Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265143968
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Cinq Cartes brûlées

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 16/01/2020
Prix Landerneau Polar 2020

"Sophie Loubière trompe merveilleusement son monde" Le Monde des livres

"Un livre sensible et habile, redoutablement addictif !"
Librairie Le Divan 

"On sait qu'on va être tenu en haleine du premier mot au dernier. (...) Un leurre d'un bout à l'autre." Régis Gaudu, France 3 Lorraine

"Ce roman noir, dur,...
Prix Landerneau Polar 2020

"Sophie Loubière trompe merveilleusement son monde" Le Monde des livres

"Un livre sensible et habile, redoutablement addictif !"
Librairie Le Divan 

"On sait qu'on va être tenu en haleine du premier mot au dernier. (...) Un leurre d'un bout à l'autre." Régis Gaudu, France 3 Lorraine

"Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d’une traite, presque en apnée. Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps. À lire absolument." Les Lectures d'Anne-Sophie

Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l’humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d’une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l’intention de devenir la femme qu’elle ne s’est jamais autorisée à être, quel qu’en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer…
 
Thriller psychologique d’une rare intensité, Cinq cartes brûlées va vous plonger au cœur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265143968
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Michel69004 Posté le 14 Juillet 2020
    Nous voilà entre Saint Flour et Chaudes Aigues ( oú on fera une petite incursion chez l’étoilé Viera). Il est question de deuil, d’abandon, d’obésité, de cure et de black-jack J’ai bien aimé l’ambiance, un peu moins l’intrigue. Il manque un petit quelque chose de mieux ficelé. Mais c’est tout de même bien intéressant. Bonne lecture estivale
  • Lunabiax Posté le 6 Juillet 2020
    Une petite fille aimée par son papa qui joue avec elle à la petite bête qui monte, tourmentée par un grand frère cruel qui ne cesse de l'humilier, et négligée par une mère dépressive. Laurence Graissac grandit et mange, se gave, se remplit pour oublier le départ de ce père qu'elle affectionnait. Son surpoids augmente les moqueries de son frère, jusqu'au jour où elle découvre la boxe. Devenue championne olympique, elle pourrait tenir là sa revanche, mais Laurence chute encore, et redevient obèse. Un cercle infernal dont seule une nouvelle donne pourrait la faire sortir... Bonne ou mauvaise pioche, chaque étape de la vie de Laurence est introduite par une carte : le sept de cœur symbolise l'indécision, la dame de trèfle la venue d'une personne nuisible, le dix de pique une période d'obscurité, l'as de trèfle le dépassement de soi, le quatre de cœur une déception ou une trahison… On sait dès le début qui est la dame de trèfle, et ce roman pourrait être celui d'une petite sœur qui n'a cessé, malgré tous les tourments qu'il lui a fait subir, d'aimer son grand frère. Mais Sophie Loubière a d'autres atouts dans son jeu, et y ajoute d'autres cartes qui... Une petite fille aimée par son papa qui joue avec elle à la petite bête qui monte, tourmentée par un grand frère cruel qui ne cesse de l'humilier, et négligée par une mère dépressive. Laurence Graissac grandit et mange, se gave, se remplit pour oublier le départ de ce père qu'elle affectionnait. Son surpoids augmente les moqueries de son frère, jusqu'au jour où elle découvre la boxe. Devenue championne olympique, elle pourrait tenir là sa revanche, mais Laurence chute encore, et redevient obèse. Un cercle infernal dont seule une nouvelle donne pourrait la faire sortir... Bonne ou mauvaise pioche, chaque étape de la vie de Laurence est introduite par une carte : le sept de cœur symbolise l'indécision, la dame de trèfle la venue d'une personne nuisible, le dix de pique une période d'obscurité, l'as de trèfle le dépassement de soi, le quatre de cœur une déception ou une trahison… On sait dès le début qui est la dame de trèfle, et ce roman pourrait être celui d'une petite sœur qui n'a cessé, malgré tous les tourments qu'il lui a fait subir, d'aimer son grand frère. Mais Sophie Loubière a d'autres atouts dans son jeu, et y ajoute d'autres cartes qui font évoluer la partie, jusqu'à un dernier pli surprenant et remarquablement amené.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cannetille Posté le 2 Juillet 2020
    Laurence Graissac a gardé de son enfance à Saint-Flour des blessures dont personne ne soupçonne la profondeur. Lorsque la jeune femme décide de jeter ses complexes aux orties et d’enfin oser s’affirmer, la tournure des événements va en stupéfier plus d’un, à commencer par le discret docteur Bashert, bien loin de soupçonner jusqu’où son addiction au jeu et ses aspirations amoureuses vont l’entraîner. Au BlackJack, les cinq premières cartes sont brûlées par le croupier, c’est-à-dire retirées du jeu avant la distribution. A Laurence, la vie a distribué des cartes qui, longtemps restées cachées, vont provoquer un coup de théâtre magistral lorsqu’elles seront abattues : comme autant d’avancées d’un destin peu à peu dessiné, chaque chapitre se déroule sous l’influence d’une carte et de sa symbolique, ainsi que d’une expression centrée sur le verbe prendre. L’intrigue doit d’abord prendre vie, mais finira par nous prendre à rebours… Comment devient-on psychopathe ? Quelles failles finissent par induire ces passages à l’acte inattendus, comme de soudains coups de grisou ? Avec une froideur clinique et détachée à faire frissonner, Sophie Loubière démonte, rouage après rouage, la mécanique implacable qui, depuis l’enfance, va lézarder une personnalité et installer la psychose. La relation à l’entourage est déterminante,... Laurence Graissac a gardé de son enfance à Saint-Flour des blessures dont personne ne soupçonne la profondeur. Lorsque la jeune femme décide de jeter ses complexes aux orties et d’enfin oser s’affirmer, la tournure des événements va en stupéfier plus d’un, à commencer par le discret docteur Bashert, bien loin de soupçonner jusqu’où son addiction au jeu et ses aspirations amoureuses vont l’entraîner. Au BlackJack, les cinq premières cartes sont brûlées par le croupier, c’est-à-dire retirées du jeu avant la distribution. A Laurence, la vie a distribué des cartes qui, longtemps restées cachées, vont provoquer un coup de théâtre magistral lorsqu’elles seront abattues : comme autant d’avancées d’un destin peu à peu dessiné, chaque chapitre se déroule sous l’influence d’une carte et de sa symbolique, ainsi que d’une expression centrée sur le verbe prendre. L’intrigue doit d’abord prendre vie, mais finira par nous prendre à rebours… Comment devient-on psychopathe ? Quelles failles finissent par induire ces passages à l’acte inattendus, comme de soudains coups de grisou ? Avec une froideur clinique et détachée à faire frissonner, Sophie Loubière démonte, rouage après rouage, la mécanique implacable qui, depuis l’enfance, va lézarder une personnalité et installer la psychose. La relation à l’entourage est déterminante, et, dans cette histoire, chaque personnage réserve bien des surprises. Véritable page-turner où les apparences ne sont que châteaux de cartes, ce thriller psychologique noir multiplie les révélations et les rebondissements dans un suspense habilement construit et parfaitement addictif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bergson Posté le 26 Juin 2020
    une famille avec 2 enfants le garçon tyrannise sa soeur (un peu beaucoup) une histoire d'attouchement entre le père et la fille fait exploser la famille. La fille reste à s'occuper de son frére joueur de jeux vidéo, elle passe de grosse à championne de lancer de marteu et replonge dans la boulimie employée comme croupière dans un casinon, elle va se refaire une santé et croisé le docteur baster joueur et adepte de protitués c'est du roman trés trés noir , il y a peu d'espoir mais une fin inattendue nous enchante
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 20 Juin 2020
    #9827;️CARTES SUR TABLE#9824;️ Hello les Friends !Laurence Graissac n'a pas tiré les bonnes cartes. À peine née, elle devient le souffre-douleur de son grand frère Thierry, furieux de se faire voler la vedette. Teigneux vicieux, créatif dans la saloperie, Thierry n'a de cesse de la rabrouer, la rabaisser, la terroriser. Jouissant de son statut de grand frère, il lui fait gober n'importe quoi. Et Lolo est super fortiche pour ça. Elle va grandir en enfournant le Nutella à la truelle, les chips par paquets de 12, les Pépito arrosés de Fanta, la purée en perfusion, le tout sous les quolibets de son frangin et de ses copines de classe qui la traitent de Sergent Garcia. Laurence cache son mal-être sous des kilos de graisse, camoufle son âme sous les bourrelets, sa peur sous le cholestérol. Son frère la martyrise, sa mère ne l'aime pas assez, son père beaucoup trop.... Dans ce thriller psychologique glaçant, Sophie Loubière décrit par le menu avec une précision chirurgicale le processus de manipulation mentale qui peut broyer un individu jusqu'au drame. Elle raconte comment la maltraitance peut créer des monstres et c'est carrément flippant. Quiconque a eu à faire à un pervers narcissique ou au harcèlement,... #9827;️CARTES SUR TABLE#9824;️ Hello les Friends !Laurence Graissac n'a pas tiré les bonnes cartes. À peine née, elle devient le souffre-douleur de son grand frère Thierry, furieux de se faire voler la vedette. Teigneux vicieux, créatif dans la saloperie, Thierry n'a de cesse de la rabrouer, la rabaisser, la terroriser. Jouissant de son statut de grand frère, il lui fait gober n'importe quoi. Et Lolo est super fortiche pour ça. Elle va grandir en enfournant le Nutella à la truelle, les chips par paquets de 12, les Pépito arrosés de Fanta, la purée en perfusion, le tout sous les quolibets de son frangin et de ses copines de classe qui la traitent de Sergent Garcia. Laurence cache son mal-être sous des kilos de graisse, camoufle son âme sous les bourrelets, sa peur sous le cholestérol. Son frère la martyrise, sa mère ne l'aime pas assez, son père beaucoup trop.... Dans ce thriller psychologique glaçant, Sophie Loubière décrit par le menu avec une précision chirurgicale le processus de manipulation mentale qui peut broyer un individu jusqu'au drame. Elle raconte comment la maltraitance peut créer des monstres et c'est carrément flippant. Quiconque a eu à faire à un pervers narcissique ou au harcèlement, se sentira concerné par ce roman au final totalement inattendu. Par ailleurs, il y est aussi question d'abus sexuels dans le sport ce qui fait écho aux récentes révélations de Sarah Abitbol... C'était la première fois qu'on lisait Sophie Loubière et on va carrément la mettre sur notre liste ! Chronique complète sur le blog. Lien en bio Excellent vendredi à tous ! Que lisez-vous en ce moment ? Qu'avez-vous prévu pour le week-end ? Fran Flo #9824;️❤#9827;️❤#9827;️❤#9824;️❤#9827;️
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !