RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ce que je peux te dire d'elles

            Robert Laffont
            EAN : 9782221127087
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 324
            Format : 1 x 215 mm
            Ce que je peux te dire d'elles

            Date de parution : 03/01/2013

            Gardienne et témoin de l’histoire familiale – une histoire de femmes, de sœurs, de mères –, Blanche va en retisser tous les fils pour tenter de réparer le lien brisé avec sa propre fille, Violette…

            Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n’aime pas ça : les coups de fil au petit matin n’annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c’est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d’un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas...

            Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n’aime pas ça : les coups de fil au petit matin n’annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c’est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d’un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas que sa fille était enceinte. Et puis un garçon, le premier au bout de cette lignée de filles, quelle histoire… Dans le train qui la mène de Toulouse vers Paris, le trac au cœur, Blanche relit les carnets de moleskine destinés à Violette où, remontant le temps, elle a essayé de se souvenir de tout, tout ce qu’elle peut lui dire d’elles. Mais Violette l’attend-elle encore au bout de ce chemin à la fois heureux et cabossé ?
            Portés par une écriture ultrasensible, où sous l’apparente douceur du cocon familial gronde la violence des sentiments, on est entraînés dans l’histoire de Blanche, celle de quatre générations de femmes, des années 1950 à nos jours. De la minuscule bicoque d’un petit village des Pyrénées aux ateliers de la maison Balaguère, haute couture, à Toulouse, Blanche recrée ce petit monde que les accidents de la vie, et certains choix, ont rendu presque exclusivement féminin. Il y a d’abord Anna, la grand-mère, qui a élevé ses trois petites-filles, Angèle, Justine et Babé, tôt privées de mère. Angèle, la mère de Blanche, la magnifique, brillante et si fragile Angèle, journaliste à La Dépêche du Midi ; Justine l’indépendante, la féministe, la couturière aux doigts de fée qui, partie de rien, va créer sa propre maison et devenir la coqueluche des élégantes Toulousaines ; la douce et vaillante Babé, pilier de cette famille bien peu conventionnelle dans laquelle grandit Blanche. Sans père (il est mort avant sa naissance) mais avec trois mères, avant de devenir, à son tour, la mère sans homme de Violette…
            Chaleureux et coloré comme une promenade dans la Ville rose (ou comme une collection de Justine…), le roman de cette tribu de femmes émancipées avant l’heure explore avec autant de tendresse que d’acuité toute la complexité des liens maternels.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221127087
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 324
            Format : 1 x 215 mm
            Robert Laffont
            19.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Livramoi Posté le 3 Juin 2019
              Violette vient d'accoucher. Sa mère , Blanche, prend le train qui la conduira à la maternité pour y découvrir Gabriel son petit-fils. Ce voyage sera aussi pour Blanche l'occasion de renouer avec sa fille. L'histoire d'une lignée de femmes sur 5 générations dont Blanche est la narratrice. Anna, Augustine, Angèle, Blanche et Violette. Angèle est élevée par sa grand-mère Anna, avec ses cousines Justine et Babé qu'elle va très vite considérer comme ses sœurs. A la naissance de Blanche, toutes les trois vont s'occuper d'elle. Trois mère pour Blanche donc. Justine et Babé tentant de palier le vide affectif que ressentira Blanche, subissant la bipolarité de sa mère qui tantôt l'aime par dessus tout, tantôt la méprise. Comment Blanche va t'elle se construire auprès d'une maman présentant des troubles psychologiques ? Quelles incidences y'aura t'il sur sa propre vie à elle ? Nous traversons les décennies au gré de cette saga familiale, depuis le début des années 60 à nos jours. Nous vivons en même temps que les personnages l'évolution de l'émancipation de la femme, l'arrivée de la pilule et le droit à l'avortement dans un décor qui m'a été plus que familier puisque l'histoire se déroule en grande partie... Violette vient d'accoucher. Sa mère , Blanche, prend le train qui la conduira à la maternité pour y découvrir Gabriel son petit-fils. Ce voyage sera aussi pour Blanche l'occasion de renouer avec sa fille. L'histoire d'une lignée de femmes sur 5 générations dont Blanche est la narratrice. Anna, Augustine, Angèle, Blanche et Violette. Angèle est élevée par sa grand-mère Anna, avec ses cousines Justine et Babé qu'elle va très vite considérer comme ses sœurs. A la naissance de Blanche, toutes les trois vont s'occuper d'elle. Trois mère pour Blanche donc. Justine et Babé tentant de palier le vide affectif que ressentira Blanche, subissant la bipolarité de sa mère qui tantôt l'aime par dessus tout, tantôt la méprise. Comment Blanche va t'elle se construire auprès d'une maman présentant des troubles psychologiques ? Quelles incidences y'aura t'il sur sa propre vie à elle ? Nous traversons les décennies au gré de cette saga familiale, depuis le début des années 60 à nos jours. Nous vivons en même temps que les personnages l'évolution de l'émancipation de la femme, l'arrivée de la pilule et le droit à l'avortement dans un décor qui m'a été plus que familier puisque l'histoire se déroule en grande partie entre Montesquieu et Toulouse, ma ville. Au gré de ma lecture, je me suis donc promenée rue Alsace Lorraine , rue de la pomme, rue St Antoine du T, place St George, à Esquirol, au grand rond. J'y ai visité le théâtre du capitole , l'église St Sernin ainsi que les locaux de la dépêche du midi, mais aussi le collège Pierre de Fermat, l'école Pigier , l'hôpital Purpan et Lagrave entre autres. Et même très rapidement Muret Maryline Eloi J'y ai découvert aussi le monde de la couture et le quotidien des femmes au travail dans les années 70. Je me suis délectée de cette lecture qui nous parle avec beaucoup de justesse et de sensibilité de la complexité du lien maternel et j'enchaîne directement avec la suite " Si j'ai bonne mémoire " Un coup de coeur !
              Lire la suite
              En lire moins
            • lilicrapota Posté le 18 Décembre 2018
              Je fais un peu les choses à l'envers, car l'an dernier j'avais adoré "si j'ai bonne mémoire" et je lis donc aujourd'hui le premier volet de ce roman, qui raconte "l'avant", avant que Violette revienne avec Gabriel. J'ai donc la généalogie mais surtout l'historique complexe et foisonnant de cette tribu de femmes, c'est toujours aussi bien écrit (même si je crois j'ai préféré le deuxième volet), aussi "proche", mais l'histoire se déroule sur tellement plus d'années!!!! Du coup la narration, dense, ne s’accroche pas autant sur les rivages du quotidien. Un excellent roman!
            • Nympha Posté le 29 Septembre 2018
              J’ai commencé ma lecture en étant un peu sceptique sur l’histoire. Les premières pages sont mystérieuses et nous intriguent… Mais ensuite se présentent différents personnages et je ne comprenais pas qui était qui et quel lien les unissaient… L’explication était floue… Mais cela n’a pas duré longtemps ! J’ai très vite été prise par une émotion forte lors de cette lecture et peu de pages plus loin de ce départ un peu flou, tout se met en place ! Les liens, les causes et les conséquences, les personnalités et la tout s’enchaine pour le lecteur ! Un sentiment d’amour et de chaleur ne m’a pas quittée de toute la lecture et les frissons d’un trop plein d’émotions sont apparus plus d’une fois ! De plus, une fois que l’on comprend qui est le narrateur de l’histoire (qui est mystérieux au départ), les émotions redoublent pour le lecteur! Cette histoire est une véritable histoire d’amour familial avec tout l’amour et toutes les emmerdes que l’on peut retrouver au cours de différentes générations ! Mais dans cette famille de filles, le lien entre toutes ces générations est tellement fort qu’il résiste à toute épreuve de la vie comme de la mort ! Une magnifique histoire qui nous prend aux... J’ai commencé ma lecture en étant un peu sceptique sur l’histoire. Les premières pages sont mystérieuses et nous intriguent… Mais ensuite se présentent différents personnages et je ne comprenais pas qui était qui et quel lien les unissaient… L’explication était floue… Mais cela n’a pas duré longtemps ! J’ai très vite été prise par une émotion forte lors de cette lecture et peu de pages plus loin de ce départ un peu flou, tout se met en place ! Les liens, les causes et les conséquences, les personnalités et la tout s’enchaine pour le lecteur ! Un sentiment d’amour et de chaleur ne m’a pas quittée de toute la lecture et les frissons d’un trop plein d’émotions sont apparus plus d’une fois ! De plus, une fois que l’on comprend qui est le narrateur de l’histoire (qui est mystérieux au départ), les émotions redoublent pour le lecteur! Cette histoire est une véritable histoire d’amour familial avec tout l’amour et toutes les emmerdes que l’on peut retrouver au cours de différentes générations ! Mais dans cette famille de filles, le lien entre toutes ces générations est tellement fort qu’il résiste à toute épreuve de la vie comme de la mort ! Une magnifique histoire qui nous prend aux tripes et je n’ai pas pu m’empêcher de verser une petite larme à la fin du livre ! Que d’émotions ! Waouw !
              Lire la suite
              En lire moins
            • sylvilia Posté le 10 Avril 2018
              L'histoire d'une famille de femmes sur plusieurs générations. Ce livre m'a plu au début puis m'a littéralement emportée. c'est une saga familiale, où les femmes prennent toute la place , élèvent la petite Blanche puis Violette seule. Violette, forte pourtant de cette dynastie familiale, de cette ambiance de travail acharné, de drames et de passions, va marquer une rupture. Elle va exiger de Blanche, sa maman, des comptes et va essayer d'en savoir un peu plus sur l'origine de cette éducation si particulière et si typée. Une belle histoire sur plusieurs générations avec le combat des femmes en filigrane, magnifique livre, magnifique histoire, sur fonds Toulousain.
            • sylvaine Posté le 2 Juin 2017
              C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai lu la dernière page de ce roman . . Anne Icart nous entraîne dans les pas de Blanche . Violette sa fille vient de mettre au monde Gabriel le premier garçon d'une lignée de plusieurs générations de filles . Petite fille, adolescente, adulte, mère , grand-mère, c'est le cycle de la vie . Pour Blanche c'est l'occasion de rétablir le contact avec sa fille. Dans le Train qui l'emmène de Toulouse à Paris Blanche égraine ses souvenirs... Quatre générations de femmes, 50 ans d'une vie , des choix individuels de vie ou des choix imposés par le destin. Il leur a fallu s'adapter, continuer à avancer et leur "clan" a été là pour les aider , les accompagner . Est-ce parce que ces 50 dernières années me parlent, que j'ai retrouvé dans ces pages les grands thèmes, les grands sujets de ma jeunesse que je me suis laissée immergée dans cette histoire? Possible mais pas que! la plume d'Anne Icart que je découvre ici a su me parler, me séduire suffisamment en tous cas pour me donner l'envie d'aller fureter dans ses autres romans ...
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.