RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Confessions d'un ami imaginaire

            Nathan
            EAN : 9782092565872
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 140 x 210 mm
            Confessions d'un ami imaginaire

            Michelle Cuevas (Texte et illustrations de), Lilas Nord (Traducteur)
            Collection : Premiers Grands formats
            Date de parution : 09/02/2017
            "L' autobiographie" tendre et drôle d'un petit garçon… qui ne sait pas qu'il est imaginaire.
            Depuis quelques temps, une gêne grandit dans l'esprit de Jacques Papier : il a l'impression que personne ne l'aime.  A l’école la maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport, et il faut même rappeler à ses parents de lui garder une place... Depuis quelques temps, une gêne grandit dans l'esprit de Jacques Papier : il a l'impression que personne ne l'aime.  A l’école la maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport, et il faut même rappeler à ses parents de lui garder une place à table ! Heureusement, il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien…
            Un jour, Jacques apprend une perturbante nouvelle : sa sœur Fleur aurait un ami imaginaire, et elle ne lui en a jamais rien dit ! Un peu vexé, il se met à son tour à s'inventer un ami imaginaire. Mais une rencontre va bientôt le mettre face à une terrible vérité : et s'il n'était pas lui-même tout à fait réel ?...
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782092565872
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 140 x 210 mm
            Nathan
            13.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Didi5962 Posté le 18 Août 2018
              Jacques se sent ignoré de tous sauf de sa sœur Fleur. Un jour, il comprend qu'il est son ami imaginaire. Jacques se pose pleins de question suite à cette découverte : est-il réel, quel est son but dans la vie, qui est -il ? Il va alors vivre plusieurs aventures et faire de nombreuses rencontres afin de répondre à toutes ces questions. Un beau livre au thème original raconté avec humour.
            • Takalirsa Posté le 27 Décembre 2017
              Une histoire rocambolesque qui ne manque pas de poésie. Voici un bien curieux récit... De par son héros tout d'abord: Jacques Papier, qui est ami imaginaire sans le savoir ! Il met du temps à le réaliser d'ailleurs, et le début du roman semble un peu long parce que le lecteur, lui, est averti. Mais ensuite sa souffrance est touchante. Car Jacques n'a dès lors qu'une obsession : devenir libre, prendre son envol, ses propres décisions, et ne plus être tributaire de l'imagination de Fleur. Cependant rien ne se passe comme prévu ! Le quotidien de Jacques devient une aventure faite de rencontres cocasses (notamment aux réunions des Imaginaires Anonymes) et de rebondissements pas toujours heureux qui lui feraient presque regretter sa décision. L'histoire prend alors une dimension initiatique puisque c'est bel et bien une quête d'identité que le personnage poursuit. Qui est-il vraiment ? Etre imaginaire signifie-t-il pour autant être invisible ? Inexistant ? Pas pour l'enfant dont il est l'ami, c'est sûr... Quel est donc son rôle dans ce cas ? Car la présence de Jacques soulève une autre interrogation : qu'est-ce qui fait qu'un enfant va jusqu'à se créer un ami fictif ? Fleur, Merla, Bernie : tous connaissent une... Une histoire rocambolesque qui ne manque pas de poésie. Voici un bien curieux récit... De par son héros tout d'abord: Jacques Papier, qui est ami imaginaire sans le savoir ! Il met du temps à le réaliser d'ailleurs, et le début du roman semble un peu long parce que le lecteur, lui, est averti. Mais ensuite sa souffrance est touchante. Car Jacques n'a dès lors qu'une obsession : devenir libre, prendre son envol, ses propres décisions, et ne plus être tributaire de l'imagination de Fleur. Cependant rien ne se passe comme prévu ! Le quotidien de Jacques devient une aventure faite de rencontres cocasses (notamment aux réunions des Imaginaires Anonymes) et de rebondissements pas toujours heureux qui lui feraient presque regretter sa décision. L'histoire prend alors une dimension initiatique puisque c'est bel et bien une quête d'identité que le personnage poursuit. Qui est-il vraiment ? Etre imaginaire signifie-t-il pour autant être invisible ? Inexistant ? Pas pour l'enfant dont il est l'ami, c'est sûr... Quel est donc son rôle dans ce cas ? Car la présence de Jacques soulève une autre interrogation : qu'est-ce qui fait qu'un enfant va jusqu'à se créer un ami fictif ? Fleur, Merla, Bernie : tous connaissent une situation familiale n'aidant pas à avoir confiance en soi. Or Jacques va tour à tour les aider à se convaincre que "tu peux tout réussir" et à s'affirmer face aux autres, leur donnant "l'impression d'être quelqu'un d'exceptionnel". Et c'est en agissant pour ces enfants, en les voyant s'épanouir, que Jacques trouvera lui-même la plénitude, "cette fierté d'avoir vraiment contribué à changer la vie de quelqu'un. Ce qui me rendait moi-même un petit peu moins invisible." "Comme beaucoup de choses dans la vie, cette histoire formait une boucle" et la dernière scène est très émouvante. On comprend que même si les amis imaginaires perdent leur utilité quand l'enfant grandit, celui-ci ne l'oublie pas pour autant... On comprend également que le sentiment ressenti par Jacques ne lui est pas propre : "ça arrive à tout le monde de se sentir invisible" mais il y a forcément quelqu'un pour qui on ne l'est pas ! Un joli voyage au pays de cet imaginaire enfantin qui ne meurt jamais tout-à-fait... pour peu qu'on garde en soi son âme d'enfant !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Virgule-Magazine Posté le 9 Octobre 2017
              Jacques Papier a une sœur jumelle, Fleur, qui est aussi sa meilleure amie et sa compagne de jeux, et des parents très gentils. Tout pour être heureux, donc ? Oui, sauf que, depuis quelque temps, le petit garçon ressent un étrange malaise. Il a l’impression d’être invisible. Pas aux yeux de Fleur, mais pour le reste du monde : à l’école, la maîtresse ne lui prête aucune attention ; au foot, personne ne lui passe le ballon… Jacques finit par comprendre qu’il n’est pas le frère de Fleur, mais son ami imaginaire. Un ami imaginaire étant, par définition, une personne qui n’existe pas pour de vrai, Jacques traverse alors une grosse crise existentielle… L’avis de Marion, 11 ans : Un roman fantastique original, passionnant et plein de rêves, abordant un sujet hors du commun ! L’avis de la rédaction : Ce roman est un petit chef-d’œuvre. Un de ces livres qui, comme Alice au pays des Merveilles ou Peter Pan, ou encore le Petit Prince, nous ouvre les portes d’un paradis de l’enfance : l’imaginaire. Et c’est plein de surprises, de poésie, d’humour, de fantaisie, de tendresse. Délicieux.
            • FloridaFlof Posté le 25 Août 2017
              Livre très poétique pour un très beau récit. Tout en douceur, on suit l'histoire de ce fameux Jacques Papier. Rythmée par des chapitres assez courts, l'écriture de Michelle Cuevas parvient toujours à aller à l'essentiel tout en s'emparant de mots, de comparaisons et de descriptions très jolies. Malgré les péripéties que vit Jacques, l'ensemble de l'ouvrage ressemble à un nuage de douceur. Je le conseille vivement!!
            • Maliae Posté le 16 Juillet 2017
              Jacques Papier a l’impression d’être invisible aux yeux de tous, que tout le monde le déteste, sauf Fleur sa sœur avec qui il partage tout. Mais voilà qu’un jour il découvre qu’il n’est pas vraiment le frère de Fleur, mais seulement son ami imaginaire, et il se met dans l’idée d’exister, d’être libre lui aussi. Mais tout ne va pas se passer comme prévu pour cet ami imaginaire qui rêvait de ne plus être invisible. C’est une histoire très touchante qui nous est conté là, à la fois drôle et émouvante. Jacques Papier va chercher un sens à son existence puisqu’il ne peut qu’être imaginé. Comment faire quand on n’a pas d’identité propre ? Quand on existe qu’aux yeux de quelqu’un d’autre ? Quand on est invisible ? Comment trouver un sens à tout ça ? C’est en faisant plusieurs rencontres que petit à petit Jacques Papier va trouver un sens, va trouver sa place, va comprendre ce qu’il désire réellement. Aidé par d’autres amis imaginaire et par les enfants qu’il va rencontrer qui vont lui donner une raison à être là. J’ai aimé comment c’était raconté, j’ai aimé voir toute l’imagination qui se dégageait de la tête des enfants, et de Jacques Papier en... Jacques Papier a l’impression d’être invisible aux yeux de tous, que tout le monde le déteste, sauf Fleur sa sœur avec qui il partage tout. Mais voilà qu’un jour il découvre qu’il n’est pas vraiment le frère de Fleur, mais seulement son ami imaginaire, et il se met dans l’idée d’exister, d’être libre lui aussi. Mais tout ne va pas se passer comme prévu pour cet ami imaginaire qui rêvait de ne plus être invisible. C’est une histoire très touchante qui nous est conté là, à la fois drôle et émouvante. Jacques Papier va chercher un sens à son existence puisqu’il ne peut qu’être imaginé. Comment faire quand on n’a pas d’identité propre ? Quand on existe qu’aux yeux de quelqu’un d’autre ? Quand on est invisible ? Comment trouver un sens à tout ça ? C’est en faisant plusieurs rencontres que petit à petit Jacques Papier va trouver un sens, va trouver sa place, va comprendre ce qu’il désire réellement. Aidé par d’autres amis imaginaire et par les enfants qu’il va rencontrer qui vont lui donner une raison à être là. J’ai aimé comment c’était raconté, j’ai aimé voir toute l’imagination qui se dégageait de la tête des enfants, et de Jacques Papier en particulier. Lire ça en étant adulte, c’est se souvenir de quand on était enfant et qu’on pouvait se faire tout un monde avec rien du tout, imaginer des centaines de choses à partir de pas grand chose. C’est avoir le droit à un bout d’enfance. Jacques Papier est un personnage hyper attachant, vraiment à l’écoute des enfants qui l’imaginent. Il n’a pas la langue dans sa poche et il tente des tas de trucs. Il aide les enfants à sa manière. La fin m’a vraiment touché et ému, c’était très beau. Je suis sortie du livre toute rêveuse. C’était une belle histoire sur l’enfance, l’imagination, les amis imaginaires et la peur de se retrouver invisible, de ne pas être aimé. De ne pas trouver sa place. J’ai beaucoup aimé ma lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
            De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail