RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Capitaine Hornblower

            Omnibus
            EAN : 9782258039612
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 1200
            Format : 130 x 198 mm
            Capitaine Hornblower

            Michel Le BRIS (Préface)
            Date de parution : 12/05/1995

            L'ensemble de ces récits constitue un des plus fabuleux romans d'aventures maritimes jamais écrits.

            Préface de Michel Le Bris

            Il y a la mer, dont on sait depuis Joseph Conrad qu'elle est une métaphore parfaite de l'âme humaine et de ses combats.
            Il y a les navires, ces vaisseaux de ligne devenus légendes, cathédrales éphémères de planches et de voiles, à compter parmi les plus belles créations de l'esprit humain....

            Il y a la mer, dont on sait depuis Joseph Conrad qu'elle est une métaphore parfaite de l'âme humaine et de ses combats.
            Il y a les navires, ces vaisseaux de ligne devenus légendes, cathédrales éphémères de planches et de voiles, à compter parmi les plus belles créations de l'esprit humain. Cathédrales de bois, mais aussi bagnes flottants.
            Il y a Horatio Hornblower, anti-héros timide et maladroit, dépourvu de tout instinct guerrier, mais que son intelligence, sa volonté, son obstination conduisent à l'héroïsme dans les combats cruciaux.
            L'ensemble constitue un des plus fabuleux romans d'aventures maritimes jamais écrits, une suite en dix livres rassemblés par Omnibus en deux volumes et présentés pour la première fois selon la chronologie du récit. Pour un exceptionnel bonheur de lecture.
            Ecoutez, l'histoire commence...
            Il ne paie pas de mine le gringalet qui en cette année 1793 se hisse péniblement à bord du Justinian, il ferait même un peu pitié dans ses habits trop grands détrempés par la pluie. Et les brutes aguerries du gaillard d'avant ne s'y trompent pas, qui l'accueillent par un silence pesant traversé de sarcasmes: un aspirant de marine en proie au mal de mer!

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258039612
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 1200
            Format : 130 x 198 mm
            Omnibus

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Groomy Posté le 30 Novembre 2018
              Roman d'aventure historique où on suivra la longue carrière de Horatio Hornblower dans la marine de guerre Britannique. Ca se passe principalement pendant le règne de Napoléon 1er, donc bonjour les élégants navires à voiles, les 74 canons, les marins entassés, les abordages aux sabres et pistolet,... Il débute tout jeune comme aspirant(-officier), et c'est pas forcément bien engagé, il est maladroit, il a le mal de mer, pas vraiment sportif, assez sensible. Il compensera largement par son intelligence, excellent navigateur et tacticien, une tête quoi mais courageux donc finalement bon combattant. On l'accompagne donc durant ses montés en grade, à travers toute les mers du monde avec cependant de nombreuses incursions à terre (en France ou en Russie par exemple et bien sur en Angleterre et autre littoral), dans le Pacifique, les Antilles, en méditerranée, sur la Manche, la Baltique,... on va taper de l'espagnol (ils en prennent pour leur grade) et du français évidemment mais moins que ce qu'on pourrait s'attendre. H.H est donc pratiquement un génie, a toujours la bonne idée, très audacieux, réalise des coups qui sidèrent ses ennemis et impressionnent toute la marine britannique. C'est un perfectionniste qui ne voit que ses erreurs et s'excuserait pratiquement lorsqu'il remporte... Roman d'aventure historique où on suivra la longue carrière de Horatio Hornblower dans la marine de guerre Britannique. Ca se passe principalement pendant le règne de Napoléon 1er, donc bonjour les élégants navires à voiles, les 74 canons, les marins entassés, les abordages aux sabres et pistolet,... Il débute tout jeune comme aspirant(-officier), et c'est pas forcément bien engagé, il est maladroit, il a le mal de mer, pas vraiment sportif, assez sensible. Il compensera largement par son intelligence, excellent navigateur et tacticien, une tête quoi mais courageux donc finalement bon combattant. On l'accompagne donc durant ses montés en grade, à travers toute les mers du monde avec cependant de nombreuses incursions à terre (en France ou en Russie par exemple et bien sur en Angleterre et autre littoral), dans le Pacifique, les Antilles, en méditerranée, sur la Manche, la Baltique,... on va taper de l'espagnol (ils en prennent pour leur grade) et du français évidemment mais moins que ce qu'on pourrait s'attendre. H.H est donc pratiquement un génie, a toujours la bonne idée, très audacieux, réalise des coups qui sidèrent ses ennemis et impressionnent toute la marine britannique. C'est un perfectionniste qui ne voit que ses erreurs et s'excuserait pratiquement lorsqu'il remporte une grande victoire, il est très complexé, fait super attention à son comportement vis à vis des autres, veut renvoyer une image impassibilité parfaite, il a du succès auprès des femmes mais ne s'en pas vraiment compte. Son objectif est toujours de remonter sur un bateau, le lecteur aura le même souhait tellement le personnage prend alors une autre dimension. Hornblower tu l'envoies à Brest avec un canot il revient avec 4 vaisseaux de lignes capturés et 6000 prisonniers, j'exagère mais c'est parfois un peu ça, peut-être un peu gros mais tellement jouissif à lire. Si l'aventure au large est le thème centrale du livre, grâce à l'influence et au talent diplomatique de notre héros on sera initié à la politique de ce début du XIXème, de toutes les conséquences des agressions du "tyran", du blocus anglais, à la guerre en Espagne jusqu'à l'invasion de la Russie avec une partie mémorable du bouquin consacré au siège de Riga (1812). Et j'en passe tellement les livres sont riches. Ce qui est aussi admirable c'est le talent et les connaissances de Forester, les exploits du héros ne nous sont pas présentés sur un plateau "tiens au fait j'ai coulé 3 bateaux", tout est détaillé, les plans, les vents, la lisibilité des manœuvres, les ordres, c'est toujours logique, on assiste à tous, de façon très réaliste (dans le mesure de mes connaissances sur la marine au XIXème...). Tout ça enrobé dans une qualité d'écriture sobre mais de haute volée, intrigue, dialogue, rythme, c'est pratiquement parfait, ça se lit bien et on s'ennuie presque jamais. Beaucoup de vocabulaire lié à la marine bien sur mais c'est pas gênant, très peu de note de bas de page sur l'édition intégrale au passage (tant mieux). Ma meilleure lecture de l'année sans doute, très long mais j'en aurais repris pour 1000 pages avec plaisir. A conseiller aux amateurs de voyage au long cours, de romans historique avec une ambiance de flibustier, des amoureux des livres d'aventure bien ficelés et documentés.
              Lire la suite
              En lire moins
            • b16morille Posté le 25 Septembre 2016
            • Jul_ser Posté le 16 Avril 2014
              Pour moi, Forester avec sa série des Hornblower, est au-dessus d'un Alexander Kent ou d'un Patrick O'brian. Ce qui fait la différence, c'est la qualité du récit, sa vraisemblance historique et technique, et puis cette capacité qu'a Forester de mettre son héros (et donc son lecteur) fait des défis à résoudre. Et je me prends à essayer de trouver des solutions avec le personnage.
            • Zinzinette Posté le 2 Avril 2014
              Découverte de la marine anglaise de la fin du dix-huitième siècle, il fait partie des classiques de la littérature maritime anglaise. Hornblower est un anti-héros qui a le sens de la mer, doté de logique, il arrive à mettre en arrière plans les doutes qui le rongent durant toute sa carrière, faisant preuve d'un sang-froid légendaire. Hornblower est un homme maigre, sujet au mal de mer, pourtant il va réussir à monter en grade, par son esprit de logique ainsi que ses exploits dans les mers, ce qui provoquera des tensions parmi ses collègues qui bien souvent le jalouseront. L'auteur fait aussi un sort aux préjugés dans la marine des castes. Hornblower, bien qu'orphelin, monte en grade. C'est une histoire passionnante, assez conséquente, il faut compter environ 2000 pages pour les deux tomes. On s'étonne presque de voir avancer aussi vite l'histoire, qui menée par de nombreux détails nous embarque sans répit dans cette aventure. Un bon livre, qui nous fait découvrir la Marine anglaise de l'époque sous un autre angle.
            • Chat-Pitre Posté le 22 Juillet 2013
              Aventures sur les mers se déroulant à l'époque napoléonienne, dépaysement garanti, personnage charismatique, tous les ingrédients pour un moment passionnant, vous savez celui où on oublie le temps, le lieu... et d'où on émerge des étoiles pleins les yeux. C'est comme un agréable rêve...
            Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
            Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.