Lisez! icon: Search engine

Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper

Pocket jeunesse
EAN : 9782266278508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 225 mm
Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper

Catherine NABOKOV (Traducteur)
Date de parution : 15/03/2018
Casper coule une existence paisible dans la petite ville anglaise de Woodside Terrace… Jusqu’à cet été où son père, Jim, change du tout au tout : il ne mange plus, ne sourit plus, ne travaille plus et reste cloué au lit. Quel mauvais sort s’est abattu sur lui ? Une chose est sûre, Casper ne l’abandonnera jamais !
EAN : 9782266278508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VoxPopuli Posté le 26 Septembre 2019
  • bouma Posté le 8 Décembre 2018
    Voici un roman pour les jeunes enfants, à partir de 8/9 ans dirais-je, qui aborde de manière métaphorique la dépression. Présentée comme une maladie difficilement soignable, car sans traitement médicamenteux, elle transforme le père de Casper dès les premières pages et donc le quotidien du jeune garçon. S’en suit une aventure fantastique légèrement rocambolesque semée de personnages anthropomorphiques qui vont conduire le jeune garçon à parcourir la nature autour de chez lui. Il y rencontrera des animaux plein de sagesse qui vont l’aider dans sa quête, à savoir : rendre la joie de vivre à son père... [Suite de la chronique en cliquant sur le lien]
  • lveniat Posté le 29 Octobre 2018
    On pique aux CM, sans honte aucune, ce génialissime roman au titre le plus mauvais de l'édition française 2018 "Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper" de Horace Clare - titre original "Aubrey and the Terrible Yoot - juste parce que c'est super ! Le père de Casper est prof, c'est la déprime, la vraie. A 10 ans, ça ressemble plus à un envoûtement. Comment en libérer ce papa extra ? Horatio Clare donne à son jeune héros la connaissance et l'imagination nécessaires pour dépasser les angoisses qui rejaillissent sur la famille, se protéger les uns les autres, garder confiance, tout en laissant la place aux rêves, derniers bastions de nos audaces. C'est drôle, so british, ça laisse une seule envie : prendre tout le monde dans ses bras et dire un grand merci. A la lecture de ce livre, on s'est fait de nouveaux amis ! 9/13 ans et plus (+++ !!!) Le livre se referme sur Noël : un indice pour un cadeau qui ne décevra pas... mais on peut se jeter en librairie avant !
  • RoseGranger Posté le 9 Juillet 2018
    Ce livre était bien. Par contre je m'attendais à un livre humoristique mais pas du tout !!!!!! Je pensais que ce serai un livre joyeux mais c'est plutôt triste. Sinon c'était bien.
  • Vinie1984 Posté le 30 Avril 2018
    L'auteur nous fait entrer très rapidement dans la vie de Capser, ce jeune garçon turbulent d'une dizaine d'années qui vit en Angleterre, à Woodside Terrace. Casper est un enfant plein de vie, avide de découverte et plutôt turbulent. Ca ne l'empêche pas de vivre une enfance heureuse auprès de ses parents Jim et Suzanne jusqu'à cet été où son père semble perdre goût à la vie : il n'a plus faim, il ne veut plus sortir, il ne va plus travailler... Le jeune garçon et sa mère tentent de rester positifs pour soutenir Jim. Mais Casper pense qu'il leur faut une aide extérieure pour aider son père à retrouver sa joie de vivre et c'est auprès des animaux qu'il va la trouver. C'est une très belle histoire qui nous est racontée, avec beaucoup d'humour et une pointe d'optimisme et pourtant elle traite d'un sujet délicat et pourtant d'actualité : la dépression. On se prend d'affection pour les différents personnages et notamment Jim, qui peine à remonter la pente alors qu'il se rend bien compte q'il a tout pour être heureux. Mais la maladie le ronge, comme une petite voix insidieuse qui le pousserait à tout voir en noir et... L'auteur nous fait entrer très rapidement dans la vie de Capser, ce jeune garçon turbulent d'une dizaine d'années qui vit en Angleterre, à Woodside Terrace. Casper est un enfant plein de vie, avide de découverte et plutôt turbulent. Ca ne l'empêche pas de vivre une enfance heureuse auprès de ses parents Jim et Suzanne jusqu'à cet été où son père semble perdre goût à la vie : il n'a plus faim, il ne veut plus sortir, il ne va plus travailler... Le jeune garçon et sa mère tentent de rester positifs pour soutenir Jim. Mais Casper pense qu'il leur faut une aide extérieure pour aider son père à retrouver sa joie de vivre et c'est auprès des animaux qu'il va la trouver. C'est une très belle histoire qui nous est racontée, avec beaucoup d'humour et une pointe d'optimisme et pourtant elle traite d'un sujet délicat et pourtant d'actualité : la dépression. On se prend d'affection pour les différents personnages et notamment Jim, qui peine à remonter la pente alors qu'il se rend bien compte q'il a tout pour être heureux. Mais la maladie le ronge, comme une petite voix insidieuse qui le pousserait à tout voir en noir et rester cloîtrer dans son coin et son pessimisme. Avec mon fils de 10 ans, nous n'avons pas réussi à poser le livre tant que nous ne l'avions pas fini car l'histoire est captivante tout en étant riche en émotions. Nous avons apprécié la mise en scène des animaux qui rend le thème de ce livre plus léger pour des enfants, presque poétique. Les illustrations qui jalonnent le récit sont très agréables et aident le jeune lecteur à faire travailler son imaginaire. C'est un vrai plus que l’on a apprécié. Ce livre aurait pu être d'une lourdeur sans nom à cause du sujet qui y est traité mais c'est tout le contraire qui se passe. L'auteur a une plume poétique, envoûtante. Il amène le sujet avec beaucoup de délicatesse, juste ce qu'il faut pour des enfants, pour leur parler de la dépression tout en ne rendant pas cela dramatique.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.