Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221256091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 215 mm
Nouveauté

Châteaux de sable

Date de parution : 26/08/2021

Première sélection du Prix Renaudot 2021
Rentrée Littéraire 2021

« Quand on n'a plus de château à transmettre, on peut au moins tenter d'aménager pour ses enfants une mémoire habitable.»

Jeune père un peu paumé, précaire dans la presse, le narrateur de ce roman mélancolique et drolatique vit dans un monde en voie d’extinction. Rien de grave : issu d’une famille décimée sous la Révolution, il a appris le détachement. Trop à l’ouest pour avoir des convictions politiques, il n’est...

Jeune père un peu paumé, précaire dans la presse, le narrateur de ce roman mélancolique et drolatique vit dans un monde en voie d’extinction. Rien de grave : issu d’une famille décimée sous la Révolution, il a appris le détachement. Trop à l’ouest pour avoir des convictions politiques, il n’est pas royaliste, mais ne croit pas non plus au mythe d’une France nouvelle née en 1789… Jusqu’au jour où Louis XVI lui apparaît ! Et s’il s’amusait à réhabiliter ce grand dadais mal-aimé, émouvant malgré lui ?

Retrouvez toute la Rentrée Littéraire Robert Laffont ici : http://rentreelitteraire.robertlaffont.com/

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221256091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jardin1001livres Posté le 13 Octobre 2021
    Dans ce roman, Louis-Henri de La Rochefoucauld nous convie à une promenade dans Paris en compagnie de Marie-Antoinette et Louis XVI, ce dernier surtout. Personne d’un autre temps, écrivain et journaliste, le narrateur est à côté de son époque. Ressemblant étrangement à l’auteur, ils partagent tous deux de nombreux points communs. Après une soirée un peu arrosée, il fait la rencontre de la réincarnation de Louis XVI (Louis Robinson, habitant quai Bourbon sur l’île Saint-Louis). Il va devenir sa plume et plus encore son confident. Le narrateur nourrit le projet de montrer Louis XVI sous un autre jour, le réhabiliter, mais sans pour autant dresser un portrait par trop hagiographique. Petit à petit, on se rend compte que ce n’est pas Louis XVI le sujet central de ce livre, mais le narrateur et, à travers lui, la famille des La Rochefoucauld. Ce roman est écrit avec légèreté, sur le ton de la conversation. L’humour est présent, j’ai sourit plusieurs fois dans ma lecture. Ce qui la rend très agréable. De nombreuses références culturelles et clins d’oeil divers et variés émaillent le texte et permettent de créer une certaine connivence avec le lecteur. Ce que j’ai particulièrement aimé, ce fut la réflexion sous-jacente... Dans ce roman, Louis-Henri de La Rochefoucauld nous convie à une promenade dans Paris en compagnie de Marie-Antoinette et Louis XVI, ce dernier surtout. Personne d’un autre temps, écrivain et journaliste, le narrateur est à côté de son époque. Ressemblant étrangement à l’auteur, ils partagent tous deux de nombreux points communs. Après une soirée un peu arrosée, il fait la rencontre de la réincarnation de Louis XVI (Louis Robinson, habitant quai Bourbon sur l’île Saint-Louis). Il va devenir sa plume et plus encore son confident. Le narrateur nourrit le projet de montrer Louis XVI sous un autre jour, le réhabiliter, mais sans pour autant dresser un portrait par trop hagiographique. Petit à petit, on se rend compte que ce n’est pas Louis XVI le sujet central de ce livre, mais le narrateur et, à travers lui, la famille des La Rochefoucauld. Ce roman est écrit avec légèreté, sur le ton de la conversation. L’humour est présent, j’ai sourit plusieurs fois dans ma lecture. Ce qui la rend très agréable. De nombreuses références culturelles et clins d’oeil divers et variés émaillent le texte et permettent de créer une certaine connivence avec le lecteur. Ce que j’ai particulièrement aimé, ce fut la réflexion sous-jacente sur le temps, la mémoire et la transmission. Que léguer à ses enfants quand le patrimoine n’est plus ? Une histoire, un récit familial, telle est finalement la réponse de l’auteur. Et celle du narrateur-auteur se trouve dans ce livre. Louis-Henri de La Rochefoucauld réfléchit également à l’Histoire, faite de rappels et de répétitions : la passion de Louis XVI pour le règne de Charles Ier d’Angleterre (ils partageront tous deux la même fin tragique), les points communs entre le mouvement des gilets jaunes de 2018 et la révolution de 1848… Je dois cependant avouer que j’ai assez peu accroché aux considérations sur notre époque ; en effet, j’ai préféré de loin les différents rappels historiques que ce soit ceux concernant la Révolution française ou le XIXe siècle. Les anecdotes sont bien amenées et font revivre toute une époque. Ce fut une lecture plaisante. — Livre reçu dans le cadre de l'opération Masse critique de septembre 2021. Je tiens à remercier Babelio de m'avoir sélectionnée et les éditions Robert Laffont pour leur envoi. —
    Lire la suite
    En lire moins
  • valreine Posté le 10 Octobre 2021
    Tout d’abord, merci à babelio pour ce livre reçu dans le cadre de Masse Critique. J’ai lu un jour que pour une critique, il fallait d’abord adresser trois compliments, mais j’ai plutôt envie de faire l’inverse aujourd’hui. Dans le descriptif, j’avais cru comprendre que ce livre était plein d’humour, je dois dire qu’il ne m’a pas fait rire : les traits d’humour m’ont paru très … démodés. Autant que les prénoms brocardés par l’auteur (p17):) pendant des dizaines de pages, je me suis demandé si je n’avais pas fait une erreur en cochant ce livre. Simple manante, je sentais l’auteur comme vivant dans un monde parallèle et ça fait une impression bizarre au XXIème siècle. Je reconnais « à sa décharge » que mes ancêtres sont bien plus anonymes que les siens:) et je ne risque pas passer devant une autrefois propriété de ma famille ... Par là-dessus, celui que j’avais cru être un fantôme était (serait) une réincarnation de Louis XVI ? Décidément ça faisait beaucoup ! Mais voilà ! Le récit est « entrecoupé » de tas de détails historiques intéressants, amenés de façon naturelle, et puis, je me suis engagée pour une critique !!! J’ai poursuivi ma lecture . Bien m’en a pris. Un récit attachant, où le portrait de Louis XVI (et de Marie-Antoinette!) se... Tout d’abord, merci à babelio pour ce livre reçu dans le cadre de Masse Critique. J’ai lu un jour que pour une critique, il fallait d’abord adresser trois compliments, mais j’ai plutôt envie de faire l’inverse aujourd’hui. Dans le descriptif, j’avais cru comprendre que ce livre était plein d’humour, je dois dire qu’il ne m’a pas fait rire : les traits d’humour m’ont paru très … démodés. Autant que les prénoms brocardés par l’auteur (p17):) pendant des dizaines de pages, je me suis demandé si je n’avais pas fait une erreur en cochant ce livre. Simple manante, je sentais l’auteur comme vivant dans un monde parallèle et ça fait une impression bizarre au XXIème siècle. Je reconnais « à sa décharge » que mes ancêtres sont bien plus anonymes que les siens:) et je ne risque pas passer devant une autrefois propriété de ma famille ... Par là-dessus, celui que j’avais cru être un fantôme était (serait) une réincarnation de Louis XVI ? Décidément ça faisait beaucoup ! Mais voilà ! Le récit est « entrecoupé » de tas de détails historiques intéressants, amenés de façon naturelle, et puis, je me suis engagée pour une critique !!! J’ai poursuivi ma lecture . Bien m’en a pris. Un récit attachant, où le portrait de Louis XVI (et de Marie-Antoinette!) se construit l’air de rien, au gré des rencontres du narrateur et de ses balades. Il y a très longtemps, j’ai lu une biographie de ce roi et j’avais « aimé » le personnage, ce qui m’a fait choisir ce roman. Depuis j’ai appris qu’il avait demandé des nouvelles de La Pérouse au pied de l’échafaud,(rappel de cette « anecdote p 231) ça pose le personnage ! J’ai glissé des petits papiers à chaque page où je notais une phrase, un fait à faire ressortir, ça serait vite devenu une re-copie du livre ! Je me contenterai de quelques citations... Des ouvrages et le nom des auteurs sur le sujet-Roi sont cités, pour qui aurait envie envie de combler ses lacunes en matière historique et ou royale ou révolutionnaire. J’ai été déroutée au début par les allées et venues entre la vie quotidienne de Louis-Henri et le poids de son ascendance. Au fur et à mesure de la lecture, l’une et l’autre se calent et là, le narrateur est plus le sujet central que Sa Majesté Louis de Bourbon. Est-ce de l’humour, cette façon de présenter son épouse plus comme une trésorière qu’une jeune femme de notre époque ? Au prénom historique tout de même:) son évocation de père m’a fait sourire, il semble découvrir qu’un enfant ça demande du temps, beaucoup de temps, et beaucoup d’attention. C’est de sa fille que viendra le « salut ». Par la simple demande d’un château. De sable. Merci encore à babelio pour ce livre très intéressant, je vais maintenant m’autoriser à regarder la vidéo où l’auteur parle de son livre. Peut-être lire celui sur la Révolution, qui sait ? ^-^
    Lire la suite
    En lire moins
  • migdal Posté le 2 Octobre 2021
    S’il est courant de croiser des personnes sorties de la cuisse de Jupiter, et banal de rencontrer des descendants de Henri IV ou Louis XV, j’avoue que je ne connaissais pas de descendant de Notre Dame de Thermidor, alias Thérésa Cabarrus, ou Madame Tallien, avant de découvrir Louis-Henri de la Rochefoucauld et ses merveilleux « Châteaux de sable ». Avec de tels ancêtres, royalistes et révolutionnaires, et leurs vies pour le moins romanesques, l’auteur hérite d’un arsenal d’anecdotes qu’il narre avec talent d’une plume élégante et classique, et son imagination fertile et les hasards providentiels lui permettent de nous introduire auprès de Louis XVI et Marie-Antoinette, discrets parisiens habitant aujourd’hui un modeste logement Quai Bourbon … Positivement tourné vers l’avenir, ce jeune père de famille, s’interroge sur le monde que nous léguerons à nos enfants et les valeurs que nous transmettons … une préoccupation qui me hante et qui contribue à faire de cet ouvrage un réel coup de coeur de cette rentrée littéraire.
  • myrtigal Posté le 21 Septembre 2021
    Choisi au hasard parmi les nouveautés de la rentrée littéraire, ce roman a été un véritable coup de coeur. ...Bon ok, pas tout à fait au hasard : le fait que le livre tourne autour de l'histoire et de la révolution française a bien sûr joué (beaucoup). Mais j'étais tout de même contente de sortir de ma zone de confort et m'essayer aux nouveautés romanesques du XXIe siècle. D'ailleurs peut-on vraiment parler de roman ? Car ce que l'auteur va nous raconter ici c'est en grande partie l'histoire de sa famille...à l'échelle de l'histoire de France ! Car Louis-Henri de la Rochefoucauld n'est autre que le descendant du Grand-maître de la garde robe de Louis XVI : le duc de la Rochefoucauld-Liancourt ! À la fois auteur et narrateur donc, il va commencer d'abord par nous raconter dans un humour grinçant, l'éducation aristocrate qu'il a reçu, et nous dresser rapidement le cadre de sa vie actuelle. J'ai vraiment ri outre mesure durant ses premiers chapitres, l'auto dérision dont fait preuve l'auteur est tout simplement hilarante ! Grosso-modo c'est un jeune homme un peu paumé entre son illustre ascendance, son éducation privilégiée et son manque d'ambition général, jusqu'à ce qu'un soir, au détour... Choisi au hasard parmi les nouveautés de la rentrée littéraire, ce roman a été un véritable coup de coeur. ...Bon ok, pas tout à fait au hasard : le fait que le livre tourne autour de l'histoire et de la révolution française a bien sûr joué (beaucoup). Mais j'étais tout de même contente de sortir de ma zone de confort et m'essayer aux nouveautés romanesques du XXIe siècle. D'ailleurs peut-on vraiment parler de roman ? Car ce que l'auteur va nous raconter ici c'est en grande partie l'histoire de sa famille...à l'échelle de l'histoire de France ! Car Louis-Henri de la Rochefoucauld n'est autre que le descendant du Grand-maître de la garde robe de Louis XVI : le duc de la Rochefoucauld-Liancourt ! À la fois auteur et narrateur donc, il va commencer d'abord par nous raconter dans un humour grinçant, l'éducation aristocrate qu'il a reçu, et nous dresser rapidement le cadre de sa vie actuelle. J'ai vraiment ri outre mesure durant ses premiers chapitres, l'auto dérision dont fait preuve l'auteur est tout simplement hilarante ! Grosso-modo c'est un jeune homme un peu paumé entre son illustre ascendance, son éducation privilégiée et son manque d'ambition général, jusqu'à ce qu'un soir, au détour d'une balade nocturne après une éreintante réunion familiale...il rencontre Louis XVI dans un bar ! Et ce n'est pas son fantôme ! Il est présent et tout à fait réel, il est simplement de retour parmi les vivants après avoir été exécuté deux siècle plutôt. Et le monarque semble s'être bien accommodé au XXIè siècle car il y mène une vie paisible quasi incognito ! Seuls les habitués du bar royaliste où il se sont rencontrés sont au courant. Notre narrateur va discuter longuement avec Louis XVI, ils parleront de tout et de rien, mais surtout de la France. Car ce qui est au coeur de ce roman autant qu'au coeur de la vie de Louis-Henri c'est la France. Son histoire, son héritage, ce qu'il en reste. Ils parleront même des Gilets-Jaunes, de Macron, de Chirac, de Robespierre, de Voltaire ou encore Hugo, bref, tout y passe, au travers de discussions drôles, mélancoliques et jamais démagogiques. Bien sur ce livre est principalement "royaliste", la Révolution y est fortement esquinté, mais rien n'est imposé et beaucoup de questions sont posés en dessous de l'humour et la légèreté. On croisera aussi Marie-Antoinette, qui se livrera aux confidences, intimiste et touchante. Ce que j'ai trouvé vraiment bien c'est que pour chaque personnage ou évènement historique cité, l'auteur fait une petite digression afin de nous expliquer et recontextualiser, mais de façon parfaitement insérée au récit. Si bien que même le néophyte saura toujours de qui ou quoi il est question. J'ai été très touchée par ce livre car je porte une affection particulière pour Louis XVI, et ce roman est véritablement une ode à ce monarque trop oublié, bafoué par l'histoire et par ses contemporains. Louis-Henri, l'apprécie aussi beaucoup et va se donner pour mission de le réhabiliter auprès du reste de la France. Louis XVI va t-il accepter ? Bref, je pense en avoir assez dit sur ce roman, même si je pourrais continuer encore longtemps, tant il le mérite et tant il m'a émue. C'est un roman qui est drôle, touchant, sarcastique, qui nous invite à la réflexion sur ce qu'est notre histoire nationale d'hier et d'aujourd'hui, et si les châteaux que nous construisons sont fait de sable ou de pierre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelda Posté le 13 Septembre 2021
    On dit que vouloir plaire à tout le monde c'est prendre le risque de ne plaire à personne... J'ai adoré cette promenade avec Louis XVI et Marie-Antoinette façon 2020 mais je pense qu'elle est loin de plaire à tout le monde. Aux amoureux de l'histoire et de ses secrets, d'une écriture classique, d'un monde très vieille France et d'un humour british, foncez. Vous jubilerez. Aux fans de style moderne, d'histoires contemporaines, de la Révolution, de Napoléon, oubliez. Ce roman vous mettra hors de vos gonds.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !