En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Comics

        Hors collection
        EAN : 9782258144354
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 180 x 255 mm
        Comics
        Une histoire de la BD, de 1968 à nos jours

        ,

        Date de parution : 05/10/2017
        L’histoire mondiale de la BD, de 1968 à nos jours, à travers une chronique captivante et très richement documentée
        Cette chronique de la bande dessinée mondiale des cinquante dernières années est riche de 290 illustrations tirées de bandes dessinées (comics, manga, fumetti et historieta). Cet ouvrage est le premier à évoquer l’histoire de la bande dessinée en Europe, en Asie et en Amérique sous la forme d’une chronique internationale... Cette chronique de la bande dessinée mondiale des cinquante dernières années est riche de 290 illustrations tirées de bandes dessinées (comics, manga, fumetti et historieta). Cet ouvrage est le premier à évoquer l’histoire de la bande dessinée en Europe, en Asie et en Amérique sous la forme d’une chronique internationale détaillée depuis 1968, année cruciale dans l’évolution de la bande dessinée. Il regroupe une grande variété d’artistes, de styles et de mouvements : les super-héros Marvel et DC Comics ; Robert Crumb, le mouvement underground et le roi du manga Osamu Tezuka ; les fumetti italiens politiquement engagés et les torrides mangas pour femmes (josei) ; la ligne claire franco-belge ; la science-fiction ; Métal Hurlant ; le magazine Garo et la bande dessinée alternative japonaise ; l’autobiographique et le roman graphique… jusqu’au passage de la page papier à la page internet.
        Si les plus grands auteurs sont évidemment bien présents – Jack Kirby, Hergé, Moebius, Katsuhiro Otomo, Neil Gaiman, Alan Moore… –, Comics fait également la part belle aux artistes dont les travaux ne sont peut-être pas aussi familiers au lecteur, comme Andrea Pazienza, le collectif Fort Thunder ou encore Fabrice Neaud.
        L’histoire de l’émergence d’un neuvième art ouvert sur l’avenir…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258144354
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 180 x 255 mm
        Hors collection
        35.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Brize Posté le 7 Février 2018
          « Comics » nous offre un panorama chronologique de la BD contemporaine, des années 68 à nos jours (période découpée en trois tronçons : 1968 – 1978 ; 1978 – 1990 ; depuis 1990), en Europe (mention spéciale pour la France, qui se taille la part du lion), Asie (vous saurez tout sur les mangas) et Amérique. Ancrée dans le contexte sociopolitique de l’époque, cette histoire de la BD suit les évolutions du genre à travers ses grandes tendances, déclinées sur le mode underground ou mainstream, en pointant notamment à chaque étape les revues marquantes et en pistant les courants d’influences au sein d’un pays voire d’un continent à l’autre (je pense aux relations Angleterre/Etats-Unis). Les analyses critiques (points forts et points faibles) d’œuvres sont très nombreuses et fouillées, tant sur le fond que sur la forme, car les auteurs s’y entendent pour exposer les caractéristiques de leurs graphismes. Leurs propos sont appuyés par quantité d’illustrations, elles-mêmes enrichies d’un commentaire qui fournit un complément d’information sur l’ouvrage en question. Le livre est très dense et je le déconseillerais au néophyte, qui risque de s’y perdre. En revanche, il me paraît constituer, pour l’amateur déjà un peu éclairé, un excellent moyen d’approfondir ses... « Comics » nous offre un panorama chronologique de la BD contemporaine, des années 68 à nos jours (période découpée en trois tronçons : 1968 – 1978 ; 1978 – 1990 ; depuis 1990), en Europe (mention spéciale pour la France, qui se taille la part du lion), Asie (vous saurez tout sur les mangas) et Amérique. Ancrée dans le contexte sociopolitique de l’époque, cette histoire de la BD suit les évolutions du genre à travers ses grandes tendances, déclinées sur le mode underground ou mainstream, en pointant notamment à chaque étape les revues marquantes et en pistant les courants d’influences au sein d’un pays voire d’un continent à l’autre (je pense aux relations Angleterre/Etats-Unis). Les analyses critiques (points forts et points faibles) d’œuvres sont très nombreuses et fouillées, tant sur le fond que sur la forme, car les auteurs s’y entendent pour exposer les caractéristiques de leurs graphismes. Leurs propos sont appuyés par quantité d’illustrations, elles-mêmes enrichies d’un commentaire qui fournit un complément d’information sur l’ouvrage en question. Le livre est très dense et je le déconseillerais au néophyte, qui risque de s’y perdre. En revanche, il me paraît constituer, pour l’amateur déjà un peu éclairé, un excellent moyen d’approfondir ses connaissances dans le domaine, qu’il choisisse de le lire in extenso ou d’y picorer au gré de ses envies, en se plongeant dans un chapitre ou un autre ou en utilisant l’index. En ce qui me concerne, j’ai eu plaisir à y retrouver des auteurs et des œuvres que j’avais déjà appréciés mais que je pouvais ainsi situer dans leur environnement pour ceux-ci et dans leur contexte de parution pour celles-là. Pour l’anecdote, le chapitre portant sur le magazine (A suivre) a trouvé chez moi un écho particulier, puisque j’ai assisté au même moment à une conférence consacrée à cette revue au festival de la BD d’Angoulême. J’ai aussi repéré, parmi tout ce que je ne connaissais pas (et qui représente un pourcentage impressionnant du livre), des dessinateurs ou des titres qui m’intéresseraient : de quoi me donner des idées pour aller farfouiller dans les bacs de mes médiathèques préférées. Un ouvrage dont l’érudition impressionne et qui trouvera une place de choix auprès de ma collection de BD !
          Lire la suite
          En lire moins
        • adeline80 Posté le 15 Janvier 2018
          Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Hors Collection de m'avoir offert cet ouvrage de Dan Mazur et Alexandre Danner. Je l'avoue, je n'ai pas réussi à lire l'intégralité de cet historique. Je me suis arrêtée à la page 148. Pas parce que le livre est mal écrit mais parce qu'il est dense et riche en information. J'apprécie d'ailleurs la fluidité de la lecture qui n'est pas sans cesse interrompue par des encadrés superflus ou des dates qui au fur et à mesure ne veulent plus rien dire. Les auteurs ont su, toujours concernant le texte, brasser plusieurs cultures en essayant au mieux de décrire l’influences qu'elles ont eu les unes sur les autres et en chapitrant les parties dans un tout cohérent. Ils ont su parler de la bande dessinée underground sans perdre le lecteur novice, celle-ci étant difficilement abordable par ces derniers. On peut suivre à travers les pages l'évolution des artistes et des mouvements avec une certaine logique sans ce perdre. J'apprécie également la description des illustrations qui donne un plus à la compréhension des auteurs et de leurs positions par rapport au différents mouvements. J'aurai pourtant apprécié une transcription ou bien un résumé des planches... Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Hors Collection de m'avoir offert cet ouvrage de Dan Mazur et Alexandre Danner. Je l'avoue, je n'ai pas réussi à lire l'intégralité de cet historique. Je me suis arrêtée à la page 148. Pas parce que le livre est mal écrit mais parce qu'il est dense et riche en information. J'apprécie d'ailleurs la fluidité de la lecture qui n'est pas sans cesse interrompue par des encadrés superflus ou des dates qui au fur et à mesure ne veulent plus rien dire. Les auteurs ont su, toujours concernant le texte, brasser plusieurs cultures en essayant au mieux de décrire l’influences qu'elles ont eu les unes sur les autres et en chapitrant les parties dans un tout cohérent. Ils ont su parler de la bande dessinée underground sans perdre le lecteur novice, celle-ci étant difficilement abordable par ces derniers. On peut suivre à travers les pages l'évolution des artistes et des mouvements avec une certaine logique sans ce perdre. J'apprécie également la description des illustrations qui donne un plus à la compréhension des auteurs et de leurs positions par rapport au différents mouvements. J'aurai pourtant apprécié une transcription ou bien un résumé des planches en langues étrangères car je ne suis pas à l'aise avec celle-ci. Je conseille cet ouvrage à toutes personnes (novice ou amateur) qui veulent en connaître un peu plus sur la bande dessinée sans se prendre la tête ou à s'y référer pour en savoir plus sur un mouvement particulier. Si l'envie vous prend cependant de lire l'ouvrage en entier, je vous conseille d'avoir un peu de temps devant vous pour s'y plonger réellement.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Un ouvrage synthétique et pertinent, idéal pour comprendre l’état de la création en bande dessinée aujourd’hui, qui doit autant aux pionniers qu’à la génération issue des revues RAW, Métal Hurlant ou Garo. »
        Benjamin Roure / BoDoï
        « Une lecture réjouissante qui titille constamment notre intérêt tout en nous apprenant énormément sur la richesse du genre et de son évolution. »
        Robert Laplante / HuffingtonPost Québec
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.