Lisez! icon: Search engine
Brutale
Collection : La Bête noire
Date de parution : 19/01/2017
Éditeurs :
Robert Laffont

Brutale

Collection : La Bête noire
Date de parution : 19/01/2017
Elle est jeune. Elle est belle. Elle est flic. Elle est brutale.
Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d’horreur....
Elle est jeune. Elle est belle. Elle est flic. Elle est brutale.
Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d’horreur. Les responsables ? Des cinglés opérant entre la Tchétchénie, la Belgique et la France. Les mêmes qui, un soir, mitraillent...
Elle est jeune. Elle est belle. Elle est flic. Elle est brutale.
Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d’horreur. Les responsables ? Des cinglés opérant entre la Tchétchénie, la Belgique et la France. Les mêmes qui, un soir, mitraillent à l’arme lourde un peloton de gendarmerie au sud de Paris.
Que veulent-ils ? Qui est cet « Ultime » qui les terrorise et à qui ils obéissent ?
Face à cette barbarie, il faut un monstre. Lise Lartéguy en est un. Le jour, elle est flic au Bastion, aux Batignolles, le nouveau QG de la PJ parisienne. La nuit, un terrible secret la transforme en bête sauvage. Lise, qui peut être si douce et aimante, sait que seul le Mal peut combattre le Mal, quitte à en souffrir, et à faire souffrir sa famille.


« C’est nerveux, décalé, implacable. Il y a du Tarantino de la première heure chez Bosco ! » Marc Fernandez, chroniqueur LCI
« Sexy, radical et sanglant, mais aussi beau, tendre et lyrique. » nyctalopes.com
« Un polar musclé entre Marchal et Verneuil. Une réussite ! » Benoît Minville, auteur de Rural noir, libraire Fnac Défense

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221190753
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782221190753
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lillydanssabulle 19/08/2022
    Je remercie mon meilleur ami pour m avoir conseillé cette lecture hautement addictive et qui me correspondait à 200%. L auteur signe ici un polar bien noir, borderline, dans lequel le Bien et le Mal se mélangent, cassent les codes, s unissent pour des principes et des valeurs. D une écriture si fluide que les pages défilent à toute allure comme la moto de Lise qui fend la nuit. Ah ... Lise ! Personnage si riche si paradoxal, si cabossé.. Elle mène cette histoire tambour battant ! Un personnage si haut en couleurs et si noir en même temps. Mon avis c est donc un coup de coeur avec une histoire palpitante où la violence, la rage et la folie dominent... pour notre plus grand plaisir.
  • asongoficeanddragons 07/06/2022
    c'est par ce livre que j'ai découvert la plume de Jacques Olivier Bosco aka JOB , auteur visiblement bourré d'adrénaline et explosif. le quatrième de couverture me promettait de l'action explosive, un perso neuroa et fol propice à des scènes intimistes en lien avec son trouble et bien sur une intrigue à rebondissements multiples. j'en sors avec une lecture moyenne qui pourtant aurait pu être excellente. l'intrigue a ses faiblesses au niveau des rebondissements mais a le mérite de mener le lecteur en haleine. la plume de JOB est incisive sans langue de bois les mots claque, ça pète ça explose zéro répit ! surtout quand le monstre de Lise parle et lorsque les bastons plus que les fusillades d'ailleurs, arrivent. l'auteur retranscrit plutôt bien le fracas des coups et est assez cinématographique dans ses descriptions et voir Lise tabasser du méchant est jouissif et voir ses accès de colère dirigés contre les criminels est pour ma part bienvenu puisque l'auteur évite le cliché du fou ou de la folle dangereuse. Lise est juste comme elle est meme si on peut déplorer ses conneries. en outre le trio qu'elle forme avec ses collegues est sympathique surtout quand elles versent dans de la... c'est par ce livre que j'ai découvert la plume de Jacques Olivier Bosco aka JOB , auteur visiblement bourré d'adrénaline et explosif. le quatrième de couverture me promettait de l'action explosive, un perso neuroa et fol propice à des scènes intimistes en lien avec son trouble et bien sur une intrigue à rebondissements multiples. j'en sors avec une lecture moyenne qui pourtant aurait pu être excellente. l'intrigue a ses faiblesses au niveau des rebondissements mais a le mérite de mener le lecteur en haleine. la plume de JOB est incisive sans langue de bois les mots claque, ça pète ça explose zéro répit ! surtout quand le monstre de Lise parle et lorsque les bastons plus que les fusillades d'ailleurs, arrivent. l'auteur retranscrit plutôt bien le fracas des coups et est assez cinématographique dans ses descriptions et voir Lise tabasser du méchant est jouissif et voir ses accès de colère dirigés contre les criminels est pour ma part bienvenu puisque l'auteur évite le cliché du fou ou de la folle dangereuse. Lise est juste comme elle est meme si on peut déplorer ses conneries. en outre le trio qu'elle forme avec ses collegues est sympathique surtout quand elles versent dans de la misandrie x) mais le roman est parasité en raison du meme traitement apporté au personnage de Lise et par une intrigue invraisemblable notamment le fait que Lise échappe de manière Divine aux sanctions et enquêtes de l'IGPN (elle est en plus couverte de façon déconcertante par ses supérieurs). en outre l'auteur verse dans un voyeurisme malsain à répéter en permanence que Lise est dingue sans compter le fait que JOB tient des propos psychophobes à côté ce qui est un comble quand on a pour perso princip une folle. en outre il ne met pas assez l'accent sur son humanité. meme si Lise est folle, l'auteur aurait pu deconstruire pas mal de préjugés sur la maladie mentale et j'aurais aimé voir une Lise plus sensible empathique le genre de personne certe avec son petit monstre intérieur mais qui peut tres bien etre ta pote ou amie dans la vie de tous les jours sans répéter toutes les pages que Lise est spéciale etc... genre... rien qu'à ses actes on voit qu'elle est particulière c'est bon JOB ! et puis bon "son côté hyperactif a des filiations avec l'autisme" mais pardon?!! quel est l'intérêt et le message de cette phrase? depuis quand etre bagarreuse et pleine d'adrénaline c'est des symptômes de l'autisme?! JOB en roue libre... en bref un roman sympa punchy mais parasité par un traitement du personnage de lise et visiblement une absence de maîtrise du sujet ou un point de vue validocentré. j'ai préféré le Cramé du même auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jcdmeu 23/11/2021
    fans de James Bond , mission impossible , le transporteur ce livre est fait pour vous . pas de tels morts pan pan boum boum non stop. j adore personnellement . presque déçu que la fin arrive trop vite ! pour ceux qui sont plus romans à l eau de rose passez vote chemin
  • paleoliticgirl 23/05/2021
    C’est un roman policier comme je les aime, brutale, violent et addictif. Lise Lartéguy est une flic à part et malgré ses défauts on est obligé de l’apprécier. Si vous aimez les romans conventionnels, il ne faut pas s’arrêter sur celui-ci. Lise est une flic bisexuelle à tendance ultra violente et qui bascule le plus souvent de l’autre côté de la loi et croyez moi j’ai détesté le gentil gendarme finalement plein d’intolérance. Oui, j’ai aimé « les vilains », plus entiers, plus vivants, plus vrais, j’ai aimé Lise sans pitié, sans peur… brutale. En fait, j’ai dévoré ce roman et j’en voulais encore, heureusement j’en ai d’autres dans ma pal! S’ils sont du même acabit, je vais me régaler! Alors, ce roman n’est pas parfait, la fin m’a laissé un goût amer, j’aurais aimé un vrai épilogue avec Camille, sa fille, Lise… mais bon ça n’engage que moi et vous le savez, je suis pénible avec ça. En tout cas, j’ai passé un super moment à la lecture de ce roman!
  • Olivier43 12/04/2021
    Attachez votre ceinture et embarquez pour la brutale. Le ton est donné des les premières pages et le rythme ne baissera pas. Les personnages ont un côté animal assez fascinant. Le style est très imagé et nous fait penser à du Tarantino. Et la bande son est rock and Roll. C est direct , sans fioriture, et percutant. On sort groogy tellement cela a été vite et on en redemande.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.