En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ce livre est plein d'araignées

        Super 8
        EAN : 9782370560353
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 210 mm
        Ce livre est plein d'araignées

        Charles BONNOT (Traducteur)
        Date de parution : 24/09/2015
        Ne touchez pas à ce livre… il pique !
        Les nouvelles aventures, toujours plus délirantes, de John et Dave !


        Une année s’est écoulée depuis les événements décrits dans John meurt à la fin. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin, et essaie désormais de se dégoter un vrai job)...
        Ne touchez pas à ce livre… il pique !
        Les nouvelles aventures, toujours plus délirantes, de John et Dave !


        Une année s’est écoulée depuis les événements décrits dans John meurt à la fin. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin, et essaie désormais de se dégoter un vrai job) et son copain Dave ont repris le cours de leur existence.
         
        Une nuit, une énorme araignée invisible attaque ce dernier dans son lit, puis prend le contrôle de l’officier de police venu enquêter sur l’incident, le transformant en ce qu’il faut bien appeler une saloperie de zombie. Une vague de panique déferle alors et une quarantaine est décrétée.
         
        Tandis que David est enfermé dans l’hôpital avec des centaines d’autres victimes présumées et tente de s’enfuir (mais est-ce une si bonne idée ?), John parvient à quitter les lieux et se met en tête de retrouver Amy, la petite amie de son pote. Dès lors, qualifier la situation de chaotique reviendrait grosso modo à expliquer que le bombardement d’Hiroshima était « un peu irritant ».

        À propos de John Meurt à la fin :
        « Un récit gore, burlesque, au croisement de Lovecraft et Mel Brooks. » Le Monde des Livres
         
        « Entre horreur et humour, frissons et éclats de rire, s'embarquer dans John meurt à la fin relève de l'expérience. » Rolling Stone
         
        « À mi-chemin entre Ghostbusters, Silent Hill et Mister Bean, John meurt à la fin ouvre une quatrième dimension dans la littérature : celle du n'importe quoi complètement maîtrisé. » Transfuge

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782370560353
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 210 mm
        Super 8
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • florent9595 Posté le 18 Juillet 2016
          Un sacré pavé que j'ai trouvé par hasard en librairie. Ce titre choc m'a tout de suite attiré ! Globalement, on prend du plaisir à le lire, c'est loin d'être une plaie. On s'attache très vite aux différents personnages. Je regrette juste la proximité des prénoms john et josh qui peut nous amener à faire des confusions... La première partie du livre est génialissime ! Alors lancez vous voir les petites bêtes.
        • chroniquesdurenard Posté le 17 Février 2016
          « Ce livre est plein d’araignées » est une œuvre complétement décalée, parfois loufoque, parfois sombre qui capte rapidement notre attention de lecteur impressionnable. Cette histoire de monstres fait suite à celle de « John meurt à la fin » premier opus du surprenant David Wong. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin) et Dave disposent de pouvoirs leur permettant de percevoir des phénomènes surnaturels, à l’inverse des autres habitants de leur jolie petite ville de confidentielle, qui il faut le dire, ressemble plutôt au berceau des ténèbres. Nos deux compères doivent, cette fois-ci, lutter contre une armée d’araignées qui ont une fâcheuse tendance à prendre possession du corps des gens en s’installant tranquillement dans leurs bouches. Tout commence d’ailleurs lorsque Franky, flic du quartier, débarque chez Dave après avoir entendu des bruits suspects. « Je relevai la tête et pour la deuxième fois, j’essayai d’avertir Franky et pour la deuxième fois, j’échouai. L’araignée descendit sur sa poitrine et, d’un bond, se nicha dans sa bouche. Franky battit l’air et tomba en arrière, se cognant la tête contre sa voiture. Il porta les mains à sa bouche, haletant, étouffant, convulsant. Je reculai et retombai sur mon cul. » On se... « Ce livre est plein d’araignées » est une œuvre complétement décalée, parfois loufoque, parfois sombre qui capte rapidement notre attention de lecteur impressionnable. Cette histoire de monstres fait suite à celle de « John meurt à la fin » premier opus du surprenant David Wong. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin) et Dave disposent de pouvoirs leur permettant de percevoir des phénomènes surnaturels, à l’inverse des autres habitants de leur jolie petite ville de confidentielle, qui il faut le dire, ressemble plutôt au berceau des ténèbres. Nos deux compères doivent, cette fois-ci, lutter contre une armée d’araignées qui ont une fâcheuse tendance à prendre possession du corps des gens en s’installant tranquillement dans leurs bouches. Tout commence d’ailleurs lorsque Franky, flic du quartier, débarque chez Dave après avoir entendu des bruits suspects. « Je relevai la tête et pour la deuxième fois, j’essayai d’avertir Franky et pour la deuxième fois, j’échouai. L’araignée descendit sur sa poitrine et, d’un bond, se nicha dans sa bouche. Franky battit l’air et tomba en arrière, se cognant la tête contre sa voiture. Il porta les mains à sa bouche, haletant, étouffant, convulsant. Je reculai et retombai sur mon cul. » On se sent très vite absorbé par l’univers burlesque de ce petit chef d’œuvre. On oscille sans cesse entre la peur, le rire et l’étonnement. Les deux personnages principaux sont attachants (on a vraiment envie qu’ils sauvent leurs fesses), cyniques et plutôt très malins. Tout au long d’une intrigue qui s’avère palpitante, on suit donc alternativement les personnages de Dave, de John, d’Emy (la petite amie de Dave) et de Molly (le chien) dans leur épopée peuplée de « zombies ». En définitive, si vous aimez les histoires fantastiques ou se mêlent angoisse et humour, ce livre est fait pour vous. Attention, arachnophobes s’abstenir…
          Lire la suite
          En lire moins
        • LeaTouchBook Posté le 29 Octobre 2015
          3.5/5 : J'avais adoré John meurt à la fin et voilà l'équipe qui revient pour Ce livre est plein d'araignées : est-ce que la suite est meilleure ou non, réponse en direct live ! Alors je dois vous avouer que même si j'affronte quotidiennement des araignées (la campagne...), elles me font réellement flipper; j'ai voulu (par curiosité morbide) enlever la jaquette de ce livre et j'ai eu cette sensation caractéristique qui fait que j'ai failli lâcher ledit objet : la frousse, la chocotte ou encore une mini crise cardiaque. N'enlevez surtout pas cette jaquette !!! Je vous aurai prévenu ! Après la première frayeur, je me plonge toute guillerette dans ce roman pour découvrir la suite des aventures de John (il n'est pas vraiment mort au final : le titre du premier livre ment !) et de son ami Dave. Si la folie du premier était communicative, fraiche, originale et loufoque; celle du deuxième tome s'essouffle sensiblement mais cela reste un bon roman. Je vous rassure : vous ne lâcherez pas ce livre jusqu'à la fin ! J'aime les zombies donc je devais adorer ce roman d'après la quatrième de couverture et je peux vous dire que je l'ai aimé : les... 3.5/5 : J'avais adoré John meurt à la fin et voilà l'équipe qui revient pour Ce livre est plein d'araignées : est-ce que la suite est meilleure ou non, réponse en direct live ! Alors je dois vous avouer que même si j'affronte quotidiennement des araignées (la campagne...), elles me font réellement flipper; j'ai voulu (par curiosité morbide) enlever la jaquette de ce livre et j'ai eu cette sensation caractéristique qui fait que j'ai failli lâcher ledit objet : la frousse, la chocotte ou encore une mini crise cardiaque. N'enlevez surtout pas cette jaquette !!! Je vous aurai prévenu ! Après la première frayeur, je me plonge toute guillerette dans ce roman pour découvrir la suite des aventures de John (il n'est pas vraiment mort au final : le titre du premier livre ment !) et de son ami Dave. Si la folie du premier était communicative, fraiche, originale et loufoque; celle du deuxième tome s'essouffle sensiblement mais cela reste un bon roman. Je vous rassure : vous ne lâcherez pas ce livre jusqu'à la fin ! J'aime les zombies donc je devais adorer ce roman d'après la quatrième de couverture et je peux vous dire que je l'ai aimé : les personnages sont dingues, l'histoire est dingue, l'écriture est dingue (oui j'ai décidé de ne même plus faire l'effort de trouver un autre qualificatif dinguesque). J'ai vraiment ri tout le long de ce livre et j'ai passé un moment terrible et hilarant. C'est vraiment passionnant cette faculté de l'auteur à raconter quelque chose de complètement fou et cinglé (ah si j'ai trouvé un autre qualificatif) tout en gardant le fil conducteur de son histoire. En définitive, ce livre est DINGUE (mais dans le bon sens du terme) !
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.