RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            C'est l'amour que nous aimons

            Robert Laffont
            EAN : 9782221128572
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 1312
            Format : 132 x 198 mm
            C'est l'amour que nous aimons
            L'amour est un plaisir - Un amour pour rien - Au revoir et merci - Le Vent du soir - Tous les hommes en sont fous - Le Bonheur à San Miniato

            Marc LAMBRON (Préface)
            Collection : Bouquins
            Date de parution : 08/03/2012

            Les romans d’amour de Jean d’Ormesson, ici réunis pour la première fois, relèvent de la veine sentimentale qui marqua son entrée en littérature. Ce volume, qu’ouvre une préface de Marc Lambron, rassemble les deux premiers romans de l’auteur : L’amour est un plaisir et Un amour pour rien, un de...

            Les romans d’amour de Jean d’Ormesson, ici réunis pour la première fois, relèvent de la veine sentimentale qui marqua son entrée en littérature. Ce volume, qu’ouvre une préface de Marc Lambron, rassemble les deux premiers romans de l’auteur : L’amour est un plaisir et Un amour pour rien, un de ses meilleurs textes autobiographiques : Au revoir et merci, ainsi que sa trilogie inspirée par l’histoire des soeurs Mitford : Le Vent du soir, Tous les hommes en sont fous et Le Bonheur à San Miniato.
            Les deux premiers récits ont le charme à la fois enivrant et désenchanté des années 1950. Jean d’Ormesson y invente sa partition personnelle, avec ce mélange de lucidité, de légèreté et d’allégresse qui fait toute la singularité de son style et de son univers. Ses thèmes de prédilection sont déjà là : quête éperdue du bonheur et insatiable besoin d’évasion, culte du soleil, des voitures et des bains de mer ; mais il faudra attendre 1966 et la parution d’Au revoir et merci pour découvrir l’auteur caché derrière les personnages. À quarante et un ans, Jean d’Ormesson y parle très librement de lui, de ses origines, de sa famille, de ses goûts, de ses opinions, tout en feignant de prendre congé d’une carrière littéraire encore incertaine.
            C’est un auteur largement consacré qui se lance, vingt ans plus tard, dans l’écriture d’une trilogie romanesque dont Marc Lambron résume ainsi l’ambition : « Récapituler des fragments de l’histoire du monde à partir des méditations d’un esprit qui les rêve. » Conchita Romero, Rosita Finkelstein, Nadia Wronski, les soeurs O’Shaughnessy, forment une sorte de famille universelle perdue dans la tumultueuse et tragique histoire du siècle. Jean d’Ormesson remporte ici avec brio son pari : « Ressusciter, sûrement pour mon plaisir – frappé d’un peu de mélancolie – et peut-être pour le vôtre, tout un monde évanoui qui s’agite encore en moi. »

            Ce volume contient : L’amour est un plaisir, Un amour pour rien, Au revoir et merci, Le Vent du soir, Tous les hommes en sont fous, Le Bonheur à San Miniato.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221128572
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 1312
            Format : 132 x 198 mm
            Robert Laffont
            30.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • letendard Posté le 18 Avril 2012
              Il a le regard azur le plus envié de la littérature française. Il aime les chemises, les voitures, les palaces, les femmes, le soleil et l’Italie. Il est sémillant, charmeur, espiègle. Jean d’Ormesson est un « écrivain du bonheur » comme disent les critiques. Ce n’est pas faux : c’est bien plus. Ca valait bien la publication du deuxième volume de ses œuvres complètes : C’est l’amour que nous aimons (Bouquins, préfacé admirablement par Marc Lambron)...
            Inscrivez-vous à la newsletter de Bouquins
            Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.