En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ce soir, on regardera les étoiles...

        Belfond
        EAN : 9782714475787
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 225 mm
        Nouveauté
        Ce soir, on regardera les étoiles...

        ,

        Delphine GACHET (Traducteur)
        Collection : Le Cercle Belfond
        Date de parution : 01/02/2018
        Des bombardements de Kaboul aux mirages des côtes italiennes, la leçon de vie pleine d’humanité d’un enfant déterminé à faire bouger les frontières d’un monde à la dérive. Bouleversant. 
        La guerre, c’est le quotidien d’Alì, huit ans. Les rues de Kaboul englouties sous les tirs de mortier, les terrains de foot improvisés au milieu des décombres, le petit garçon est habitué. Mais un soir, au retour de l’école, c’est sa maison qui a disparu et, avec elle, ses parents.
        Sans...
        La guerre, c’est le quotidien d’Alì, huit ans. Les rues de Kaboul englouties sous les tirs de mortier, les terrains de foot improvisés au milieu des décombres, le petit garçon est habitué. Mais un soir, au retour de l’école, c’est sa maison qui a disparu et, avec elle, ses parents.
        Sans famille ni argent, Alì et son grand-frère Mohammed prennent la route. Direction l’Iran, la Turquie, la Méditerranée, d’autres rives, à la recherche d’autres étoiles sous lesquelles trouver refuge.

        Cinq ans plus tard, Alì est devenu un adolescent. Un gamin de treize ans cramponné au châssis d’un poids lourd en partance pour l’Italie. Un jeune homme épuisé, qui rassemble ses forces pour fuir, toujours plus loin. Seul.
        Car Mohammed, son grand frère, son héros, s’est égaré en chemin… Qu’est-il arrivé ? Les deux garçons pourront-ils jamais tenir leur promesse d’être réunis, libres et heureux, sous les étoiles ? 
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714475787
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LaRousseBouquine Posté le 29 Mars 2018
          Un roman/témoignage particulièrement bouleversant sur un duo de jeunes frères prêts à tout pour quitter la guerre en Afghanistan avec l'espoir d'une vie meilleure. Ce livre trouve forcément un écho dans l'actualité avec les préoccupations que l'on partage autour des migrants. Un livre qui pousse à adopter un autre regard sur ceux qui sont prêts à tout quitter et qui - loin d'être désespérés - sont au contraire les personnes les plus pleines d'espoir qui soient. Encore merci au Cercle Belfond pour cette découverte !
        • violaine124 Posté le 12 Mars 2018
          Quelle est l'action la plus compliquée que vous ayez due entreprendre dans votre vie pour simplement vous sentir LIBRE ? Pour Ali, ça été de quitter Kaboul ! Pourtant Ali est un jeune garçon plutôt innocent au début de son récit, il joue, il rentre manger jusqu'au jour où son destin va basculer. Ali gardera malgré tout ce qu'il vivra une part d'enfance en lui. Celle qui croit inlassablement que ceux qui sont partis reviendront... Celle qui croit que tout ce qu'on voit ça ne peut pas arriver... Celle qui croit qu'une promesse toujours elle se respecte... Celle qui croit que la vie est belle, tout le temps... Et puis Ali devra un jour se faire à l'idée que sa tête perçoit des choses qui font mal, que son cœur saigne bien plus qu'il ne devrait à son âge, que son âme s'obscurcit parfois ! Ce livre c'est un mélange d'amour, d'amitié, de vie, de mort, de passion, de fougue, de courage surtout et de liens forts, de ceux qui se renforcent alors même qu'ils ne sont pas familiaux... Ce roman fait parfois mal...impossible d'imaginer un enfant vivre ce que vit Ali. Et pourtant, il nous mettra devant le fait accompli et devant sa persévérance. Comment... Quelle est l'action la plus compliquée que vous ayez due entreprendre dans votre vie pour simplement vous sentir LIBRE ? Pour Ali, ça été de quitter Kaboul ! Pourtant Ali est un jeune garçon plutôt innocent au début de son récit, il joue, il rentre manger jusqu'au jour où son destin va basculer. Ali gardera malgré tout ce qu'il vivra une part d'enfance en lui. Celle qui croit inlassablement que ceux qui sont partis reviendront... Celle qui croit que tout ce qu'on voit ça ne peut pas arriver... Celle qui croit qu'une promesse toujours elle se respecte... Celle qui croit que la vie est belle, tout le temps... Et puis Ali devra un jour se faire à l'idée que sa tête perçoit des choses qui font mal, que son cœur saigne bien plus qu'il ne devrait à son âge, que son âme s'obscurcit parfois ! Ce livre c'est un mélange d'amour, d'amitié, de vie, de mort, de passion, de fougue, de courage surtout et de liens forts, de ceux qui se renforcent alors même qu'ils ne sont pas familiaux... Ce roman fait parfois mal...impossible d'imaginer un enfant vivre ce que vit Ali. Et pourtant, il nous mettra devant le fait accompli et devant sa persévérance. Comment ne pas tirer une leçon de ce livre ? Comment en ressortir tranquillement sans éprouver une forte compassion ? Comment lire ce livre et rester insensible face à tant de courage ? Comment faire ressortir le meilleur de ce roman dans un avis pour que les lecteurs le lisent et admirent ce que l'humain est capable de faire dans les moments les plus compliqués de la vie. Je ne saurai vous obliger à le lire mais sachez qu'il existe et qu'il est source d'apprentissage pour nous qui dans nos sociétés, malgré ce qu'on peut croire, avons une chance inouïe ! Ce roman a été lu aussi dans le cadre du book club organisé par le Cercle Belfond et une fois de plus j'ai été très emballée d'y participer. Le sujet peut sembler négatif ou déjà vu mais je vous assure que ce n'est pas le cas. Ici vous combattrez les idées reçues et l'auteur est encore aujourd'hui, généreux, ambitieux et rempli de hargne pour aimer la vie plus que tout.
          Lire la suite
          En lire moins
        • fflo Posté le 9 Mars 2018
          Magnifique témoignage d’un jeune Afghan qui fuit, à l’âge de 8 ans en compagnie de son grand frère, en 1998, son pays et la guerre. Alì EHSANI raconte avec beaucoup de pudeur le chemin qui de Kaboul, à travers le Pakistan, l’Iran, la Turquie, la Grèce, le conduira en 5 longues années en Italie. Son histoire écrite en collaboration avec le journaliste Francesco CASOLO est comme une longue lettre à Mohamed, ce grand frère qui l’a conduit sur le chemin de la liberté. C’est la voix de l’enfant avec toute sa naïveté que nous entendons. C’est aussi un très émouvant hommage à ce frère qui l’a protégé et guidé. Cet un humble Afghan qui n’avait fait aucune étude avait pour seule richesse son l’intelligence et ses qualités de cœur. Il a permis à Ali de conquérir cette liberté qui passait par des études en Europe. Paru dans la collection Le cercle de Belfond, plus habituée aux romans féminins, j’ai bien failli rater ce récit passionnant qui me fera regarder différemment ces déracinés que l’on croise sans les regarder dans nos rues . Voilà un texte coup de poing que je ne suis pas prête d’oublier. A faire lire aux jeunes et moins... Magnifique témoignage d’un jeune Afghan qui fuit, à l’âge de 8 ans en compagnie de son grand frère, en 1998, son pays et la guerre. Alì EHSANI raconte avec beaucoup de pudeur le chemin qui de Kaboul, à travers le Pakistan, l’Iran, la Turquie, la Grèce, le conduira en 5 longues années en Italie. Son histoire écrite en collaboration avec le journaliste Francesco CASOLO est comme une longue lettre à Mohamed, ce grand frère qui l’a conduit sur le chemin de la liberté. C’est la voix de l’enfant avec toute sa naïveté que nous entendons. C’est aussi un très émouvant hommage à ce frère qui l’a protégé et guidé. Cet un humble Afghan qui n’avait fait aucune étude avait pour seule richesse son l’intelligence et ses qualités de cœur. Il a permis à Ali de conquérir cette liberté qui passait par des études en Europe. Paru dans la collection Le cercle de Belfond, plus habituée aux romans féminins, j’ai bien failli rater ce récit passionnant qui me fera regarder différemment ces déracinés que l’on croise sans les regarder dans nos rues . Voilà un texte coup de poing que je ne suis pas prête d’oublier. A faire lire aux jeunes et moins jeunes.
          Lire la suite
          En lire moins
        • alapagedesuzie Posté le 8 Mars 2018
          Nous sommes en 1997 et la guerre sévit en Afghanistan. Mohammed et Alì habitent Kaboul avec leurs parents jusqu'au jour où ceux-ci mourront alors que leur maison sera détruite par une bombe. L'aîné, Mohammed, prend sous son aile son petit frère Alì qui n'a que huit ans et décide de l'emmener à l'extérieur du pays. Il veut suivre les conseils de son père et offrir une vie meilleure au plus jeune et pour y parvenir, le seul choix qui s'impose est d'atteindre l'Europe. Ainsi, Alì pourra faire des études! Pour y parvenir, les garçons devront passer les frontières de différents pays, mais cela ne se fera pas sans embûches. Le chemin de la liberté est parfois difficile lorsqu'on est des clandestins... Le parcours d'Alì m'a fait vivre toute une gamme d'émotions. Par moment, je suis passée de la tristesse, à l'incompréhension, mais aussi par la colère. Je ne veux pas entrer dans un débat politique, loin de là, mais n'empêche que les événements qu'a vécus Alì sont réels et cela m'a profondément touchée et parfois même révoltée! Nous ressentons les émotions vécues par nos deux protagonistes. Cette peur viscérale qui le dévore encore aujourd'hui, comment pourrait-on rester insensible? Impossible! Au cours de... Nous sommes en 1997 et la guerre sévit en Afghanistan. Mohammed et Alì habitent Kaboul avec leurs parents jusqu'au jour où ceux-ci mourront alors que leur maison sera détruite par une bombe. L'aîné, Mohammed, prend sous son aile son petit frère Alì qui n'a que huit ans et décide de l'emmener à l'extérieur du pays. Il veut suivre les conseils de son père et offrir une vie meilleure au plus jeune et pour y parvenir, le seul choix qui s'impose est d'atteindre l'Europe. Ainsi, Alì pourra faire des études! Pour y parvenir, les garçons devront passer les frontières de différents pays, mais cela ne se fera pas sans embûches. Le chemin de la liberté est parfois difficile lorsqu'on est des clandestins... Le parcours d'Alì m'a fait vivre toute une gamme d'émotions. Par moment, je suis passée de la tristesse, à l'incompréhension, mais aussi par la colère. Je ne veux pas entrer dans un débat politique, loin de là, mais n'empêche que les événements qu'a vécus Alì sont réels et cela m'a profondément touchée et parfois même révoltée! Nous ressentons les émotions vécues par nos deux protagonistes. Cette peur viscérale qui le dévore encore aujourd'hui, comment pourrait-on rester insensible? Impossible! Au cours de son récit, l'auteur nous permet de rentrer dans son univers et de voir les événements sous ses yeux à lui. Cela crée une différence entre la réalité que vivent ces gens vis-à-vis ce que nous pouvons voir dans les médias. Et ce coup de poing que l'on reçoit en plein visage n'est pas sans heurt. Cela a radicalement changé mon point de vue, car il y a une différence entre ressentir de l'empathie pour ces gens et vouloir en faire plus pour les aider. Le style de narration m'a particulièrement surprise. En premier lieu, ce sont les écrits d'un jeune homme qui se rappelle les événements sous l'œil de l'enfant qu'il était à l'époque. Le texte s'adresse avant tout à son frère Mohammed. Nous comprendrons en cours de lecture que celui-ci l'a quitté, mais après avoir parcouru tout ce chemin et envisageant celui qu'il lui reste à parcourir pour atteindre ses objectifs de vie, nous sentons qu'Alì continu sur le chemin de la vie non seulement pour lui-même, mais aussi pour son frère. Les valeurs et l'amour qui transparaissent dans ce témoignage sont impressionnants. Deux jeunes hommes qui décident de traverser plusieurs pays en toute clandestinité sans jamais commettre d'actes répréhensibles et ce, malgré la malhonnêteté de plusieurs passeurs, c'est tout à leur honneur. Un récit poignant tant par les émotions qui nous fait vivre, mais aussi par le réalisme de cette vie si difficile pour tous les peuples qui vivent la guerre! Un parcours parsemé d'embûches, de peur, mais aussi de courage, de détermination et de résilience.
          Lire la suite
          En lire moins
        • jardinlitteraire Posté le 6 Mars 2018
          En prévision du Book-club du 4 mars, j’ai reçu ce livre. Je remercie les éditions Belfond pour leur générosité et leur confiance. En découvrant le résumé de ce roman, je me suis dit : Waouh, cette lecture promet d’être émouvante et difficile… je sors complètement de ma zone de confort, n’ayant jamais rien lu sur ce sujet. Par contre, j’ai énormément entendu parler du livre « Dans la mer, il y a des crocodiles : l’histoire vraie d’Enaiatollah Akbari » dont l’histoire est sensiblement la même. A la mort de leurs parents, Mohamed 18 a,s et son petit frère Ali 8 ans, fuient l’Afghanistan en guerre. Le schéma narratif m’a énormément plu. Nous les suivons à travers les yeux de cet enfant, encore naïf et innocent. Ses réflexions m’ont poussé à sourire parfois mais m’ont surtout pincé le cœur. Il ne croit pas à la mort de ses parents : son papa et sa maman vont revenir ! Forcément ! Il est dans le déni parce qu’il est trop jeune pour supporter l’horreur de la situation. J’ai aimé le fait qu’il s’adresse à son frère à la seconde personne comme si tout le roman s’adressait à lui. Si au départ cela... En prévision du Book-club du 4 mars, j’ai reçu ce livre. Je remercie les éditions Belfond pour leur générosité et leur confiance. En découvrant le résumé de ce roman, je me suis dit : Waouh, cette lecture promet d’être émouvante et difficile… je sors complètement de ma zone de confort, n’ayant jamais rien lu sur ce sujet. Par contre, j’ai énormément entendu parler du livre « Dans la mer, il y a des crocodiles : l’histoire vraie d’Enaiatollah Akbari » dont l’histoire est sensiblement la même. A la mort de leurs parents, Mohamed 18 a,s et son petit frère Ali 8 ans, fuient l’Afghanistan en guerre. Le schéma narratif m’a énormément plu. Nous les suivons à travers les yeux de cet enfant, encore naïf et innocent. Ses réflexions m’ont poussé à sourire parfois mais m’ont surtout pincé le cœur. Il ne croit pas à la mort de ses parents : son papa et sa maman vont revenir ! Forcément ! Il est dans le déni parce qu’il est trop jeune pour supporter l’horreur de la situation. J’ai aimé le fait qu’il s’adresse à son frère à la seconde personne comme si tout le roman s’adressait à lui. Si au départ cela peut surprendre, cela rend l’histoire beaucoup plus vivante et réelle. L’explication vient un peu plus tard et donne tout son sens à cette particularité. Ce roman retrace ce périple à travers 5 pays : l’Afghanistan, le Pakistan, l’Iran, la Turquie, la Grèce et enfin l’Italie. Des milliers de kilomètres avec la promesse au bout du chemin de trouver la paix. C’est une magnifique quête de liberté correspondant pour le jeune Ali au passage de l’enfance à l’age adulte même si c’est beaucoup trop tôt et beaucoup trop brutal ! Le maitre mot de ce récit est l’émotion : devant ces enfants obligés de fuir la guerre, devant l’injustice et le manque d’humanité mais aussi devant l’entraide et la solidarité. Pendant leur voyage, ils vont rencontrer des personnes extraordinaires qui vont les aider… Une belle preuve d’humanité ! Ce livre casse l’image, souvent négative il faut l’avouer, des migrants qui se battent tous les jours pour leur survie et la promesse d’une vie meilleure. En écrivant ces mots quelques jours après avoir achevé ce roman, je suis encore sans voix. Il est poignant, révoltant, émouvant. Ce fut un réel électrochoc pour moi. Une magnifique leçon de vie qui ouvre les yeux et permet de se remettre en question. Un livre à découvrir absolument !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Un récit touchant et plein d'humanité. » 
        Martine Touhet / Télé Magazine
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.