En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266278508
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 140 x 225 mm
        Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper

        Catherine NABOKOV (Traducteur)
        Date de parution : 15/03/2018
        Casper coule une existence paisible dans la petite ville anglaise de Woodside Terrace… Jusqu’à cet été où son père, Jim, change du tout au tout : il ne mange plus, ne sourit plus, ne travaille plus et reste cloué au lit. Quel mauvais sort s’est abattu sur lui ? Une chose est sûre, Casper ne l’abandonnera jamais !
        EAN : 9782266278508
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        12.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • RoseGranger Posté le 9 Juillet 2018
          Ce livre était bien. Par contre je m'attendais à un livre humoristique mais pas du tout !!!!!! Je pensais que ce serai un livre joyeux mais c'est plutôt triste. Sinon c'était bien.
        • Vinie1984 Posté le 30 Avril 2018
          L'auteur nous fait entrer très rapidement dans la vie de Capser, ce jeune garçon turbulent d'une dizaine d'années qui vit en Angleterre, à Woodside Terrace. Casper est un enfant plein de vie, avide de découverte et plutôt turbulent. Ca ne l'empêche pas de vivre une enfance heureuse auprès de ses parents Jim et Suzanne jusqu'à cet été où son père semble perdre goût à la vie : il n'a plus faim, il ne veut plus sortir, il ne va plus travailler... Le jeune garçon et sa mère tentent de rester positifs pour soutenir Jim. Mais Casper pense qu'il leur faut une aide extérieure pour aider son père à retrouver sa joie de vivre et c'est auprès des animaux qu'il va la trouver. C'est une très belle histoire qui nous est racontée, avec beaucoup d'humour et une pointe d'optimisme et pourtant elle traite d'un sujet délicat et pourtant d'actualité : la dépression. On se prend d'affection pour les différents personnages et notamment Jim, qui peine à remonter la pente alors qu'il se rend bien compte q'il a tout pour être heureux. Mais la maladie le ronge, comme une petite voix insidieuse qui le pousserait à tout voir en noir et... L'auteur nous fait entrer très rapidement dans la vie de Capser, ce jeune garçon turbulent d'une dizaine d'années qui vit en Angleterre, à Woodside Terrace. Casper est un enfant plein de vie, avide de découverte et plutôt turbulent. Ca ne l'empêche pas de vivre une enfance heureuse auprès de ses parents Jim et Suzanne jusqu'à cet été où son père semble perdre goût à la vie : il n'a plus faim, il ne veut plus sortir, il ne va plus travailler... Le jeune garçon et sa mère tentent de rester positifs pour soutenir Jim. Mais Casper pense qu'il leur faut une aide extérieure pour aider son père à retrouver sa joie de vivre et c'est auprès des animaux qu'il va la trouver. C'est une très belle histoire qui nous est racontée, avec beaucoup d'humour et une pointe d'optimisme et pourtant elle traite d'un sujet délicat et pourtant d'actualité : la dépression. On se prend d'affection pour les différents personnages et notamment Jim, qui peine à remonter la pente alors qu'il se rend bien compte q'il a tout pour être heureux. Mais la maladie le ronge, comme une petite voix insidieuse qui le pousserait à tout voir en noir et rester cloîtrer dans son coin et son pessimisme. Avec mon fils de 10 ans, nous n'avons pas réussi à poser le livre tant que nous ne l'avions pas fini car l'histoire est captivante tout en étant riche en émotions. Nous avons apprécié la mise en scène des animaux qui rend le thème de ce livre plus léger pour des enfants, presque poétique. Les illustrations qui jalonnent le récit sont très agréables et aident le jeune lecteur à faire travailler son imaginaire. C'est un vrai plus que l’on a apprécié. Ce livre aurait pu être d'une lourdeur sans nom à cause du sujet qui y est traité mais c'est tout le contraire qui se passe. L'auteur a une plume poétique, envoûtante. Il amène le sujet avec beaucoup de délicatesse, juste ce qu'il faut pour des enfants, pour leur parler de la dépression tout en ne rendant pas cela dramatique.
          Lire la suite
          En lire moins
        • okidoki Posté le 15 Avril 2018
          Cet ouvrage est une pépite. La dépression du papa est un voyage, décrit avec des symboliques très visuelles, et très justes. Mais il n'est pas seul, sa femme et Casper vivent chaque jour avec lui cette invraisemblable et incompréhensible route vers...le vide. Mais ils luttent, tous, à la mesure de leurs moyens. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Casper ne manque pas de ressources, et ne baisse jamais les bras. Il communique avec les animaux, qui seront ses guides tout le roman. Certains lui ouvrent la voie, d'autres l'élargissent. Il n'y a pas de réelle complicité, ni d'affectif, ce n'est pas l'amitié le moteur, mais bien ce que les animaux peuvent nous enseigner, en tant que tel. On ne peut même pas dire qu'ils soient sympathiques, ils sont juste ce qu'ils sont et chacun est une petite lumière optimiste dans un long et patient cheminement vers la fin de ce voyage. Au delà de ce thème à première vue, pas très joyeux, l'auteur garde, pratiquement tout le long de l'ouvrage, une surprenante fraîcheur et une fantaisie qui fait que l'on bascule avec bonheur dans un vrai conte. Et le ton est donné dès les premières pages dans la... Cet ouvrage est une pépite. La dépression du papa est un voyage, décrit avec des symboliques très visuelles, et très justes. Mais il n'est pas seul, sa femme et Casper vivent chaque jour avec lui cette invraisemblable et incompréhensible route vers...le vide. Mais ils luttent, tous, à la mesure de leurs moyens. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Casper ne manque pas de ressources, et ne baisse jamais les bras. Il communique avec les animaux, qui seront ses guides tout le roman. Certains lui ouvrent la voie, d'autres l'élargissent. Il n'y a pas de réelle complicité, ni d'affectif, ce n'est pas l'amitié le moteur, mais bien ce que les animaux peuvent nous enseigner, en tant que tel. On ne peut même pas dire qu'ils soient sympathiques, ils sont juste ce qu'ils sont et chacun est une petite lumière optimiste dans un long et patient cheminement vers la fin de ce voyage. Au delà de ce thème à première vue, pas très joyeux, l'auteur garde, pratiquement tout le long de l'ouvrage, une surprenante fraîcheur et une fantaisie qui fait que l'on bascule avec bonheur dans un vrai conte. Et le ton est donné dès les premières pages dans la description d'un Casper hors du commun. C'est réellement un conte philosophique, sans le côté moralisateur Un voyage initiatique pour toute la famille, qui ne règle rien et pourtant arrange tout, juste en changeant la perception des choses. Il y a énormément de bienveillance entre les personnages, et c'est peut être cela qui m'a le plus marqué, même les personnages secondaires le sont, même les animaux tout en gardant ces distances dont je parlais plus haut, le sont. Et ça fonctionne ! C'est beau et c'est réjouissant et la fin est en accord avec tout cela, même si, finalement, tout est bien métaphysique, cela reste suffisamment visuel et poétique pour le conte prédomine sur la philosophie...
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com