RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Carte de fidélité

            La Découverte
            EAN : 9782359250190
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 140 x 205 mm
            Carte de fidélité

            Date de parution : 04/03/2010

            Notre supermarché est un roman ? Oui, comme le prouve Sylvain Rossignol, dans ce roman qui est aussi, comme le précédent, une plongée dans le monde du travail et les possibilités d'accéder ou non à l'estime de soi.

            Dans un supermarché, les vies se croisent, s'effleurent mais se rencontrent rarement. Les caissières sont aux caisses, les vigiles à leur poste, les clients à leurs listes de courses. C'est un monde codifié pour que les clients consomment et pour que les caissières s'accommodent de leur travail fragmenté. Cet univers...

            Dans un supermarché, les vies se croisent, s'effleurent mais se rencontrent rarement. Les caissières sont aux caisses, les vigiles à leur poste, les clients à leurs listes de courses. C'est un monde codifié pour que les clients consomment et pour que les caissières s'accommodent de leur travail fragmenté. Cet univers se fissure quand une caissière, Noémie, offre un article à un client, autrement dit le vole ; quand ce client, Julien, tombe sous le charme de Noémie ; et surtout quand un directeur de supermarché, Monsieur Némane, décide d'ouvrir le magasin un dimanche veille de Noël. La grève menace. Avec elle survient le chaos et les vies s'interrompent, se télescopent, s'empoignent. L'enjeu est important : il s'agit de retrouver les rêves d'une vie meilleure, de regagner sa fierté.
            Le supermarché est le décor dans lequel ils évoluent, mais il est plus que cela : il est leur métier, il les façonne autant qu'ils le façonnent. Ainsi, quand les personnages parlent, ils parlent d'eux-mêmes mais disent aussi le travail.
            Une histoire de sentiments ou une histoire de travail ? Les deux, intimement liés.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782359250190
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 140 x 205 mm
            La Découverte
            14.20 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Vous voulez comprendre à quoi ressemble la vie d'une caissière de supermarché aux horaires fragmentés ? Ressentir la difficulté de créer une section syndicale dans une enseigne commerciale ? Percevoir la réalité du travail les jours fériés ? Lisez Carte de fidélité, l'histoire de deux salariées d'un supermarché qui refusent de travailler la veille de Noël. Le premier roman de Sylvain Rossignol, Notre usine est un roman, publié en 2008, était passionnant. Réalisé à la demande des salariés d'une entreprise de recherche pharmaceutique, il nous avait plongés au coeur d'un conflit social long et destructeur. Tout aussi pertinent, ce second livre est de la même veine. Des scènes courtes et fragmentées à la manière d'un scénario, un style alerte, très agréable à lire, des personnages qui ont de la chair et, surtout, le courage de se battre... Cette histoire militante sur le travail et le choc salariés/chefs d'entreprise nous raconte l'envers du décor et plaide pour le devoir de révolte. Elle remue les consciences. En ces temps de crise, nous en avons bien besoin. »
            PÈLERIN MAGAZINE

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lizouzou Posté le 23 Février 2013
              Malgré son niveau d'étude élevé, Noémie est hôtesse de caisse dans un supermarché. Elle est discrète, ne se met pas forcément en avant mais cela n'empêche pas la sécurité et la direction de la garder à l'oeil. En effet, elle "offre" parfois des articles à certains clients, surtout à ceux qui la touchent émotionnellement ou qui la regardent réellement. C'est le cas de Julien, un client assez spécial en soi, qui ne cesse de passer à sa caisse. Une relation spéciale s'installe entre eux, alors que l'ambiance du magasin est électrique, proche de la grève, car certains employés ne veulent pas ouvrir le jour de noël ! Je ne peux pas qualifier ce livre d'ovni littéraire mais c'est un livre dont le genre diffère de ce que je lis d'habitude. Le style est hâché, les anecdotes racontées par Noémie sont assez courtes, il y a quelques retranscriptions de dialogues, la présence d'une pointe de philosophie et de réflexion. Le thème de l'entreprise et du commerce en particulier m'intéresse beaucoup. Déjà je connais bien car ça me rappelle mon job d'étudiante : hôtesse de caisse (caissière : beurk comme mot !) et maintenant je suis bibliothécaire d'entreprise, du coup c'est un sujet... Malgré son niveau d'étude élevé, Noémie est hôtesse de caisse dans un supermarché. Elle est discrète, ne se met pas forcément en avant mais cela n'empêche pas la sécurité et la direction de la garder à l'oeil. En effet, elle "offre" parfois des articles à certains clients, surtout à ceux qui la touchent émotionnellement ou qui la regardent réellement. C'est le cas de Julien, un client assez spécial en soi, qui ne cesse de passer à sa caisse. Une relation spéciale s'installe entre eux, alors que l'ambiance du magasin est électrique, proche de la grève, car certains employés ne veulent pas ouvrir le jour de noël ! Je ne peux pas qualifier ce livre d'ovni littéraire mais c'est un livre dont le genre diffère de ce que je lis d'habitude. Le style est hâché, les anecdotes racontées par Noémie sont assez courtes, il y a quelques retranscriptions de dialogues, la présence d'une pointe de philosophie et de réflexion. Le thème de l'entreprise et du commerce en particulier m'intéresse beaucoup. Déjà je connais bien car ça me rappelle mon job d'étudiante : hôtesse de caisse (caissière : beurk comme mot !) et maintenant je suis bibliothécaire d'entreprise, du coup c'est un sujet récurrent pour moi ! C'est le sujet principal du livre car la relation spéciale de Noémie et Julien est un fil conducteur mais n'a pour moi pas tant d'importance que ça ! Au niveau de l'écriture et du style, l'auteur est un peu philosophe dans l'âme, notamment à travers les personnages de Noémie et Julien. Il y a quelques jeux de mots assez bien trouvés qui m'ont fait sourir plusieurs fois ! J'ai bien aimé le personnage de Vivianne, la responsable du rayon poissonnerie qui se rebelle et devient délégué syndicale. Elle mène cette grève de bout en bout au côté de Noémie. Un personnage bon vivant bien mis en avant !
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !