Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221134283
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 153 x 240 mm

Ce sera ton dernier instant

Johan-Frédérik HEL GUEDJ (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 17/04/2014

« Il faut bien reconnaître que les Anglaises ont un génie très particulier pour tricoter ce genre de romans alliant le charme au sordide. Alors, que God save the queens... of the crime ! » Pascale Frey, Elle

Qui a tué Harriet Lowther avant de l’enterrer sur le Moor à...

« Il faut bien reconnaître que les Anglaises ont un génie très particulier pour tricoter ce genre de romans alliant le charme au sordide. Alors, que God save the queens... of the crime ! » Pascale Frey, Elle

Qui a tué Harriet Lowther avant de l’enterrer sur le Moor à la sortie de la ville ?
Une tempête d’une rare violence vient d’exhumer les os de cette adolescente dont l’inexplicable disparition seize ans plus tôt hante encore bien des mémoires à Lafferton. Pour le commissaire divisionnaire Simon Serrailler, seul en charge de l’enquête du fait d’une réduction drastique des effectifs, l’affaire prend une autre tournure avec la découverte sur le même site d’un deuxième squelette. Une jeune femme encore, mais sans identité cette fois. Les deux meurtres sont-ils liés ? Leur auteur vit-il toujours à Lafferton? Et comment réveiller les souvenirs, si longtemps après ?
Obsédé par la recherche de la vérité, Serrailler en fait une affaire personnelle. Mais son coup de foudre improbable pour la séduisante Rachel Wyatt risque de compliquer la donne…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221134283
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NatachaNEA Posté le 19 Février 2016
    Un très bon roman ! Les personnages sont attendrissants, la lecture est facile car nous sommes vite pris par l'histoire ! Ce livre est très bien construit, réaliste! Mon premier livre de Susan Hill et je ne vais pas en rester la !
  • Alapagedeslivres Posté le 11 Novembre 2015
    Une lecture agréable sur un sujet grave, important et non résolu, l’euthanasie. L’enquête me paraît secondaire. Le véritable atout dans ce livre est l’humanité des personnages. Le dénouement est convaincant mais pas comme je l’avais espéré, presque trop rapide. J’en attendais plus.
  • Seraphita Posté le 20 Août 2015
    Une tempête apocalyptique secoue la région de Lafferton. La fin du monde semble, à ce moment, tangible. Et pourtant, après le déluge, le calme revient. Pour un temps seulement. Car la tempête, en arasant les sols, a mis à jour les restes de deux squelettes humains : le premier est rapidement identifié et permet de résoudre, en partie, une énigme vieille de 16 ans. Il s’agit du corps d’une adolescente de 15 ans, mystérieusement disparue, activement recherchée à l’époque. Le second squelette est celui d’une jeune femme également. Pour autant, son identité reste une énigme. Alors, le commissaire divisionnaire Simon Serrailler va remuer ciel et terre pour mettre à jour la vérité, au risque de rouvrir des plaies anciennes… « Ce sera ton dernier instant » est un excellent polar écrit par Susan Hill, « l’une des plus grandes dames du polar à l’anglaise, à côté de P.D. James, Elisabeth Georges, Minette Walters… », comme se plaît à le souligner la quatrième de couverture. L’ensemble des presque 400 pages se lit par petites touches, se laisse savourer dans la durée, à la fois sucré et doux comme un thé, et en même temps empli d’une noirceur amère, qui frôle parfois l’horreur et... Une tempête apocalyptique secoue la région de Lafferton. La fin du monde semble, à ce moment, tangible. Et pourtant, après le déluge, le calme revient. Pour un temps seulement. Car la tempête, en arasant les sols, a mis à jour les restes de deux squelettes humains : le premier est rapidement identifié et permet de résoudre, en partie, une énigme vieille de 16 ans. Il s’agit du corps d’une adolescente de 15 ans, mystérieusement disparue, activement recherchée à l’époque. Le second squelette est celui d’une jeune femme également. Pour autant, son identité reste une énigme. Alors, le commissaire divisionnaire Simon Serrailler va remuer ciel et terre pour mettre à jour la vérité, au risque de rouvrir des plaies anciennes… « Ce sera ton dernier instant » est un excellent polar écrit par Susan Hill, « l’une des plus grandes dames du polar à l’anglaise, à côté de P.D. James, Elisabeth Georges, Minette Walters… », comme se plaît à le souligner la quatrième de couverture. L’ensemble des presque 400 pages se lit par petites touches, se laisse savourer dans la durée, à la fois sucré et doux comme un thé, et en même temps empli d’une noirceur amère, qui frôle parfois l’horreur et laisse quelques palpitations au creux de la poitrine, comme un expresso un peu trop serré. C’est là tout le talent de cette grande dame qui sait installer le décor très british de son intrigue et tous les ingrédients qui y sont rattachés, tel l’inénarrable thé qui accompagne tous les épisodes. Au fur et à mesure, l’auteur instille d’autres intrigues, plus ou moins parallèles à l’intrigue principale, et donne à l’ensemble une touche noire mais de laquelle la vie et l’un de ses corollaires, l’espoir, ne sont jamais absents. C’est d’ailleurs ce qui pousse le sympathique Simon Serrailler à persévérer dans son enquête, ne laissant jamais de côté, ni des indices qui pourraient paraître secondaires, les creusant jusqu’au bout, ni sa vie personnelle et sa quête de l’âme sœur. En toile de fond, « Ce sera ton dernier instant » explore aussi la fin de vie et le débat complexe de l’euthanasie. Un polar attachant qui oscille entre tact et retenue à l’anglaise et noirceur de l’humain, de la maladie et de la fin de vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LePamplemousse Posté le 22 Avril 2014
    Les romans policiers de Susan Hill se suivent…et se ressemblent, mais jamais je ne m’en lasse, car les personnages sont émouvants et terriblement humains. En plus de suivre le commissaire divisionnaire Simon Serrailler dans son enquête, nous l’accompagnons dans son quotidien, entre ses soirées en solitaire, ses fréquentes visites à sa sœur, médecin, veuve et mère de trois enfants, à son père et à sa belle-mère, nous assistons aussi au travail de toute son équipe au jour le jour. L’enquête ne s’avère pas simple, en effet, après un fort orage, le squelette d’une jeune fille a été retrouvé suite à l’éboulement d’une colline. S’agit-il de Harriet, une adolescente disparue depuis 16 ans ? Susan Hill sait nous rendre attachants ses personnages, que l’on suit de livre en livre. Simon Serrailler n’est pas le flic solitaire et alcoolique typique de ce genre de romans, lui, il aime la gastronomie, il dessine, expose ses œuvres, tombe amoureux… L’histoire nous entraîne aussi à chaque fois dans un domaine particulier de la médecine, ici, nous abordons le thème de la fin de vie, des soins palliatifs et du suicide assisté.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.