RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Carry On

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266271523
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 140 x 225 mm
            Carry On

            Catherine NABOKOV (Traducteur)
            Date de parution : 05/01/2017
            Une histoire d'amour profondément émouvante et complètement envoutante dans un univers effrayant de monstres et de fantomes... Un cocktail aussi surprenant que captivant !
            Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…
            EAN : 9782266271523
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            18.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ecritureamoureuse Posté le 20 Novembre 2018
              La plume de Rainbow Rowell est certainement l’une de mes préférées. Sa rencontre au printemps pour la signature de Carry On était incroyable et il m’impatientait de découvrir l’histoire de Simon Snow que porte Cath dans Fangirl et qui cache l’affection de l’auteur pour les lectures magiques. Avec ce roman des éditions Pocket Jeunesse sorti en janvier, elle se libère de l’un de ses rêves en écrivant sa propre histoire de sorcellerie, et surtout en s’inspirant d’une série littéraire d’une auteur qu’elle adore, J.K. Rowling. Une fois l’épilogue clôt de Carry On, Rainbow Rowell précise qu’elle n’a pas dévoilé l’histoire sous la plume de Cath, à l’instar de ce qu’elle avait présenté au fil des pages de l’un de ses premiers romans. La lecture n’en reste pas moins superbe mis à part quelques détails qui m’ont chiffonnés comme le fait que les sorts soient un peu trop enfantins. La division du livre en quatre volumes avec à l’intérieur une narration alternée permet une lecture dans les yeux de diverses protagonistes, façon Eleanor Park, ce qui est pour moi une véritable qualité. Et il n’y a aucun doute sur le fait que le dernier volume soit mon préféré avec un... La plume de Rainbow Rowell est certainement l’une de mes préférées. Sa rencontre au printemps pour la signature de Carry On était incroyable et il m’impatientait de découvrir l’histoire de Simon Snow que porte Cath dans Fangirl et qui cache l’affection de l’auteur pour les lectures magiques. Avec ce roman des éditions Pocket Jeunesse sorti en janvier, elle se libère de l’un de ses rêves en écrivant sa propre histoire de sorcellerie, et surtout en s’inspirant d’une série littéraire d’une auteur qu’elle adore, J.K. Rowling. Une fois l’épilogue clôt de Carry On, Rainbow Rowell précise qu’elle n’a pas dévoilé l’histoire sous la plume de Cath, à l’instar de ce qu’elle avait présenté au fil des pages de l’un de ses premiers romans. La lecture n’en reste pas moins superbe mis à part quelques détails qui m’ont chiffonnés comme le fait que les sorts soient un peu trop enfantins. La division du livre en quatre volumes avec à l’intérieur une narration alternée permet une lecture dans les yeux de diverses protagonistes, façon Eleanor Park, ce qui est pour moi une véritable qualité. Et il n’y a aucun doute sur le fait que le dernier volume soit mon préféré avec un dénouement presque parfait. Rainbow Rowell reste donc avec Carry On, l’une de mes auteurs auteurs adorées avec une belle histoire mais qui est loin des coups de cœur qu’ont été Fangirl et Eleanor Park.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Maeva_A Posté le 3 Novembre 2018
              Une lecture tout à fait satisfaisante ! Des retournements de situation auxquels je ne m'attendais pas du tout ! Un peu d'amour, beaucoup de magie et une touche d'ironie. Cependant je n'ai mis que 4 étoiles car il me manquait un petit quelque chose qui me faisait dire "Mon dieu, c'est un chef d'oeuvre jeunesse !" Je ne saurais dire quoi exactement. J'espère qu'un jour, nous aurons le droit à une suite !
            • Spencerhastings Posté le 22 Septembre 2018
              best book everrrr
            • Claireandthebooks Posté le 14 Septembre 2018
              Si dès le résumé, vous constatez une ressemblance avec l'univers Harry Potter, c'est normal ! Un Élu orphelin avec trop de pouvoir, un meilleur ennemi, un super méchant, une école de magie, une amie super intelligente, une petite-amie adoratrice... Les ressemblances ne manquent pas. Ca m'a d'ailleurs beaucoup perturbée tout au long de ma lecture, j'ai passé un bon moment à tout comparer... Il y a pourtant aussi des différences, des singularités dans cette histoire. Une originalité. Des personnages attachants par eux-mêmes. Si on était dans le cadre d'une fanfiction, je dirais que les personnages sont OOC (out of character). L'autrice s'est inspirée de l'univers potterrien sans aucun doute mais elle se l'est aussi réapproprié. J'ai particulièrement aimé Baz et son histoire avec Simon, qui véhicule un joli message. Ce que j'ai finalement regretté, c'est la brièveté du roman. 584 pages quand on s'inspire d'un univers pour montrer qu'on s'en détache, c'est trop peu. Trop peu pour nouer une vraie relation avec le lecteur, pour lui faire assimiler les différences. J'ai aussi trouvé l'écriture plus enfantine: on parle de super-vilains, on ne s'épanche pas sur les morts, on dédramatise tout. L'histoire restait trop en surface des sentiments à mes yeux. En conclusion, j'ai donc... Si dès le résumé, vous constatez une ressemblance avec l'univers Harry Potter, c'est normal ! Un Élu orphelin avec trop de pouvoir, un meilleur ennemi, un super méchant, une école de magie, une amie super intelligente, une petite-amie adoratrice... Les ressemblances ne manquent pas. Ca m'a d'ailleurs beaucoup perturbée tout au long de ma lecture, j'ai passé un bon moment à tout comparer... Il y a pourtant aussi des différences, des singularités dans cette histoire. Une originalité. Des personnages attachants par eux-mêmes. Si on était dans le cadre d'une fanfiction, je dirais que les personnages sont OOC (out of character). L'autrice s'est inspirée de l'univers potterrien sans aucun doute mais elle se l'est aussi réapproprié. J'ai particulièrement aimé Baz et son histoire avec Simon, qui véhicule un joli message. Ce que j'ai finalement regretté, c'est la brièveté du roman. 584 pages quand on s'inspire d'un univers pour montrer qu'on s'en détache, c'est trop peu. Trop peu pour nouer une vraie relation avec le lecteur, pour lui faire assimiler les différences. J'ai aussi trouvé l'écriture plus enfantine: on parle de super-vilains, on ne s'épanche pas sur les morts, on dédramatise tout. L'histoire restait trop en surface des sentiments à mes yeux. En conclusion, j'ai donc passé un moment très agréable, avec un livre qui se lit très vite, trop vite justement pour me marquer en lui-même.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ZeroJanvier79 Posté le 2 Septembre 2018
              J'ai adoré ce roman inclassable, à la croisée des chemins entre fantasy, romance et young adult. Le cadre du récit, une école de magie, fait tout de suite penser à Harry Potter, mais c'est une référence totalement assumée et avec laquelle l'auteur joue avec humour et talent. Les personnages sont sympathiques, ou sympathiquement antipathiques, et l'histoire est très agréable à suivre. Une lecture très plaisante !
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Pocket jeunesse

              Les romans jeunesse qui vont vous ramener sur les bancs d'écoles... extraordinaires

              L'école tient souvent une place prépondérante dans la littérature jeunesse. Mais attention, dans les livres, qui dit école, dit bien souvent couloirs sombres, profs étranges, élèves livrés à eux-mêmes et même secrets inavouables... Découvrez vite la sélection 100% PKJ Jeunesse spéciale "établissements scolaires pas comme les autres". 

              Lire l'article