En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Chroniques de l'asphalte - T1

        Julliard
        EAN : 9782260016809
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 198
        Format : 130 x 205 mm
        Chroniques de l'asphalte - T1
        1/5

        Collection : Littérature Française Julliard
        Date de parution : 27/10/2005

        Samuel Benchetrit nous invite à un voyage en ascenseur dans les tours étrangement peuplées de son enfance.

        D'abord il y a M. Stern, au 1er étage face ascenseur. M. Stern n'est pas un méchant homme. Mais il n'est pas non plus du genre à se laisser marcher sur les pieds, et il tient tête lorsque le syndic et certains voisins influençables veulent voter la rénovation de la...

        D'abord il y a M. Stern, au 1er étage face ascenseur. M. Stern n'est pas un méchant homme. Mais il n'est pas non plus du genre à se laisser marcher sur les pieds, et il tient tête lorsque le syndic et certains voisins influençables veulent voter la rénovation de la cage d'ascenseur. Il n'y a pas de raison qu'il paye pour un luxe dont il n'a aucun usage… Il y a aussi la famille Bouteillé, éboueurs de père en fils, du 2e étage droite ; le petit Touré de la famille Touré, qui a cinq ans et qui veut sauter de la fenêtre du 11e. La faune du hall, les squatteurs de la cave, les rêveurs du toit… Se promenant dans une tour, d'étage en étage, Samuel Benchetrit dresse le portrait et le quotidien de la communauté dans laquelle il a grandi. Mêlant l'autobiographie et la fiction, le réalisme brutal et la satire insolente, il retrace ici une esquisse drôle et incisive des années de sa jeunesse en banlieue parisienne.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782260016809
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 198
        Format : 130 x 205 mm
        Julliard
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Bazart Posté le 3 Novembre 2015
          Si Samuel Benchetrit pouvait m'interesser en tant que romancier, son statut de cinéaste m'a toujours laissé plus spectique, et semblait même sur une pente clairement descendante tant son dernier film Un Voyage était particulièrement pénible à regarder. , " Son dernier film en date " Asphalte" , adaptation cinématographique de son propre roman en partie autobiographique "Chroniques de l'asphalte", ensemble de souvenirs publié en 2005 de son enfance passée en banlieue parisienne un roman lu à sa sortie et qui est vraiment très réussi sur bien des plans. Adaptation très libre de son ouvrage, car des personnages apparaissent alors que d'autres disparaissent, il en conserve la même toile de fond, cette banlieue qui pourrait sembler un peu terne et décrépie, mais évite habilement les clichés et les stéréotypes dont je parlais en début de billet, tant Benchetrit prend soin d'intégrer une part de rêve, de fantaisie et de magie et de se focaliser sur espoirs de ses habitants.
        • groody Posté le 19 Janvier 2015
          J'avais dévoré le tome 3, qui mêlait humour et amour. Dans les deux premiers, on retrouve un certain nombre de personnages du tome 3, habitants d'une tour d'une banlieue. Les chapitres sont découpés comme les étages de leur immeuble, desservis par un ascenseur. Il y a le 3ème gauche, le 4ème étage droite...Des vieux qui crèvent sans ascenseur, des moins vieilles un peu nympho, des ados qui font des conneries, coupent de oreilles, flirtent avec Nathalie, Karine, etc. Une fois de plus, on admire la plume de ce jeune auteur, son cynisme tendre, et on referme le livre en le remerciant de nous avoir fait sourire en cette période d'actualité troublée, triste à pleurer.
        • Marti94 Posté le 13 Novembre 2013
          Bench fait dans le populaire radical mais c’est facile à lire : arrivée à Paris et tranches de vie insolites parfois drôles mais pas plus. Lu en août 2009
        • lalydo Posté le 12 Janvier 2013
          et artiste aux multiples facettes (écrivain, scénariste, réalisateur et acteur) nous démontre qu’il a du talent. On pourrait penser que c’est un peu présomptueux de sa part que de nous raconter ses mémoires à seulement 30 ans. Mais ce premier tome intitulé « Le temps des tours », est une suite d’anecdotes, tantôt drôles, tantôt émouvantes, sur son adolescence dans une cité de la région parisienne. Chaque court chapitre est une référence à un étage, un lieu se référant à la tour, dans lesquels on découvre les habitants, les souvenirs entre potes, la vie en cité, le désœuvrement des jeunes, la découverte de la vie. C’est écrit de façon simpliste mais assez incisive, ça va droit au but, c’est franc, direct… et ça me plait! Comme pour son premier roman, c’est écrit justement, il n’utilise pas de longs discours pour mettre plein la vue. Et tout cela sonne vrai. Mêlant le vécu et l’imaginaire, l’auteur dépeint assez justement la vie en cité et les sentiments liés à l’adolescence. Ça se lit d’un trait et ça nous fait passer un très bon moment.
        • Aproposdelivres Posté le 13 Juin 2012
          Livre qui se lit très facilement et très rapidement. Samuel Benchetrit raconte son enfance en banlieue à travers des tranches de vie dans un HLM, une histoire pour chaque étage, du 1er au 12ème avec même pour terminer le toit de l'immeuble. (...)
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.