En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Brumes de sang

        Presses de la cité
        EAN : 9782258083738
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 225 mm
        Brumes de sang

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 15/03/2012

        En 1914, des crimes en série mettent en émoi un village bourguignon à l’heure de la mobilisation générale. Des crimes marqués par une étrange plaie…


        Août 1914. A l’heure de la mobilisation générale, le village bourguignon de Narcy devient le théâtre de décès inexplicables. Le curé, pourtant robuste comme un chêne, est découvert au pied de l’autel vidé de son sang, une étrange morsure au cou. La mort du maire, dans les mêmes circonstances, précipite...


        Août 1914. A l’heure de la mobilisation générale, le village bourguignon de Narcy devient le théâtre de décès inexplicables. Le curé, pourtant robuste comme un chêne, est découvert au pied de l’autel vidé de son sang, une étrange morsure au cou. La mort du maire, dans les mêmes circonstances, précipite la venue du très parisien et très présomptueux policier Hubert de Monchicourt, ex-agent des Brigades du Tigre. Lequel tente de trouver une cause rationnelle à ces faits divers et va tomber sous le charme de l’énigmatique Isabelle, la nouvelle institutrice qui semble cacher plus d’un secret derrière son beau sourire…

        Une savoureuse et mordante chronique villageoise.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258083738
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • chrystalie Posté le 7 Septembre 2015
          Sympathique, pour jeune public, pas assez développé pour lecteur averti. J'apprécie lorsque les intrigues sont bien montées. L'histoire est bien trouvée, bien imaginée, cela j'ai aimé le concept, de vampires sur fond de guerre...fallait y penser Les personnages aussi sont attachants et variés J'ai juste été déçue par le peu de "rebondissements", à savoir que l'on devine aisément le déroulement à l'avance et que les scènes ne sont (à mon gout) pas assez développées, surtout celle de la fin... Trop "prévisible", mais lisible.
        • yv1 Posté le 5 Avril 2012
          Étrange livre que celui-ci qui débute comme une chronique villageoise, ensanglantée certes, mais qui aurait pu tourner à l'enquête pépère et qui finalement nous plonge dans les troubles arcanes (pléonasme ?) du monde des vampires. Vous avez bien lu, il s'agit donc de combats de vampires, de partage du monde entre les méchants vampires, ceux qui veulent tuer les hommes et les gentils, ceux qui veulent vivre à leurs côtés en toute harmonie, sans d'ailleurs que les hommes ne sachent quoi que ce soit sur leur condition extra-humaine. L'incrédulité des hommes et des femmes de l'histoire -et la mienne, il faut bien le dire- face à l'existence des vampires et à leur arrivée en France, en 1914, au fin fond d'un village bourguignon est de mise Et puis, on s'aperçoit que certains son assez réceptifs à cette incroyable possibilité. Ils se laissent convaincre voire convertir. Bon, je n'en raconte pas plus pour laisser le suspense à peine défloré, juste de quoi titiller l'esprit des futurs lecteurs. Personnellement, je ne suis pas amateur de ce genre de littérature. Disons que les vampires ne m'attirent pas, aussi beaux ou belles soient-ils (et surtout elles) ! Lorsque j'ai ouvert ce livre je ne m'attendais pas... Étrange livre que celui-ci qui débute comme une chronique villageoise, ensanglantée certes, mais qui aurait pu tourner à l'enquête pépère et qui finalement nous plonge dans les troubles arcanes (pléonasme ?) du monde des vampires. Vous avez bien lu, il s'agit donc de combats de vampires, de partage du monde entre les méchants vampires, ceux qui veulent tuer les hommes et les gentils, ceux qui veulent vivre à leurs côtés en toute harmonie, sans d'ailleurs que les hommes ne sachent quoi que ce soit sur leur condition extra-humaine. L'incrédulité des hommes et des femmes de l'histoire -et la mienne, il faut bien le dire- face à l'existence des vampires et à leur arrivée en France, en 1914, au fin fond d'un village bourguignon est de mise Et puis, on s'aperçoit que certains son assez réceptifs à cette incroyable possibilité. Ils se laissent convaincre voire convertir. Bon, je n'en raconte pas plus pour laisser le suspense à peine défloré, juste de quoi titiller l'esprit des futurs lecteurs. Personnellement, je ne suis pas amateur de ce genre de littérature. Disons que les vampires ne m'attirent pas, aussi beaux ou belles soient-ils (et surtout elles) ! Lorsque j'ai ouvert ce livre je ne m'attendais pas à cela : j'avais lu très vite la quatrième de couverture, et encouragé par mes récentes lectures de cet éditeur dans cette collection (Presses de la cité, collection terres de France), je me suis dit "-Vas-y mon P'tit gars Yv, ça va l'faire !" (eh oui, comme disait le très regretté Pierre Desproges quand je me parle à moi-même, je m'appelle mon P'tit gars, parce que si je m'appelle ma P'tite fille, ça m'excite et après je ne peux plus rien dire ou écrire. Et il concluait par ces deux mots : "Pouf, pouf."), je disais donc avant de m'auto-interrompre que j'ai commencé ce livre sur la base de ce que j'avais déjà lu et aimé chez cet éditeur (je tiens d'ailleurs, ici, devant la France entière, que dis-je le monde entier, à remercier chaleureusement Laura qui se reconnaîtra) ; sans cela, je n'aurais sans doute pas pris ce livre et c'eût été dommage. Car je me suis bien marré. Bon, je ne sais pas si c'est l'argument numéro un pour le vendre, mais sincèrement, je crois que l'auteur a voulu avant tout écrire une histoire pour se faire plaisir et pour dire qu'on pouvait nous aussi en France écrire des histoires de vampires. Et ça marche ! Il faut le prendre au second ou au troisième degré et la lecture passe merveilleusement comme une détente. On n'échappe pas aux caricatures, aux stéréotypes, au manichéisme du bien et du mal, mais c'est la base même de ce genre d'histoires. Ce que j'aime vraiment bien, c'est que ce bouquin associe malicieusement et judicieusement une histoire de vampires, un suspense de roman policier, un mélange de croyances transylvaniennes et celtes et une chronique villageoise de 1914/1916. Pari réussi, pour qui évidemment veut passer un bon moment et ne prend pas ces histoires au sérieux.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.