige à la maternité. Les grandes ellipses induites par la narration ne sont absolument pas gênantes et n’empêchent pas non plus de s’attacher aux personnages. La plume n’est pas spécialement remarquable mais le roman vaut vraiment pour le propos car le parcours de ces deux jeunes gens est très intéressant. Ils vivent une amitié rare, très forte, mais même plus complexe que ça. Morgan a très tôt conscience que même si elle a un corps de garçon elle se sent fille. Elle va lutter contre ce sentiment profond car dans sa petite ville déshéritée elle est déjà rejetée car considérée comme « pas conforme » comme garçon. Elle a peur que si elle avoue ce qu’elle ressent, les seules personnes qu’elle aime et qui lui reste ( sa mère est morte d’un cancer quand elle avait 11 ans) la repoussent. Elle se dégoûte, ne comprend pas ce qui lui arrive et on partage ses questionnements, sa souffrance, ses passages à vide et sa lente évolution pour s’accepter. De son côté son meilleur ami est bien intégré, il découvre la sexualité avec une fille mais reste troublé d’avoir été brièvement attiré par Morgan. Il ne le lâche à aucun moment, même quand il est moins présent dans sa vie. Il ne sait pas à quel point elle souffre, ni qu’elle est harcelée, car elle ne lui en a jamais parlé, mais même lorsqu’ils s’éloignent il lui reste fidèle en amitié. Il a de son côté de nombreux problèmes familiaux, deux frères dont il n’est pas très proches, un père autoritaire et violent, une mère qui se réfugie dans l’alcool, mais qui essaie quand même de le protéger tant bien. Eric essaie de coller aux désirs de son père pour éviter les ennuis mais il va finir par se rendre compte que ça ne suffit pas. Le parcours des deux protagonistes, mais bien sûr particulièrement celui de Morgan, est semé d’embûches, très violent et bien sûr même si le roman finit sur une note plus douce on sait que ça n’est pas terminé, qu’il y aura certainement encore bien des épreuves à affronter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tourne_la_page Posté le 16 Février 2022
    Dans ce livre, on suit Éric et Morgan, qui sont ami.es depuis leur naissance, tout au long de leur adolescence. Ils se partagent absolument tout depuis petit mais plus ils grandissent, plus ça devient difficile de dévoiler ses incertitudes à l’autre. Morgan se sent mal dans sa peau, aimerait être plus féminine mais repousse ce désir au fond de sa tête par peur et doute. Éric fait tout ce que son père lui demande et n’est pas réellement heureux. Puis ils grandissent, plus les non-dits les séparent. Est-ce qu’ils arriveront à retrouver leur relation d’avant? Alors, avant que tu commences à lire cette critique, je veux placer un petit avertissement. J’ai appris après avoir fini le livre que Meredith Russo a été accusée de violences conjugales. Dans les lignes qui suivent je ne parlerais uniquement du roman et de mon avis dessus, il faut savoir distinguer l’autrice de l’œuvre en elle-même. Libre à toi d’aller ensuite te renseigner par la suite sur celle-ci. Autre petite chose : dans la critique, je parle de Morgan en utilisant le pronom elle et en la traitant comme une fille (ce qu’elle est, en somme). Si je me montre maladroite envers les transgenres ou autre, dites-le... Dans ce livre, on suit Éric et Morgan, qui sont ami.es depuis leur naissance, tout au long de leur adolescence. Ils se partagent absolument tout depuis petit mais plus ils grandissent, plus ça devient difficile de dévoiler ses incertitudes à l’autre. Morgan se sent mal dans sa peau, aimerait être plus féminine mais repousse ce désir au fond de sa tête par peur et doute. Éric fait tout ce que son père lui demande et n’est pas réellement heureux. Puis ils grandissent, plus les non-dits les séparent. Est-ce qu’ils arriveront à retrouver leur relation d’avant? Alors, avant que tu commences à lire cette critique, je veux placer un petit avertissement. J’ai appris après avoir fini le livre que Meredith Russo a été accusée de violences conjugales. Dans les lignes qui suivent je ne parlerais uniquement du roman et de mon avis dessus, il faut savoir distinguer l’autrice de l’œuvre en elle-même. Libre à toi d’aller ensuite te renseigner par la suite sur celle-ci. Autre petite chose : dans la critique, je parle de Morgan en utilisant le pronom elle et en la traitant comme une fille (ce qu’elle est, en somme). Si je me montre maladroite envers les transgenres ou autre, dites-le moi dans les commentaires ou en message privé ! ^^ Bon, ça étant dit, on peut commencer. Déjà parlons du livre en lui-même que je trouve magnifique (autant la couverture que la tranche) et fera super joli dans ma bibliothèque! :D C’est le premier roman que je lis dont un des personnages principaux est transgenre et j’avais hâte de savoir ce que j’en penserais. Eh bien, j’ai vraiment adoré Morgan particulièrement parce que, n’étant pas trans, je ne me rends pas forcément compte de ce que traversent des personnes qui sont mal dans leur corps et dans leur peau. Au fur et à mesure des pages qu’on tourne, on voit Morgan s’autodétruire, persuadée qu’elle souffre d’une maladie, enfonçant son vrai ‘’elle’’ au fond d’elle pour ne pas décevoir son père ou Éric. Ça m’a fait un vrai coup au cœur de la voir se détruire comme ça, j’ai vraiment adoré ce personnage tout comme son évolution au fil du roman !! J’ai aussi aimé Éric, il représente beaucoup de personnes qui sont très poussées par leurs parents et qui deviennent l’image que ceux-ci veulent qu’elles soient, et non ce qu’elles veulent vraiment (pas très claire ma phrase...). J’ai d’ailleurs détesté son père (mais ça je pense que tu t’y attendais ^^’). Éric, je l’ai d’autant plus aimé car il est super gentil, vraiment, c'est un amour, et je pense que c’est le meilleur ami qu’on aimerait tous avoir ; je l’ai aussi admiré par moment (en particulier vers la fin). Ce livre est séparé en 6 parties nommées chacune 13,14,15,16,17 et 18 ans ce qui correspond à leur âge (d’où le titre Birthday :D). C’est une super bonne idée parce qu’on peut voir leur évolution personnelle au fur et à mesure qu’ils grandissent. J’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire malgré le fait que j’ai adoré les deux protagonistes, j’ai vraiment commencé à aimer ma lecture à partir de la partie ‘’16 ans’’, donc quasiment à la moitié du roman ce qui est dommage… En revanche, j’ai énormément apprécié la fin du roman (de 16 à 18 ans donc). En lisant les remerciements (oui, je fais partie de cette team qui lit tout dans un livre, de la dédicace, en passant par la biographie, les annexes et les remerciements ^^), j’ai appris que l’autrice était transgenre, je pense donc que c'est une des raisons pour laquelle les sentiments de Morgan sont si bien décrits et peuvent toucher si fort le ou la lecteur.trice. Un petit détail que j’ai beaucoup aimé : le pronom iel est utilisé vers la fin du roman. On ne le voit malheureusement pas couramment et c'est super d'enfin le découvrir dans un livre !! :) Au final, c'est une bonne lecture, intéressante avec des personnages très touchants, le seul bémol pour moi, c'est le fait de ne pas avoir réussi à rentrer dans l'histoire avant la moitié du livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maliae Posté le 2 Février 2022
    Je sentais que cette lecture allait être difficile, c’est pour cela que j’ai un peu repoussé le moment de le lire, attendant d’être dans un bon mood. Et effectivement, ce n’était pas facile. Morgan se sent fille, oui mais voilà, elle ne sait pas comment faire et vivre avec ça, alors qu’elle se fait maltraiter par les autres et qu’elle se maltraite elle-même. Eric, son meilleur ami, a une famille dysfonctionnelle et il aime Morgan plus que tout, sans réussir pour autant à comprendre ce qui lui arrive et pourquoi la distance entre eux s’agrandit. On suit leur vie tous les ans depuis l’âge de treize ans jusqu’à leur dix-huit ans, pendant leur anniversaire commun. C’était dur et ça faisait mal, Morgan m’a fait tellement de peine, elle tombe dans une spirale d’auto destruction. On a envie de la sortir de là, de la protéger. Eric essaye d’agir comme il le peut, mais c’est un ado, c’est pas facile non plus, et il vit avec un père HORRIBLE. Y a plein de trucs qui m’ont mise mal à l’aise, l’alcool surtout, que ce soit pour Eric ou pour Morgan, on sent que ce n’est pas quelque chose de sain. (En même... Je sentais que cette lecture allait être difficile, c’est pour cela que j’ai un peu repoussé le moment de le lire, attendant d’être dans un bon mood. Et effectivement, ce n’était pas facile. Morgan se sent fille, oui mais voilà, elle ne sait pas comment faire et vivre avec ça, alors qu’elle se fait maltraiter par les autres et qu’elle se maltraite elle-même. Eric, son meilleur ami, a une famille dysfonctionnelle et il aime Morgan plus que tout, sans réussir pour autant à comprendre ce qui lui arrive et pourquoi la distance entre eux s’agrandit. On suit leur vie tous les ans depuis l’âge de treize ans jusqu’à leur dix-huit ans, pendant leur anniversaire commun. C’était dur et ça faisait mal, Morgan m’a fait tellement de peine, elle tombe dans une spirale d’auto destruction. On a envie de la sortir de là, de la protéger. Eric essaye d’agir comme il le peut, mais c’est un ado, c’est pas facile non plus, et il vit avec un père HORRIBLE. Y a plein de trucs qui m’ont mise mal à l’aise, l’alcool surtout, que ce soit pour Eric ou pour Morgan, on sent que ce n’est pas quelque chose de sain. (En même temps l’alcool ne l’est jamais, mais là c’est plus pour combler le vide que pour faire la fête). Les deux ont leurs difficultés, les deux ont leur vie, mais ensemble, il se passe quelque chose. Ils sont vraiment proches et on sent à quel point ils s’aiment même s’ils n’arrivent pas à communiquer comme il le faudrait, ce qui est compréhensible. Morgan ne se sent pas prête à en parler et elle se déteste en plus. Eric n’ose pas, de peur de perdre Morgan. Les personnages qui les entourent ne sont pas tous sympa, Morgan subit du harcèlement. Mais j’ai aimé la mère et le père de Morgan, même si sa mère n’est plus là, on sent qu’elle l’aimait. J’ai bien aimé Jasmine aussi, l’amie de Morgan. L’entourage d’Eric par contre, je les ai soit détesté, soit ils m’ont laissé indifférent. Mais surtout, j’ai adoré Morgan et Eric et leur amitié, leur amour. J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, c’était dur mais vraiment beau. La fin était lumineuse et ça fait du bien. C’était vraiment une belle histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laura2RC Posté le 7 Janvier 2022
    /!\ scènes et propos violent sur l'homophobie... Super livre où l'on suit deux garçons (Morgan et Eric) tout au long de leurs journées d'anniversaires jusqu'à leur 18ans. Nous avons une quête de l'Identité, une quête de la Sexualité, une quête de l'Acceptation et une quête de l'Annonciation qui nous tient jusqu'à la fin.
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket jeunesse

    Ados : 16 livres coup de cœur pour la Saint-Valentin

    Avoir le cœur qui s’emballe et les genoux qui castagnent ? Facile avec ces 16 livres coup de foudre des Éditions Pocket Jeunesse pour la Saint-Valentin. Romances, comédies romantiques ou histoires d’amour fantastiques… à vous de glisser les heureux élus dans votre Pile A Lire !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Sujets de société : 14 romans young adult qui ont trouvé les mots justes

    Transidentité, racisme, immigration, maltraitance... Certains sujets sont difficiles à aborder avec les plus jeunes. Si vous n'arrivez pas à expliquer certaines choses à votre enfant, les auteurs de notre sélection ont su trouver les mots justes. Grâce à ces 14 romans, découvrez les sujets de société d'aujourd'hui à travers le prisme de la littérature young adult.

    Lire l'article